Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

En noir et blanc ?

  • Arthur Lumière
    Crows - Indécis
    (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
    id03.08.17 8:57
    (6)Volonté : 100Messages : 4349$US : 88Xp : 2Force : 7Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 1Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
    (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
    Arthur Lumière
    (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
      Crows - Indécis
      Arthur claqua doucement la portière de la voiture derrière Angelica, en prenant bien soin de ne pas lui coincer un bout de robe ou pire.

      Ce soir, le client était un nouvel associé principal dans un grand cabinet juriste de la ville. Pour fêter sa nouvelle promotion, celui-ci avait décidé de se payer la meilleure compagnie possible pour la soirée et de visiter un vernissage.
      Brun, fin quarantaine, c'était un homme étant enfin parvenu au sommet de son parcours professionnel. Il était riche - très riche- et la seule chose que la vie lui avait refusé était une relation saine et épanouie... ah ! Des croqueuses de diamants ou des harpies matérialistes ça ne manquait pas autour de lui ! Mais une belle femme aimant simplement être en sa compagnie pour lui-même ? Aucune à ce jour.
      Il n'était pourtant pas moche, et même plutôt bel homme malgré un manque évident d'activité physique et un début de calvitie. Il était soigné, avait des traits virils et un bon charisme ainsi qu'une expertise certaine pour captiver un public... mais une femme seule était plus compliquée.

      Quelques années plus tôt, la solitude et la crise de la quarantaine le décidèrent à briser un tabou qu'il ne pensait pas lui-même faire jusqu'ici : payer pour une compagnie féminine.
      Après tout, un rendez-vous classique coûtait de toutes façons une fortune afin de « peut-être » séduire la personne souhaitée , au moins là il dépenserait son argent en sachant à l'avance à quelle fin !

      Ainsi, Angélica fut contactée via son site internet par cet homme pour un service de GFE – GirlFriend Experience- durant une soirée. Le principe était simple : durant le temps du contrat, la jeune escort-girl faisait semblant d'être réellement amoureuse de son client... ce dernier était autorisé à la prendre dans ses bras, câliner et caresser gentiment librement, mais les baisers étaient exclusivement sur initiative de l'escort, de même pour d'éventuelles relations sexuelles qui n'étaient pas facturées et laissées au désir seul de l'escort. Finalement l'intégralité des frais de la soirée – y compris le transport et le retour de l'escort-girl- étaient aux frais du client.

      Le plus difficile était de paraître sincère en jouant les amoureuses éperdues. Si c'était surjoué, le client le sentirait et associerait l'image d'Angélica aux femmes qu'il voulait justement éviter et qu'il détestait, et si ce n'était pas assez il ne se sentirait pas vraiment aimer et serait insatisfait.

      La différence d'âge entre les deux – Angie étant encore début vingtaine- pouvait aussi être un facteur d’embarras pour le client, et devait donc être éviter au mieux.

      Le client avait décidé de passer le principal de la soirée à l'Espace Amadeus, désirant y voir le vernissage d'un nouvel artiste montant...
      Angélica avait donc opté pour une robe de cocktail classe mais pas trop sexy – bien qu'avec son physique il lui soit difficile de ne pas l'être quelque soit la tenue portée- ainsi qu'une attitude plus réservée et tendre que sa jovialité naturelle dont Arthur avait l'habitude. Rendre jaloux les hommes autour flatterait sans aucuns doutes l'égo de son client, le tout était de faire ça avec classe.

      Arthur arriva au lieu de rendez-vous prévu avec le client : un petit théâtre luxueux à peine 500 mètres avant le vernissage.

      Ouvrant la porte à Angélica comme un majordome anglais, Arthur l'aida à descendre de voiture sous les yeux ronds du client déjà charmé par la jeune femme.
      Arthur attendit que les deux se rejoignent et commence à discuter avant de remonter en voiture et d'aller se garer un peu plus loin. Les recherches avaient démontré que le client était un homme bien, seulement malchanceux en amour et ayant tout sacrifié pour son ascension professionnel.

      L'Ange-gardien les rattrapa dix minutes plus tard, à peine quelques mètres avant qu'ils ne pénètrent dans le vernissage : un immense loft un peu labyrinthique avait été entièrement redécoré sur le thème du noir et blanc, et des dizaines d'agrandissement de photos ornaient les murs... tous représentaient des hommes et des femmes divers et variés, aux quatre coins du pays, parfois visiblement métah... parfois invisiblement métah... et l'absence d'informations affichées ajoutait au trouble -apparemment volontaire de l'artiste – du spectateur à différencier métah et non-métah.
      De temps à autre, une photo en couleur apparaissait au détours d'un couloir comme sortie de nulle part... mais sinon 95% étaient en noir et blanc.

      Arthur suivit discrètement le couple à travers la galerie, profitant lui aussi de l'exposition en se mêlant aux nombreux visiteurs d'origines variées.
    • Leevi Spencer
      Delta - Esprit Libre
      (0)37385834000000Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood Flooder
      id06.08.17 6:11
      (0)Volonté : 37Messages : 3858$US : 34Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood FlooderBadges :
      (0)37385834000000Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood Flooder
      Leevi Spencer
      (0)37385834000000Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood Flooder
        Delta - Esprit Libre

        what could happen ?
        Un évènement mondain. Tout le monde était supposé aimer ça n’est-ce pas ? Certains espéraient même tout simplement voir l’une de leur idole ne serait-ce qu’une fraction de seconde. Pour lui c’était presque un calvaire. Enfin… techniquement il adorait assister à tout évènement qui se passait dans la ville et encore plus particulièrement dans son quartier, cela dit les évènements de ce type n’étaient pas sa tasse de thé. Il fallait être bien classe, avoir un masque pour faire comme si tout le monde était normal. Néanmoins, il y avait du bon d’être ici. Une exposition de photo. Grand artiste dans l’âme Leevi était un véritable fan de ce média. Il pouvait au moins faire abstraction de tous ces faux-culs et se concentrer sur ce qui l’intéressait vraiment ici. Du moins c’est ce qu’il aurait pu espérer, en premier lieu s’il était ici c’était bien pour garder le contrôle sur cette petite sauterie et ultimement surveiller l’un des plus gros échange qui avait eu lieu ces derniers jours.

