Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

Saint-Pancrace : En préparant demain ! [F.T. Takahashi]

  • Kyle Icks
    CIVIL - Indécis
    (0)105605099000000V.I.P.X-treme FloodCourageuxModèle
    id31.07.17 18:16
    (0)Volonté : 105Messages : 6050$US : 99Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxModèleBadges :
    (0)105605099000000V.I.P.X-treme FloodCourageuxModèle
    avatar
    (0)105605099000000V.I.P.X-treme FloodCourageuxModèle
      CIVIL - Indécis
      L'assistance, pour les messes dominicales, avait crû, lentement mais surement. Il commençait même à y avoir des spectateurs aux répétitions de la chorale. La père Philip n'était pas assez égocentrique pour croire que ses sermons avaient évolués à ce point. Et les smartphones et autres appareils enregistreurs tendus, plus ou moins discrètement, à chaque intervention du Choeur n'auraient pas laissé le doute persister.
      Il se disait qu'il était heureux que l'enfant, déjà volontiers charmeur, ne sembla s'être rendu compte de rien, tout à la joie du chant, focalisé sur sa voix, sur l'accord qu'il essayait de maintenir avec les autres membres de la chorale. Le brave curé soupçonnait le gamin de pouvoir tourner cabotin, s'il prenait conscience de l'attention qu'il suscitait.

      Un autre membre de la communauté était par contre moins serein. Le maitre de chant était aussi ravi qu’effaré de la vitesse à laquelle l'orphelin avait saisi et mis en application les conseils donnés, lors des répétitions. N'eussent étés des notions plus avancées de solfège et un approfondissement de la maitrise de l'harmonium, il ne lui restait plus grand chose à apprendre au mouflet, n'ayant jamais été lui même un professionnel du chant ni de la musique.
      Il avait d'ailleurs pris sur lui de lancer quelques sondes, utilisant discrètement les réseaux sociaux, ne voulant pas laisser végéter un tel talent potentiel. La réaction n'était pas vraiment celle qu'il avait attendue, il aurait nettement préféré trouver un coach possible pour l'enfant qu'une telle foule d’aficionados ...

      Et pendant ce temps, Kyle chantait de tout son coeur, les yeux tournés vers les cieux, au-delà de la voute de l'antique bâtiment, faisant des efforts certains pour régler sa voix sur celles des autres chanteurs, se retenant parfois d'appliquer les conseils du maitre, pour ne pas prendre sur lui la part revenant à d'autres, qui ne semblaient pas trop enclins à progresser. Parfois, la détresse des fausses notes de l'un, du faux-départ d'un autre, du décalage de ton dans le déchant, toutes ces petites erreurs, comme autant de coups de canifs dans le contrat, cette détresse donc, devait se voir dans le regard perdu qu'il lui arrivait de promener sur la foule sans la voir.
    • Mana Takahashi
      CIVIL - Indécis
      (0)19/11000000none
      id31.07.17 21:59
      (0)Volonté : 19Messages : /$US : 11Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
      (0)19/11000000none
      avatar
      (0)19/11000000none
        CIVIL - Indécis
        Mana venait tout juste de finir son entrainement. En temps normal, elle aurait passé plusieurs heures à danser et se serait jeter dans son lit, ruisselante. Mais sa hanche l’empêchait de se mouvoir comme elle le souhaitait, alors elle s’était contenté de créer sa nouvelle chorégraphie. Après plusieurs essais, elle avait trouvé un temps qui lui plaisait. Sur quelques notes fredonnées, elle avait laissé le haut de son corps évoluer sur l’air. Bombant le torse, les bras volants de droite à gauche telle des ailes étourdies, chacun de ses mouvements faisaient virevolter les mèches décolorés de sa crinière. Elle en était venue à se filmer. Choisissant un angle adéquat, légèrement penché, ne dévoilant que le haut de son corps. Play. Elle effectua plusieurs prises avant de trouver celle qui lui plaisait. Son buste suffisait à évoquer tout le charme qu’elle dégageait. Son œil libre, a demi plissé alors que la musique l’emportait, laissait entrevoir une excitation grandissante. Ce n’était que peu, mais cela lui permettait de se sentir vivre. Sa folle crinière rebondissait sur ses épaules, alors que ses mains camouflaient son visage maquillé pour l’occasion dans des mouvements saccadés. Son visage d’ange inspirait confiance et plaisir. Comment diable pouvait-elle être si innocente et envoutante à la fois. Elle posta la vidéo plutôt courte sur ses réseaux sociaux, et répondu à quelques messages. Alors que ses doigts descendaient les pages une à une dans une exécution presque machinale, Mana  tomba sur une annonce des plus… spéciale. Un anonyme semblait parler d’un jeune talent exerçant ici, à Libertytown. Tiens ? Elle cliqua sur le profil de l’utilisateur et constata que ce n’était pas son premier post. Il y avait même des heures indiqués et un lieu. Après avoir enfilé un long manteau, pas assez long pour cachés ses collants de résilles, elle passa une paire de basquet à sequin et attacha sa cascade de cheveux vert d’eau en un haut chignon. Son pansement sur l’œil, comme à son habitude, elle attrapa ses béquilles et partie en direction du lieu indiqué.

