Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

[Genesis] A l'aube d'une nouvelle ère.

  • James Black
    Genesis - Destructeur
    (6)2181465100510017AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.
    id18.08.17 15:24
    (6)Volonté : 218Messages : 1465$US : 100Xp : 5Force : 1Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 7Astuce : AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.Badges :
    (6)2181465100510017AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.
    avatar
    (6)2181465100510017AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.
      Genesis - Destructeur
      Alors nous sèmerons les graines du

      Chaos



      Alors je vis que l’Agneau avait ouvert un des sceaux, et j’entendis l’un des quatre animaux qui disait d’une voix de tonnerre : Viens et vois.
      — Nouveau Testament, Apocalypse chap. 6, 1


      La pièce était sombre. Mes bottes noires sous la table d'une pièce lugubre, j'appréciais l'instant de répit que m'offrait le début de soirée. Ma cigarette fume sur le bord du cendrier, alors que les bras croisés, j'attends que la porte s'ouvre et que les premiers membres de l'organisation n'arrivent. Le gros Eric, quant à lui, était en retrait, prenant soin de changer la couverture de Camille bloquée dans son corps physique. Notre discussion de la semaine passée avait été enrichissante, mon cœur palpitant encore après la découverte de son pouvoir qui n'avait pas tellement à envier le mien. Mais après lui avoir présenté mon mécène démoniaque, celui-ci avait rapidement compris quel était la place qui lui revenait : il savait jusqu'où Genesis pourrait se hisser avec moi à sa tête, et à quel point le renouveau de Libertytown était imminent.

      C'était une question d'années, ou de mois, mais nous allions y venir bien vite.

      Il était désormais temps de rencontrer le reste des troupes. "Tu leur a bien donné l'heure, right ?" dis-je, à voix haute, tentant de capter l'attention d'Eric. "Oh oui. Et ils viendront." lance t'il depuis la chambre de Camille. Vicious se tient derrière moi, bras autour de mon cou, jouant avec les pics de mon manteau de cuir.

      L'impatience me pousse à rallumer une seconde cigarette.
      La première était à peine entamée.

      J'avais déjà recruté Gabrielle, qui je l'espère serait parmi les premières à arriver et me donnerait un certain ascendant en force et en nombre. J'avais déjà rencontré Nero, mais n'était pas totalement certain qu'il prendrait bien - à l'instar de Camille - ma prise de pouvoir inopinée. Au pire, nous réglerions ça à coup de poings sur le toit de l'immeuble.

      Quant aux autres ... y'avait il vraiment quelqu'un d'autre ?






      James Black : My dark pages



      Invité, ne vois tu pas la guerre qui se profile ?
    • Styr Ymirdottir
      Genesis - Destructeur
      (0)7/4000000none
      id18.08.17 17:02
      (0)Volonté : 7Messages : /$US : 4Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
      (0)7/4000000none
      avatar
      (0)7/4000000none
        Genesis - Destructeur

        inattendue vient à point nommé

        Gamine déjà il y avait une différence, entre eux et toi. Cheveux rougeoyant, attirant les yeux jaloux de certains et dégoûtés d'autres, ils n'ont jamais laissé place à la demi-mesure. Les tortures incessantes de ces affreux morveux, entre les poignées de mains arrachant ta crinière de lion et d'autres venant les couper à coup de ciseaux, et ceux qui tiraient si forts qu'ils auraient pu t'en arracher la cervelle avec. Combien de malheurs ont-ils pu t'offrir Styr ? Combien de fois un simple sourire, un regard pourtant lasse, afin de les faire fuir ? Afin qu'ils arrêtent ? Ta gentillesse n'a rien donné, n'a fait qu'alimenter une colère, une peine immense, parmi tous les autres  maux qui te hantaient déjà.

        Comme-ci la vie ne t'a pas déjà assez marginalisé, il a été bon te donner des pouvoirs. Surprise. Comme-ci la vie souhaite que tu te venges, il a été de grâce que ces pouvoirs soient en rapport avec tes cheveux. Fantastique. Ô combien la vie est moins simple. Cette crinière qui ne fait que s'allonger, poussant à une vitesse folle et une masse épaisse, si difficile à brosser et à contenir. En vain. Une haute queue de cheval, au moins qu'ils ne traînent pas sur le sol et un haut histoire de laisser penser que tu vies très bien avec.

        C'est pas vraiment le cas.
        Puis de toute manière, t'es pas là pour plaire.
        T'es là pour tous les anéantir.

        Le mot est passé jusqu'à elle, on ne sait par quel moyen, mais le plupart c'est qu'elle sache où et quand Genesis se regroupe. La tête du groupe semble être différente ─ possiblement quelqu'un à tuer ? Styr, tu n'as pas encore l'étoffe d'une commandante. Laisse ça à ceux qui ont l'allure et quand ce sera ton tour, la couronne sera sur ta tête. Débarquant à Alpha, accoutrée dans une tenue noire serrée ─ histoire de bien marquer pour le premier entretien ─ le peuple ne s'attend pas à t'y croiser. La première fois qu'Eric t'a parlé, tu l'as pris pour un fou, pour un possédé, avec des délires funestes de fin du monde, fin des humains. L'idée germant au plus profond de ton être destructeur, le but n'était finalement pas si éloigné que ça du tient : conquérir, quelle que soit la cause.