        L'homme slalomait entre les différents invités qui formaient des groupes ameutés devant certaines photographies plus impressionnantes que d'autres. Il n'était pas de nature à fuir les gens, jamais il n'aurait pu arriver où il en était avec un problème de ce genre, cela dit il n'était pas friand de ceux-ci. Le seul problème pour lui dans cette foule de gens de la haute tout à fait hautain était qu'il ne leur ressemblait pas du tout. Les yeux noirs et les pupilles rouges. Tatouages. Cheveux longs et noir, rasés d'un côté. Pour le bon déroulement des choses il avait été forcé de se « déguiser » si l'on puisse dire. Leevi avait tout simplement enfilé la même tenue que portait les serveurs présents à la soirée. Pour son propre bien, et celui de son gang bien évidemment, depuis la « mort » de l'ancien As il avait préféré garder son apparence physique secret, le plus possible en tout cas. Cela aurait été bien étrange qu'une personne avec cette apparence ci… comment dire… spéciale ?! Aurait pu paraitre faire partie de la haute société, surtout sachant que personne ne l'aurait reconnu. Les soupçons auraient été trop grand.

        Un coin de la galerie d'art semblait offrir une vue plutôt pas mal sur l'ensemble des invités et surtout sur ceux qui l'intéressaient le plus, il se déplaça alors dans ce flot robes de cocktails et smoking classe vers ce petit espace de paradis. Tout ce qu'il pouvait espérer maintenant c'était que personne ne viendrait le faire chier ici, enfin… déranger. Les employés en eux-mêmes étaient au courant qu'il ne fallait pas rappeler à l'ordre ce serveur qui avait bien l'air de ne pas vouloir travailler. C'était une tout autre histoire avec ces messieurs et dames, dont la plupart devaient habiter au plein coeur d'Alpha et contenir une minorité de métah. Probablement aucun en fait, ou ils devaient être bien cachés. L'homme arriva enfin a destination et en profita pour se passer une main pour replacer ses cheveux, pas qu'ils avaient vraiment bougés, c'était plutôt devenu une sorte de manie avec le temps. De là où il était il se savait assez à l'écart des oeuvres pour ne pas trop se faire importuner par les invités, la plupart préfèrerait probablement quelqu'un les ignorant totalement. Son regard était plutôt fixé sur une jeune femme de belle allure, ce qui lui arracha un demi-sourire. A Queen, nothing less. Habituellement les seuls à faire les deals chez Delta ne se situait jamais au-dessus de Joker, cela dit les Jokers étant des recruteurs effectuaient eux-mêmes très rarement de deals. Néanmoins, ce soir était plutôt spécial. Ils avaient à faire avec une grosse pointure et l'As avait préféré mettre sur le coup quelqu'un plus à même de s'en charger.

        Les secondes puis les minutes s'égrenaient. La discussion avait l'air de bien se dérouler entre son émissaire et le client alors il permit à ses yeux de vagabonder aux alentours. Un serveur passa un peu plus près que les autres et il en profita pour lui voler quelques canapés encore chaud. Peut-être aurait-il pu ne pas être présent finalement… Si ça continuait comme cela, il allait mourir d'ennui tout seul dans son coin, néanmoins il ne voulait pas retourner dans cette foule de fous. Le plus gros point positif dans cette histoire était qu'au moins c'était une bonne façon de se garder informer des évènements importants qui se passaient dans la ville. Ses yeux s'arrêtèrent sur un homme à quelques mètres de lui. Il ne ressemblait pas à tous ces culs serrés, excusez-moi l'expression, malgré ses habits assez classe. Il pouvait sentir qu'il ne venait pas de ce monde d'exubérants et de faux-semblants. C'était plus le genre à être garde du corps ou un truc comme ça et ses petits coups d'oeil en direction d'une femme un peu plus loin lui donnait presque raison. Peut-être qu'il pourrait l'aider à passer une meilleure soirée, « d'employé » à employé il y avait peut-être moyen de socialiser.


        «  Hey! » lança-t-il en se direction sans pour autant le crier à travers la salle. « Tu cherches quelque chose ou tu es tombé amoureux ? » continua-t-il en esquissant un sourire. « On dirait bien qu’elle t’a tapé dans l’oeil cette femme »

        Leevi saurait bien assez vite s’il avait un bon sens de l’humour ou si c’était mort pour le reste de la soirée. Quitte à essayer de se faire des amis autant s’assurer qu’ils savaient rire.