        Lorsqu’elle arriva sur place, les chants raisonnaient depuis l’extérieur. Un homme qui entrait lui tenue la porte afin qu’elle puisse se faufiler à l’intérieur. Méfiante, elle pensa tout d’abord à une blague. L’attention de la foule était reporté sur les chœurs qui s’enflammaient désormais sous leurs yeux. Mana jeta un rapide coup d’œil autour d’elle. Bien, personne apte à la reconnaitre, même si quelques adultes lui jetèrent un regard lorsqu’elle déboutonna son manteau et laissa apparaitre un short court et une chemise qui laissait apparaitre son nombril. Eh bien, certes, il faisait frais en ce mois de novembre, mais tout de même. Etait-ce une raison pour abandonner son style ? Mana les ignora, de toute manière, elle s’était focalisée sur un son en particulier. Une voix qui sortait de l’ordinaire, plus jeune que les autres mais surtout plus brillante. Au milieu des chœurs, ce timbre se remarquait facilement. Et à la vue des portables brandis, elle n’était pas la seule à l’avoir remarqué. Elle chercha de son œil libre qui pouvait bien porter cette voix, qui pouvait en être l’heureux et charismatique détenteur. Son regard finit par trouver un enfant. Jeune, très jeune. Diable, que faisait-il là ? Il n’y avait plus aucun doute sur l’identité du prodige dont parlais l’internaute. Mana s’avança d’assez près pour le détailler, sentant quelques prunelles la suivre. Il faut dire qu’elle faisait un peu tache au milieu de cette paroisse. Mais elle n’en n’avait que faire. Elle resserra les pans de son manteau au col de fausse fourrure autour d’elle et apprécier les notes qui parvenait jusqu’à elle. Elle n’était pas une grande adepte des chants d’église, mais la voix du jeune homme suffisait à éclipser toutes les autres. Savait-il la chance qu’il avait ? S’il n’en n’était pas encore au courant, elle ne tarderait pas à lui dire. Elle s’adossa à un mur et ferma son œil sain pour apprécier davantage tout en réfléchissant aux multiples possibilités qui s’offraient à cette douce voix. Hm…
      • Kyle Icks
        CIVIL - Indécis
        (0)105605099000000V.I.P.X-treme FloodCourageuxModèle
        id07.08.17 18:07
        (0)Volonté : 105Messages : 6050$US : 99Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxModèleBadges :
        (0)105605099000000V.I.P.X-treme FloodCourageuxModèle
        avatar
        (0)105605099000000V.I.P.X-treme FloodCourageuxModèle
          CIVIL - Indécis
          La Messe n'avait pas duré plus que d'ordinaire, mais quelque chose, dans l'atmosphère habituellement recueillie, l'avait rendue plus éprouvante, plus difficile qu'à l'accoutumée. Et Kyle, bien que fatigué, bien que n'étant pas un spécialiste de la chose religieuse, avait fini par se rendre que quelque chose n'était pas normal. Il n'avait pas vraiment fait attention au nombre plus que considérable de "fidèles" qui n'avaient pas pris part à la Communion, acte sacré entre tous, véritable coeur du rituel, raison presque à elle seule suffisante de la présence des dévots dans le temple, l'Eglise Consacrée.
          Par contre, le regard courroucé, la désapprobation hargneuse des "Vrais Paroissiens" face à certains visiteurs désinvoltes, ne lui avaient pas échappé. Il ne savait trop ce qu'attendaient certains participants, qui brandissaient leur téléphone, pendant que le prêtre distribuait l'Hostie, symbole du Corpus Christi, véritable offrande métamorphosée par l'Eucharistie pour les Fidèles venu consommer leur Sauveur. Le plus étrange fut le départ d'une bonne partie de l'assistance, dès que s'éteignirent les derniers échos du Ite ! Missa Est ! : presque une bousculade remplaçant le train ordinaire, lent et solennel, des habitués se retrouvant ensuite sur le parvis pour discuter, échanger les potins de la paroisse et de la Communauté.

