Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

test
test

No Pain... Gain anyway ? ( PV Selena Dobrev)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
  • En ligne
    Arthur Lumière
    Crows - Indécis
    (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
    id17.07.17 18:38
    (6)Volonté : 87Messages : 4349$US : 77Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
    (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
    avatar
    (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
      Crows - Indécis
      * BIP! BIP! BIP! BIP! BIP! BIP! BI-*

      " Huh..."

      Arthur coupa machinalement le réveil de sa montre et tenta comme il put de se redresser, endurant un début de mal de dos carabiné.

      Déjà trois nuits que celui-ci dormait dans la voiture, refusant d'aller dormir dans l'appartement de ses "anges" par principe et au grand dam de celles-ci. Il n'avait toujours pas réussi à se trouver d'appartement et le manque d'activité physique couplé à un manque de sommeil commençait à attaquer sa santé sérieusement. Si il voulait toujours être capable de faire son travail il allait devoir se reprendre et faire une chose qu'il n'avait jusque là ni eut le temps, ni eut l'envie de faire : du sport.

      " Bon sang..." pesta-t'il dans le vide, le regard à moitié endormi et bougon. Oui, Arthur n'était clairement pas du matin... et l'absence de café, d'une literie descente et de compagnie féminine n'arrangeaient sans aucuns doutes pas son humeur!

      Il regarda autour de lui - ou plutôt tenta de regarder vu que toutes les vitres étaient embuées-, s'accorda une petite minute assit sans bouger et alluma la radio. Décidant qu'il était temps de bosser !
      Il sortit de la voiture, la verrouilla, et monta à l'appartement de ses anges afin de prendre une douche et boire un petit café. Ayant un double des clés, il entra directement et fut accueillit par Virginia, une brune métissé, toujours en nuisette noire comme à son habitude et ne laissant que très peu à l'imagination.

      " Bonjour Arthur! Je viens de faire du café sers-toi! Angie n'est pas encore levée!" lança-t'elle de bonne humeur.

      Arthur acquiesça en remerciement et se servit une tasse de ce nectar envoyé par les dieux aux travailleurs nocturnes.

      " Vous serez seules jusqu'à midi je pense aujourd'hui. J'ai prévu de m'inscrire dans une salle de sport pas trop loin et continuer à chercher un appartement. Alors soyez prudentes en mon absence d'accord?" démarra-t'il avec un sourire tendre et une once d'inquiétude dans la voix.

      La jeune femme le fixa une seconde, passa à côté de lui et se pencha - de toutes évidences inutilement jambes bien tendues et sur la pointe des pieds- afin de prendre une petite boite en bas d'un meuble de rangement. Elle se redressa, lança un sourire des plus mutins à Arthur et saisit le contenu de la boite dans une main : Un glock, armé et chargé.

      " Il faut que tu arrêtes de nous prendre pour de faibles princesses incapables de s'occuper d'elles-mêmes tu sais Lulu... on est tout à fait capable de se défendre durant la journée! C'est la nuit, avec les clients, où j'avoue que ta présence est souhaitée... après tout les dangers sont siiiii nombreux..." rétorqua-t'elle en posant le canon du pistolet entre ses seins.

      Arthur répondit en levant les yeux au ciel. C'était leur jeu habituel : les filles tentaient de le faire craquer et céder à la tentation et lui résistait du mieux qu'il pouvait. Hors-de-question qu'il touche à ses propres anges! Tout d'abord car ce n'était pas professionnel, mais surtout car elles avaient besoin de se sentir en sécurité avec lui, et donc de pouvoir avoir pleinement confiance en sa maîtrise de lui-même. Ce jeu était surtout une manière de les rassurer au final.

      " J'y vais. N'oubliez pas vos téléphones et vos tasers." lança-t'il avant de refermer la porte de l'appartement et monter en voiture.

      Quelques minutes plus tard il se gara devant une sorte de vieil hangar retapé en salle de sport dernier cri, de toutes évidences en plein boom de popularité pour une quelconque raison. Cette salle n'était qu'à 5 min en voiture de l'appart des filles...Arthur estima donc que c'était un bon choix.

      Il s'avança jusqu'à l'accueil et demanda les informations habituelles : prix de l'abonnement, horaires, services, facilités, etc... tout semblait convenir parfaitement. La salle semblait être moitié salle de sport classique et moitié sport de combat... ayant même des professeurs pour plusieurs d'entre eux comme la boxe anglaise, la boxe thaï, le MMA... principalement les sports de contacts ayant lieu dans des rings donc.

      Parfait.

      Arthur signa pour la semaine d'essai gratuite et se rendit alors compte qu'il n'avait pas d'équipements de sport : sportswears, de quoi se doucher, une bouteille d'eau... un sac... rien.

      " Zut. J'ai la tête ailleurs aujourd'hui." se dit-il à lui-même plus qu'autre chose en se grattant la tête.

      Il sortit, se rendit dans le magasin de vêtement le plus proche - et ce n'est pas ce qu'il manquait à Gamma- pour ensuite revenir tout sourire et se laisser conduire par un homme qui se présenta comme l'un des professeurs de boxe anglaise. Ce dernier lui offrit une visite guidée des lieux et lui expliqua chaque appareil et facilités en détails avant de le conduire au vestiaire...


    • Selena Dobrev
      CIVIL - Rebelle
      (0)16/11000000none
      id18.07.17 0:40
      (0)Volonté : 16Messages : /$US : 11Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
      (0)16/11000000none
      avatar
      (0)16/11000000none
        CIVIL - Rebelle
        D'un geste rapide, Selena noua ses cheveux en un chignon haut. Elle avait déjà enfilé son attirail de sportive assidue, et ses gants de boxe, dont la couleur rouge s'était transformée en un triste gris saumon au fil des utilisations, étaient posés sur le banc juste à côté. Chaque semaine elle venait distribuer quelques coups dans cette salle de sport, parfois contre un sac de sable, parfois contre un adversaire intrigué par ce poids plume qui s'aventurait sur le ring. Elle aimait dépasser ses limites, frapper encore et encore en pensant à tout, en ne pensant à rien. Se vider l'esprit, recharger ses batteries pour la semaine suivante.

        Selena ferma son casier à clé puis se dirigea vers la salle principale. Il y avait pas mal de monde aujourd'hui et une moue se forma sur son visage à cette perspective. Peut-être qu'un jour elle finirait par changer de salle pour en choisir une moins fréquentée. Pour le moment, son abonnement était loin d'être terminé et elle n'était pas du genre à jeter de l'argent par les fenêtre, elle allait devoir faire avec le monde. Avant de se mettre à boxer, elle procéda à quelques étirements. Ce serait débile de se blesser à cause d'un muscle mal étiré. Enfin, elle passa une vingtaine de minute sur le tapis de course afin de s'échauffer, ses écouteurs bien enfoncés dans les oreilles pour être coupé du reste. Juste sa petite bulle de musique et sa respiration qui devenait de plus en plus rapide.

