Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

Loup ou Agneau? | Pv Kate Ikeld

  • Gabrielle A. Reyes
    Genesis - EspritLibre
    (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
    id10.09.17 2:40
    (6)Volonté : 143Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
    (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
    avatar
    (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
      Genesis - EspritLibre
      Loup ou Agneau? #Kate IKELD

      Une société se compose de plusieurs strates différentes qui généralement ont toutes les peines du monde à se mélanger. En fonction des différences qui constituent le milieu de naissance, l'éducation ou les épreuves de tout à chacun; chaque personne délivre une histoire pleine de saveur douces amères dont la primauté n'est à l'épreuve de que son propre regard. Le temps que nous passons sur le monde que l'on arpente aujourd'hui défini ce que l'on est, et ni les opinions des regards extérieurs ni nos propres peurs ne peuvent changer ce que l'on pense être notre propre soi. Héros d'un livre que l'on écrit au jour le jour, chaque vie est une histoire dont certaines seront des best sellers, tandis que d'autres se verront condamnés à l'oubli de l'Histoire d'un monde qui ne les convient pas.

      La haute société, bien à l'abri derrière une tour de verre et d'Ivoire dans des quartiers tels qu'Alpha ou Gamma ne voient dans les taudis de BETA qu'un tas de vermines grouillant dans les fèces et les immondices de leur propre fait; tandis que ceux qui y vivent ne voient qu'un enfer quotidien dont certain finissent pourtant par s'accomoder, las d'un espoir trop souvent déçu d'émerger à la face du monde comme quelqu'un de socialement acceptable. Les histoires de tout à chacun diffèrent autant qu'il y a d'êtres humains dans une Ville en proie à une guerre latente pour la survie ou la défense d'un idéal.

      Mais s'il est bien une chose qui lie chaque homme, c'est sa nature humaine. Pour se changer les idées, les Hommes regardent ailleurs, espérant trouver dans la détresse de leur voisin une raison de se satisfaire de leur sort. Et le plus simple moyen est d'assouvir l'un des besoins les plus simples des mortels: la souffrance. La souffrance de l'autre pour se sentir en vie. La souffrance d'un autre pour se sentir au dessus d'une montagne de douleurs et retrouver, l'espace de quelques instants, cette humanité viscérale et le plaisir de se sentir bien, non pas parce que l'on doit se le convaincre mais parce que comparé à nous, certains se sentent bien plus mal. Mal dans leur chair, mais aussi dans leur égo; dans ce qui les défini comme être pensants et humains.

      Le poing de la femme s'écrase avec une violence inouie sur l'arcade d'un grand gaillard bâti comme une armoire à glace. Sentant les phalanges s'enfoncer avec un craquement lugubre dans son crâne, il entrevoit les barreaux de la cage se rapprocher bien trop vite de son visage tandis qu'au delà, un public déchaîné hurle à s'en rompre les cordes vocales, gémissant le plaisir pervers de voir l'un des caïds du quartier sonné s'écraser de tout son long sur les barreaux ensanglantés d'une arène improvisée. Il le sait, sa conscience vacille et, par fierté et égo, il bouge avec difficulté sa jambe droite, tentant de prendre appui dessus pour se montrer debout et digne comme il l'avait fait si souvent auparavant.

      Mais il ne peux pas, à peine pose il le pied au sol que l'appui se dérobe avec une faiblesse affligeante. Son palais a un gout de cuivre à l'odeur nauéabonde tandis que son bras gauche n'est plus qu'une charpie. Il le voit pendouiller lamentablement sur son flac, l'os ressortant lugubrement de son avant bras dans un filet de sang ruisselant. Il devrait hurler. Il devrait leur demander d'appeler une ambulance. Mais les sons ne sortent plus d'une trachée à moitié broyée par une poigne à la force démesurée. Sa conscience vacille peu à peu tandis qu'un filet de sang s'écoule de son visage tuméfié. Un voile devant ses yeux, une sensation de perte d'équilibre. Et il s'écroule sans avoir dit un mot.

      Imperturbable. Debout au centre de l'arène, une créature incroyable se tient avec un air defi. Mesurant aux alentours du mètre soixante quinze, la chose ne semble être qu'une frêle apparition déchargnée face aux montagnes de muscles tatoués qui jonchent le sol de l'endroit. Huit personnes avaient tenté de la maîtriser sans aucun succès. Et pourtant, elle semble presque humaine, cette créature. De longs cheveux d'un blanc nâcré, une silhouette fine et élancée aux traits féminins à ne point en douter. Ce genre de beauté exotique que l'on peut retrouver pour les meilleurs prix à l'Aphrodisia; au teint de pêche et aux formes fermes. Elle est presque humaine, si l'on oublie le teint cendré de sa peau, son regard aux couleurs de braises et cette vapeur constante qui semble émaner de chaque pore de sa peau. Elle n'est habillée que d'un débardeur moulant blanc, laissant voir des épaules pourtant simple et douces au regard, tandis qu'un jean rapiécé traîne mollement sur le sol sur des pieds fins et nus.

      Gabrielle regardait ces huit adversaires du soir agoniser autour d'elle avec une lueur d'ennui dans le regard. D'un geste mesuré, elle se frotte le menton où une batte de baseball s'était écrasée quelques minutes auparavant, lui entamant le menton d'une blessure superficielle. Sans mot dire, elle ignore les cris de joie et d'amusement de la foule, détaillant chaque os cassé qui l'entoure, les chairs meurtries du groupe qui avait eu l'audace de la défier en cette nuit de février. Elle referme ses poings nus avant de se diriger vers l'un des corps à ces pieds, l'attrapant par le col, elle le retourne afin de contempler dans le reflet de son regard vide son apparence que d'aucuns jugerait démoniaque.