    • Arthur Lumière
      Crows - Indécis
      (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
      id06.08.17 18:24
      (6)Volonté : 100Messages : 4349$US : 88Xp : 2Force : 7Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 1Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
      (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
      Arthur Lumière
      (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
        Crows - Indécis
        Le début de soirée semblait bien se dérouler. Le client avait un immense sourire sur le visage, à la fois fier d'avoir une si belle femme au bras et rassuré sur l’honnêteté de ses intentions.
        De temps à autres, ils discutaient avec certains des autres visiteurs, analysant une photo particulière d'un point de vue artistique ou comme départ de débat sur l'actualité des métah...
        L'ambiance générale se voulait élitiste, et chacun y allait de sa petite info ou rumeur afin d'être le centre de l'attention.

        Un haut-le-cœur prit Arthur par surprise. Tant de fausseté au mètre carré lui était très désagréable... mais c'était un domaine qu'il avait côtoyé très jeune. Il était temps qu'il apprenne à le maîtriser et à l'utiliser à son avantage, même si cela lui prendrait certainement du temps. A contrario, Angélica était comme un poisson dans l'eau, usant de ses études en psychologie pour orienter les conversations selon son bon vouloir et charmer tout un chacun.

        Une légère musique d'ambiance en fond, des serveurs passant et repassant avec leur plateau de flûtes de champagnes... rien de tout cela n’intéressait le moins du monde le jeune Veilleur... ce n'était simplement pas son monde.

        Il laissa échapper un soupir de lassitude et d'ennui, tout autant que de résignation : si il désirait évoluer, ce sont des gens comme ça qu'il devrait manipuler et donc côtoyer sur le long terme. Heureusement, ce sont surtout ses anges qui se chargeraient de faire le lien entre eux et lui si tout se passait bien !

        L'Ange-gardien alternait entre surveillance de son ange et contemplation d'une photo étrange présentant une petite fille, d'environ huit ou neuf ans, au milieu d'une pile de cadavres sur un terrain vague inconnu ressemblant à un parc pour enfants abandonné. La photo était en noir et blanc, sauf le sang qui était en couleur. Le visage de la petite fille était néanmoins le plus perturbant dans ce portrait : elle ne souriait pas, mais ne semblait pas non plus triste de quoiqu'il vienne de se passer autour d'elle... elle semblait simplement attendre le prochain... jeu ?

        Arthur baissa le regard afin de voir le titre de la photographie : «  Mort innocente ».

        Cette photo avait quelque chose d'hypnotique et l'interruption d'un jeune homme inconnu le sortit de sa transe brutalement, au point d'avoir un léger sursaut.

        Au début, Arthur ne sut pas trop si le nouvel arrivant habillé comme les serveurs parlait de la photo ou d'Angélica... si c'était cette dernière, il avait mal fait son travail en se faisant voir la surveiller... et si c'était du tableau cet homme le prenait-il pour un pédophile ? Ah ! Non ! Il avait parlé de « femme »... donc il parlait bien d'Angélica.

        Les réflexes conditionnés engrainés depuis l'enfance se réveillèrent d'un coup, permettant à Arthur d'afficher un visage angélique et un sourire poli mais semblant sincère. Se montrer agréable, poli et serviable en toute circonstance avec les inconnus... mais sans jamais baisser sa garde... voilà ce que ses mères lui avaient appris depuis toujours.

        «  Les belles femmes attirent toujours le regard, mais les plus belles roses ont souvent les épines les plus acérées. Je lui laisse avec plaisir ! »

        Arthur réalisa alors qu'il parlait à une personne des plus originales : des yeux... rouges sur fond noir ???
        L'effet était des plus impressionnant et captivant, et Arthur se retrouva de nouveau à ne pas pouvoir s'empêcher de plisser les yeux légèrement afin d'essayer de voir si ils étaient dues à des lentilles spéciales ou pas.
        Pour autant que le Veilleur en savait, cela pouvait être des lentilles, une maladie quelconque, le résultat d'une chirurgie esthétique, une mutation génétique ou même... un métah ? Honnêtement, il n'en savait rien et ça ne l’intéressait pas. Il trouvait juste ça... « cool ».

        Bon... ce n'était pas tout à fait vrai : rencontrer un métah affichant publiquement sa mutation serait une première et il était assez curieux de pouvoir discuter de la Loi Turenne avec quelqu'un comme ça... lui-même ayant découvert sa nature de métah seulement deux jours auparavant, il se demandait si il devait se faire recenser ou pas finalement.

        «  Cette photo m'intrigue bien plus que cette femme je dois avouer. Il y a tellement d’interprétations différentes de ce qui a pu se passer que...ho et puis zut ! Je dois poser la question : c'est des vrais ? »

        L'homme le tutoyait, avait une attitude et une gestuelle pleine d'assurance -voir de nonchalance- et semblait ne pas se cacher de qui que ce soit... qui qu'il soit c'était quelqu'un de directe, aimant la franchise et avec la certitude de ne pas avoir de problèmes malgré son apparence singulière. Peu de chances que ce soit réellement un serveur, vu que... et bien il ne servait pas pour commencer... et surtout il s'adressait familièrement à Arthur, un inconnu. Le grand blond aurait put être un chef de gang ou simplement quelqu'un de dangereux, mais il n'y avait pas la moindre trace d'hésitation dans la voix et la gestuelle de l'homme aux yeux rouges.

        En clair soit un excentrique, soit quelqu'un de très puissant... voir les deux.