        Elle enfila ses gants d'un geste machinale, presque automatique. Il y avait quelque chose de rassurant dans le port de ces étranges moufles en cuir, comme celui qui après le travail endosse ses pantoufles. On se sent enfin à la maison, loin des idées noires de la vie quotidienne.
        Coups après coups, le front de Selena se mit à perler de sueur et les mèches de cheveux rebelles qui étaient habituellement libres dessinaient des sillons sombres sur ses tempes. Sa cage thoracique se levait en rythme, ses joues devenaient écarlates.

        Épuisée, elle s'affala sans réserve sur un banc qui bordait la salle, juste à côté d'une fenêtre qui faisait entrer de l'air frais. Elle porta goulûment à ses lèvres une bouteille d'eau qui était en ce moment, à ses yeux, le breuvage le plus délicieux au monde. Elle avait fini sa séance mais elle n'avait pas envie de retourner chez elle. De temps en temps elle aimait rester plus longtemps pour regarder les autres habitués en découdre sur le ring, et même parfois, après avoir récupéré, repartir pour un petit tour de vélo ou de tapis. Elle s'installa sur une chaise bien placé où l'on pouvait observer une grande partie de la salle. Les corps travaillaient, souffraient, se gonflaient dans l'espoir d'atteindre un objectif fixé par soi même, ou, malheureusement, par les foutus magazines aux physiques photoshoppés. Selena aimait l'ambiance de ce genre d'endroit où les gens s'entraident, compliments les progrès de chacun, partagent leurs astuces et techniques.
        Le regard passant d'une machine à l'autre, elle couvrit ses épaules avec une serviette et s'enfonça dans le dossier, le corps encore bercé par l'endorphine produit lors de son effort.


      • En ligne
        Arthur Lumière
        Crows - Indécis
        (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
        id18.07.17 18:06
        (6)Volonté : 87Messages : 4349$US : 77Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
        (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
        avatar
        (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
          Crows - Indécis
          La salle était occupée à part égale de clients des deux sexes, et Arthur ne put que s'étonner d'une telle chose: après tout les salles spécialisées dans les sports violents avaient logiquement plus d'hommes que de femmes en général.

          " C'est normal qu'il y'ait autant de clientes?" demanda-t'il au coach.

          " Oui et non. Nous sommes la seule salle de combat de la ville avec autant de pratiquantes, et c'est grâce à une star qui vient s'entraîner ici depuis quelques temps je pense!" dit-il en souriant, non sans une expression de fierté certaine.

          " Ah? Qui ça?" enchaîna Arthur.

          " Emily Reyes bien sûr ! Championne régionale de boxe Thaïlandaise en Californie, et nationale aux U.S.A. !!!" Cria-t'il presque en lançant ses bras en l'air, les yeux écarquillés du fanboy.

          " Ah. Ok." répondit Arthur d'un ton plat. Il n'y connaissait déjà rien en boxe thaï... alors en boxe thaï féminine... ce genre d'infos n'était pas vraiment médiatisé au 20h...

          Le coach baissa les bras, à la fois un peu gêné et déçu par la réponse peu enthousiaste du jeune homme face à lui.

          " Hum!... enfin bref, une grande championne donc. Rien qu'à voir comment vous marchez, je peux voir que vous n'avez pas l'habitude de vous battre, elle vous mettrait ko en moins d'un round haha!" taquina-t'il.

          Arthur savait parfaitement que beaucoup de femmes étaient de meilleurs combattants que la majorité des hommes, mais le fait de lui rappeler sa propre faiblesse alors que son travail était justement de protéger des femmes le vexa quelque peu.
          Son sourire habituellement naturel et chaleureux se mua en sourire poli et crispé, mais le coach ne le remarqua absolument pas. Impossible de dénier ce fait : il était faible et ne savait pas vraiment se battre, et c'était d'ailleurs en partie pour ça qu'il était là. Les bagarres de rue avaient leur limite, et il en avait fait le tour.

          Le coach laissa Arthur se changer puis finit sa visite par la présentation des différents rings.

          " Voilà la fierté du club ! Deux rings par discipline : Boxe Thaï, Boxe anglaise et MMA ! Les rings de boxes sont plutôt similaire mais ceux de MMA sont faciles à reconnaître... ce sont ceux avec les grillages tout autour! D'ailleurs on les appelles des "cages" et non des rings contrairement aux autres. Noté?"

          Arthur acquiésca.

          " Génial! Alors ? Vous êtes là pour quoi exactement monsieur..."

          " Arthur. Juste Arthur."

          " Arthur ce sera donc ! Alors quels sont vos objectifs Arthur ? C'est très important de se fixer un but à atteindre ici !"

          C'était une bonne question.

          L'idée de base était d'améliorer son état physique général, mais il fallait choisir un sport de combat aussi ? L'idée était séduisante mais il y avait un léger problème : il n'y connaissait rien.

          " Quelles sont les différences entre les trois ?"

          Arthur regretta presque immédiatement d'avoir posé cette question, voyant les pupilles du coach s'élargirent et son sourire monter jusqu'aux oreilles.

          " Oh!! Un bébé ! Heu pardon... je voulais dire un novice! Je vais vous expliquer en détails:

          Tout d'abord, il y'a la boxe Thaïlandaise. C'est un des sports de combats les plus populaires depuis une dizaine d'années pour diverses raisons... tout d'abord elle a été beaucoup utilisée au cinéma, et de là les gens ont commencé à se renseigner. Ce que peu d'entre eux savent, y compris les pratiquants, est que la boxe thaï - ou Muay Thaï- n'est en fait qu'une désignation générique de 4 écoles proches mais différentes. Je vous passe l'explication technique, mais si vous voulez envoyer des coups de pieds à déraciner des arbres... C'est la boxe Thaï qu'il vous faut.
          Ensuite nous avons le MMA - pour Mixed Martial Arts- qui n'est à proprement parlé pas UNE technique, ce sont quelques gars à Vegas dans les années 70 qui se sont mis en tête de mélanger les " meilleurs" art martiaux de chaque domaine et voir ce que ça pouvait donner... au final ils ont réussi à obtenir un truc plutôt efficace pour le combat réel, en particulier le combat au sol et les prises de soumission.
          Et enfin! Il y'a le sport noble par excellence ! Le plus ancien des trois avec prêt de 6000 ans derrière lui - contre à peine 500 ans pour la boxe thaï et moins de 50 pour le MMA- et le grand champion des plus grosses patates ! Si vous voulez savoir donner un coup de poing... c'est la boxe anglaise qu'il vous faut! Enfin on devrait dire boxe grecque puisqu’à la base c'est issue du pugilat grec... mais bon.

          Alors? vers quoi votre cœur balance mon grand ?"
          lança-t'il enfin avec un "sourire email diamant".

          Explication des plus égales envers les trois disciplines...*sigh*

          Note pour plus tard: ne plus demander au coach de question sur les sports de combat... ce mec était un passionné au stade terminal...