        Pas un bruit. Première ? La seule ? Il n'y a que les fous pour s'aventurer là. Un pas, puis un autre, tu finis par entrer. La pièce pouvait être sombre, tes cheveux flamboyaient de mille feux. Une entrée triomphante, imposant le respect et sûrement la méfiance. Styr Ymirdottir. Enchantée. Un sourire. Plus innocent que carnassier.

        Ai-je oublié de dire qu'elle a une bouille de bébé ?
        De petite fille sage ?

        Promis ça change quand elle est en colère.
        AVENGEDINCHAINS
      • James Black
        Genesis - Destructeur
        (6)2181465100510017AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.
        id18.08.17 17:51
        (6)Volonté : 218Messages : 1465$US : 100Xp : 5Force : 1Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 7Astuce : AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.Badges :
        (6)2181465100510017AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.
        avatar
        (6)2181465100510017AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.
          Genesis - Destructeur
          Alors nous sèmerons les graines du

          Chaos



          Je regardai donc, et je vis un cheval blanc, et celui qui était monté dessus avait un arc, et on lui donna une couronne, et il partit en vainqueur, pour remporter la victoire.
          — Nouveau Testament, Apocalypse chap. 6, 2



          Enfin... La porte s'ouvre, livrant sur une figure surprenante. Une chevelure à en perdre la tête, une tronche agréable, je laisse un sourire se dessiner sur mon visage : nous avions définitivement passé le cap embarrassant du rendez-vous où personne ne se pointe. Son air conquérante lui donne un certain charme. En fait, elle s'imposait sans parler, ou en quelques mots à peine.

          Ma voix reste posée, rauque, après avoir inspiré une large bouffée de nicotine. "Cool de te rencontrer, Styr. J'suis James. Pose toi où tu veux, les autres ne vont pas tarder a arriver." je regarde autour de moi et accompagne mes paroles de quelques gestes, supposés l'aider à comprendre où s'installer. Des sièges de fortune, des poufs placés ça et là dans la pièce entre le fatras d'objets entropiques : je me sentais dans mon bauge crade de Beta. Difficile d'imaginer que nous étions dans le quartier riche de LibertyTown.

          "Moi, c'est Vicious." dit-elle en lui offrant un regard sympathique, comme toujours : bien que discrète, Vicious savait rapidement se connecter avec les gens, socialiser. Bien mieux que moi en tous cas. Elle retenait cependant son excitation de voir l'organisation se réunir pour la première fois devant eux : nous n'étions pas là pour enfiler des perles, ni pour se conter fleurette.

          Étrangement, comme pour rompre l'atmosphère solennelle pesante qui n'avait pas lieu d'être, je décide d'ouvrir la conversation : "Dis moi Styr... Qu'est ce que tu penses de notre place dans le monde ?" Interro surprise. Si elle était venue, c'est parce qu'elle savait qu'elle rejoindrait un groupe de méta-humains, tout comme elle. Elle avait nécessairement compris que nous n'allions pas servir la veuve et l'orphelin. Lui poser la question à peine arrivée allait la décontenancer... Rien à foutre : Genesis ne primerait pas sur la quantité de ses membres, mais sur leur qualité et fiabilité.

          Ils allaient œuvrer de concert dans un objectif de Conquête du monde.
          La Cité allait tomber.
          Des buildings ne resteront que des cendres.
          Et des cendres naîtront le nouveau monde...







          James Black : My dark pages



          Invité, ne vois tu pas la guerre qui se profile ?
        • Nero Howard
          Genesis - Malfaisant
          (0)100178785000000Traumatisé du grand "boom"MeeticCourageux
          id19.08.17 23:46
          (0)Volonté : 100Messages : 1787$US : 85Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Traumatisé du grand "boom"MeeticCourageuxBadges :
          (0)100178785000000Traumatisé du grand "boom"MeeticCourageux
          avatar
          (0)100178785000000Traumatisé du grand "boom"MeeticCourageux
            Genesis - Malfaisant
            Nero leva les yeux vers l'immeuble résidentiel devant lequel la voiture dans laquelle il était venait de s'arrêter. On voyait dans son regard une certaine animosité, depuis qu'il était entré à Alpha, le méta-humain peinait à contenir sa colère. Ce quartier tout entier le dégoûtait. Pourquoi diable le QG de Genesis se trouvait-il ici ? Il chassa bien vite cette pensée, Nero savait bien que Camille ne pouvait pas tellement vivre dans un autre quartier en l'état actuel des choses.

            Chassant les mauvaises pensées de son esprit, le tatoué inspira un grand coup avant de se tourner vers le conducteur de la voiture en l'entendant parler.

            - T'es sûr qu'on est les bienvenus ici Nero ? C'est pas un truc pour les boss de Genesis ?