      Depuis quelques temps, l'Ex marine avait remarqué que ses capacités s'étaient améliorées de manière exponentielles, sans doutes nourries par le sentiment de chaos et de rage qui imprégnait cette fosse à purin. Les entrepôts de BETA abritaient de temps à autre des évènements clandestins de ce genre pour divertir la populace afin qu'elle oublie l'espace d'un bref moment sa situation de paria d'une ville qui ne veut pas d'elle. Le peuple réclamait du pain et des jeux pour se changer les idées, et les gangs de la ville leur offrait sur un plateau d'argent cette dose de sang d'inconnus dont elle était si friande.

      Ne pouvant plus supporter de rester inactive, la jeune trentenaire s'était aventurée il y a quelques semaines déjà à rejoindre l'u de ces fights clubs clandestins, pétrie par la colère et le désir d'en découdre. Bien entendu, elle "concourrait" dans la catégorie des métas. Des êtres aux pouvoirs phénoménaux qui pensaient pour la plupart pouvoir se faire un peu d'argent en combattant dans des lieux aussi mal famés. Mal  leur en avait pris car dès son arrivée, Reyes avait fait table rase des plus côtés avec une facilité déconcertante et, galvanisée par l'idée du défi, en avait réclamé encore et toujours plus, remettant encore et encore tout l'argent qu'elle avait gagné en récompense pour quiconque serait capable de la défaire.

      Elle, Warlord. Son pseudonyme de combattante avait rapidement fait le tour des amateurs du milieu et beaucoup se pressaient pour assister à ses combats, espérant un soir sur l'autre voir le jour où ce seigneur de guerre autoproclamé serait enfin abattu. Mais cela n'était pour le moment jamais arrivé, elle avait défait soir après soir tous les concurrents en combats singulier, réclamant dès lors des groupes entiers pour se sentir vivre par ses poings.

      Mais il semblait que ce soir encore, personne ne saurait lui tenir tête. Laissant là les corps gravement blessés des concurrents, elle se dirige vers la sortie de l'arène sous les acclamations d'un speaker sur excité. Sans mot dire, elle sort de l'habitacle du combat, se dirigeant sans un regard pour la foule vers la buvette installée pour les convives du soir. Certains tentent d'engager la conversation, d'autres l'insultent, tous s'écartent de son chemin. Et, d'un mouvement de tête, réclame au barman sa consommation habituelle: un verre de bourbon sans glaçons. Elle le vide d'un trait et fixe son verre, attendant qu'on la rappelle à nouveau...

       
      © 2981 12289 0
    • Kate Ikeld
      Chef brigadier - Croisé
      (6)79194278770000none
      id10.09.17 16:28
      (6)Volonté : 79Messages : 1942$US : 78Xp : 7Force : 7Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
      (6)79194278770000none
      avatar
      (6)79194278770000none
        Chef brigadier - Croisé



        Loup ou Agneau ?

        #Gabrielle A. REYES

        Milieu Février 2017 - Secteur Primo - BETA







        Voilà maintenant des semaines que je ne fais rien d’autre que du repérage, tout porte à croire que ça se calme depuis que l’EGIDE a été dévoilée officiellement.
        Notre gouverneur a-t-elle eu raison de faire cela ?
        Oui et non…
        Oui, car ça montre aux habitants de LibertyTown que c’est possible de vivre et travailler ensemble, méta et humains. Malgré que nous sommes la risée du reste du monde, la preuve est là.
        Non parce que j’ai peur. Peur des représailles provenant de groupes pro-méta ou pro-humain. Ces groupes sont composés que de personnes malveillantes voulant simplement la guerre et commettre un génocide.

        Aujourd’hui comme depuis des semaines, je suis sur une mission de repérage, cette fois-ci dans le quartier de BETA, plus précisément dans le secteur primo de cette mini-ville.
        D’après nos sources, des combats clandestins se passeraient dans ce secteur, les informations sont très claires, j’ai tous les détails qu’il me faut pour retrouver ce bâtiment. Comme par habitude sur ce genre de mission, je me retrouve seule malgré que normalement ça aurait dû être une autre personne de mon escouade qui devrait y aller, mais d’après nos informateurs, c’est une organisation assez grosse qui monte ce genre de combat. Je ne peux donc envoyer n’importe qui, puis on est mieux servi que par soi-même.

        J’entre alors dans ce bâtiment, beaucoup de monde été déjà présent, regardant tous dans la même direction, à savoir le ring. Se tenant une femme, à la chevelure blanche et peau pâle.
        Très légèrement vêtue, elle se tenait debout, au centre de ce cercle de combat, regardant ses anciens rivaux, au nombre de 7, au sol, agonisant de douleur.
        Une autre personne entra dans ce ring pour défier cette femme, qui m’a l’air très fine pour avoir battue ces 7 personnes. À peine eue le temps de bien regarder cette armoire à glace que cette « Warlord » engage le combat, le mettant très vite au tapis.

        Cette femme détient un potentiel monstrueux !
        Il est clair qu’elle se rapproche plus d’un monstre que d’un humain, comment une femme aussi fine et ayant une masse musculaire si faible puisse mettre au tapis 8 hommes comme eux ? Mais, je savais pertinemment bien que c’était presque impossible pour une humaine lambda de faire cela.

        Mmmh… Meta ou alors humaine avec une grande connaissance des arts martiaux ?
        Cette question trotte dans ma tête, il fallait que j’en aie le cœur net là-dessus.
        La femme quitta le ring, se dirigeant vers le bar, sous les acclamations de la foule criant son nom.
        Je me rapproche alors du bar, m’assoyant à ses côtés.
        Ses capacités devraient être intéressantes pour l’armée, qu’elle soit humaine ou non, j’ai carte blanche pour recruter des personnes.
        Nous sommes peut-être en période de paix, mais, nous savons tous très bien qu’un jour où l’autre cette paix sera violée par une personne ou un groupe, humain ou non.

        « Jolie le crochet, mais tu devrais faire attention, tu dévisses trop ton genoux quand tu en fais un. »

        Est-ce vraiment judicieux d’entamer la conversation par lui dévoiler un de ces points faibles ? Je ne connais pas la réaction qu’elle peut avoir, mais bon, c’est trop tard, le mal est fait.
        De plus, la façon que je suis habillée ne rend pas la chose facile, un simple jean noir avec des baskets noires ainsi qu’un sweet à capuche noir. On dirait limite une voleuse, surtout que la capuche est sur ma tête, cachant un peu mon visage à cette femme.