          Mettant de côté l'incitation aussi lourde qu'amusante du coach à rejoindre la boxe anglaise, Arthur prit quelques secondes pour réfléchir à ce qu'il comptait faire de ces leçons... en gros, les trois disciplines étaient ok, mais chacun avait une spécialité sur laquelle elle travaillait plus que sa voisine... La boxe anglaise pour les poings, la boxe Thaï pour les pieds, le MMA pour le sol et les prises. Résumé simpliste mais pour un débutant tel qu'Arthur, c'était suffisant.

          " Je vais prendre le MMA." dit-il un peu hésitant.

          "Ha... bon ben... là les coachs MMA sont occupés mais si tu veux on peut se faire un round de boxe? peut-être changerez-vous d'avis !"

          Effectivement, le mieux était encore d'essayer les trois, tout simplement. Arthur enfila donc les gants, mit un casque et prit un protège-dent neuf que lui offrit le coach avant de monter sur le ring... les anciens occupants s'étant fait éjectés par le coach d'un simple mot.


        • Selena Dobrev
          CIVIL - Rebelle
          (0)16/11000000none
          id19.07.17 2:06
          (0)Volonté : 16Messages : /$US : 11Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
          (0)16/11000000none
          avatar
          (0)16/11000000none
            CIVIL - Rebelle
            Cela faisait un bon quart d'heure que Selena était prostré sur sa chaise, observant ce qui se passait autour d'elle dans la salle de sport. L'adrénaline avait laissé place à une légère fatigue qui pesait sur ses paupières. Alors qu'elle allait se lever pour rentrer chez elle, quelque chose l'interpella. Un des rings avait été vidé de ses boxeurs, laissant la place à un des coach de la salle, ainsi qu'un grand blond que Selena n'avait jamais vu ici. Il était loin d'être chétif, ou enrobé, mais on devinait par ses gestes légèrement hésitants que le sport n'était pas une habitude périodique.


            Les deux hommes commencèrent à échanger des coups. Droite, gauche, touché. Gauche, droite manqué. Sans qu'elle ne puisse savoir pourquoi, Selena avait la certitude que quelque chose clochait dans ce combat. Elle en observait des dizaines par semaine, connaissait le bruit du poing qui atteint la mâchoire, du souffle qui se coupe après une esquive, la position des corps, leur affaissement lorsque le gant s'écrasait contre la poitrine d'un des adversaires. Justement, c'était la qu'il y avait un hic.


            Curieuse, elle se leva afin de mieux voir ce qui la dérangeait tant. Lorsqu'elle fut à quelques centimètres du ring, le détail lui sauta aux yeux. À chaque fois que le coach arrivait à frapper le nouveau venu, le corps de ce dernier ne réagissait pas comme il aurait du le faire. Alors que le coup était fort, ce dernier semblait perdre toute sa puissance à son contact, à l'image d'un mur inaltérable. Il était difficile de comprendre ce qui se passait réellement, et le coach lui même fronçait de temps en temps les sourcils, intrigué.


            Selena n'arrivait pas à savoir si elle hallucinait ou si ce qu'elle voyait signifiait vraiment quelque chose d'important. Depuis de nombreux mois déjà, avec l'apparition des méta-humains, les événements inhabituels et impossible se multipliaient de façon exponentielle. Au fond d'elle même elle avait envie de croire à la plus étrange des explications. Mais si elle voulait vraiment avoir une réponse, il fallait qu'elle monte à son tour sur le ring.


            Elle endossa de nouveau son équipement de boxeuse et attendit que le combat prenne fin. Lorsque ce fut le cas elle s'approcha des deux hommes avec entrain. Elle connaissait de vue le coach, assez pour engager la conversation. Son visage se fendit d'un sourire qui se voulait sincère.


            - Si vous voulez vraiment lui montrer ce qu'on peut faire ici, pourquoi ne pas lui faire combattre un élève plutôt que quelqu'un d'expérimenté comme vous? Ça pourrait lui permettre de voir le niveau des autres sans être décourager par vos longues années d'entraînement.


            Puis elle se tourna vers l'homme qui était la source de tous ses questionnements.


            - Promis j'y vais doucement.


            Tant pis si elle sonnait arrogante, donnait l'impression de flirter, elle voulait lui donner un coup. Elle voulait confirmer les hypothèses qui se formaient dans sa tête.


          • En ligne
            Arthur Lumière
            Crows - Indécis
            (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
            id21.07.17 22:48
            (6)Volonté : 87Messages : 4349$US : 77Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
            (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
            avatar
            (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
              Crows - Indécis
              Le combat s'était déroulé... étrangement ?

              Le coach et Arthur ne firent qu'un simple round et, comme attendu, le coach avait commencé en envoyant simplement de petits jabs au torse ou au visage afin de lui montrer la différence entre un coup de poing de rue et celui d'un pro. Chaque coup toucha systématiquement, Arthur se révélant incapable d'en bloquer un seul, frustré. Une fois le round fini, le coach commençait à transpirer alors qu'Arthur... n'avait pas une goutte de sueur! Il n'empêche, Arthur se rendit compte aisément de la différence entre un réel entraînement et des combats de rue : Bien que ces sports de combats ne soient pas forcément une bonne chose par bien des aspects, il restait qu'ils apportaient vitesse, coordination, précision et surtout rapidité de décision. C'était exactement ce qu'il lui manquait ! Ses mouvements étaient trop amples, trop télescopés, et surtout trop lents!

              Le round se termina sur un instant de silence jusqu'à ce qu'une des clientes du club décida d'intervenir, à moins que ce ne soit une coach elle aussi ?...

              ... Ah non. Elle se désigna elle-même comme une élève.

              Elle semblait vouloir s'amuser avec Arthur mais affronter une femme... d'un autre côté ce n'était pas vraiment un combat, au mieux un jeu?

              Pourquoi pas après tout !

              De toutes manières, Arthur n'eut pas vraiment son mot à dire, le coach donnant son accord à la jeune femme d'un grognement et d'un high-five en sortant... lui laissant la place sur le ring. Cette dernière montant d'un petit bond agile, de toutes évidences sportives et à l'aise.
              Le grand blond se retrouva face à une jeune brune dont les yeux pétillaient pour une raison qui échappait totalement au jeune homme.

              " Enchanté mademoiselle. Oui, soyez douce... c'est ma première fois." répondit-il avec timidité avant de laisser un léger sourire naître aux commissures de ses lèvres.

              La jeune femme se mit en position et commença de la même manière que le coach, par de légers jabs, mais à la différence du pro préféra simultanément tourner autour d'Arthur... honnêtement, ses jabs avaient bien moins de puissance que ceux du coach... mais elle était trop rapide pour lui! Arthur frappait dans le vide 90% du temps, tandis que les coups de la petite abeille face à lui piquaient systématiquement!