            Nero acquiesça avant de sortir. Derrière lui, deux autres portières s’ouvrirent. Le conducteur rejoignit rapidement le tatoué qui tapait le digicode de l'immeuble tandis que la troisième silhouette se faisait plus discrète, se cachant dans l'ombre des deux autres. Les trois personnes s’engouffrèrent dans l'immeuble, gravirent les escaliers menant au lieu de réunion. Nero sortit son téléphone pour regarder une dernière fois le message d'invitation à la petite sauterie de l'organisation pro-méta. Le message contenait une photo de porte, le membre de Genesis releva le visage vers celle qui était devant lui, c'était la même.

            Il agrippa délicatement la poignée et poussa la porte. Les trois nouveaux arrivant entrèrent dans une pièce à peine moins sombre que le couloir dans lequel ils étaient auparavant. Nero repéra James, assit à une table, face à l'entrée, à ses côtés, il y avait deux femmes. L'une que l'hôte de Marie identifia comme étant la célèbre acolyte de l'hôte du Dieu des Cendres, Vicious. Il ne l'avait jamais vu, mais avant entendu parler d'elle. En revanche, la jeune fille à la chevelure à la fois imposante et flamboyante, il ne la connaissait pas. Nero s'avança, saluant les deux demoiselles aussi poliment qu'un enfant de Beta en était capable, puis il s'adressa à James.

            - Je m'attendais plus à une ambiance du genre « Cène du chaos ».

            Un sourire se dessina enfin sur son inquiétant faciès.

            - Au fait, félicitation pour la promotion.

            Lança-t-il juste avant de saluer Eric et Camille, avec la distance d'un vassal à ses maîtres. Puis, il s'écarta pour présenter les gens avec qui il était venu.

            - J'ai ramené des tueurs d'humains. Je te présente Frate et sa sœur, Fio.

            Frate était un homme d'une trentaine d'années, avec une carrure moyenne, des joues creuses, une peau presque grisâtre, des cicatrices sur quasiment tout le visage et un duvet rasé de manière approximative aussi bien, sur le bas de son visage que sur son crâne. Il portait une veste en jean trahissant son amour de la mécanique et des bagarres de rues, coupée au niveau des épaules, il avait les mains plongée dans un jean délavé, lui aussi tâché d'essence et d'un liquide ressemblant fortement à du sang sec. Le dos voûtait, il salua l'assemblée de son troisième bras, qui sortait de son dos. Fio, se tenait toujours derrière Nero et son frère. Si le tatoué n'avait pas dit qu'elle était la sœur de Frate, personne n'aurait pu déterminer son sexe. Du haut de ses seize ans, elle murmura un rapide ''bonjour'', en regardant ses pieds. Elle portait un épais pull qui descendait jusqu'à ses cuisses, tandis que son survêtement semblait dix fois trop grand pour elle. Ce qui attirait le plus le regard chez elle, c'était sa peau verte, mains palmées, ses branchies le long de son cou et son visage mi-humain mi-amphibien sur lequel tombait des mèches de cheveux dépigmentés. Et peut-être aussi, le bocal entre ses mains contenant ni plus ni moins que des yeux, de toutes sortes.

            - Je pense qu'ils ont leurs places ici aussi.

            Déclara Nero, avant d'aller s'asseoir avec les deux autres arrivants.
          • Styr Ymirdottir
            Genesis - Destructeur
            (0)7/4000000none
            id22.08.17 16:07
            (0)Volonté : 7Messages : /$US : 4Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
            (0)7/4000000none
            avatar
            (0)7/4000000none
              Genesis - Destructeur

              inattendue vient à point nommé

                     Lèvres pincées, sourcils légèrement froncés, la rencontre appartient à un univers auquel tu ne t'attendais certainement pas. Dans ton imaginaire, ça avait un côté plus solennel, plus strict, plus distant, mais ce James semble imposer naturellement une atmosphère familiale, de confiance, sans laisser place à que ce soit d'autre qu'au partage. Difficile de s'adapter à ce type de fonctionnement quand on a fait l'état de sa propre existence et conclu que la famille est plus une plaie, qui ajoute des peines et maux, au point de tous les tuer à coup de machette ─ et tant d'autres objets moins sympathiques. Cette fois-ci au moins, tu as la chance de pouvoir choisir "ta famille" bien que ce soit encore un peu étrange comme pensée/sensation. Pour le moment c'est plus une rencontre qui se veut "informative" plus qu'offensive.

              Finalement assise sur un fauteuil en lambeau, tu regardes l'endroit vétuste dans lequel t'a fini par poser ton cul divin. Peu de place à la lumière, les ténèbres trônent là et ça te convient un peu trop, ça laisse transparaître ta présence de feu. Tu resplendis. Quelques échanges de regard avec cette Vicious, qui d'un point de vue totalement objectif, te déplaît autant qu'elle peut plaire ─ elle a presque laissé un doute en toi, plus que lui finalement. Avant même que le silence devienne un peu trop pesant, il posa cette ultime question : qu'est-ce que tu penses de notre place dans le monde ? Coude sur l’accoudoir, ta tête tombe sur ton poing fermé, penchée, fixant l'homme. Beauté immortelle, d'une attirance physique et mentale tant perceptible que tu pourrais le dévorer rien que d'excitation. Il pose les bonnes questions, ça te stimule.