        Que ce soit le premier ou le second cas, c'était le genre de personne qui pouvait rendre cette soirée supportable pour Arthur !
      • Leevi Spencer
        Delta - Esprit Libre
        (0)37385834000000Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood Flooder
        id11.08.17 10:00
        (0)Volonté : 37Messages : 3858$US : 34Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood FlooderBadges :
        (0)37385834000000Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood Flooder
        Leevi Spencer
        (0)37385834000000Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood Flooder
          Delta - Esprit Libre

          what could happen ?
          Un visage d'ange. Un sourire tout à fait charmant. Une voix posée et légèrement teintée d'humour. Tout avait l'air si sincère dans son approche. Cela dit, une impalpable tension planait tout de même. Le grand blond devait, lui, rester sur ses gardes, malgré tout il pouvait comprendre ceci. L'ayant déjà identifié comme ne faisant pas parti de ces clowns superficiels, l'option la plus plausible qui restait était bien qu'il soit un garde du corps. Quel mauvais garde du corps s'il était détendu et absent, n'est-ce pas? C'est pourquoi il n'en fit pas cas. Malheureusement pour lui, son commentaire avait permis de confirmer ses soupçons. Il était bien lié à la femme qu'il regardait plus tôt, cela dit cette information ne l'intéressait pas plus que ça pour être honnête. Lui-même était présent pour chaperonner quelqu'un alors le reste bof, en fait il savait pertinemment que tout se passait bien et c'était pour ça qu'il avait décidé d'aborder cet homme au début. Leevi se rendit compte alors qu'il était en train de le détailler des yeux. D'ailleurs il semblait avoir une certaine insistance pour l'observation de ses yeux. Il était vrai que ce n'était pas tout à fait commun d'en avoir comme les siens.

          La plupart du temps, il ne se faisait pas trop déranger par ceux-ci. En effet, avec toutes les modifications corporelles qui existaient maintenant à travers le monde. Tatouage de la sclère de l'oeil. Lentilles pour colorer l'iris. Implantation de toutes sortes de choses sous la peau. Suspension. Cela dit, il était certain qu'un évènement comme celui-ci avait un certain standing et il était tout à fait légitime de se poser des questions sur quelqu'un comme lui en plein milieu des complets et robes qui coûtaient des milliers. D'ailleurs la réaction ne se fit pas attendre bien longtemps. À peine l'inconnu avait-il commencé son commentaire à propos de la photo qui se trouvait à côté d'eux qu'il ne put s'empêcher de lui demander. Lui demander s'ils étaient vrais. Le Joker eût tout le mal du monde à se retenir de rire, cela dit il y parvint. Un éclat de rire dans cette salle bondée de culs serrés aurait bien vite fit d'attirer l'attention. Il pointa alors l'un de ses yeux et répliqua.


          « Tu parles bien de mes yeux, c’est cela ? Eh bien si oui… je pourrai t’inventer des excuses comme quoi non avec toute l’explication, cela dit tu sembles être une personne intéressante alors je vais te faire une confidence. Ce sont effectivement des vrais. » il marqua une courte pause, un demi sourire moqueur au coin des lèvres. « De vrai yeux tout à fait fonctionnels. » il cligna pour lui prouver ses dires. « Après si la véritable question était si leur couleur est naturelle… »

          Leevi se pencha un peu vers lui, souhaitant éviter toute oreille trop curieuse. S’il voulait rester anonyme il ne pouvait se permettre que tout le monde soit au courant, mais malgré le fait qu’il venait à peine de rencontrer son interlocuteur il l’appréciait déjà alors pourquoi ne pas lui faire cette faveur.

          « En effet, ce sont leur couleur naturelle. En anticipant la prochaine question, qu’elle reste dans ta tête ou que tu la poses de vive voix… Oui, je suis un métah. Pourquoi je ne me cache pas avec des lentilles ou autre ? C’est assez facile de se cacher dans la foule de badauds de nos jours, avec les modifications corporelles. Cela dit, il est vrai qu’ici je fais un peu… "tâche". Mes employeurs n’ont pas choisi le bon serveur pour une fête chic huppée. »

          L’As feinta d’épousseter son costume de serveur et essaya d’adopter une posture plus professionnelle devant le présumé client.

          « Puis-je vous servir quelque chose monsieur ? » demanda-t-il sur un ton qui se voulait plus poli et moins familier que ses dernières paroles.

          Le manège ne dura que quelques secondes, il reprit son attitude plus détendue, ainsi qu’un beau sourire.


          « N’étais-je pas convaincant ? Heureusement que je reste dans le coin. Personne, ou presque, ne peut me voir ici et me prendre en flag’. » l’homme aux yeux rouge et noir marqua une légère pause. « Toi, que viens-tu faire ici ? Je peux voir de là que tu n’es pas comme tous ces gens là et que tu as même l’air de bien te complaire à discuter avec moi. Comme s’ils te faisaient le même effet. Pour être honnête, moi ils m’insupportent derrière leurs faux sourires et leur fausse gentillesse. Si tu tends l’oreille tu entendras untel raconter des trucs sur un autre, mais plus loin il lui dira qu’il est si heureux de le revoir et blablabla… »

          Un serveur, un véritable celui-là, passa non loin d’eux. Leevi en profita pour lui tirer quelques bouchées encore chaudes, en proposant même à son « nouvel ami ».

          « Quitte à les entendre raconter des ragots entre-eux pourquoi ne pas en profiter pour discuter de sujets plus intéressants entre nous ? »


        • Arthur Lumière
          Crows - Indécis
          (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
          id12.08.17 23:03
          (6)Volonté : 100Messages : 4349$US : 88Xp : 2Force : 7Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 1Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
          (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
          Arthur Lumière
          (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
            Crows - Indécis
            Quel étrange et intéressant personnage Arthur avait-il attiré là?