              Cette situation se révéla bien pire que la précédente: se faire malmener par un pro était une chose... se faire humilier par une élève de moitié son poids avait quelque chose de profondément vexant.
              D'un autre côté, cela ne fit que renforcer ses certitudes sur ses lacunes.

              Ses années de combats de rues pour sa survie tentèrent de resurgir, mais Arthur les restreignit violemment d'un sourire presque euphorique qu'il ne se connaissait pas: il prenait du plaisir à cet échange.

              Mais pourquoi? Dans la rue il n'avait jamais ressenti de plaisir à survivre... était-ce justement l’absence de danger qui lui apportait cette excitation ? Non... ce n'était pas exactement ça... une nouvelle émotion commença à naître chez le jeune Veilleur mais son analyse attendrait : profiter du moment était plus important !

              Il était le seul à prendre des coups, mais il se sentait de plus en plus fort... et les dégâts reçus n'étaient même pas comparables à une balle ou un coup de couteau, sensation qu'il connaissait intimement.

              Mais il n'était pas masochiste. Quitte à devoir subir une défaite cuisante, il arriverait au moins à donner un bon coup par Toutatis !


            • Selena Dobrev
              CIVIL - Rebelle
              (0)16/11000000none
              id06.08.17 0:18
              (0)Volonté : 16Messages : /$US : 11Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
              (0)16/11000000none
              avatar
              (0)16/11000000none
                CIVIL - Rebelle

                Lorsque Selena monta sur le ring, elle n’avait qu’une seule idée en tête : découvrir pourquoi cet homme semblait absorber les coups qu’on lui portait. La proposition de combat qu’elle lui avait fait paraissait le surprendre un peu, mais il avait accepté.
                Le coach, qui avait déjà retrouvé son souffle, était adossé au mur qui leur faisait face et attendait que le combat commence. Il devait sûrement planifier les conseils et astuces qu’il allait donner une fois la séance terminée, dans l’optique de montrer aux élèves qu’il n’était pas juste là pour décorer.

                Pendant la première partie de l’affrontement, Selena avait le dessus. Son rival n’était pas assez expérimenté pour connaître les gestes et techniques communes, mais il se débrouillait. Cependant, la méta-humaine se déplaçait rapidement ce qui compensait son manque de puissance. Au bout d’un certain temps, la tendance s’inversa. Selena sentait peu à peu le souffle lui manquer, ses mouvements devenant de moins en moins agiles et les coups qu’elle recevait étant de plus en plus nombreux. Étrangement, l’homme avait l’air de plus en plus à l’aise. Pas une seule goutte de transpiration s’échappait de sa chevelure blonde, ses respirations étaient régulière. Durant un instant, Selena se demanda si il n’avait pas tout simplement une bonne condition physique qui lui permettait d’être très endurant. Peut-être qu’elle se faisait tout simplement des idées, qu’elle délirait. Au fond, elle voulait tomber sur des gens comme elle, différents.

                Pour mettre un terme au combat qu’elle était définitivement en train de perdre, la médecin légiste porta un dernier coup, en plein dans la poitrine de son adversaire, avec toute la force qui lui restait. Son gant s’écrasa contre cette surface plutôt plane qui ne flancha pas, ne recula pas, même de quelques centimètres. Elle fit finalement quelques pas en arrière et leva les bras afin de faire comprendre qu’elle n’en pouvait plus. Au final ce n’était pas tant les coups reçu qui l’avait épuisé, mais ceux envoyés, qui semblaient de jamais vraiment altérer leur cible.

                Selena dégagea ses mains moite de ses gants et porta une bouteille d’eau à ses lèvres. Ses joues rouges et son souffle bruyant contrastait tristement avec la tranquillité de l’autre boxeur.

                - Wow, vous avez une endurance incroyable! On pourrait vous imaginer boxer pendant des heures sans fatiguer. C’est quoi votre secret ?

                Discrètement, Selena tentait de diriger la discussion vers ce qui l’intriguait tant, en espérant que l’homme serait aussi bavard qu’elle.
                No Pain... Gain anyway? (ft Arthur Lumière)


              • En ligne
                Arthur Lumière
                Crows - Indécis
                (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                id06.08.17 18:23
                (6)Volonté : 87Messages : 4349$US : 77Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
                (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                avatar
                (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                  Crows - Indécis
                  Le combat s'était arrêté de manière assez frustrante pour le grand blond. Il avait basiquement servi de punching-ball pendant tout le round...

                  Il était un peu secoué, fatigué aussi, mais bizarrement il ne transpirait pas? Le plus étrange étant la sensation de chaleur qu'il sentait en lui, côtoyant sa fatigue. C'était faible, mais cela ressemblait fortement à ce que devait ressentir une cocotte-minute...

                  La question de la jeune femme le surprit légèrement, mais lui-même devait se rendre à l'évidence: malgré l'absence d'activité physique, il n'était pas en si mauvaise condition que ça apparemment? Les deux sportifs étaient en sueurs, alors que lui était à peine essoufflé.

                  Pas trop mal... bon cela ne changeait rien à sa lenteur affligeante, ses réflexes inexistant, sa force risible ou ses techniques de combat aussi utiles qu'un frigo au pole nord... mais au moins il avait une base sur laquelle commencer à travailler !

                  Lui-même commença alors à retirer ses gants et son équipement, les posant dans un coin du ring avant de répondre :

                  «  Beaucoup de légumes verts ? Honnêtement je n'en sais rien. Je m'attendais à quelque chose de plus intense je dois avouer... d'un autre côté je n'ai strictement rien pu faire une nouvelle fois ! Je me demande si la boxe anglaise est vraiment faite pour moi... le MMA me semble plus adapté à mes attentes d'après ce que le coach m'en a dit... »

                  Puis il réalisa qu'il ne connaissait même pas le prénom de la femme qu'il venait vainement d'essayer de mettre ko depuis trois minutes !

                  «  Au fait, je me nomme Arthur. Mademoiselle... ? »

                  Il souleva une corde du ring afin de faciliter la descente de la jeune femme, puis descendit lui-même. Plus les minutes passaient, plus il avait la certitude que s'inscrire dans cette salle était la bonne chose à faire. Ici il pourrait pousser son corps au maximum, acquérir la technique qui lui manquait... et même se faire de nouvelles relations vu la bonne ambiance de la salle !

                  Arthur tendit la main à la jeune femme afin de la saluer dans les formes, et lorsqu'elle celle-ci lui serra en retour, une chose inattendue arriva : il sentit toute cette pression en lui s'échapper à travers son corps pour entrer dans le corps de la jeune femme !
                  Le phénomène était entièrement invisible, et Arthur ne savait pas si elle l'avait ressenti aussi... mais ce n'était pas une illusion. Il se sentait à nouveau normal, juste un peu plus fatigué encore comme si le transfert était un effort pour lui.

