Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

Fromage ou nouvelle plume ?

  • Arthur Lumière
    Crows - Indécis
    (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
    id28.07.17 8:41
    (6)Volonté : 100Messages : 4349$US : 88Xp : 2Force : 7Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 1Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
    (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
    avatar
    (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
      Crows - Indécis
      Le froid avait déjà terrassé sans pitié toutes les feuilles des arbres lorsque Arthur découvrit pour la première fois le quartier Beta. Néanmoins, cette première rencontre fut loin d'un coup de foudre... à milles lieux des ambiances quelque peu mélancoliques que certains films tentaient - tant bien que mal- de nous vendre sur cette période précédant les premières vraies neiges et la fin de l'automne...

      Ce qu'Arthur ressentit fut bien plus proche d'un voyage dans un de ces pays du Tiers-monde : des bâtiments suppliant de s'écrouler, des sans-abris en pagailles, des ruelles coupe-gorges par centaines... cela ressemblait à l'Est de la Nouvelle-Orléans APRES le passage de l'ouragan Katrina en 2005!

      Comment était-il simplement possible de changer autant d'environnement en quelques kilomètres ?

      Son boss lui avait fait parvenir une enveloppe et une carte avec ces simples mots : " Va à l'adresse marquée au dos. Apprend."

      Super. Comme si il n'était pas resté assez longtemps dans cette ville ! Il devait à présent... faire quoi au juste ? Jouer les messagers ? Apprendre ? Mais apprendre quoi ?
      Son boss lui avait déjà dit que Beta était le territoire officiel des Crows, mais si il désirait faire parvenir un courrier à ceux-ci il y'avait internet ! Qui de nos jours envoyait encore des lettres-papiers ???

      " Bon... ça ne doit pas être très loin normalement..." marmonna-t'il derrière son volant, suivant scrupuleusement les indications de son GPS. Le problème étant que plus il avançait, plus les locaux semblaient dangereux... de simples "pauvres", peu à peu, Arthur entrait clairement dans le coin dirigé par l'Underworld. Des petits groupes de trois ou quatre personnes aux coins des rues - parfois ouvertement armés!- ainsi que des impacts de balles et autres joyeusetés sur les murs devenaient aisément visibles.

      Arthur était loin d'être d'une mauviette, mais il n'était pas stupide non plus. Ce n'était pas son territoire, il ne connaissait personne, n'avait aucune arme, se baladait dans un costume italien à 2000 dollars et dans une voiture à 40 mille dollars... une tentative de son boss pour l'éliminer ?

      Le GPS indiquait sa destination à peine 800m plus loin, mais c'était une distance considérable dans ces conditions !
      Ne pas fixer qui que ce soit, ne pas avoir l'air de chercher son chemin, et prier les esprits pour que ce qui l'attend ne soit pas une rafale de uzi... Arthur avait beau s'être découvert métah quelques heures auparavant, il doutait grandement de pouvoir résister à une balle en pleine tête, et n'avait strictement aucune envie de vérifier !

      Un métah... Arthur avait encore du mal à l'accepter malgré les nombreuses preuves que cette jeune femme lui avait présenté...

      Comment l'annoncer à ses mères ? A son boss ? Non. Son boss n'avait pas à savoir tout compte fait. Et les filles ??? Allaient-elles s'en apercevoir ? Peut-être s'en doutaient-elles déjà ?

      Toutes ces interrogations lui vrillaient l'esprit, mais eurent au moins un effet positif : le distraire du stress environnant jusqu'à son arrivée devant... un bâtiment qui n'avait rien à faire là ? A contrario du reste de Beta, la bâtisse -semblant être ce qu'il cherchait- se serait bien mieux intégrer dans le paysage d'Alpha ou Gamma que Beta !
      La densité de gangsters était aussi bien plus haute, au point de faire hésiter un instant l'ange-gardien à sortir de sa voiture ou faire demi-tour.

      Mais non. Si il n'obéissait pas, qui sait ce que ses mères subiraient à son retour ?