            Capable de laisser le doute planer sur sa nature de méta-humain en dévoilant ses yeux à tous, de se grimer en serveur sans en être un, d'aborder un inconnu comme Arthur avec nonchalance ou bien d'avouer carrément sa nature de métah...

            S'il était recensé, il n'avait pas à se cacher remarque... Un point pour le recensement.

            L'imitation de serveur qu'il fit était tellement en décalage avec le reste qu'Arthur ne put empêcher un léger rictus amusé d’apparaître durant une seconde.

            «  Ce que je fais là ? » répéta le grand blond.

            Dilemme, dilemme... que faire ? Ce jeune métah pouvait peut-être lui fournir des informations sur la Loi Turenne, sans compter qu'il était intriguant. D'un autre côté, il était en train de travailler et devait surveiller son petit ange ; s'il lui arrivait quelque chose parce qu'Arthur regardait ailleurs...
            Certes, elle ne semblait pas craindre grand chose ici, et ils étaient là au moins pour une bonne heure apparemment...

            Faire les deux ? Le problème était de parvenir à surveiller le couple tout en discutant... injouable. Ce « serveur » l'avait déjà grillé en partie, il ne restait donc qu'une seule solution.

            «  Je surveille ma petite sœur. Oui... c'est elle la rose épineuse. »

            Une demi-vérité. Impossible de dire ouvertement qu'il était Veilleur à un civil, même métah, et impossible de nier qu'il observait Angie. La solution? Admettre une partie, omettre une autre partie et modifier la dernière !
            Arthur saisit la bouchée proposée, l'inspecta une seconde puis l'avala.

            «  Discuter ? Pourquoi pas... même si j'apprécie certaines photos, je dois admettre ne pas me sentir à ma place ici. Pas plus que toi du moins... du coup je te retourne la question : que fais-tu ici déguisé en serveur ? »

            Angélica et son client tournèrent dans une autre salle et Arthur indiqua au jeune homme aux yeux uniques qu'il désirait les suivre tout en discutant.

            «  J'avoue avoir plusieurs interrogations et ton avis pourrait se révéler des plus intéressant. Que penses-tu de... » mais Arthur fut coupé par une serveuse lui proposant une coupe de champagne, qu'il refusa d'un sourire enjôleur qui fit très légèrement rougir celle-ci. « … je disais donc, le thème de la soirée étant la place des métah dans la société de toutes évidences, quel est ton point de vue sur la Loi Turenne ? » Inutile de dévoiler sa propre nature de métah, Arthur n'était pas recensé après tout et était donc doublement hors-la-loi entre ça et sa profession.

            D'ailleurs, même s'il était membre des Crows, il allait avoir besoin d'un métier officiel et légal... ne serait-ce que pour être tranquille avec l'administration. Il rangea ce problème dans un recoin de son cerveau et continua à discuter tranquillement.
            Il arriva dans la nouvelle salle à cet instant. Celle-ci semblait jouer sur le thème des très rares métahs aquatiques, allant d'un homme mi-humain mi-requin jusqu'à une très belle femme ressemblant à s'y méprendre à une légendaire sirène. La lumière bleue oscillante baignant la salle donnait l'impression d'être sous l'eau et même une fontaine avait été installée en son centre.

            «  Laisse-moi deviner le thème de ce coin... le désert ? » murmura Arthur d'un ton un peu moqueur.
          • Leevi Spencer
            Delta - Esprit Libre
            (0)37385834000000Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood Flooder
            id19.08.17 7:21
            (0)Volonté : 37Messages : 3858$US : 34Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood FlooderBadges :
            (0)37385834000000Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood Flooder
            Leevi Spencer
            (0)37385834000000Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood Flooder
              Delta - Esprit Libre

              what could happen ?
              La rose épineuse, sa soeur ? Leevi n'en était que très peu convaincu, cela dit-il se fichait un peu de qui elle pouvait être. Ce n'était pas une personne importante ni pour ses affaires ni pour lui-même alors pourquoi insister. Il se sentit plus interpellé par le reste de ses paroles. Qu'est-ce que lui venait faire ici, surtout en serveur. Une question plutôt pertinente et apparemment il avait l'air d'avoir compris qu'il n'était pas vraiment serveur autant arrêter de le feinter. Quoiqu'il n'ait pas vraiment fait l'effort de l'imiter jusqu'à maintenant. Il n'avait pas beaucoup de temps pour réfléchir à sa réponse s'il voulait que cela ait l'air spontané. Une réponse trop réfléchie dans ce cas précisément serait passée pour un mensonge éhonté, cela dit il eût un coup de chance. La jeune femme que son interlocuteur, Arthur ?, surveillait était en train de changer de salle. L'As compris qu'il fallait suivre le mouvement s'il voulait continuer à parler avec son nouvel ami. Sachant que sa Queen s'en sortait très bien toute seule pour l'instant il décida de suivre. De toute façon s'il se passait quelque chose elle avait toujours le moyen de le contacter sur son téléphone portable. Son numéro était en composition rapide et sa montre intelligente était en mode vibration. Aucun souci.

              Les deux compères entrèrent dans une nouvelle salle. La teinte bleue de l’endroit lui donnait carrément l’impression d’être au fond de l’océan. Très personnellement l’homme n’était pas certains de ce choix artistique, surtout en connaissant le nom et le thème de l’évènement. L’autre tenta une pointe d’humour, un peu con mais ça ne manqua pas de le faire sourire. Il se rappela alors qu’il n’avait pas encore répondu à toutes ses questions. Certaines fois il lui était si facile de perdre son attention.