              Pas le temps de répondre, trois personnes débarquent, aussi répugnantes qu’inintéressantes.  De faciès juste un léger sourire, histoire de dire bonjour, mais intérieurement c'est plus la débandade. Le Roi des Cendres est-il plus posé sur la qualité que la quantité ? A voir. Des sbires c'est fun, mais pas quand on construit une organisation qui se veut suprématiste. Un peu de hiérarchie, d'élévation, de distance. Ce n'est pas parce qu'il tue des humains que cela explique une place dans une telle organisation. Une grande cause que de vouloir le bien des nôtres mais l'idée d'être meilleur que les humains me paraît bien plus noble. Les tuer, les exterminer, ça suffit pas si finalement nous nous accordons à leur procédé. C'est une guerre d'esprit avant d'être une guerre physique, mais l'un ne va pas sans l'autre. Finalement cette réponse tourne autour du pot mais en dit l'essentiel. Nous ne sommes pas tous utiles à notre cause, parfois il faut simplement laisser sa place à quelqu'un de plus censé, de mieux armé, je pense que c'est pour ça que tu es assis ici, à cette place. Doucement, tu te lèves, te détachant de ton air lasse pour t'imposer, comme tu sais si bien le faire. Nous ne sommes pas là pour servir les humains. L'histoire du monde a pris un tournant bien différent depuis janvier 2016, il est temps de s'imposer, de prouver notre supériorité de la meilleure des manières. Humain ou méta, le choix doit se faire. Ton regard de pose sur les trois nouveaux venus, comme pour attendre une réponse de leur part.

              Prouvez lui que vous n'êtes que des cafards.

              AVENGEDINCHAINS
            • James Black
              Genesis - Destructeur
              (6)2181465100510017AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.
              id22.08.17 19:30
              (6)Volonté : 218Messages : 1465$US : 100Xp : 5Force : 1Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 7Astuce : AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.Badges :
              (6)2181465100510017AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.
              avatar
              (6)2181465100510017AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.
                Genesis - Destructeur
                Alors nous sèmerons les graines du

                Chaos




                Et lorsque l’Agneau eut ouvert le second sceau, j’entendis le second animal qui disait : Viens, et vois.
                — Nouveau Testament, Apocalypse chap. 6, 3


                Cette nana attisait mes sens, au point que j'en vint à sortir sans le réaliser de l'étreinte des doux bras de Vicious, qui allait nécessairement le remarquer et m'en vouloir. Pas de plan cul pour moi ce soir, mais peu importe : Styr venait de parfaitement résumer mes attentes, en faisant preuve d'un certain rationalisme darwinien nécessaire. Gabe m'en voulait à chaque fois que je parlais à tort de Darwin : il me rabâchait que sa conception de l'évolution ne se basait pas sur la raison du "plus fort" mais du "plus adapté". Nuance importante, voir fondamentale à ses yeux. Quel rapport avec notre première réunion officielle ? Que la simple Destruction - aussi jouissive puisse t'elle parfois être - ne serait pas le seul vecteur vers notre Gloire promise. Elle se dessinerait avec les volontés de chacun, refusant fermement l'oppression des humains qui savaient que leur tour allait venir.

                "Ravi ! Ravi de voir que nous sommes sur la même longueur d'onde..."

                Ma mâchoire serrée d'excitation laisse fuir entre chacune de mes dents la fumée de cigarette qui restait nichée dans mes poumons. Mon crâne s'enflamme avec plus de force à l'écoute de ses paroles, avant que mon regard habité par les flammes ne se perde ensuite sur la silhouette des trois nouvelles figures qui étaient entré auparavant.

                Nero, en tête. Ça me fait plaisir de le revoir. Mais qui étaient ces deux autres alliés ? Le premier avec un bras dans le dos et la peau grisâtre. La seconde avec une gueule de crapaud. Le meeting faisait désormais cour des miracles sur les bords, mais c'était la grande classe. Ces deux méta-humains avaient évolué au point de ne plus avoir le choix : ils allaient devoir vivre caché ou se plier à la Loi de Turene. Deux alternatives honteuses, qui suffisaient à accélérer mon rythme cardiaque et me faire grincer des dents.

                "Des tueurs d'humains ? Dis m'en plus." lui dis-je, affichant un air intrigué que je ne pouvais retenir plus longtemps. Si cette Styr faisait définitivement partie des éléments les plus prometteurs, j'attendais encore de savoir ce que ces deux enfants de la nouvelle ère avaient à offrir à notre Révolution naissante.

                Je me dresse de toute ma hauteur, sortant sans vraiment y penser ma machette que je laissais alors naturellement se poser sur mon épaule. Je n'avais pas prévu de les intimider, mais la vue d'un squelette enflammé pourrait elle calmer leurs ardeurs ? J'allais rapidement en avoir le cœur net.

