Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

You're the father !

Aller à la page : Précédent  1, 2
  • Cain Powell
    CIVIL - Dominateur
    (6)2277606103110057
    id12.09.17 23:23
    (6)Volonté : 227Messages : 7606$US : 103Xp : 1Force : 1Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 5Spiritualité : 7Astuce : Badges :
    (6)2277606103110057
    avatar
    (6)2277606103110057
      CIVIL - Dominateur

      Unforseen development

      Ce développement, ce retrait si soudain d'Hannibal surpris grandement Cain. Il savait qu'il lui arrivait de changer brusquement d'avis de temps à autre, mais la voir le faire en direct comme ça en un laps de temps si court était une grande première. Cela dit, qu'elle s'éloigne de Caithleen ne changerait pas l'ordre que l'homme lui avait donné.

      Stop.

      Dit-il d'un air autoritaire en pointant son index en direction de l'infirmière avant de se retourner vers Hannibal. Elle donne un ordre à Cain, comme quoi ce serait à lui de se taper la rouquine sous les yeux de sa chère et tendre ? Même si la situation s'y prêtait presque, il n'aimait pas ça. Aussi bien les implications de sa demande que sa manière de la formuler.

      Tu as entendu madame, fais-toi plaisir.

      Techniquement, ça impliquait qu'elle le fasse elle-même. Dans la pratique, il n'avait inclus aucune manière de ce faire. Il croise ses bras sur sa poitrine et s'assoit, fixant Hannibal de manière à lui soutenir le regard, sans forcément prendre une mine sévère comme à son habitude. Autour d'elle, il s'était légèrement adoucis après tout.

      Si tu attends de moi, de baiser une autre sous tes yeux juste comme ça... Si tu L'EXIGES comme ça... Tu peux attendre longtemps. Si ce n'est plus amusant pour toi, ça ne le sera pas plus pour moi.

      Elle voulait le voir prendre une autre femme ? Il va lui falloir fermer les yeux et l'imaginer dans ce cas. Ce n'était déjà pas l'intention de Cain de rejoindre les deux femmes lorsqu'elles commençaient brièvement à jouer l'une avec l'autre, alors ça le serait très certainement pas maintenant.
    • Caithleen Miller
      CIVIL - Rebelle
      (6)124478295342212Modératrice - Univers / PrésentationsTraumatisé du grand "boom"FlooderV.I.P.Courageuse
      id17.09.17 22:47
      (6)Volonté : 124Messages : 4782$US : 95Xp : 3Force : 4Résilience : 2Agilité : 2Réflexes : 1Spiritualité : 2Astuce : Modératrice - Univers / PrésentationsTraumatisé du grand "boom"FlooderV.I.P.CourageuseBadges :
      (6)124478295342212Modératrice - Univers / PrésentationsTraumatisé du grand "boom"FlooderV.I.P.Courageuse
      avatar
      (6)124478295342212Modératrice - Univers / PrésentationsTraumatisé du grand "boom"FlooderV.I.P.Courageuse
        CIVIL - Rebelle

        Wrong door



        Sous ses doigts pourtant tendres et sensuels, Hannibal se dérobe, s’esquive avec une moue boudeuse. Son esprit soumis et bridé par l’ordre de Cain peine à reconnecter les morceaux, à se plier à l’ordre de celle à qui elle est sensée donner du plaisir. Désemparée, elle fait un pas en avant, timide tentative de la poursuivre avant d’être stoppée net par une voix dure. Un nouvel ordre claqua dans l’air, irrévocable.

        Instantanément, elle se figea, peinant même à respirer pendant une terrifiante seconde.

        Un nouvel ordre ne tarde pas à suivre, contredisant l’un des précédents. Loin, très loin au fond de son crâne, la petite voix de raison persistant à se faire entendre lui intime de se rebeller. De dire aux deux tarés d’aller se faire foutre et de jouer au docteur sans elle. Caithleen entrouvre les lèvres, la réplique est sur le bout de sa langue, la brûle presque. Mais elle est toujours aussi incapable de s’affranchir du joug de Cain, et seul un gémissement plaintif parvient à s’échapper de ses lèvres entrouvertes.

        Son corps ne l’aide pas non plus, à vrai dire. Chauffée comme elle l’avait été par Hannibal, elle était à fleur de peau, la frustration d’avoir été repoussée de la sorte par la cruelle colombe la laisse haletante, la sensation de ses doigts au creux d’elle persistant, pulsant contre sa chair.

        Le joug sur son esprit se resserre, évinçant toute velléité de rébellion. Après tout, pourquoi se torture-t-elle? Elle meurt d’envie qu’on la satisfasse, et cet homme, loin d’être repoussant, lui ordonne littéralement de se servir. Un sourire sensuel joue sur ses lèvres, chassant la moue perdue qui l’habillait quelques instants plus tôt. Caithleen se dirige vers lui, volupté de courbes gainées de dentelle noire. Glisse un main le long de sa cuisse, s’invite à califourchon sur ses genoux, sans plus prêter attention à Hannibal...
      Aller à la page : Précédent  1, 2