              «  Oui, euh… hahaha désolé pour le manque de réponse. Tu disais ?… ce que je fais habillé en serveur ? Quoi tu n’as pas été convaincu de ma performance ? »  dit-il avec une fausse surprise. « tsss… j’étais euh… tu ne me jugeras pas si je le dis ? »

              Il rigola quelques secondes, essayant de rester crédible. Fallait dire qu'il était bon acteur quand il voulait, le coup du serveur plutôt était absurde pour faire une blague. Son secret devait le rester, il n'était pas prêt à dévoiler son identité et ses activités à des inconnus.

              « Je suis venu espionner mon ex. Elle fait partie de l’élite de ce monde et pas moi, il fallait bien que je sois convaincant, alors je suis venu en serveur. Ça le fait non ? » dit-il en pointant son accoutrement de haut en bas.

              Parler et marcher, enfin se frayer un chemin, n’était pas aussi facile qu’il n’y paraissait. Joker dû s’écarter quelques secondes pour contourner un gras du fion pour ne pas finir prisonnier de ses énormes bourrelets. Quand il réussit à rejoindre son interlocuteur il reprit.


              « hmm… pour être honnête je n'ai absolument aucune opinion propre à la loi Turenne. Je ne me suis pas inscrit à ma mairie. ouuuuuh. » il esquissa un sourire, puis feinta la peur. « Attends… est-ce que tu vas aller me dénoncer à la police ? » le sourire s'étala sur ses lèvres. « Toi-même tu te demandais si mes yeux avaient vraiment celle couleur là. Faut dire qu'ils s'accordent bien au reste de ma personne non ? En plus, je suis de Gamma, la police se fout pas mal de ce quartier. Tu vois même si je croisais un policier il ne me courserait pas pour voir ma carte de méta-humain. »

              Le tatoué s’étira, allongeant ses bras dans les airs pour éviter de frapper la foule devant lui.

              « Tu penses vraiment que tous les métah se sont recensés ? » il leva un sourcil. « À moins de faire un test ADN, et encore, personne ne peut prouver que tu en es un. Je parie qu'il n'y a pas beaucoup plus d'un quart de gens qui se sont recensés. Penses-tu vraiment que les riches qui se sont révélés métah ont tout abandonné pour aller crever dans les rues ?! Physiquement humain ou pas tout le monde se ressemble. Peut-être qu'en ce moment même toutes les personnes qui nous entourent le sont. Qui sait… » il haussa les épaules. « Je pense qu'il faut être con pour se tirer dans le pied comme ça… Enfin bref. »

              Leevi s'arrêta devant une photo, espérant quand même profiter de l'exposition tant qu'à être déjà là. Un homme qui semblait avoir un visage d'ange et un corps parfait, enfin… en apparence quoi. Cela dit, sous son sourire on voyait briller des dents acérées et mortelles qui ressemblaient étrangement à celles des requins. S'il y avait des humains, et surtout des représentants de la loi, dans cette salle il valait mieux pour ces " modèles " qu'ils soient tous en règle sinon dans les prochains jours ils risqueraient de se faire prendre. Avouer sa nature à tout le monde… c'était bien le meilleur moyen pour devenir une victime franchement. Quelque chose revint soudainement à l'esprit du meneur des Delta.

              « Tu profiterais pas aussi de cette soirée pour flirter aussi ? » il haussa un sourcil ne souriant. « Au vu du visage de la porteuse de champagne de tout à l'heure je suis persuadé que tu aurais eu ta chance. Ta soeur a l'air de se débrouiller comme un charme toute seule de son côté. »

              L'homme jeta un coup d'oeil à la protégée. Elle semblait des plus heureuses au bras de son… peu importe. Une coupe de champagne à peine entamée à la main, en train de rire. Il haussa les épaules, puis regarda Arthur.


              « Je suis sûr qu'elle comprendra si tu profites toi aussi de ta soirée non ? »


            • Arthur Lumière
              Crows - Indécis
              (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
              id20.08.17 11:35
              (6)Volonté : 100Messages : 4349$US : 88Xp : 2Force : 7Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 1Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
              (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
              Arthur Lumière
              (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
                Crows - Indécis
                Arthur ne put s'empêcher un petit sourire amusé en entendant la raison de la venue de son étrange compagnon.

                «  Venu espionner son ex » ??? Avec ses yeux, son style et son attitude... c'était le pire espion de l'histoire ! A moins de venir avec un bien meilleur – et surtout complet- déguisement, il était impossible de ne pas le remarquer immédiatement... alors en plus une ex...

                Soit il était idiot, soit c'était un mensonge... et son hésitation du début ne faisait qu'ajouter à la seconde hypothèse.

                Arthur laissa couler néanmoins. Après tout, il était mal placé pour reprocher à quiconque de dissimuler la vérité ! De plus, ce qui l’intéressait réellement vint après : son point de vue sur la Loi Turenne.

                La réponse offerte ne fut pas à proprement parler une révélation, mais cela permit à Arthur de se rendre compte d'une chose que les médias passaient sous silence... l'impossibilité pour le gouvernement de faire réellement appliquer cette Loi. Cela partait plus du volontariat que de l'obligation légale à l'heure actuelle.