      Se garant juste devant l'entrée de l'imposant bâtiment, Arthur sortit de la voiture et se dirigea, enveloppe en main, vers ce qui semblait être l'entrée... sous le regard scrutateur de dizaines d'hommes et de femmes pas franchement amicaux... encore que certains semblaient plus intrigués -ou amusés- que méfiants?
    • Jared Aberline
      Crows - Dominateur
      (6)1168915115000077Animateur
      id31.07.17 21:15
      (6)Volonté : 116Messages : 8915$US : 115Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 7Spiritualité : 7Astuce : AnimateurBadges :
      (6)1168915115000077Animateur
      avatar
      (6)1168915115000077Animateur
        Crows - Dominateur

        -" Joli costume, mon mignon !" L'aguicha une fille adossée juste à côté de l'entrée, avant qu'un colosse au crâne rasé et à la large barbe n'intervienne.

        -"Laisse Anna. Il est invité par le Boss, celui-là." Sa voix grave faisait écho aux muscles qui tendaient ses habits.

        -" Oh, je vois... ." Souffla-t-elle, une mou déçue grisant ses traits angéliques. Mais les invités du chef restaient des intouchables, soit parce qu'ils repartaient les pieds devant, quelques morceaux en moins, soit parce qu'ils représentaient un investissement plus rentable que quelques organes, mais dont seul l'Aberline en connaissait le gain potentiel pour la famille. Anna espérait silencieusement la seconde option pour ce bel inconnu.

        -"Arthur Lumière ?" Piotr s'était approché du nouveau venu  pour se présenter. "Piotr Ivanovitch Skavronskaïa. Mais tu peux m'appeler Petya." L'Homme semblait anormalement chaleureux et dénotait avec l'environnement sordide de Beta. Et cela avait son petit effet sur Anna, les yeux embués d'une admiration évidente pour son supérieur et protecteur.

        -"Suis-moi." Le ton, bien qu'amical, ne laissait que peu de choix à l'invité. Piotr le guida dans la bâtisse jusqu'au premier étage, dans une salle exigüe dont une forte odeur de tabac froid en imprégnait encore les murs. Il poussa une chaise pour s'y installer, accoudé à la table il invita Arthur du plat de la main à faire de même.

        -"Sais-tu ce qu'il y a dans ton enveloppe ?" Piotr, lui, en connaissait le contenu, son Parrain l'en avait informé la veille, alors qu'il sortait d'un entretien téléphonique avec Sergeï Starinov, le Boss d'Arthur. Jared et Sergeï se connaissait quelque peu, principalement parce qu'ils se croisaient en Russie pour leur affaires communes. Pour autant, aucun des deux ne portait l'autre dans son cœur.

        Un sourire carnassier se dessina alors sur le visage de Piotr. "Sais-tu seulement ce que tu fais ici ?" Dans l'enclos des Crows, les plus faibles disparaissaient.


      • Arthur Lumière
        Crows - Indécis
        (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
        id31.07.17 22:36
        (6)Volonté : 100Messages : 4349$US : 88Xp : 2Force : 7Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 1Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
        (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
        avatar
        (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
          Crows - Indécis
          L'accueil qu'Arthur reçut fut - à défaut de rassurant- au moins familier et cela le mit étrangement à l'aise. La jeune fille prénommée Anna ressemblait fortement à ses propres filles, bien qu'Arthur la soupçonna d'être plus du côté des psychopathes que des escortgirls... mais rien dont il n'ait déjà l'habitude.
          " Petya" par contre... c'était une autre histoire. Une armoire à glace qui n'aurait sans doute aucun mal à le plier en deux, et la récente découverte des pouvoirs balbutiant d'Arthur ne l'aiderait sans aucuns doutes pas du tout!

          -"Arthur Lumière ?"

          Il acquiesça au géant et remarqua immédiatement la réaction d'Anna. Cet homme était influent dans le coin, nul doute là dessus !
          Il était donc attendu... son nom était connu... ok... rien d'inquiétant en soi mais ne pas avoir toutes les données d'un problème n'était pas vraiment naturel pour lui.

          Le barbu lui demanda de le suivre et Arthur obéit sans dire un mot - non pas qu'il ait d'autres options !- mais non sans saluer Anna avec un sourire chaleureux. Il était quasiment certain que cela n'atteindrait nullement cette femme, mais être chaleureux avec les femmes faisait parti de lui... quitte à devoir malencontreusement l'éventrer ensuite.

          L'ambiance de la nouvelle salle lui fit penser à ces vieux films policiers des années 70. L'odeur de tabac, quasiment aucune fourniture... était-ce un interrogatoire? Arthur faillit laisser échapper un petit rire mais se reprit juste à temps : sa situation était sérieuse ! Mais alors pourquoi n'arrivait-il pas à être nerveux ?