        « J’aime bien ta façon de te battre, tu ne recules devant rien. Bravo. »







        CSS par Gaelle

      • Gabrielle A. Reyes
        Genesis - EspritLibre
        (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
        id10.09.17 18:27
        (6)Volonté : 143Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
        (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
        avatar
        (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
          Genesis - EspritLibre
          Loup ou Agneau? #Kate IKELD

          Nombreux étaient ceux qui cherchaient à se rapprocher du Warlord, d'une manière ou d'une autre. Certains souhaitaient la faire concourir pour leur écurie, quand d'autres appréciaient particulièrement les femmes capables de se défendre avec la plus grande véhémence; s'attendant sans doute à ce que ce comportement se retrouve également dans sa vie de tous les jours via un mécanisme psychologique alambiqué. Peut être était ce vrai d'ailleurs, Reyes elle même se savait d'un caractère exécrable lorsque ces humeurs n'étaient pas au beau fixe.

          Et le terme était un euphémisme. Depuis peu, James était occupé à s'occuper de l'organisation et se faisait rare, débordé par le travail que représentait la mise en place d'une organisation terroriste digne de ce nom: intracable et sûre. N'ayant que peu d'atomes crochus avec les autres parias qui composaient Genesis pour le moment, chacun faisait sa vie de son côté, attendant patiemment - certains plus que d'autres - le moment où ils seraient rappelés pour servir la sacro sainte cause Meta qu'ils défendaient ardemment.

          Mais alors qu'elle savoure la brûlure de l'alcool en tentant tant bien que mal de faire fi du brouhaha ambiant, elle sent du mouvement sur le tabouret de bar à ses côtés. Imperceptiblement sa poigne sur le verre se resserre tandis que la trentenaire vrille son regard dans le liquide ambré; se questionnant sur ce que cet étranger pouvait bien avoir à dire. Ceux qui fréquentaient ces lieux - en grande majorité du moins - avaient fini par lâcher l'affire,se décidant à la laisser dans son coin. Quelle n'était donc pas sa surprise en voyant que quelqu'un d'autre ne tentait une approche.

          La première phrase fusa, assassine. Une réflexion sur sa position de combat. Gabrielle ne répond rien, ignorant l'autre autant que possible alors que sa mâchoire se resserre. Puis l'autre arrondit les angles en tentant un compliment. La voix est fluette, relativement haute. Une femme, sans doute d'un gabarit moyen voire frêle. Elle regarde son poignet: sa pigmentation reprends peu à peu sa couleur originelle, passant du gris cendré à un teint de pêche exotique. La force de sa transformation s'évaporait peu à peu, et si la bête qui réclamait le sang était repue pour le moment, sa faim se réveillerait à nouveau sous peu.

          Sans regarder l'autre femme, elle se contente de lui répondre d'une voix engourdie par l'alcool:

          " Si tu veux te battre contre moi, dis le à l'arbitre. Si t'es humaine, c'est à tes risques et périls, je ne me retiens jamais. Si t'es meta, va falloir passer par quelques vérifications d'usage avant. "

          Elle tourne la tête pour observer son interlocutrice: brunette, relativement petite et plutôt frêle. A première vue, elle ne semblait pas taillée pour le combat, mais s'aventurait seule dans un lieu de combats clandestins visiblement seule; le tout à BETA malgré la menace que représentait les Crows et les combattants souvent bouffi de leur propre égo.

          " Tu es petite, fluette et plutôt mignonne. Si tu t'es aventurée ici seule, c'est que tu sait que tu as les moyens de t'en sortir sans trop d'emmerdes. Donc, j'en déduis que tu sais te défendre, d'une manière ou d'une autre. Mais d'un autre côté, tu ne te la joues pas gros bras pour impressionner la galerie, donc je doute que ce ne soient les combats qui t'intéressent. Donc,que viens tu faire ici ? "

          Directe et sans aucune fioriture. Gabrielle n'était pas vraiment d'humeur sociale ce soir, elle promettait d'être une véritable salope !

           
          © 2981 12289 0
        • Kate Ikeld
          Chef brigadier - Croisé
          (6)79194278770000none
          id10.09.17 19:20
          (6)Volonté : 79Messages : 1942$US : 78Xp : 7Force : 7Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
          (6)79194278770000none
          avatar
          (6)79194278770000none
            Chef brigadier - Croisé



            Loup ou Agneau ?

            #Gabrielle A. REYES

            Milieu Février 2017 - Secteur Primo - BETA







            Je remarque que la couleur de la peau de cette femme à mes côtés retrouve un ton naturel.

            C’en est vraiment une alors ?
            Un couleur de peau ne change pas comme cela, elle était clair tout à l’heure et maintenant elle bronze.
            Est-ce un effet d’optique avec la lumière ?
            Je ne pense pas, la différence de ton ne serait pas aussi marquée. Malgré que le ring était bien éclairé, rendant plus clair chaque personne sur celui-ci, mais, lorsque cette femme en sortit, sa couleur était quand même plus foncée.
            Ma curiosité fait en sorte que je veux en savoir plus sur cette combattante, ses capacités de combats ainsi que son changement de tonalité indiquent qu’elle n’est pas humaine. Il faut que je m’en assure.

            Si tu veux te battre contre moi, dis le à l'arbitre. Si t'es humaine, c'est à tes risques et périls, je ne me retiens jamais. Si t'es meta, va falloir passer par quelques vérifications d'usage avant.

            Bingo, j’avais raison, c’est bien une méta.
            Aucun humain peut faire ce qu’elle a fait sur ce ring, sauf avec un entraînement de fou. Puis son changement de tonalité de peau m’avait donné la puce à l’oreille.