                Arthur hocha la tête à la conclusion énoncée : effectivement, se faire recenser alors qu'il était possible de ne pas le faire était une décision stupide. Mais certains doutes démangeaient le Veilleur :

                «  Effectivement, je suis d'accord avec ton point de vue. Pour vous autres, se faire recenser volontairement est stupide actuellement... mais... cela ne sera peut-être plus valable dans le futur j'ai l'impression.
                Tout d'abord, il se peut qu'avec les derniers attentats le gouvernement ne durcisse significativement leur politique vis-à-vis des méta-humains, innocents ou pas. Il ne faudrait qu'une hausse des gouverneurs anti-métah pour voir apparaître immédiatement des forces d'assauts spéciales anti-métahs.
                Ensuite, certains – comme toi- ne peuvent simplement pas cacher leur nature à cause d'éventuelles transformations physiques permanentes.
                Enfin, même ceux qui n'ont rien d'apparent et des pouvoirs relativement « invisibles » risquent de se faire repérer pour peu qu'il y ait un génie anti-métah qui parviendrait à inventer un détecteur fiable de super-pouvoirs...

                Au final, ce sont les médias qui décideront de l'avenir des métah-humains. Si l'opinion publique est avec eux, on aura peut-être une forme de paix, même instable. Si l'opinion est contre eux, ce sera la guerre ouverte... et un génocide probable.

                Je suis à deux doigts de me faire construire un bunker et faire le plein de provisions en vue de la fin du monde actuel comme ces tarés de survivalistes... bordel. »


                Arthur avait de la chance sur ce coup. Ses capacités de métah – aussi bien que son apparence- étaient particulièrement difficile à discerner des humains normaux, du coup il pouvait se faire passer pour un humain assez facilement... mais dans le cas où il devrait choisir un camp un jour, lequel choisirait-il ?

                Bonne question. Il devrait certainement décider sur le moment.

                La nouvelle salle marine sembla alors mettre le jeune homme d'humeur frivole... effectivement, la serveuse avait eu un petit faible pour Arthur, mais ce dernier était en plein travail !

                « Mmm... je ne sais pas trop... c'est vrai qu'elle ne craint pas grand chose ici... mais, et toi ? Tu n'as pas ton ex à surveiller au fait ? »

                Arthur sortit son portable et envoya un texto à son ange, lui indiquant de ne pas sortir de la galerie durant la prochaine heure, ou de l'avertir si elle venait à devoir partir.

                « Alors dis-moi... tu as quelque chose en tête de précis ? J'aimerai bien découvrir les autres salles aussi j'avoue... »
              • Leevi Spencer
                Delta - Esprit Libre
                (0)37385834000000Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood Flooder
                id25.08.17 6:26
                (0)Volonté : 37Messages : 3858$US : 34Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood FlooderBadges :
                (0)37385834000000Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood Flooder
                Leevi Spencer
                (0)37385834000000Franc-maçon Courageuse V.I.P. X-treme Flood Flooder
                  Delta - Esprit Libre

                  what could happen ?
                  Malgré le brouhaha ambiant il ne pouvait avoir les idées plus claires qu'elles ne l'étaient à ce moment. À bien y penser ça faisait un petit bout de temps qu'il n'avait pas pris un peu de repos. Du temps pour lui. Il ne s'occupait pas souvent personnellement du genre d'affaires qui l'avaient emmené ici ce soir. Cela dit, il restait un élément tellement important dans son organisation qu'il n'avait que très peu de temps pour lui. Surtout ces dernières semaines à vrai dire. Un vrai comble pour un partisan de l'anarchie et du plaisir. N'était-il pas l'amuseur en chef ? Celui grâce à qui toutes ces quelques âmes pouvaient prendre du plaisir ? Autant au sein de Gamma dans ses différents antres du divertissement qu'à l'extérieur de ces murs grâce à la drogue. Leevi esquissa un sourire, très sincère. Il inspira lentement, puis expira, le sourire flottant toujours sur ses lèvres. Sa main monta jusqu'à son cou, ses doigts d'agrippèrent au noeud papillon qui ornait son cou puis le défit en tirant dessus. Il le fourra dans la poche de son pantalon noir. Pour la suite, il se contenta de défaire les deux premiers boutons de sa chemise pour être plus à l'aise, puis se glissa une main dans les cheveux pour les ébouriffer un peu. Son rôle de « serveur » lui avait demandé d'être beaucoup trop tiré à quatre épingles. Il était déjà beaucoup mieux comme ça.

                  Ses yeux rouges et noirs se posèrent sur son nouvel ami, en sa compagnie il ne devrait pas trop se faire poser de questions quant à sa présence ici dans cet accoutrement. Le blond avait été assez aimable avec lui depuis le début de leur rencontre, mais il se rendait très bien compte que les gens autour d’eux gardaient un certain espace. Surement une marque de respect où voyait-il tout simplement qu’il ne fallait pas trop le faire chier. Un garde du corps se repérait plutôt facilement et encore plus dans cette soirée mondaine. De toute façon, l’As était presque sûr que les gens ne faisaient même pas attention à leur présence plus que ça. Beaucoup trop accaparé à bien paraître devant celui-ci ou celle-là.

                  Arthur le tira de ses pensées. N’avait-il pas une « ex » à garder à l’oeil ?! Il laissa s’échapper un rire.