                Je m'approche de Nero, posant une main sur son épaule en guise de salut sans lui accorder de regard, puis fixe le bol immonde que tenait Fio entre ses mains palmées.

                "Parlez moi de vous, et je vous dirais pourquoi nous sommes ici aujourd'hui..."







                James Black : My dark pages



                Invité, ne vois tu pas la guerre qui se profile ?
              • Gabrielle A. Reyes
                Genesis - EspritLibre
                (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                id22.08.17 22:19
                (6)Volonté : 143Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
                (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                avatar
                (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                  Genesis - EspritLibre


                  Agents of Mayhem #Various

                  Alpha ! Bijou étincelant de la belle ville de Liberty Town. Tels les jardins de babylone, ce quartier faisait office de véritable Eden au travers des éceuils des quartiers décharnés qu'étaient BETA et GAMMA. Contrairement aux autres fiefs de gang, Alpha respirait la tranquillité et la sécurité non feinte. Ici, nul ne craignait pour sa vie comme à BETA, pour son portefeuille comme à GAMMA, ou tout simplement des armes de l'armée du côté d'Upsilon. Les gangs avaient changé de bord dans ce type d'environnement, mettant la batte de base ball cloutée au placard pour l'échanger contre des magnifiques costards cravate. Une véritable oasis de tranquilité que l'incarnation de la Guerre elle même trouvait tout de même apaisante; appréciant faire des razzia ici et là dans les Kebabs et autres magasins de sushi.

                  Or cette fois ci, c'était une toute autre raison qui l'amenait en ces lieux bien famés. Contactée par des gens prétendant marcher pour James comme elle avait accepté de le faire; la trentenaire s'était engagée à participer à une réunion à la faveur d'un appartement. La voici donc traînant des pieds dans les quartiers riches, affublée de son éternelle veste noire sur son débardeur blanc, faisant tâche dans le paysage du fait de son jean rapiécé. Casque audio sur les oreilles déversant un torrent de musiques d'horizons variés et bonnet noir lâchant en cascade sa chevelure féline d'un blond presque blanc; elle cherche le lieu de rendez vous avec un air moribond, un sac rempli de bonbons, de sushi et de deux kebabs bien chauds ballottant au gré du vent sur son flanc droit. S'apercevant après un bref coup d'oeil de son retard dû aux emplettes, la femme se hâte en rouspetant.

                  Elle pousse la porte quelques minutes plus tard en s'aidant de son dos, machouillant goulument dans un club sandwich XXL au saumon. Elle referme la porte de sa main droite, repoussant le sac tant bien que mal. Puis, pensant que James était le seul présent, lui addresse d'un air guilleret la parole par dessus son dos:

                  " Salut ! Désolée pour le retard. J'ai trouvé un putain de Kebab sur le chemin, je t'en ai pris un. J'espère que la sauce blanche te dérange... "

                  Elle suspend sa phrase en découvrant l'assistance, relativement fournie qui lui faisait face. Elle balaie l'endroit du regard détaillant le Roi des cendres assis à la place du chef,  une femme à l'allure pour le moins inquiétante ainsi qu'un individu... étrange; un clown patibulaire l'observe quand à lui depuis le mur du fond, et un couple à l'air renfrogné. Consciente que son intervention a jeté un froid, elle se contente d'avancer avec un hochement de tête en signe de salutations avant de déposer le sac à la disposition des gens présents - non sans avoir auparavant pris sa part du repas.

                  S'asseyant sur l'un des sièges avec un regard indifférent, elle sors le sandwich et, avant d'en mordre un bon coup, se présente tout de même, question de courtoisie élémentaire:

                  " Je suis Gabrielle. Ya des bonbecs, des sushis et un kebab sauce blanche dans le sac. Servez vous ! "

                  Et sans rien ajouter d'autre, elle entreprends de le dévorer goulument.
                  © YOU_COMPLETE_MESS
                • Nero Howard
                  Genesis - Malfaisant
                  (0)100178785000000Traumatisé du grand "boom"MeeticCourageux
                  id05.09.17 1:10
                  (0)Volonté : 100Messages : 1787$US : 85Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Traumatisé du grand "boom"MeeticCourageuxBadges :
                  (0)100178785000000Traumatisé du grand "boom"MeeticCourageux
                  avatar
                  (0)100178785000000Traumatisé du grand "boom"MeeticCourageux
                    Genesis - Malfaisant
                    Nero jeta un œil à Frate après la tirade de la demoiselle à la chevelure atypique. Ce dernier n'était pas malin, il y avait trop de mots pour lui, ça se voyait sur son visage qu'il était largué. Nero quant à lui, avait un avis plus tranché sur la question. Qu'il aurait aimé exprimer si James n'était pas intervenu. Il était apparemment totalement de l'avis de la méta-humaine ; régner en montrant la supériorité sur d'autres points que par la simple extermination.