          C'est un choriste éprouvé qui regagna la sacristie, afin de rendre l'habit de lumière, et échanger sur la session, écouter les remarques, donner son avis si - et quand - on le lui demandait, revoir les erreurs des uns et des autres, tant qu'elles restaient fraiches à la mémoire de chacun. Il fut néanmoins surpris quand le Maitre de Chant lui demanda de donner son avis sur une erreur commise par une gentille vieille dame.

          - Et bien ... Madame O'Hara, je crois que vous ne prenez pas votre souffle au bon moment, vous avez assez d'air pour tenir, et respirer juste avant l'attaque du Kyrie, ce qui vous permettrait d'aller jusqu'au bout en une seule fois...
          Et donc, vous ne perdriez pas un temps sur la fin, ce qui ne vous obligerait pas à changer de ton sur l'entame suivante.


          C'est un petit brun rougissant qui reçut les félicitations du Maitre pour la pertinence de son analyse, et la justesse de son conseil. Et même si la vieille madame O'Hara sembla recevoir benoitement cette critique, certes constructive, et promettre de faire de son mieux, l'enfant put quand même sentir l'hostilité sourde qui commençait à poindre dans le groupe. Il lui semblait que certains des membres du choeur, même s'ils l'avaient tous accueilli à bras ouverts, n'étaient plus aussi satisfaits de l'avoir parmi eux. D'aucuns ne paraissaient pas apprécier de devoir faire des efforts pour se maintenir au niveau auquel il tentait, sans le vouloir vraiment, de les hisser.

          Il lui fallait crever l’abcès, il ne pouvait laisser le groupe exploser par sa faute, et comme si toute la joie qu'il avait ressentie en arrivant parmi eux lui était retirée d'un seul coup, le chagrin de la prise de conscience ne devait pas le faire reculer.

          - Je vous remercie tous de m'avoir accueilli, de m'avoir montré la joie du chant et de la musique. Je vous présente mes excuses, aussi, pour ne pas m'être rendu compte compte plus tôt de combien c'était difficile pour vous de me supporter, de changer vos habitudes pour moi, de me voir vous prendre la vedette alors que je ne suis même pas un membre de votre communauté, du moins pas vraiment.
          Aussi, je vais encore vous demander pardon, mais je doit arrêter, je vais quitter ce groupe, vous rendre à votre tranquillité. Je dois cherche ma voie, par moi même, et ne plus m'imposer, mais je vous le promet, vous resterez tous dans mon coeur, à la place de la famille dont j'ai perdu les souvenirs...


          Et c'est dans un silence choqué que résonna la voix d'un sacristain !

          - Non ! Non, mademoiselle, je vous assure que vous ne pouvez aller par là, c'est un lieu interdit au public !
        • Mana Takahashi
          CIVIL - Indécis
          (0)19/11000000none
          id21.08.17 15:33
          (0)Volonté : 19Messages : /$US : 11Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
          (0)19/11000000none
          avatar
          (0)19/11000000none
            CIVIL - Indécis
            «  Mais je suis pas du public moi, je viens voir... Roh poussez-vous, je vous dis ! »Mana tentait d'esquiver celui qui lui barrait la route depuis maintenant presqu’une minute. Elle finit par passer sous ses bras tendus et rejoindre le petit groupe qui débattait. Elle s'était assez approché pour entendre la fin du discours de celui qui l’intéressait. Alors qu'elle s'avançait sur ses béquilles, ses jambes pales légèrement camouflées sous un collant de résille. De son œil libre, elle scruta la petite foule et se joignit a eux sans la moindre gêne. Pas un regard pour les personnes entourant le petit génie, la prunelle émeraude de Mana se braqua immédiatement sur le prodige.

            «  En effet, il est grand temps que tu suives ta propre voix » Avec un sourire mielleux et une assurance assourdissante, Mana s'approcha un peu plus de lui. Une veritable intervention divine ! Certains choristes reculèrent, à croire que la demoiselle était la descendante de Satan lui même. Elle n'y prêta guère attention, sachant d'or et déjà que son charisme saurait convaincre l'enfant. Son aura l'enveloppait déjà alors que la jeune fille se penchait pour atteindre sa hauteur et lui parler. Il était si jeune... Et sa voix... D'un ton qu'elle voulait rassurant, elle entama.