            « Qu’entends-tu par des vérifications d’usage ? C’est intriguant »

            Des vérifications d’usage ? Elle doit tester la capacité des métas avant de déclencher un combat. Aurait-elle peur de certains pouvoir ? Je ne peux malheureusement pas encore répondre à cette question, je ne l’ai pas encore assez observé.

            Tu es petite, fluette et plutôt mignonne. Si tu t'es aventurée ici seule, c'est que tu sais que tu as les moyens de t'en sortir sans trop d'emmerdes. Donc, j'en déduis que tu sais te défendre, d'une manière ou d'une autre. Mais d'un autre côté, tu ne te la joues pas gros bras pour impressionner la galerie, donc je doute que ce ne soient les combats qui t'intéressent. Donc,que viens tu faire ici ?

            Elle est assez perspicace, il est vrai que d’un point de vue externe, sans me connaître, je parais faible avec ma fine silhouette et ma petite taille ne dépassant même pas le mètre soixante-dix. Il est facile de remarquer la différence de taille entre elle et moi, elle fait facilement une tête de plus que moi.
            Bref, cette femme a vite remarqué que je n’étais pas là pour les combats.
            Je retire alors ma capuche pour qu’elle découvre entièrement mon visage et dézippe mon sweat, laissant paraître un simple T-shirt gris, un peu ouvert.
            Je lui tends alors ma main pour la saluer, attendant sa pince.

            « Perspicace, je t’aime bien, je m’appelle Kate »

            Je tourne un peu plus mon corps, mettant mon buste dans sa direction, la regardant droit dans les yeux.

            « Je recherche des personnes comme toi. Surtout que tu sais te battre. Et tu es, je pense, sous tes airs de dure-à-cuire, une personne sympathique.»

            Je me retourne vers le barman lui faisant signe de me servir un verre aussi que je récupère dans la foulée en buvant une bonne gorgée.

            « Puis comme moi, tu bois de l’alcool fort, donc ça joue aussi ! »




            CSS par Gaelle

          • Gabrielle A. Reyes
            Genesis - EspritLibre
            (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
            id10.09.17 21:13
            (6)Volonté : 143Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
            (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
            avatar
            (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
              Genesis - EspritLibre
              Loup ou Agneau? #Kate IKELD

              Elle ne bouge pas d'un cil tandis que l'autre entreprends de lancer une conversation malgré le bordel ambiant. Gabrielle quand à elle ne bouge pas un cil, se contentant se fixer la couleur qui semble à présent quasiment disparue. Reyes se donnait quelques minutes de répit avant que ses muscles ne se remettent à trembler d'excitation. Une autre rasade lui réchauffe la gorge tandis qu'elle commande le suivant.

              Kate disait chercher des gens de la même trempe que le Warlord, sachant se battre et ayant une bonne descente. A ces mots, l'ex Marines se raidit, prenant une inspiration de reflexion. Pourquoi avait elle donc besoin de recruter des gens qui savent se battre? La blonde ne l'avait jamais croisée jusqu'à présent avec les autres membres de Genesis, ce qui invalidait son appartenance à l'organisation. Par ailleurs, dans l'éventualité où elle était un agent extérieur, James lui en aurait au moins touché deux mots. Mais il existait une autre possibilité qui pouvait se montrer gênante pour leur éventuelle conversation; car il était de notoriété publique que Genesis n'était plus le seul groupe emplyant des meta à des vues militaires.

              " Pourquoi tu cherches des gens comme moi, et qui savent se battre? Tu prévois de mener une Guerre? "

              Elle se tourne vers la brune, le regard méfiant. Reyes n'avait aucune assurance qu'il ne s'agissait pas d'un membre de l'Egide, et ce pourrait également être un guet apens si jamais leurs forces l'avaient reconnue. Cette dernière possibilité était certes fine... mais avait le mérite d'exister.

              " Il y a beaucoup de rumeurs et d'infos qui circulent dans ce type de milieux... Kate. Alors si tu me donnais un peu plus de grain à moudre? Pourquoi chercher des gens qui savent se battre? Pourquoi tu veux te battre? "

               
              © 2981 12289 0
            • Kate Ikeld
              Chef brigadier - Croisé
              (6)79194278770000none
              id11.09.17 17:23
              (6)Volonté : 79Messages : 1942$US : 78Xp : 7Force : 7Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
              (6)79194278770000none
              avatar
              (6)79194278770000none
                Chef brigadier - Croisé



                Loup ou Agneau ?

                #Gabrielle A. REYES

                Milieu Février 2017 - Secteur Primo - BETA








                " Pourquoi tu cherches des gens comme moi, et qui savent se battre? Tu prévois de mener une Guerre? "

                Une guerre ?
                C’est bien la dernière chose que je souhaite dans ce monde. J’en ai assez de me battre. Quand est-ce qu’on sera dans ce monde utopique que je vois dans les rêves ? Ce monde où il n’y aurait aucune discrimination, aucun racisme, aucune différence.

                Suis-je folle de rêver ce genre de chose ? Je ne sais pas tellement, peut-être que oui. Mais l’espoir fait vivre, j’ai espoir en ce monde, en les valeurs que je veux implanter dans ce monde.

                Suis-je trop « petite » pour faire ce genre de changement ?
                Possible, mais entourée d’assez de personnes ayant les mêmes idéaux, tout est possible. C’est un peu le but de l’Egide. Construire un monde meilleur.

                Serait-ce une bonne citation pour décrire l’Egide ? Faudrait que j’en parle à mes supérieurs.


                « Je ne rechercher rien que la paix. La guerre, c’est du passé, nous devons montrer au monde que nous sommes civilisés ! »

                A ce moment précis, je commets une faute en pouvant faire comprendre à cette femme que je suis comme elle, une méta-humaine.
                Je ne sais pas la réaction qu’elle peut avoir compte tenu de la situation. Mal ou bien ? Je dois continuer mon discours pour ne pas m’enfoncer…

                Il y a beaucoup de rumeurs et d'infos qui circulent dans ce type de milieux... Kate. Alors si tu me donnais un peu plus de grain à moudre? Pourquoi chercher des gens qui savent se battre ? Pourquoi tu veux te battre?