                  Le coach les interrompit à cet instant : «  Hé toi mon gars ! T'as la forme c'est évident ! Je suis certain qu'avec un bon entraînement tu ferais un boxeur du tonnerre tu sais ! »

                  Hors de question de se laisser embrigader avec ce coach ! Non seulement Arthur ne se sentait aucune affinité pour ce sport, mais en prime le coach n'était pas à son goût non plus, même si il semblait sympathique et passionné.

                  Curieux d'observer avec plus d'attention l'éventuelle réaction de la jeune femme, Arthur garda le regard fixé sur elle.
                • Selena Dobrev
                  CIVIL - Rebelle
                  (0)16/11000000none
                  id07.08.17 16:21
                  (0)Volonté : 16Messages : /$US : 11Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
                  (0)16/11000000none
                  avatar
                  (0)16/11000000none
                    CIVIL - Rebelle

                    Face à la réponse du dénommé Arthur, qui n'éclairait en rien son questionnement, Selena venait à croire qu'elle allait finir par rentrer chez elle bredouille. L'existence des méta-humains et autres créatures extraordinaires était connue de presque tout le monde, mais elle pouvait comprendre que certains ne souhaitaient pas dévoiler ce qu'ils étaient réellement. Le sujet suscitait de nombreux débats et à force on ne savait plus vraiment quoi penser ni à qui accorder sa confiance. Perdue dans ses pensées, Selena n'avait même pas réalisé qu'on lui avait posé une question.


                    - Moi c'est Selena. Je dois avouer que la boxe anglaise n'est peut-être pas le sport le plus fervent qui existe, mais étrangement j'y reviens toujours. Après vous êtes peut-être fait pour une autre discipline.


                    Dans un geste qui se voulait honorable, Arthur lui tendit la main pour la saluer. Lorsque leurs peaux rentrèrent en contact, une sentation inexplicable s'empara de Selena. Elle avait l'impression qu'une décharge électrique, plus agréable de douloureuse, émanait de la main de l'autre boxeur. La fatigue qui l'habitait alors il y a quelques instants n'etait plus qu'un mauvais souvenir. Son souffle était stabilisé et elle avait envie de remonter sur le ring sur le champs. Déstabilisé, bien que remplie d'une sensation de bien être, elle recula de quelques pas. Ce type ne venait quand même pas d'utiliser son pouvoir sur elle sans qu'elle ne donne son accord? Avait-il eu pitié d'elle, avec ses cheveux collés par la tranpiration et son point de côté, et avait-il décidé de lui donner un petit coup de pouce à sa façon? Selena n'en revenait pas, elle détestait que l'on prenne des décisions à sa place. Elle attrapa Arthur par le bras et l'entraina dans un coin avec peu de passage.


                    - Que vous utilisiez vos pouvoirs pour gagner un match de boxe, à la rigueur je veux bien, ça vous regarde, mais c'est une très mauvaise idée de les utiliser sur les autres comme ça! Vous êtes inconscient ou quoi ?


                    Pour marquer son propos, Selena croisa les bras et prit une mine concernée. Bien sur, la sitiation n'était pas grave en soi, mais si il s'amusait à faire la même chose avec des anti-méta, il allait avoir des surprises.

                    No Pain... Gain anyway? (ft Arthur Lumière)


                  • En ligne
                    Arthur Lumière
                    Crows - Indécis
                    (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                    id08.08.17 21:32
                    (6)Volonté : 87Messages : 4349$US : 77Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
                    (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                    avatar
                    (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                      Crows - Indécis
                      Arthur ne comprit pas vraiment ce qu'il s'était passé : Séléna l'avait empoigné, traîné à l'écart du coach et des autres clients puis lui fit une espèce de mini-sermon sur l'utilisation de ses pouvoirs...

                      … Pouvoirs ? Qui ça ? Lui ?

                      Sa contenance habituelle vola en éclat sous l'effet de la surprise. Lui qui était habitué à toujours se contrôler et garder son éternel sourire, était à présent en plein... bug. Mais de quoi cette femme parlait-elle donc ???
                      S'il avait des pouvoirs, quels qu'ils soient, sa vie ne serait certainement pas aussi... tendue qu'à l'heure actuelle ! Non ? Ou peut-être cela ne changerait rien après tout ?

                      «  Heu... je pense qu'il y a un malentendu quelque part Séléna... je n'ai pas la moindre idée de quoi diable vous pouvez bien parler ! Je n'ai aucuns pouvoirs ! Je ne suis pas un métah, et quoique vous preniez... il serait sans aucuns doutes une bonne idée d'arrêter au plus tôt ! »

                      Le cas de cette jeune femme laissait Arthur perplexe : elle ne semblait pourtant pas droguée ? Une folle dans ce cas ? Super ! Pour une fois qu'il trouvait un endroit sympa sans membres de l'Underworld dans tous les coins, il tombait sur la bizarroïde du quartier !

                      Elle semblait réellement concernée et lucide malgré ses paroles insensées. Une blague ? Un bizutage pour le nouveau ? Ou bien un test ? Non c'était stupide...

                      A moins que... parlait-elle de la sensation étrange qu'il avait ressenti en lui serrant la main ? Les pouvoirs de métah n'étaient-ils pas censés les transformer en monstres difformes ou avoir des effets pyrotechniques impressionnant comme lancer des éclairs, des boules de feu et toutes ces sortes de choses ???

                      S'il était vraiment métah et que son pouvoir consistait en un espèce de passage d'électricité statique ou de chaleur... c'était vraiment pourri.
                      Il ne se sentait pourtant pas surhumain - pas de super-force, de super-vitesse ou de réflexes foudroyant- ou même capable de lire dans les pensées comme certaines rumeurs faisaient état...

                      Le désirait-il vraiment en premier lieu ? Être capable de voler ou de devenir invisible avait certes un certain attrait, mais cela valait-il de se voir pousser des ailes définitives dans le dos ou ne plus pouvoir être visible ?
                      S'il devait abandonner son apparence humaine, il ne serait plus capable de rester discret, et donc de remplir son rôle d'Ange-gardien... ses anges auraient peur de lui à coup sur... il devrait s'inscrire au recensement national ou être enfermé... sa vie serait terminée.

                      D'un autre côté, certains pouvoirs seraient particulièrement utile... le contrôle mental d'autrui ou pouvoir devenir immatériel seraient des atouts de poids dans l'Underworld...

                      Arthur parvint difficilement à se reprendre et décida de jouer le jeu quelques temps : après tout la jeune femme lui faisait vraisemblablement une petite farce et le jeune Veilleur ayant déjà décidé de s'inscrire dans cette salle devrait donc établir de bonnes relations avec les autres clients afin d'être tranquille.