            «  Juno, enchantée » elle lui tendit la main, joignant son mouvement d'un sourire sincère. Elle préféra donner son nom de scène, au cas où il s’intéressait à la pop asiatique, même si elle en doutait. « Ca te dit qu'on aille papoter un peu ?  Tu as déjà dejeuné ? » Son accent traduisait rapidement son origine. Elle ne put s'empêcher de le détailler avec émerveillement. Un si jeune prodige. Il fallait absolument qu'il fasse attention. Savait-il où se renseigner, quoi faire, qui contacter ? Mana se revoyait faire toutes ses erreurs... Il fallait a tout prix lui éviter ça. Le préserver. L'offrir au monde dans un écrin de pureté. Oui, oui ! Mana s'enthousiasmait déjà à l'idée de le prendre en main. Il fallait qu'il accepte son aide, il n'avait pas d'autre choix.
          • Kyle Icks
            CIVIL - Indécis
            (0)105605099000000V.I.P.X-treme FloodCourageuxModèle
            id23.08.17 21:49
            (0)Volonté : 105Messages : 6050$US : 99Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxModèleBadges :
            (0)105605099000000V.I.P.X-treme FloodCourageuxModèle
            avatar
            (0)105605099000000V.I.P.X-treme FloodCourageuxModèle
              CIVIL - Indécis
              Le gamin était perdu entre peine et amertume, il sentait ressurgir le spectre de la solitude, celle que lui avait valu son statut de "gosse pas comme les autres" parmi même les orphelins, ceux qui ne pardonnaient aucune faiblesse, aucune différence. L'émoi causé par l'arrivée de l'Etrangère ne le toucha qu'à contretemps, quand il fut percuté par l'intensité de ce regard vert, par la force du caractère de la fille, la puissance de ce charme qu'elle utilisait comme une arme, affutée, brillante et dangereuse.

              - Mais ...

              Le reflux des autres choristes le surprit, et le peina aussi, encore un peu plus. Aussitôt annoncé son choix, le départ du groupe, aussitôt était-il abandonné, livré à la démone, comme une offrande propitiatoire, un cadeau vivant, et -presque- volontaire pour détourner la colère probable des puissances du dessous ! Le père Philip, quand à lui, ne semblait pas accréditer la thèse de l'entité d'outre-plan, et si ses sourcils s'étaient froncés, et ses lèvres pincées, lui donnant un air rébarbatif et désapprobateur, c'était beaucoup plus dû au manque de tenue de la jeune femme, qui ne semblait en rien respecter la respectabilité de l'endroit, avec sa tenue bien loin des convenances pour un lieu consacré.

              Après qu'elle eût usé de son charme pour repousser ceux qu'elle dédaignait, Kyle sentit la jeune femme le tourner contre lui. Son désespoir n'était pas encore si profond qu'il n'entendisse plus les conseils de Soeur Amélie-Marianne, et pour autant que l'appel soit puissant, il ne passa pas la prudence qui lui avait été inculquée, même si elle était récente. Il ne serra donc pas la main de la femme face à lui, se contentant d'un vague salut avec la sienne.

              -K ... Kyle ! Papoter ? Manger ? Je dois demander la permission !

              Kyle sentait la poussée de l'aura de la ... chinoise ? japonaise ? Il sentait sa volonté, son envie de l'emmener. Pourtant, même en étrécissant ses yeux, même en se concentrant sur elle autant qu'il le pouvait, il ne sentait pas de violence, pas de méchanceté, pas de volonté de lui nuire. Il percevait au contraire une intense avidité, une joie brillante, une impatience presque ... enfantine. Il ne savait trop ce qu'elle lui voulait, mais elle paraissait avoir envie de l'aider, et de s'aider à travers lui, mais plus important que tout, elle semblait absolument convaincue de POUVOIR lui être utile.

              Il fallait prendre une décision, l'orphelin fit un choix, il prit la jeune femme par la main pour la mener vers celle qui gardait, pour le moment, les fils de sa destinée dans sa main, la directrice de l'institution Saint-Pancrace.
            • Mana Takahashi
              CIVIL - Indécis
              (0)19/11000000none
              id30.08.17 20:37
              (0)Volonté : 19Messages : /$US : 11Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
              (0)19/11000000none
              avatar
              (0)19/11000000none
                CIVIL - Indécis
                Mana le vit hésiter. Vraisemblablement, son pouvoir d'attraction n'avait pas grand effet sur lui. Du moins, il n'avait pas l'effet escompté. Après tout, c'était un enfant et cela, la jeune femme semblait l'avoir oublié. C'était logique. Elle avait beau être charismatique, sa charme ne fonctionnait que sur ceux capables de le comprendre. Elle avait simplement réussi à le troubler davantage. Elle se mordit la lèvre, perturbée. Il fallait qu'elle s'adapte, qu'elle change de stratégie. Mana en avait l'habitude. A chaque casting, il s'agissait du même manège. S'adapter, jouer le rôle de la candidate idéale. Sonder les désirs du producteur et incarner l'idole parfaite aux yeux de celui qui choisirait. Pure et nature ? Effrontée ? Lasse, ou plutôt énergique . Un peu bécasse mais agréable à regarder ? Ou intellectuelle froide aux premiers abords ? Chaque entrevue était différente, et la demoiselle avait su s'adapter. Cette faculté lui avait été grandement utile dans bien des domaines. Jouer la comédie en était presque instinctif.