                Des rumeurs ? Oh que oui, il y en a des quantités, surtout sur elle. Elle correspond bien à la description de la femme qui commet des violences dans le quartier de BETA ainsi que du bar de DELTA.
                Il n’y a pas de doute que c’est elle qui a fait ces atrocités, elle est plutôt fine pour avoir mis 8 armoires à glace au tapis.
                J’ai besoin d’elle. Il faut juste que je connaisse ses idéaux.

                « Comme je te l’ai dit, je ne recherche pas la guerre. Mais je recherche des personnes compétentes et ayant les mêmes idéaux que nous.
                Veux-tu la paix ou la guerre ?
                Souhaites-tu faire partis d’un groupe de personne cherchant la paix ? »

                Je regarde alors cette femme, droit dans les yeux.

                « Enfin, il est clair que tu n’es pas humaine. Ta couleur de peau, ta force, ta résistance. Tes capacités dépassent celles d’un humain lambda. »

                Je me mets à sourire légèrement.

                « Maintenant que j’ai toute ton attention… J’aimerais bien savoir ton pouvoir ? Si tu le veux bien » tout en lui faisant un clin d’œil
                Je recule un peu, montrant mon étonnement
                « Au fait, je ne sais pas ton nom !»





                CSS par Gaelle

              • Gabrielle A. Reyes
                Genesis - EspritLibre
                (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                id11.09.17 18:37
                (6)Volonté : 143Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
                (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                avatar
                (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                  Genesis - EspritLibre
                  Loup ou Agneau? #Kate IKELD

                  Gabrielle pouffe tandis que l'autre souligne le fait de sa condition métahumaine avec un petit sourire narquois. Manquant de s'étouffer à cause de son éclat de rire réprimé, elle avale goulument sa gorgée avant de reprendre son souffle, déclarant d'un ton amusé:

                  " NO SHIT SHERLOCK ? Qu'est ce qui m'a trahi? Ma peau grise qui redevient mâte? Le fait que de ma taille et de mon poids, je peux décalquer huit gars et en sortir à peine essouflée? Putain t'es un sacré détective ! "

                  Elle se retourne sur son tabouret afin de faire face à la salle, levant les bras pour désigner l'assemblée qui les ignorait royalement, trop occupée à assister à un énième combat clandestin.

                  " Regarde où tu es, Kate. Tout ceux qui sont ici aiment se battre, il y a du fric à gagner, mais aussi d'autres moyens de le faire. Et pourtant ils ont choisi de se foutre sur la gueule plutôt que de rester indemnes. Nous aimons ça, est ce que ça fait de nous tous des gens assoiffés de guerre ou de paix? Spoiler alert: ni l'un, ni l'autre. Nous faisons ce que nous aimons parce que nous savons que dehors ça pue.

                  Meta ou pas, ici on s'en balance de ce que tu penses ou de quel côté de la barrière tu te trouve alors que dehors, ça peut décider si tu vis librement ou avec une épée de damoclès au dessus de la tête. Ce qui est ironique, c'est que dans un lieu fait pour le combat et le sang, on y retrouve plus de paix sociale que dehors. Amusant non?


                  Elle baisse les bras, se retournant à nouveau vers Kate, un sourire guogenard aux lèvres et poursuit sur le même ton amusé:

                  " En vérité, ta guerre il n'y a pas si longtemps je m'en foutais royalement. Mais j'aurais tendance à ne pas apprécier avoir une laisse autour du cou. Il n'y a pas meilleur moyen pour s'assurer qu'une partie de la population pète un plomb à cause de la pression. Et en plus de ça, t'as le culot de me dire que tu veux la paix alors que tu cherches des combattants pour se battre. Je ne te veux pas d'offense, Kate, mais tu comprendras que ton discours me fait rigoler.

                  Tu veux savoir ce que je pense ? Voila: c'est hypocrite au dernier degré de recruter des soldats pour la paix. Je comprends l'idée derrière la question, mais faire toute ta com' sur l'idée de paix quand tu te prépares pour la guerre, c'est un angle manichéen et naïf. Contrairement à tous ceux qui sont ici, tu caches tes motivations derrière un noble combat, mais qui en reste un quand même. Alors, si tu veux tirer la moindre chose de moi, Kate. Dis moi ce que tu penses réellement. Laisse tomber cette excuse de merde de la paix, et dis mois pourquoi tu te bats? C'est quoi ton but?

                  Le mien, c'est simple: me battre. J'aime ça. Les gentils ou les méchants, c'est tout simplement un prétexte pour justifier les dommages collatéraux. Tu veux savoir si on partage les mêmes idéaux? Tu veux savoir mon nom? Dis moi ce qui te fais vibrer et peut être que j'accèderais à ta requête. Jusque là, tu devras te contenter de mon nom de scène: Warlord.




                   
                  © 2981 12289 0
                • Kate Ikeld
                  Chef brigadier - Croisé
                  (6)79194278770000none
                  id13.09.17 17:20
                  (6)Volonté : 79Messages : 1942$US : 78Xp : 7Force : 7Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
                  (6)79194278770000none
                  avatar
                  (6)79194278770000none
                    Chef brigadier - Croisé



                    Loup ou Agneau ?

                    #Gabrielle A. REYES

                    Milieu Février 2017 - Secteur Primo - BETA








                    " NO SHIT SHERLOCK ? Qu'est ce qui m'a trahi? Ma peau grise qui redevient mâte? Le fait que de ma taille et de mon poids, je peux décalquer huit gars et en sortir à peine essouflée? Putain t'es un sacré détective !"