                      «  Ok. Admettons que j'ai des super-pouvoirs... quels seraient-ils au juste ? Des yeux lasers ? La super-vitesse ? Ou bien pourquoi pas balancer des boules de feu tant qu'on y est ? » lança-t'il avec un léger air moqueur.
                    • Selena Dobrev
                      CIVIL - Rebelle
                      (0)16/11000000none
                      id08.08.17 22:43
                      (0)Volonté : 16Messages : /$US : 11Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
                      (0)16/11000000none
                      avatar
                      (0)16/11000000none
                        CIVIL - Rebelle

                        Alors qu’elle s’attendait à ce que l’homme explique enfin son comportement plus que déplacé, ce dernier se décomposa à la prononciation du mot pouvoir. Le sourire qu’il abordait depuis son entrée dans la salle de sport s’envola, son visage affichant une expression d’incompréhension. Il allait jouer le naïf maintenant? Selena soupira, prête à tout laisser tomber pour aller prendre une bonne tasse de thé chez elle et oublier tout ça. Cependant, lorsqu’Arthur s’exprima, sa voix ne trahissait en aucun cas un quelconque mensonge. Soit il n’avait vraiment aucune idée de ce dont elle parlait, soit il s’amusait simplement avec elle en la faisant passer pour une folle. Dans le cas où ce qu’elle lui racontait était nouveau pour lui, comment cela pouvait-il être possible ? Existait-il encore des métah ignorant leurs pouvoirs ? Maintenant que Selena y réfléchissait, il était vrai qu’un pouvoir plus psychique et invisible était peut-être plus difficile à discerner. Dans son cas, le feu était loin d’être un don discret. Elle s’apaisa un peu à cette perspective, presque fière d’aider quelqu’un à découvrir ses talents.

                        Bien qu’Arthur semblait toujours perdu, il reprit un peu de sa contenance et s’exprima cette fois-ci sur le ton de la rigolade. À première vue, il avait une vision très limité et cliché de ce que pouvaient être les méta-humains. La bouche de Selena s’étira en un sourire à la mention des boules de feu.

                        - Écoute, je ne sais pas si tu te moque de moi ou si tu ignore vraiment ce qui se cache là dedans - elle pointa son torse - mais tout ce que je peux te dire c’est que tu es définitivement un métah. Je ne comprend pas trop à quoi correspond ton pouvoir, on dirait que tu absorbe les coups qu’on t’envoie et que cela t’es bénéfique en un sens. Et puis lorsque tu m’as serré la main, toute la fatigue que j’avais accumulé durant le match s’est envolé ! Plus de courbature, de souffle court, c’est comme si j’avais reçue une dose d’adrénaline. Crois moi, je connais bien le corps humain, je suis médecin, ce n’est pas une manifestation ordinaire.

                        Elle marqua une pause et regarda autour d’elle pour être sur que personne n’écoutait distraitement leur discussion.

                        - Justement, cette sensation que j’ai ressentie, il faut que tu fasse attention à ne pas la transmettre à tout le monde. Les gens comme nous sont parfois mal vus... - elle marqua à nouveau une pause en réalisant qu’elle ne lui avait pas encore dit qu’elle était elle même métah - Bref, tu ne sais pas comment certains peuvent réagir face à ça.


                        No Pain... Gain anyway? (ft Arthur Lumière)


                      • En ligne
                        Arthur Lumière
                        Crows - Indécis
                        (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                        id09.08.17 21:34
                        (6)Volonté : 87Messages : 4349$US : 77Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
                        (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                        avatar
                        (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                          Crows - Indécis
                          Bon... les choses commençaient à prendre une tournure bizarre... pour ne pas dire inquiétante !

                          L'option de la démence n'était toujours pas écartée, mais de moins en moins probable. Si en plus de ça elle était vraiment médecin comme elle l'affirmait, cela rendait ses élucubrations de plus en plus réelles...

                          Un métah ? Sérieusement ?

                          Le point le plus tranchant fut lorsqu'elle lui parla de la poignée de main : elle l'avait ressenti elle aussi ! Cela signifiait donc que ce n'était pas simplement une illusion sensorielle mais bien quelque chose de réel.
                          La tête commença à lui tourner subitement, et Arthur dut s’asseoir un instant - directement par terre faute de chaise proche- avant de pouvoir continuer à analyser les événements. Il sentit son rythme cardiaque s'accélérer brutalement, puis son souffle... il était au bord de la crise de panique, ne réussissant que difficilement  à ne pas y succomber.

                          «  Ok... ok... si c'est une blague, ce n'est pas drôle ! » lança-t'il sans réellement de force dans la voix.  « Mais si ça ne l'est pas... commençons par le commencement : Vous dites être médecin. Quelle spécialité ? Quel hôpital ? Votre nom complet ?» La première étape était de confirmer l'identité de la jeune femme, il sortit donc son smartphone et ouvrit une page internet afin de la chercher dans la liste des médecins de la ville.
                          L'étape suivante fut tout naturellement de confirmer ce qu'elle semblait sous-entendre : «  Les gens comme nous ? Vous... oh et puis zut avec le vouvoiement ! Tu en es une ? » En tant normal, il lui aurait demandé de prouver ses dires, mais avec autant de témoins autour cela devrait attendre, elle refuserait sans aucuns doutes de lui faire une démonstration.

                          Troisième étape, comprendre exactement ce qu'il était. L'existence de ses pouvoirs étaient un fait, mais cela ne l'empêchait pas de ne pas les comprendre... Séléna semblait insinuer qu'il absorbait les coups... mais il les sentait pourtant ! Il saignait, avait des bleus, etc...
                          Une absorption partielle donc ? Mais cela fonctionnait-il contre tout ou juste certaines choses ? Ses coups à lui étaient-ils absorbés aussi ? Pourraient-ils tout absorber si il s'améliorait ? Mais dans ce cas pourrait-il encore bouger ou même respirer ? Et si...

                          Arthur commença à hyperventiler. Son cerveau s'emballait, tentant de résoudre une équation terriblement complexe sans les outils adéquats basiques.

                          Il avait besoin d'aide.

                          Séléna était médecin. Virginia était étudiante en Sociologie. Angélica en psychologie. Natasha en mécanique.
                          Toutes étaient plus intelligentes et cultivées que lui.

                          Virginia et Angélica ne pourraient pas réellement aider, pas plus que Natasha sans doutes... Séléna était sa meilleure chance. Il était temps de faire un pari risqué.

                          «  Séléna, aide-moi s'il te plaît. » murmura-t'il simplement en la fixant dans les yeux. «  Aide-moi à comprendre ce que je suis. Ce que nous sommes. Trop de personnes comptent sur moi pour les protéger... je ne peux pas me permettre d'être faible ou hésitant. »

                          Arthur se releva, les jambes faibles, avant de saisir Séléna par les épaules en lui lançant un regard trahissant à la fois son trouble intérieur et sa volonté d'avoir des réponses.
                        • Selena Dobrev
                          CIVIL - Rebelle
                          (0)16/11000000none
                          id13.08.17 0:20
                          (0)Volonté : 16Messages : /$US : 11Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
                          (0)16/11000000none
                          avatar
                          (0)16/11000000none
                            CIVIL - Rebelle


                            Au fil de ses révélations, Selena voyait bien qu’Arthur perdait petit à petit pied. Toutes les certitudes qu’il avait du construire par rapport aux métah et au surnaturel étaient réduites au néant. Il découvrait une partie de lui qui lui était encore inconnue et qui pouvait s’avérer dangereuse si il n’arrivait pas à la maîtriser. L’espace d’un instant Selena se sentit coupable, à le voir assis là par terre, le regard affolé et les mains crispées. Cependant il était beaucoup plus sur qu’il soit au courant de sa condition. L’étape de la réalisation, la plus dur, était faite. Maintenant il devait passer à l’étape de la compréhension et du contrôle.