                Pourtant, face a ce jeune garçon, Mana se bloquait. Voulait-elle vraiment agir ainsi devant un petit être aussi pur ? Meritait-il d'être traiter comme un vulgaire agent ? Si elle voulait gagner sa confiance, elle ne devait certainement pas agir ainsi. Qui plus est, sa tenue et son pansement à l’œil ne devait pas le mettre à l'aise. Son groupe s'était peu à peu reculé, et la jeune femme sentit la détresse du petit être. Elle inspira silencieusement, cherchant à calmer son enthousiasme.

                «  Désolée si je t'ai effrayé » ajouta-t-elle dans un murmure sincère alors qu'il décida finalement de lui prendre la main pour la tirer plus loin. L'espace d'un instant, la jeune femme fut prise de panique. Ses muscles se bandèrent, prête à faire un bond en arrière. Elle relâcha doucement la pression lorsqu'elle se rendit compte qu'il s'agissait de son poignet sain. Il ne manquait plus qu'il attrape sa main contaminée. Espérant ne pas avoir éveiller le doute en lui, elle rangea sa main libre au poignet rugueux dans la poche de son manteau. Ou l'emmenait-il ? Durant le cours trajet, Mana s’émerveillait. Si jamais il acceptait son aide, bon nombre de possibilité s'offrait à elle. Elle, qui cherchait par tout moyen a relancer sa carrière. Elle, qui se remettait doucement de son accident et du traumatisme l'accompagnant. Elle, qui souffrait de solitude plus que jamais. Elle allait pouvoir trouver un compagnon. Quelqu'un qui aimait autant le chant qu'elle, qui saurait communiquer avec elle dans ce langage idyllique qu'était la musique. Une personne sincère, aussi pure que pouvait l'être un enfant. Il fallait qu'il accepte, pour lui. Pour elle.

                Prenant son courage à deux mains, elle se laissa entraîner, vérifiant de sa main libre que son pansement était toujours en place, avant de laisser ses doigts se faufiler à nouveau dans sa poche. Un petit espoir était né alors qu'il avait glissé sa petite main dans la sienne. Il lui laissait le bénéfice du doute, et surtout, comme pouvait le faire un enfant, il se déchargeait du choix lourd qui s'imposait à lui. Mana leva la tête face à la dame qui se tenait devant elle. Son visage semblait fermée, mais rien ne pouvait repousser le dragon. L'aura de la japonaise ne suffirait certainement pas à amadouer cette femme, sans doute insensible à ce genre de charme. Malgré son visage d'ange et ses prunelles embrasé par l'idée d'avoir trouver un camarade, Mana devrait faire ses preuves. Et elle savait qu'il n'était pas la peine de mentir ici. Avant que la sans doute responsable de Kyle ne parle, l'idole se lança.

                « Bonjour. Autorisez-vous Kyle à venir manger dehors avec moi ? »

                C'était clair, direct. Un peu trop peut être, elle avait vu la réaction de l'enfant précédemment. Prends des gants Mana. Ses lèvres glossées s'étirèrent en un sourire gênée, et elle reprit.

                « Je suis chanteuse, c'est mon métier. Et je trouve que Kyle a beaucoup de talent. J'aimerais simplement en discuter avec lui. »

                Elle se redressa, cherchant à avoir l'air quelque peu responsable malgré son jeune age. Elle avait beau être adulte, ses traits restaient bien trop enfantins. Sentant que le verdict approchait, elle ajouta en se grattant l'arrière de la tête. Et comme si elle cherchait à justifier sa venue, elle ajouta :

                «  C'est une annonce sur internet qui m'a amené ici. Visiblement, sa voix touche déja beaucoup de monde. »

                Elle lança un regard à l'enfant, cherchant à savoir ce qu'il désirait lui aussi. S'il avait amener ici, c'est qu'elle avait piqué sa curiosité, non ?


                LEGENDE :LIENS UTILES
                Mana parle en anglais.
                Mana parle en japonais.
                Présentation
                Fiche Technique
              • Contenu sponsorisé
                id