          -"Sais-tu ce qu'il y a dans ton enveloppe ?"

          Pourquoi lui posait-il la question ? Le prenait-il pour un vulgaire messager assez indiscret pour lire un contenu ne lui étant pas destiné ?

          " Non." Fut sa réponse. Simple et concis.

          Mais la question suivante du rasé le perturba cette fois réellement, et le sourire qu'il affichait comme si Arthur était une souris et lui un chat amplifia l'effet.

          "Sais-tu seulement ce que tu fais ici ?"

          Effectivement, c'est ce qu'Arthur se demandait depuis non pas son arrivée à Beta... mais depuis son arrivée à LibertyTown ! A l'instant même où il entra dans cette ville, il avait eu cette impression désagréable d'être manipulé dans un but inconnu.
          Une légère montée de colère tenta vainement de venir déformer le visage d'Arthur: il commençait à en avoir réellement assez d'être traité en quantité négligeable par tout le monde, son boss en tête de liste.

          " Mon boss m'a demandé de livrer cette enveloppe à cette adresse et aujourd'hui. C'est tout ce que je sais."

          Inutile de partir dans un discours sans consistance. Piotr jouait avec lui de toutes évidences, et Arthur ne comptait nullement lui faire ce plaisir. D'autant plus que paraître faible pouvait le mener à sa perte... tout autant que paraître fort... Tout était question d'équilibre dans cette situation : trop faible pour être une menace, et trop fort pour être une cible facile.

          La solution était donc dans l’absence totale d'émotions. Il avait beau être confus sur les raisons de sa présence, les intentions de son boss, le contenu de cette lettre, la sécurité de ses mères, ses nouveaux pouvoirs... il s'efforça du mieux qu'il put d'afficher un visage neutre, aussi indifférent que possible.
        • Jared Aberline
          Crows - Dominateur
          (6)1168915115000077Animateur
          id17.08.17 19:04
          (6)Volonté : 116Messages : 8915$US : 115Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 7Spiritualité : 7Astuce : AnimateurBadges :
          (6)1168915115000077Animateur
          avatar
          (6)1168915115000077Animateur
            Crows - Dominateur

            Face à l'agacement dissimulé du blond, Piotr éclata d'un rire gras mais sincère. " Haha, tu es amusant, Arthur Lumière." Son accent déforma quelque peu le patronyme de l'invité, mais cela ne représentait qu'un moindre mal pour qui s'aventurait dans le nid des Corbeaux Russes. D'un geste bref, il arracha un côté de l'enveloppe et en dévoila son contenu.

            -" Bien sûr que tu ne l'as pas lue. Seul un fou viendrait nous voir, après l'avoir fait." L'inscription "Tue le porteur de ce message", posée au centre d'un papier épais , flotta sous le regard d'Arthur. Inquiet ? Piotr ne lui en laissa pas le temps : "Aucun mal ne te sera fait en ces lieux. Sergeï Starinov et Jared Aberline ont longuement échangé à ton sujet et disons... pour faire simple, que tu travailles à l'Aphrodia, à présent, et que tu es sous ma responsabilité." Son expression chaleureuse s'effaça au profit d'un regard assassin, tandis qu'il se pencha pour approcher son visage au plus près de celui d'Arthur. "Alors ne t'avise jamais de transgresser mes directives." Pas de "sinon", ses yeux noirs suffisaient à imaginer le sort qu'il lui réserverait.

            Petya se rassit au fond de sa chaise, farfouilla dans la poche de sa veste et en retira un paquet -presque vide- de cigarettes. Il le tendit machinalement à son interlocuteur avant de s'en griller une. "Les règles qui encadrent notre Bratva sont simples et tu les apprendras vite avec moi." Ce n'était pas une menace, simplement un fait, l'efficacité de Piotr envers les recrues ne souffrait d'aucune faiblesse. "Ton passé à la Nouvelle-Orléans saura être mis à profit chez nous, sois en assuré. Et tu t'enrichiras également de nouvelles connaissances auprès de mes filles et mes garçons." Le regard du grand russe dansait le long des volutes de fumée et un sourire nostalgique, presque énigmatique, s'effaça aussi vite qu'il s'était dessiné sur son visage.

            -"T'étais déjà venu à LibertyTown ? T'as un endroit où crécher dans le coin ?" Les questions sortirent de nulle part, mais leurs réponses intéressaient Petya.