                  « Je pense que nous sommes assez bien entouré si je devais chercher quelqu’un, n’est-ce pas . Je n’aurais qu’à me servir. » dit-il en esquissant un léger un sourire carnassier, puis il se pencha vers lui. « Bien sûr je ne parle pas de ces vieux aux balais enfoncés dans le cul, il y a quelques serveuses assez mignonnes, je suis sûr que c’est un peu plus ton genre que ces vieilles mégères. »

                  L’homme fit craquer ses doigts, souriant toujours. Le moment était venu de s’amuser un peu, le temps de relâcher la pression. Bien sûr ce n’était pas l’endroit le plus idéal pour faire cela, mais il ferait avec ce qui était à sa disposition. Peut-être que si tout se passait bien la soirée pourrait bien se finir dans un club. Danser n’était-il pas l’un des meilleurs moyens de se défaire des tensions et de se laisser aller ?! Totalement.

                  « Laisses-toi aller bud, c'est la soirée pour se laisser devenir sauvage » exprima-t-il en haussant un sourcil, tout sourires. « Je ne sais pas si c'est ton genre, mais on pourrait faire un pari… Ça pourrait sembler puéril bon, j'en ai conscience, mais après tout pourquoi pas ? J'ai envie de m'amuser et ça risque bien d'y contribuer. » il le fixa. « On va commencer par un truc tout simple. Le premier qui réussit à déstabiliser un serveur/serveuse, je ne connais pas tes goûts et je ne juge pas. On pourrait mettre… » Leevi fouilla dans la poche de son pantalon de serveur, puis compta l'argent qu'il sortît. « 40$ ? Par contre, si tu acceptes je dois juste te mettre en garde contre une erreur que tu pourrais commettre… Malgré mon apparence que certains pourraient trouver moins attrayante, surtout en raison de mes yeux, je suis aussi en mesure d'emballer une fille, alors essaie pas de croire que ce sera plus facile pour toi avec tes cheveux blonds.»

                  Une lueur de défi dans le regard, un sourire en coin et deux billets de 20$ américain dans la main il fixait le grand blond. Il avait l’air d’un gars intègre dans la vie, d’une certaine façon en tout cas, pas du genre à jouer avec les femmes ou hommes. Cependant, il n’était en rien question de blesser qui que ce soit ce soir, simplement prendre un peu de plaisir. User de son charme d'une façon récréative. Il espérait vraiment qu’il entrerait dans son jeu, après tout pourquoi refuser ? Néanmoins, il ne pouvait assurer qu’il refuserait.


                • Arthur Lumière
                  Crows - Indécis
                  (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
                  id29.08.17 21:31
                  (6)Volonté : 100Messages : 4349$US : 88Xp : 2Force : 7Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 1Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
                  (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
                  Arthur Lumière
                  (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
                    Crows - Indécis
                    Le Veilleur mordit à l'hameçon.

                    Il fallait bien avouer, Arthur s'ennuyait mortellement ce soir... le seul point positif étant cette rencontre des plus inattendus avec cet homme aux yeux uniques. Alors pourquoi pas se laisser guider par ce lapin blanc aux yeux noirs ? Le grand blond ne savait pas trop ce qu'en aurait pensé Lewis Carroll, mais cette version Underworld de son oeuvre phare était des plus intrigantes...

                    ... mais cela faisait-il d'Arthur le grand blond... Alice la grande blonde ?

                    Il fallait avouer que les similarités étaient troublantes, mais Arthur ne se voyait clairement pas comme un voyageur innocent dans un monde inconnu! D'un autre côté, il ne s'amusait pas très souvent, et ce depuis toujours, il fallait bien avouer : toujours à travailler ou faire ce qu'il fallait pour rester en vie, les rares moments ludiques qu'il avait eu dans sa vie avaient été principalement axés sur ses anges le faisant tourner en bourrique...

                    Un petit voyage dans le terrier de ce lapin-ci ne pouvait pas lui faire de mal, après tout il avait bien mérité un moment d'évasion !

                    « Ok j'en suis. Mais on complique un peu le jeu dans ce cas... tout d'abord, chacun choisit la cible de l'autre. Ensuite, chacun de nous n'a que soixante secondes pour faire rougir ou gêner de façon flagrante la cible en question. Et enfin, interdiction de les gêner en les humiliant, rien qui pourrait être désagréables pour elles ou les autres invités présents. Ok pour toi ? »

                    La dernière règle n'était là que pour assurer un semblant de discrétion à ce jeu... il ne fallait pas déranger son ange en plein travail après tout.

                    Avant même d'entendre la réponse de son nouveau compère, Arthur commençait déjà à repérer les cibles potentielles :
                    Une jeune femme, environ 25 ans et brune avec un chignon parfait, attira tout d'abord son regard... pas particulièrement jolie, mais elle semblait avoir une très bonne éducation et se tenait extrêmement bien... non. Ces filles là ont été tellement élevées strictement qu'elles étaient le plus souvent en manque et aisément déstabilisées par les hommes directs.
                    Dans ce cas peut-être une femme avec un peu plus d'expérience ? Justement l'une de ces couguars, de toutes évidences une femme riche, était présente... habillée avec un tailleur de couturier, environ 45 ans, ne se prenant évidemment pas pour de la merde... Pas mal comme cible...

                    Son regard balaya encore un instant la salle avant de s'arrêter net sur le meilleur choix qu'il aurait pût imaginer ! Il avait trouvé encore mieux !

                    «  Ok tu démarres. Dis-moi quelle est ma cible... Lapin Noir. » murmura-t’il avec un sourire amusé, prononçant le nouveau surnom qu'il venait de trouver à son récent camarade en français.

                    60 secondes c'était court, même pour lui. Mais le défi rendait la chose intéressante et cela ne faisait jamais de mal de s'entraîner un peu... il allait finir par rouiller à LibertyTown si il se contentait simplement de surveiller ses petits anges !


                  • Contenu sponsorisé
                    id