                            Lorsqu’il s’exprima, Selena eu presque l’impression qu’il la suppliait de l’aider, comme si elle possédait un savoir qui lui permettrait de s’en sortir. Le regard par terre, la médecin légiste ne savait plus ou se mettre. Bien sur, elle en savait plus que lui sur les métah et les pouvoirs, mais peut-être pas autant qu’il le pensait. Il finirait forcément par être déçu. Après, cela n’empêchait pas Selena d’au moins lui donner quelques repères, une sorte de guide du métah débutant. Elle attendit patiemment qu’il se calme un peu, ne se dégageant pas de ses mains qui tenaient fermement ses épaules.

                            - Je m’appelle Selena Dobrev et je suis médecin légiste. Tu dois pouvoir me trouver sur internet si tu cherches à être sur. Oui, je suis aussi une métah, mais je ne peux pas te montrer ici ma spécialité. Disons que le jour où j’ai découvert comme toi que j’avais des pouvoirs, j’ai faillit mettre le feu à mon appartement, voir à tout mon immeuble.

                            Elle regarda autour d’elle les gens absorbés par leurs pratiques sportives.

                            - Tu sais quoi, les gens sont bien trop occupés pour faire attention à ce qu’on est en train de dire. Viens, suis moi, ce n’est pas un endroit très confortable pour parler, surtout après ce que tu viens d’apprendre.

                            Selena emmena Arthur dans un petit coin de la salle qui comportait deux distributeurs de barres et boissons énergétiques ainsi que plusieurs tables et chaises hautes. Elle prit place sur une chaise et invita l’homme à faire de même.

                            - Bon, à toi de me dire ce que je peux faire pour t’aider car je suis loin d’être une professionnelle dans la matière. Cependant il est vrai que j’en sais sûrement plus que toi sur la question alors… Y-a-t’il quelque chose que tu voudrais savoir ? En espérant que moi même je le sache.



                            No Pain... Gain anyway? (ft Arthur Lumière)


                          • En ligne
                            Arthur Lumière
                            Crows - Indécis
                            (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                            id13.08.17 19:10
                            (6)Volonté : 87Messages : 4349$US : 77Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
                            (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                            avatar
                            (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                              Crows - Indécis
                              Arthur suivit mécaniquement Séléna jusqu'à la table, reprenant peu à peu ses esprits.

                              C'était un vrai médecin - bien que ce ne soit pas tout à fait le genre de médecin qu'il aurait souhaité- et il la trouva effectivement facilement sur internet. Sur ce point il fut rassuré, et les connaissances d'un médecin-légiste ne pouvait que se révéler pertinentes.

                              Le premier problème apparut lorsque celle-ci lui demanda ce qu'elle pouvait faire pour l'aider... par où commencer ???
                              Arthur resta silencieux deux minutes, tentant d'organiser ses pensées de manière cohérente, avant de démarrer :

                              «  Merci Dr Dobrev. Veuillez me pardonner pour mon égarement passager. J'avoue ne pas vraiment savoir par où commencer... admettons que je sois un métah, ne devrais-je pas avoir une connaissance instinctive de mes capacités ? Et comment se fait-il que je ne m'en sois pas aperçu plus tôt ? »

                              Il avait beau fouiller dans sa mémoire, impossible de situer un instant précis où ses pouvoirs avaient pût apparaître. En y repensant, il y a un an de ça, personne n'avait jamais entendu parler de métah, avait-il pût en devenir un durant la dernière année seulement ? Si oui comment ?

                              «  Est-ce qu'on devient métah comme on attrape la grippe ? Il y a un an de cela aucuns métahs n'avaient été découvert... peut-être est-ce un nouveau virus ? Dans ce cas là le gouvernement ne devrait-il pas déjà avoir trouvé un remède ? »

                              Questions idiotes... il devait se concentrer sur le plus urgent : identifier son pouvoir. Qu'avait-elle dit déjà ? Il absorbait les coups... et il y avait aussi cette poignée de main... il devait rassembler les indices et se comprendre lui-même.

                              " Tout à l'heure, vous disiez que j'absorbais les coups, qu'entendiez-vous par là exactement ? De mon point de vue, vous frappiez faiblement, mais je sentais les coups tout de même. Est-il possible que je n'absorbe qu'une partie du coup ? Cela fonctionne-t'il uniquement contre les coups de poings ?
                              Et avec cette poignée de main, vous disiez que votre fatigue s'était envolé ? De mon côté, j'ai au contraire l'impression d'avoir été vidé de mon énergie... et j'étais tout d'un coup très fatigué."
                               

                              Quoi d'autre ? Une fois le « comment » abordé, Arthur se décida à aborder les questions vraiment sensibles...

                              «  Si vous êtes médecin légiste, cela veut-il dire que vous ne vous êtes pas fait recensée ? Puisque les postes gouvernementaux ne sont pas accessibles aux métahs... si c'est le cas, n'ayez pas peur ! Je ne vous dénoncerai pas ! Je désire juste avoir votre avis sur la Loi Turenne et savoir ce qu'une personne instruite comme vous en pense. Tout simplement.

                              Je dois aussi admettre que l'association de votre pouvoir – pyrokinésie je suppose?- et votre métier de légiste forment un duo plutôt intéressant... vous êtes un crématorium ambulant... vos dons et compétences pourraient m'être fortement utile à l'avenir... si jamais vous cherchez à arrondir vos fins de mois, n'hésitez pas à me contacter surtout. »
                              finit-il en lui passant une carte de visite blanche avec uniquement son numéro de téléphone dessus.
                            • Selena Dobrev
                              CIVIL - Rebelle
                              (0)16/11000000none
                              id18.08.17 13:41
                              (0)Volonté : 16Messages : /$US : 11Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
                              (0)16/11000000none
                              avatar
                              (0)16/11000000none
                                CIVIL - Rebelle
                                Sans qu’elle n’ait le temps de le voir venir, Arthur se mit à débiter une liste incroyablement longues de questions variées auxquelles elle n’avait pas tout le temps une réponse. Elle hochait la tête de manière continue, fronçant parfois les sourcils lorsqu’elle ne voyait pas où il voulait en venir. Le simple fait de poser ces interrogations, même si il savait qu’il n’obtiendrait pas de réponse, devait être libérateur. De tout simplement mettre un doigt sur ce qui l’intriguait sans pour autant connaître le fin mot de l’histoire. Selena avait l’impression qu’il n’allait jamais s’arrêter. Aussi elle fut contente lorsque ses lèvres se fermèrent pour de bon au moment où il lui tendait son numéro de téléphone. Elle rangea le petit bout cartonné dans la poche de son jogging, priant pour qu’elle se rappelle de son geste lorsqu’elle allait le mettre à la machine à laver.