          • Arthur Lumière
            Crows - Indécis
            (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
            id18.08.17 11:31
            (6)Volonté : 100Messages : 4349$US : 88Xp : 2Force : 7Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 1Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
            (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
            avatar
            (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
              Crows - Indécis
              Le regard d'Arthur fut d'abord fixé sur le message inscrit... ses doutes venaient de se muer en confirmation : Sergeï l'avait trahi.

              Mais il n'eut pas le temps de se laisser aller à la haine que lui inspirait dorénavant son ex-boss que déjà son exécution s'était transformé en un nouveau travail, avec un nouveau boss et dans une nouvelle ville !

              Les Crows étaient une organisation sensiblement plus importante que la mafia de la Nouvelle-Orléans que Sergeï dirigeait. Arthur ne travaillerait donc pas directement sous les ordres de Jared Aberline, mais de cet homme face à lui.
              Inutile de tergiverser sur la justesse de tout ceci, cela ne servirait à rien. Le grand blond acquiesça simplement à la fin de chaque information délivrée par le géant, et semblait-il son nouveau boss.

              Il ne semblait pas particulièrement avoir de mauvaises intentions, il prenait certes grand soin de se positionner en supérieur... mais il planifiait la suite des événements et avait déjà décidé de « compléter » la formation d'Arthur.
              Le rendre plus fort ? Aucuns problèmes !

              Malgré tout, bien que sa propre sécurité sembla assurée, il restait un certain nombre de points dont il devait s'occuper à présent : gardait-il ses anges ? Ses mères étaient-elles en sécurité à la Nouvelle-Orléans sous les ordres d'un homme qui avait voulu éliminer leur fils ? Quelles tâches confieraient-on à Arthur ? Il avait passé l'âge de jouer les sous-fifres de bas étages...

              Tant de choses à faire... et si peu de temps ! Il allait devoir établir des priorités. Tout d'abord, les problèmes pouvant s'empirer avec le temps : A savoir la sécurité de ses mères et de ses anges. Le reste pouvait attendre.

              «  Non, je n'étais jamais venu auparavant. Et je n'ai effectivement pas encore trouvé où loger... je dors dans la voiture actuellement. »

              Au moins, il n'était pas en terrain totalement inconnu. Son ex-boss était aussi russe et lui avait déjà indiqué comment fonctionnait la mafia russe : divisée en Bratva quasi-indépendantes, chacune ayant son propre territoire, un parrain la dirigeant et un -ou deux- lieutenants.
              Sur LibertyTown, si les Crows étaient réellement une Bratva, elle souffrait de trop de compétition pour s'adonner à toutes ses activités habituelles et avait due s'en tenir à la prostitution, le proxénétisme et le commerce d'organes... alors que la plupart des membres de la mafia russe touchaient à bien plus de domaines illégaux.

              Il devait mettre les choses au point avec Piotr concernant ses anges et ses mères au plus vite... mais inutile de précipiter les choses non plus. Il n'empêche, Sergueï allait mourir ! Il restait juste à s'assurer que ce soit AVANT que ses mères n'en pâtissent !

              Se forçant afin de ne pas faire paraître son empressement à repartir à la Nouvelle-Orléans pour faire couler le sang, Arthur détailla un peu plus sa condition actuelle au géant.

              «  Je n'ai pas d'armes non plus et la voiture est techniquement celle de mon... ex-boss. J'ai deux de mes filles avec moi qui logent actuellement dans un petit appartement à Gamma... Je suis donc basiquement ici les mains dans les poches, en touriste, ce qui était de toutes évidences l'intention première de Starinov... afin que je sois vulnérable. »

              Une lueur de haine s'alluma dans les yeux du grand blond à la mention de Starinov. Nulles doutes qu'elle ne s'éteindrait qu'avec le dernier souffle de celui-ci...
            • Jared Aberline
              Crows - Dominateur
              (6)1168915115000077Animateur
              id19.08.17 18:25
              (6)Volonté : 116Messages : 8915$US : 115Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 7Spiritualité : 7Astuce : AnimateurBadges :
              (6)1168915115000077Animateur
              avatar
              (6)1168915115000077Animateur
                Crows - Dominateur

                -"Pas d'arme ?" Piotr haussa un sourcil et leva ses poings à hauteur d'épaule, "Tes pognes te seront suffisantes à l'Aphrodia. Pour tout complément, tu devras l'acheter par tes propres moyens." Le russe le savait digne de défendre les belles de nuit avec ses seules mains.