                    Détective ?
                    Il est vrai que cela fait quelques temps que je fais que des missions de reconnaissance ou de recrutement. A croire qu’être devenue chef d’une escouade de l’Egide me donne un rôle plus administratif que de terrain.
                    M’enfin, ça ne me gêne pas. Je préfère être loin du conflit. Même s’il n’y en a pas eu depuis un moment. Serions-nous sur la bonne voie ? Celle de la paix…
                    « Je ne dirais pas détective… »
                    Il est clair que je ne suis pas cela, je suis quand même un soldat derrière mon apparence qui ne le reflète pas.
                    " Regarde où tu es, Kate. Tout ceux qui sont ici aiment se battre, il y a du fric à gagner, mais aussi d'autres moyens de le faire. Et pourtant ils ont choisi de se foutre sur la gueule plutôt que de rester indemnes. Nous aimons ça, est ce que ça fait de nous tous des gens assoiffés de guerre ou de paix? Spoiler alert: ni l'un, ni l'autre. Nous faisons ce que nous aimons parce que nous savons que dehors ça pue.

                    Meta ou pas, ici on s'en balance de ce que tu penses ou de quel côté de la barrière tu te trouve alors que dehors, ça peut décider si tu vis librement ou avec une épée de damoclès au dessus de la tête. Ce qui est ironique, c'est que dans un lieu fait pour le combat et le sang, on y retrouve plus de paix sociale que dehors. Amusant non? "
                    C’est vrai que ce n’est pas un bon endroit pour parler de paix ou de guerre. Le combat règne ici mais…. Ce genre de combat canalise les personnes.
                    Les personnes qui se battent ici, ne se battent pas forcément à l’extérieur. Cela reste plus ou moins sportif et, je ne suis pas contre ce genre de comportement si cela limite les conflits en dehors.
                    « Tu veux savoir ce qu’il y a vraiment d’amusant dans l’histoire ? C’est que je ne parle pas de paix sans forcément éviter le combat...»
                    " En vérité, ta guerre il n'y a pas si longtemps je m'en foutais royalement. Mais j'aurais tendance à ne pas apprécier avoir une laisse autour du cou. Il n'y a pas meilleur moyen pour s'assurer qu'une partie de la population pète un plomb à cause de la pression. Et en plus de ça, t'as le culot de me dire que tu veux la paix alors que tu cherches des combattants pour se battre. Je ne te veux pas d'offense, Kate, mais tu comprendras que ton discours me fait rigoler.

                    Tu veux savoir ce que je pense ? Voila: c'est hypocrite au dernier degré de recruter des soldats pour la paix. Je comprends l'idée derrière la question, mais faire toute ta com' sur l'idée de paix quand tu te prépares pour la guerre, c'est un angle manichéen et naïf. Contrairement à tous ceux qui sont ici, tu caches tes motivations derrière un noble combat, mais qui en reste un quand même. Alors, si tu veux tirer la moindre chose de moi, Kate. Dis moi ce que tu penses réellement. Laisse tomber cette excuse de merde de la paix, et dis mois pourquoi tu te bats? C'est quoi ton but?

                    Le mien, c'est simple: me battre. J'aime ça. Les gentils ou les méchants, c'est tout simplement un prétexte pour justifier les dommages collatéraux. Tu veux savoir si on partage les mêmes idéaux? Tu veux savoir mon nom? Dis moi ce qui te fais vibrer et peut être que j'accèderais à ta requête. Jusque là, tu devras te contenter de mon nom de scène: Warlord.  
                    Je me mise à rire suite au discours de la Warlord. Puis, après quelques seconde, mon sérieux revient.
                    « à mon tour de faire mon discours.
                    Comme je l’ai dit auparavant, je recherche la paix, mais je n’ai jamais dit que le combat est à éviter.

                    Tu vois, la particularité avec ce genre d’endroits, c’est qu’ils permettent de canaliser la colère de chacun, sans tuer ! C’est le même principe qu’un sac de frappe, je suis très bien placée pour en parler, taper dedans te défoule, retirant toute la haine qui est en toi, sans forcément tuer quelqu’un. C’est un bon début, non ?

                    Puis je recrute des personnes pour avoir un groupe assez gros pour me permettre de faire de la dissuasion sans conflits !

                    Mais mon vrai but est le suivant : Je veux un équilibre parfait entre humains et méta. J’en ai marre qu’on nous regarde de travers et je suis, je pense, la mieux placée entre nous deux pour en parler. Mais je veux concevoir cet équilibre sans conflits, montrer aux humains qu’ils peuvent avoir une confiance totale en nous et ainsi, par la suite vivre main dans la main !

                    S’il faut créer d’autres endroits comme cela pour que le monde tourne dans le bon sens, je suis prêt à claquer mes économies pour en financer d’autres !

                    Maintenant tu comprends pourquoi je veux des combattants. Pour avoir une balle dans mon camp. Puis si ça tourne mal, on aura une solution de replis.
                    Mais tu es une méta, ça crève les yeux, même un aveugle le verrait. Tu dois bien la voir tous les jours…. Cette putain de discrimination envers les métas. J’en ai ras le cul de ça !

                    Que penses-tu maintenant de mon point de vue ? »
                    dis-je ma dernière phrase en lui souriant

                    Je sais très bien que mon point de vue peut être absurde pour certaines personnes. Pour ceux qui sont pro-méta ou pro-humain. Mais je suis ni l'un ni l'autre, je veux juste la paix... Je suis pro-paix !




                    CSS par Gaelle

                  • Gabrielle A. Reyes
                    Genesis - EspritLibre
                    (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                    id13.09.17 19:49
                    (6)Volonté : 143Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
                    (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                    avatar
                    (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                      Genesis - EspritLibre
                      Loup ou Agneau? #Kate IKELD

                      Reyes esquisse un mouvement des lèvres avant de se rassenerer, restant coite devant le laïus de son interlocutrice. Inconsciemment, elle passe néanmoins sa main sur son menton dans un mouvement d'impatience. Visiblement, cette petite n'était pas spécialement versée dans le sarcasme non plus, elle était tout pétrie de bon sentiment et de désir de paix et de petits oiseaux et de princesses attendant leur prince charmant... En bref, c'était beau de voir, mais de simples bons sentiments ne valaient pas tripette pour l'ex-marine. Néanmoins, elle avait le mérite de lui rappeler un autre individu ayant gagné un peu d'estime à ses yeux.