                                Dans l’effort de passer pour la professionnelle qu’elle n’était pas, elle joignit ses mains au centre de la table et prit un air sérieux. Cependant, depuis qu’Arthur avait parler de crématorium ambulant, un mince sourire ne semblait plus vouloir quitter ses lèvres. Dès que l’homme s’exprimait à propos des métah elle avait l’impression de faire face à un enfant autant émerveillé qu’effrayé. Elle fut cependant quelque peu déçu de voir que l’homme était de retour au vouvoiement, prenant cela comme une marque de prise de distance et de formalisation de sa part. Un peu comme un professeur et un élève.


                                - Alors… Par où commencer… Tout d’abord appelez moi Selena. Dr Dobrev, ça me fait penser à mon travail, et même si je l’adore je préfère penser à autre chose lorsque je n’y suis pas. Je ne sais pas pourquoi vous n’avez pas découvert votre pouvoir avant, peut-être qu’il n’est pas très facile à détecter vue que c’est quelque chose d’invisible et de pas forcément perceptible. Pour moi il ne s’agit pas d’un virus. Tout les métah, ou presque, se sont rendu compte de leurs pouvoirs au même moment, partout dans le monde. Et pour ceux qui sont resté « normaux » - elle marqua les guillemets avec ses doigts – on ne recense pas des cas de nouveaux métah. Après, j’en sais très peu sur la question, je dois l’avouer.


                                Selena prit un instant pour se remémorer de toutes les question qu’il avait posé.


                                - Pour votre pouvoir, j’ai du mal à comprendre ce qu’il se passe. Effectivement, vous semblez absorber les coups, mais je sais pas trop par quel procédé. Et avec cette poignée de main, on dirait que l’énergie qui vous a été prise m’a été restitué. Peut-être qu’il existe quelqu’un possédant un pouvoir similaire au votre qui pourrait nous éclairer, mais je n’ai personne en tête.


                                Lorsque vint le moment de répondre à la dernière question, elle hésita.


                                -Non… Je ne suis pas recensée. J’ai tellement bossé pour arriver où j’en suis alors tout perdre à cause de capacités que je n’ai même pas demandé… Mais je comprend l’utilité de cette loi pour certaines choses, les pouvoir de certains peuvent aller très loin… Manipulation des pensées, des sentiments… Tout ça peut être dangereux, très dangereux. Je me sens moi même dangereuse lorsque je n'arrive pas a contrôler les flammes qui émanent de moi.



                                Elle fixa pendant quelques secondes le vide en se rappelant toutes les fois où elle avait faillit mettre le feu à quelque chose par accident.



                                - Mon pouvoir pourrait vous être utile ? C'est à dire ? À part allumer des cheminées et assurer le barbecue, je ne vois pas trop en quoi, mais si c'est dans mes cordes ce serait avec plaisir.


                              • En ligne
                                Arthur Lumière
                                Crows - Indécis
                                (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                                id19.08.17 22:49
                                (6)Volonté : 87Messages : 4349$US : 77Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
                                (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                                avatar
                                (6)87434977000000V.I.P.Chance du débutantModèle
                                  Crows - Indécis
                                  Il semblait bien qu'Arthur allait devoir comprendre en grande partie ses pouvoirs seul... mais au fond ce n'était pas plus mal. Moins il y aurait de gens au courant de ses capacités exactes, plus ses chances de survie seraient hautes dans sa profession.

                                  A présent calmé, Arthur souffla une dernière fois avant d'analyser correctement la situation actuelle pour la première fois, enfin délivré du choc émotionnel initial.

                                  Il regarda Séléna une seconde, réfléchissant à ce qu'il allait faire d'elle : Il pouvait la faire abattre afin de garder le secret sur ses pouvoirs, mais cela aurait été un énorme gâchis, et surtout il se sentait redevable envers la jeune doctoresse pour lui avoir ouvert les yeux sur sa nature de méta-humain... et puis elle n'était pas du tout désagréable au regard.
                                  Arthur sentit que leur relation pouvait être mutuellement profitable. En tant que métah, sa position professionnelle était constamment en danger, et elle aurait donc besoin de contacts pour l'aider en cas de problèmes. D'un autre côté, une légiste serait un atout utile pour ses activités, même si elle n'intégrait pas réellement l'Underworld.

                                  Le point épineux était si elle refusait sa proposition tout nette. La laisser libre de ses actions était un pari risqué pour Arthur... mais dans l'histoire c'est elle qui avait le plus à perdre au final... du coup le Veilleur décida de respecter sa décision, quelle qu'elle soit.

                                  «  Et bien... Il se pourrait que de temps à autre, je... « trouve » des corps ayant besoin d'être analyser ou simplement disparaître discrètement, sans impliquer les autorités. Bien entendu, ce genre de services vous rapporterait de très décentes récompenses...

                                  N'ayez pas peur. Je ne vous parle pas ici d'un travail quotidien, mais plutôt de services occasionnels rémunérés... entre amis. »


                                  Difficile de ne pas associer son travail à l'image d'un crématorium vivant...

                                  La pyrokinésie. Pouvoir de légende ayant enflammé l'imagination de bien des esprits à travers les siècles et le monde, et Arthur ne faisait pas exception. Il était un petit peu jaloux de Séléna à vrai dire... contrôler le feu aurait été bien plus utile dans l'Underworld que la capacité d'être un punching-ball humain !

                                  «  Vous pouvez bien entendu refuser Séléna. Mais promettez-moi simplement d'y réfléchir sérieusement, et appelez-moi lorsque vous aurez pris votre décision. D'accord ? »

                                  Honnêtement, une maîtresse du feu pouvait être une force de frappe décisive en situation de combat... mais il était bien trop tôt pour lui proposer ce genre de chose, et surtout ses compétences de légiste en faisait un atout à ne pas stupidement risquer dans les rues.
                                  Non, le meilleur choix restait la proposition initiale qu'il venait d'énoncer. Autant pour elle que pour lui.

                                  Ayant quelque peu récupéré de sa fatigue physique, Arthur prit alors sa décision : cette salle de sport était parfaite. La seule inconnue qui lui restait à vérifier était la qualité du coach de MMA.

                                  «  Laissons cela de côté pour le moment. Je voudrais rencontrer le professeur de MMA avant de m'inscrire pour de bon, pourrais-je abuser de votre temps une dernière fois en m'aidant à le – ou la- trouver ? »

                                  Arthur se leva alors et tendit sa main – paume ouverte vers le haut- afin d'aider Séléna à se lever.
                                Aller à la page : 1, 2  Suivant