                Calant sa cigarette entre ses lèvres, il tira une lente et longue bouffée tandis qu'il farfouillait ses diverses poches, à la recherche d'un morceau de papier. "Ah, voilà. Tiens ! Tu peux rester à cette adresse le temps nécessaire, d'ici que tu trouves quelque chose d'un peu plus... décent." L'adresse pointait vers un immeuble de Primo, une tour en ruine dont les occupants n'en restaient pas moins tous aussi vétustes. Junkies, voleurs, prostitués lowcost, un panorama tout doit sorti des profondeurs de Beta, un tas informe aggloméré là, où l'intimité de chacun s'essuyait sur le pas de la porte -ou ce qu'il en restait-.

                -"Tes filles devront malheureusement retourner chez Starinov. Quelqu'un passera les récupérer, elles et la voiture, demain, pour les conduire jusqu'à la Nouvelle-Orléans." Piotr marqua une pause, comme une hésitation à détailler davantage les plans du Boss. "Dans l'immédiat, le meilleur moyen pour toi d'aider tes belles est de te concentrer sur ton nouveau job. Suis les ordre, fais ce que je te demande et nous pourrons t'aider dans ce que tes yeux semblent vouloir assouvir dès à présent."

                Le russe écrasa sa cigarette dans un creux noirci de la table, vraisemblablement adopté comme cendrier depuis un certain temps, puis se redressa. "Présente toi à l'Aphrodia dans trois heures. Tu débutes ce soir." L'entretien était terminé. La formation d'Arthur, elle, commençait enfin.


              • Arthur Lumière
                Crows - Indécis
                (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
                id20.08.17 14:20
                (6)Volonté : 100Messages : 4349$US : 88Xp : 2Force : 7Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 1Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
                (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
                avatar
                (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
                  Crows - Indécis
                  Rien de vraiment étonnant dans les propos de Piotr... une piaule certainement miteuse, pas d'armes de « services » et surtout un boulot qui sonnait plus mac de bas étage que Veilleur de luxe... Arthur avait l'impression d'avoir 18 ans à nouveau...

                  Le commentaire sur le fait de renvoyer ses anges lui déplut grandement. Mais ses options étaient nulles face aux décisions du russe... il devrait donc – à contrecœur- renvoyer ses filles. Temporairement du moins.

                  Arthur fit signe de la tête qu'il avait bien tout compris et se leva de sa chaise.

                  En sortant du bâtiment, il fit la liste des options à a disposition :

                  S'enfuir ? Pour aller où ? Les Crows le retrouveraient partout, et de toutes façons il n'avait ni les moyens, ni le réel désir de changer de pays...

                  Désobéir, garder ses filles et rejoindre un gang rival ? Ça avait l'avantage de pouvoir le protéger des Crows dans une certaine mesure, mais ses filles seraient incapables de survivre ici sans pouvoir utiliser leurs talents... l'option était viable, mais désagréable.

                  Non au fond, le mieux pour l'instant était de prendre son mal en patience, préparer ses anges à un retour inopiné – et surtout temporaire- à la Nouvelle-Orléans et vite faire ses preuves auprès des Crows afin de gagner assez de marges de manœuvres pour foncer défoncer son ex-boss et assurer la sécurité de ses mères, sa petite sœur et ses autres filles.

                  Que devait-il faire à présent dans ce cas ?

                  Sortant son téléphone, il appela directement Virginia et Angélica : «  Les filles ? Faites vos bagages. Demain vous retournez temporairement à la Nouvelle-Orléans le temps que je règle quelques problèmes ici... Ne vous présentez pas à Sergueï, faites les mortes, allez voir vos parents en vacances ou je ne sais quoi... bref faites-vous discrètes.
                  Un mec des Crows passera vous prendre en voiture. Et oui... je suis officiellement membre des Crows à compter d'aujourd'hui... certaines choses vont changer pour nous. Soyez prêtes. A bientôt les filles, soyez prudentes. »


                  Il raccrocha et fit un autre numéro.

                  «  Andréa ? Il faut qu'on discute... »

                  Il s'engouffra simultanément dans la voiture et démarra en direction de l'adresse qui serait son nouveau chez lui...
                • Contenu sponsorisé
                  id