                      Sitôt après son laïus, Gabrielle se fige dans un mutisme empreint de reflexion, se demandant comment faire en sorte que la discussion soit la plus amusante possible pour la trentenaire.

                      " Ne le prends pas contre toi Kate, mais ta philosophie m'ennuie. Ta paix est illusoire et ne m'intéresse que peu. J'ai été soldat, et j'en ai retiré un certain attrait pour les conflits. D'autant que si je joue selon les règles comme tu veux le faire, je me ferais pucer aussi rapidement et aussi sûrement que 2 et 2 font 4.

                      Je le mérite sans doute déjà et je le mériterais encore cent fois si je m'écoutais, mais ça me gênerais de ne plus pouvoir faire ce que je veux. Tu n'es pas la seule à avoir des projets, tu sais? D'ailleurs essaye de trouver un certain Rayleigh Harper, il partage la même vision des choses que toi.
                      "

                      Reyes avait lâché une immense bombe sur la tête de la brunette. Une bombe délicate, implicite mais qui entrouvrait une myriade de portes et de possibilités que intrigueraient sans doute la petite idéaliste qui se rongerait les sangs: qui avait des projets? Quels projets? Et quand à la Warlord elle même, qu'avait elle fait? et pourquoi méritait elle cette fameuse petite puce anti meta? La blonde s'affala sur le bar, s'étirant avec un gémissement de plaisir avant de poursuivre sur le ton de la conversation:

                      " Si tu m'avais vendu la guerre, j'aurais été plus réceptive à tes arguments Kate. Tu as beaucoup à apprendre dans l'art de lire dans les gens, et j'en connais certains qui savent aussi bien jouer de la langue que des poings.

                      Regarde la situation Kate, le seul moyen d'avoir un équilibre social entre humains et meta c'est de laisser faire le temps. Primo, Aujourd'hui il est beaucoup trop tôt pour arriver ne serait ce qu'à un consencus. Ca fait à peine un an et c'est beaucoup trop gros pour retomber du jour au lendemain. Il faudra des années, voire des décennies pour que les mentalités évoluent.

                      Secundo, a cause de toi,
                      elle marque une pause avant se continuer en souriant, enfin des GENS comme toi. Contrairement à moi qui se contente de se mêler de ses affaires, ceux qui sont prêts à prendre les armes pour une cause - quelle qu'elle soit - entraîneront toujours les conflits dans leur sillage. Alors, avant de me taxer d'irresponsable et de sans coeur, es tu bien certaine d'être la mieux placée pour m'insulter?
                      "

                      L'estoc était délibéré, franc et incisif. Un coup de maître dont elle n'était pas peu fière. Tout ce temps à écouter la rhétorique de James commencait à payer on dirait...

                       
                      © 2981 12289 0
                    • Kate Ikeld
                      Chef brigadier - Croisé
                      (6)79194278770000none
                      id14.09.17 17:00
                      (6)Volonté : 79Messages : 1942$US : 78Xp : 7Force : 7Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
                      (6)79194278770000none
                      avatar
                      (6)79194278770000none
                        Chef brigadier - Croisé



                        Loup ou Agneau ?

                        #Gabrielle A. REYES

                        Milieu Février 2017 - Secteur Primo - BETA








                        " Ne le prends pas contre toi Kate, mais ta philosophie m'ennuie. Ta paix est illusoire et ne m'intéresse que peu. J'ai été soldat, et j'en ai retiré un certain attrait pour les conflits. D'autant que si je joue selon les règles comme tu veux le faire, je me ferais pucer aussi rapidement et aussi sûrement que 2 et 2 font 4.

                        Je le mérite sans doute déjà et je le mériterais encore cent fois si je m'écoutais, mais ça me gênerais de ne plus pouvoir faire ce que je veux. Tu n'es pas la seule à avoir des projets, tu sais? D'ailleurs essaye de trouver un certain Rayleigh Harper, il partage la même vision des choses que toi"

                        Une ancienne soldat ? Intéressant… Je peux peut-être en parler alors…
                        Sur le moment, cela ne me surprend pas que cette femme fût un soldat. Sa façon d’être et de se battre montrent des particularités de l’armée.
                        D’après ce qu’elle venait de me dire, elle a l’air d’avoir peur de ces puces que le gouvernement implante aux métas recensés. Je comprends qu’elle peut craindre ces dernières, surtout que je connais leur utilité.
                        Je soupire un bon coup avant de reprendre la parole, lassée de ses relances.
                        « Une paix illusoire ? Si seulement tu savais la vérité, tu ne dirais pas cela. Tu comprendrais pourquoi je cherche ça.
                        Puis tu penses qu’elle l’est car tu n’y crois pas ! Aurais-tu peur de l’inconnu ? De quelque chose que tu ne peux faire qu’avec l’aide d’autres personnes ? »
                        Je ne rajoute rien concernant la puce, pour éviter de devoir balancer la vérité sur cette dernière et, je sais pertinemment bien que cela peut refroidir les personnes.

                        " Si tu m'avais vendu la guerre, j'aurais été plus réceptive à tes arguments Kate. Tu as beaucoup à apprendre dans l'art de lire dans les gens, et j'en connais certains qui savent aussi bien jouer de la langue que des poings.