                    Le nouveau souverain de Genesis laissa son pouvoir sortir et en se levant, posa sa machette sur son épaule et demanda au deux autres méta de parler d'eux. Frate et Fio en avaient vu des vertes et des pas mûres, mais pour le coup, James avait quelque chose en plus qui poussa Frate à rester muet. Tandis que Fio baisser encore plus ses yeux que possibles. Nero décida de répondre pour eux espérant réveiller la hargne de Frate.

                    - Ce sont des rebuts de Beta. Qui vivent dans le secteur Deuzio. Mais même là, on ne veut plus d'eux, harcelés par la racaille anti-méta de beta, ils ont décidé de ne pas se laisser faire.

                    Nero montra le bocal d'yeux, comme pour illustrer la fin de sa phrase. Ces yeux appartenaient exclusivement à des humains.

                    - Outre leur potentiel, Genesis est leur seule possibilité de survivre. Fio ne peut plus se nourrir avec de la nourriture classique, ça ne calme plus sa faim, ne lui donne plus les nutriments nécessaires. Il lui faut de la chair humaine, d'où le bocal.

                    Fio sembla encore plus se ramasser sur elle-même, honteuse. Le tatoué tourna sa tête vers Frate.

                    - Tu te pisses toujours dessus ?

                    Les jambes tremblantes, le méta-humain aux trois bras parvint tout de même à se lever. Plongea son regard dans les lobes vides du squelette. Il avait peur, il était même terrorisé, mais dans un sens, c'est sa peur qui le rendait impressionnant.

                    - Je... Suis peut-être pas un stratège et j'ai pas trop compris votre délire de dominer de la meilleure des façons. Mais plutôt crever que d'être un punching-ball pour les humains. J'ai la haine. Demande moi de faire un carnage dans les rues d'Alpha, d'égorger un politicien, ce que tu veux tant que je leur fais payer.

                    Nero sourit, ce n'était peut-être pas ce qu'il fallait dire, mais ça avait eut le mérite d'être franc. Dans la pièce, la tension était à son maximum. Elle retomba brutalement quand la porte fut poussée une nouvelle fois, révélant une jeune femme à la chevelure blonde qui déclara nonchalamment avoir ramené à manger, avant de s'arrêter, se rendant compte qu'elle n'était apparemment pas seule avec James. Pourtant, l'air de rien, elle salua l'assemblée et alla s'asseoir, invitant tout le monde à se servir. Suite à cette invitation, la sœur de Frate se jeta presque sur le sac, attrapant une poignée de bonbons et un sushi, qu'elle se mit à compulsivement à écraser avec un œil fraîchement sorti de son bocal. L'arrivée de la blonde semblait avoir fait tomber les barrières de sa timidité. Malgré son âge, elle ressemblait à présent davantage à une enfant qu'à une adolescente, c'était clair.

                    Pour détourner l'attention de l'adolescente qui n'avait pas besoin d'être épié, Nero reprit la parole, pour répondre à la demoiselle écarlate. Il était resté assis, comme pour conserver le rapport de force qu'elle avait désiré installer, ses bras croisé et son regard planté dans le sien, il parla.

                    - Je suis d'accord sur le fait que nous ne sommes en rien au service des humains et que nous somme aussi le choix, le seul et l'unique. Cependant, notre organisation n'est encore qu'au stade d'embryon, nous sommes mal organisés et on ne nous connaît que parce que, nous sommes « peut-être les responsables d'un attentat. » Je pense que Genesis doit être forte, montrer notre domination doit se faire sur chacun des plans spirituelle et physique. Que les autres méta-humains se rendent compte que nous sommes les gentils.

                    Il marqua une pause, laissant tomber ses lunettes sur son nez, une esquisse de sourire narquois sur le visage.

                    - Mais avant de continuer la discussion, peut-être que notre nouvelle arrivante mérite un récapitulatif ?
                  • Sigrún Andersen
                    Genesis - Juge
                    (6)17415256210070007V.I.P.Traumatisé du grand "boom"
                    id17.09.17 10:50
                    (6)Volonté : 174Messages : 15256$US : 210Xp : 0Force : 7Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 7Astuce : V.I.P.Traumatisé du grand "boom"Badges :
                    (6)17415256210070007V.I.P.Traumatisé du grand "boom"
                    avatar
                    (6)17415256210070007V.I.P.Traumatisé du grand "boom"
                      Genesis - Juge





                      Alpha. Quelle bonne couverture... Qui suspecterait un gang ou organisation louche installée à Alpha, quartier de la luxure ? Quartier le plus riche des cinq, il est celui qui est exempt de gang ou du moins qui l'était...

                      Sigrún avait reçu une invitation maladroite et c'est en partie pourquoi elle hésitait depuis quelques jours à venir -Et si elle n'avait pas fait le bon choix à la suite de sa conversation avec le messager de l'enfer ?

                      Perchée sur le rebord d'un toit comme à son habitude, c'est le centre spécialisé où se trouve sa mère qu'elle fixe du regard depuis plusieurs soirs. C'est ainsi que la jeune femme arrive à prendre ses décisions les plus compliquées, en s'imaginant converser avec elle ; il n'est pas encore trop tard pour reculer.

                      Beaucoup de songes traversaient son esprit, mais une pensée en particulier revenait en permanence. Il s'agit d'une phrase que son père lui rabâchait tout le temps lorsqu'il était encore en vie :

                      "Manger ou être mangé."

                      Quand elle était petite, cela voulait dire "Fais ce que je te dis, sinon je vais te faire des chatouilles sur le ventre à en mourir." Avec l'âge, c'était devenu petit à petit "Fais tes devoirs et étudie si tu veux pas te retrouver à Bêta." En entamant sa carrière, ce dicton -ou proverbe, peu importe- signifiait de nouveau tout autre chose. Et aujourd'hui ?

                      A droite d'elle posé en équilibre au dessus du vide se trouvait un autre "héritage" de son père, ou plutôt de ses ancêtres. Une main posée dessus, le pouce de la rousse fait des va-et-vient nerveux. Soudain, l'héritage vint à être agrippé tandis que l'autre main de Sigrún qui serrait son menton se mit à venir claquer contre la brique de l'immeuble.

                      Elle se trouve un instant plus tard quelques mètres plus bas, son sac en bandoulière tapotant frénétiquement sa cuisse à cause des courants d'air.

                      Ce soir, Sigrún vole haut dans le ciel : personne ne doit l'apercevoir. Son coeur bat rapidement à l'idée de ce qui l'attend. Mais ?! Qui est-ce ? Une silhouette familière qui s'empresse d'arriver au lieu de rendez-vous. Ah quelle aventure celle-ci ! Sûrement le déclic dont la walkyrie avait eu besoin pour s'engager dans Genesis...

                      Avant même d'atterrir, la femme-oiseau se percha sur le rebord d'une fenêtre pour être certaine que personne ne la verrait rentrer.

                      C'est bon.

                      Quelques instants plus tard, elle rentre dans une pièce sombre à l'atmosphère inquiétante mais où elle sentait que de grandes choses allaient être accomplies. Sigrún, perspicace, observe son entourage. Tous ont l'air mutants, sinon dérangés. Particulièrement le clown ainsi que celui aux lunettes asymétriques ; lui est avis que ce dernier a sûrement préféré se mettre la misère au lycée plutôt que d'aller en cours. Bien évidemment, celle qui ressemblait à une grenouille la révulsa, non pas par son apparence, mais par son repas. Enfin, Sigrún regardait successivement la femme aux longs cheveux de feu qui semblait sûre d'elle et le décontracté -tout autant inquiétant- James, le point de départ de toute cette histoire en ce qui la concernait.

                      _Bonsoir. leur adressa-t-elle poliment et dignement. Veuillez excuser mon retard.

                      L'ange hésita à faire une pointe d'humour, cela faisait longtemps qu'elle n'en avait pas faite, mais elle jugea ceci peut-être inappropriée. Elle tendit son héritage vers l'avant : une magnifique épée moyenâgeuse ayant donc appartenu à ses ancêtres danois.

                      _Fini d'être mangés, c'est à notre tour de manger.

                      Une goutte de la taille d'un pouce perlait sur son front. Du moins c'est cette grosseur que Sigrún s'imaginait afficher. Tant bien que mal, elle parvint tout de même à garder son sang-froid et espérait que sa taille de géante et la virtuelle envergure de ses ailes repliées suffiraient à ne pas se faire lyncher dès ses premières paroles et à excuser sa prise de parole directe et probablement donc le fait qu'elle ait coupé la parole à quiconque l'avait.







                    • Styr Ymirdottir
                      Genesis - Destructeur
                      (0)7/4000000none
                      id21.09.17 20:15
                      (0)Volonté : 7Messages : /$US : 4Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
                      (0)7/4000000none
                      avatar
                      (0)7/4000000none
                        Genesis - Destructeur

                        inattendue vient à point nommé

                                Hautaine à en avoir le vertige. Les yeux qui volent vers le ciel pour se reposer avec dédain sur les trois cafards si tôt critiqués. Mon dieu, ses énergumènes sans cervelles la débectent, elle voudrait les réduire au silence, au néant. Ces bestioles infâmes qui rendent la cause pro-méta si peu crédible. James accepte réellement ça ? Ce recrutement tourne au ridicule, à la réunion de petit pouce dans la cour de maternelle. C'est amusant, tu copies/colle mon discours pour te donner un air bon élève mais t'es juste très agaçant. Un sourire, puis une aura très inquiétante. Naturellement impressionnante, sa chevelure joue en sa faveur. De toute sa masse capillaire, elle se lève et prend un air un peu plus meurtrier, moins à la rigolade. T'es le genre d'avorton mal né que j'ai envie d'égorger. Pousser à bout Styr est mal venu. Très, mal, venu. Au moment où elle s'apprête à prendre de court tout le monde dans l'assemblée, une blonde entre, odeur alléchante à la main.

                        La nourriture calme les plus hystériques.
                        Si, je vous jure.

                        Le silence fut, l'aura horrifiante pour laisser place à une enfant affamée. Styr a un soucis, c'est pas nouveau, à la limite de la bipolarité ou la schizophrénie. Complexe infantile jamais réglé. C'est pas simple tous les jours mais y a de quoi rendre certaines situations particulièrement épic. Chaude pour des sushis. La main dans le sac, elle choppe les sushis et se rassoit dans son siège, baguettes aux doigts.

                        Dans la seconde, une femme oiseau débarque. Tellement solennel, si inutile. Madame se prend pas pour de la merde, tente d'être imposante, mais transpire le malaise et la peur. A quoi bon se la jouer quand on a rien dans le ventre. Sûrement une ancienne gentille qui tente de s'inventer une pro-justicière aux méthodes sales pour occuper sa simple vie. Tristesse infinie. C'est quoi votre trip à vouloir bouffer tout le monde là, y a déjà assez de l'autre énergumène pour ça. Une baguette qui vise le monstre un peu plus tôt démontré comme une mangeuse de chair humaine. Vous rendez cette réunion particulièrement pesante avec vos grands discours mais le plus importants c'est d'être sur la même longueur d'onde, organisé. Et les trois là-bas ont l'air bête comme leur pied. Elle souffle, son ton est moins enclin au débout d'enfants capricieux. Soyez plus originaux, détendus, sûrs de vous. Arrêtez de vouloir lui prouver que vous êtes à la hauteur. Même si pour certains, vous frôlez pas même ma cheville. Les piques sont davantage plus rudes. Mais bon, Styr est comme ça.

                        Son coup de cœur est pour la blonde, Gabrielle.
                        Quelque chose en elle anime le chaos.

                        Styr sans lèche déjà les lèvres.

                        AVENGEDINCHAINS
                      • Jiao Wu
                        CIVIL - Indécis
                        (0)79157862101530156040VoteurV.I.P.Flooder[b]
                        id23.09.17 17:40
                        (0)Volonté : 79Messages : 1578$US : 62Xp : 10Force : 15Résilience : 30Agilité : 15Réflexes : 60Spiritualité : 40Astuce : VoteurV.I.P.Flooder[b]Badges :
                        (0)79157862101530156040VoteurV.I.P.Flooder[b]
                        avatar
                        (0)79157862101530156040VoteurV.I.P.Flooder[b]
                          CIVIL - Indécis

                          Le souffle court et les cheveux dans le vent, Jiao courait à en perdre haleine en direction de son rendez-vous. Ses yeux ne cessant pas de lorgner sa montre, il priait intérieurement que son retard passerait inaperçu. Le garçon avait bravé de nombreux interdits pour venir à la réunion. Absences scolaires à répétition, disparitions des après-midi entières, son oncle avait perçu l’ombre du chaos qui régnait désormais dans la vie de son neveu. Ce dernier avait la tête ailleurs, vers des desseins plus grands, vers un avenir plus glorieux – celui des méta-humains.

                          Rester le cul posé sur une chaise, à écouter à longueur de journée un prof réciter le cours d’un manuel scolaire, était du temps perdu. La société bâtie par les humains ne changerait pas toute seule, par un quelconque miracle. Les marginaux de notre ère, les métas, ceux qui refusaient de plier l’échine, s’étaient rassemblés sous une même bannière : Genesis. Jiao n’avait pas refusé une seule seconde d’en faire parti. Le massacre de sa famille… les cris… les supplications… les pleurs… des êtres les plus chers à son cœur résonnaient encore dans son esprit.

                          L’adolescent aurait pu essayer de tourner la page, oublier le passé, mais le traitement réservé aux gens de son espèce lui affirma qu’il n’y aurait jamais de paix sans lutte. Son oncle le débectait, lui et sa famille. Ils étaient aveugles, refusaient de voir que le système était erroné. Ils étaient humains. Ils se fichaient bien d’apprendre que leur voisin d’à côté s’était pendu pour avoir perdu, femme, gosses et boulot, ou que le couple, vivant dans le palier du dessous, était payé une misère en raison de leur différence. Une colère sourde animait le jeune Chinois.

                          Enfin, l’Asiatique arriva à destination, à un pas de la porte le séparant de ses semblables. Il poussa un soupir puis attendit quelques secondes pour reprendre son souffle, avant d’agripper la poignée. La porte fut poussée, son regard balaya l’intérieur de la pièce. Le visage presque impassible, il chercha des yeux… Ah… Il était là, près de… Vicious ? Jiao ne la connaissait que de nom. Le pré-adolescent de treize ans referma la porte derrière lui, puis fit quelques pas en avant, avec l’impression d’être au centre de l’attention. Il éprouva un léger malaise. Cependant, il ne ressentait aucune peur. Il avait choisi d’être là après tout.

                          Qu’est-ce que ces gens pensaient donc de lui ? Se demandaient-ils pourquoi un gamin était là ? S’était-il perdu ou autre ? Aucun d’entre eux ne pouvait se douter qu’il ne suffisait que d’une pensée, pour que ce « gamin » puisse faire décoller certains d’entre eux du sol.
                        • Contenu sponsorisé
                          id