                        Regarde la situation Kate, le seul moyen d'avoir un équilibre social entre humains et meta c'est de laisser faire le temps. Primo, Aujourd'hui il est beaucoup trop tôt pour arriver ne serait ce qu'à un consencus. Ca fait à peine un an et c'est beaucoup trop gros pour retomber du jour au lendemain. Il faudra des années, voire des décennies pour que les mentalités évoluent.
                        Secundo, a cause de toi, enfin des GENS comme toi. Contrairement à moi qui se contente de se mêler de ses affaires, ceux qui sont prêts à prendre les armes pour une cause - quelle qu'elle soit - entraîneront toujours les conflits dans leur sillage. Alors, avant de me taxer d'irresponsable et de sans coeur, es tu bien certaine d'être la mieux placée pour m'insulter?
                        " "
                        Je regarde cette femme faire son énième discours assez ennuyeux. Je la regardais avec un regard indiquant qu’elle me saoulait un petit peu.
                        « Pourquoi te vendre la guerre alors que nous baignons déjà dedans ? C’est idiot…. Je ne suis certes pas très bonne pour lire dans les gens, mais je m’en fou complètement dans le fond.
                        Le temps ? Nous n’en avons pas. Nous savons très bien toute les deux que des groupes de pro-humain cherchent à éradiquer les métas et vice-versa. Dès qu’une action est entreprise par l’un de ces groupes, l’opinion publique change la balance. Nous devons limiter ces groupes, voir au pire les détruire…
                        Après je ne dis pas que d’ici la fin de l’année tout le monde acceptera l’unité, mais au moins une majeure partie. Et l’humain suit toujours la majorité.
                        Le problème avec des gens comme toi, qui s’occupe que de ces affaires, c’est que vous attendez que ça se passe, sans aider et, si le résultat final n’est pas celui que vous attendiez, vous êtes les premiers à gueuler…. Ironique je trouve comme réaction.
                        Et comme je dis depuis le début… Oui je suis bien placée pour parler comme je le fais depuis le début. Car… »
                        J’ai un peu de mal à finir ma phrase, je sais très bien que c’est risquer ce que je vais rajouter à la suite de cela. Cette femme correspond parfaitement à la personne de Genesis ayant fait des meurtres récemment. Mais vu l’état de notre conversation, je sais pertinemment bien que ça aurait fini quand même mal.
                        « Je suis de l’Égide »
                        Un sourire apparu sur le coin de mon visage, transperçant du regard la femme devant moi, j’avais l’obligation de continuer ma phrase pour qu’elle ne prenne pas cela pour une menace.
                        « Mais je ne suis pas ton ennemie, je me répète mais je recherche simplement la paix. »





                        CSS par Gaelle

                      • Gabrielle A. Reyes
                        Genesis - EspritLibre
                        (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                        id14.09.17 18:17
                        (6)Volonté : 143Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
                        (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                        avatar
                        (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                          Genesis - EspritLibre
                          Loup ou Agneau? #Kate IKELD

                          Touché, coulé. Reyes s'immobilise suite à la déclaration inattendue de la brunette. Le regard bloqué sur le sourire de l'autre, elle affiche une moue de surprise pendant quelques secondes, plongée dans la reflexion que pouvait avoir une telle information. Suite à un silence qui semble interminable, la trentenaire se redresse sur son tabouret. Plus d'amusement, plus de jeux. Jusque là, l'ex marine avait considéré l'autre comme une simple fanatique bobo pro-peace inoffensive, recherchant des gens prêts à la suivre pour remettre de l'ordre; elle ne se doutait pas qu'il s'agissait plutôt d'un pion meta du gouvernement, disposant des moyens nécessaires pour soutenir ses idées. La niveau de menace de la petite brune avait crevé le plafond en une seule phrase.

                          Désormais sur ses gardes, Gabrielle observa les alentours. Les sens en alerte et le regard perçant respirant la méfiance, elle se remit enfin à parler; mais sa voix était désormais froide et calculatrice, à mille lieues de son ton enjoué quelques secondes auparavant.

                          " Si c'est ta question, non je ne crois pas à la paix. C'est une notion qui n'existe que pour être poursuivie, jamais atteinte. Elle sert de cause et d'excuse pour mener les guerres, mais aucune guerre ne peut mener à la paix. Les mots peuvent amener ce qui en serait le plus proche, mais généralement les gens n'écoutent que lorsqu'ils ont un canon pointé sur la tempe.

                          Au final, nous sommes similaires toi et moi: nous sommes des armes. La seule différence, c'est que je l'assume avec un grand sourire. J'aime ce que je fais et ça s'arrête là. Maintenant ...
                          "

                          Reyes se retourne vers Kate, poings fermés et faciès impassible.

                          " Dire que tu es une forme de flic dans un endroit qui regorge de membres de gangs qui sont là pour faire couler le sang personnellement j'appelle ça du courage...ou de l'idiotie, à toi de voir. Maintenant dis moi, pourquoi me donner cette info? Et surtout qu'est ce qui m'empêche de m'en servir pour jouer avec toi comme une marionnette Kate ? Je suis sincèrement curieuse.

                          Oh, et ne pense même pas à me menacer ou m'intimider, je le prendrais mal et quand j'suis énervée je parle très fort, ça serait dommage que tous ceux qui sont ici apprennent que tu es un pion du gouvernement qui supporte les puces anti meta.
                          "

                          Au tour de l'ex marine de sourire à présent. Kate ne semblait pas saisir l'immensité de ce qu'elle déclarait et Gabrielle allait lui montrer très rapidement les conséquences que peuvent avoir quelques mots qui s'échappent sans réfléchir.

                           
                          © 2981 12289 0
                        • Kate Ikeld
                          Chef brigadier - Croisé
                          (6)79194278770000none
                          id15.09.17 16:06
                          (6)Volonté : 79Messages : 1942$US : 78Xp : 7Force : 7Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
                          (6)79194278770000none
                          avatar
                          (6)79194278770000none
                            Chef brigadier - Croisé



                            Loup ou Agneau ?

                            #Gabrielle A. REYES

                            Milieu Février 2017 - Secteur Primo - BETA







                            Je remarque clairement que cette femme fut surprise que je suis un membre de l’Egide. Il est sûr qu’elle l’aurait été encore plus si je lui avais dit que j’étais une des chefs de cette organisation.
                            La Warlord avait l’air d’être sur ses gardes, à regarder aux alentours, pour vérifier s’il y avait quelque chose de suspect.
                            " Si c'est ta question, non je ne crois pas à la paix. C'est une notion qui n'existe que pour être poursuivie, jamais atteinte. Elle sert de cause et d'excuse pour mener les guerres, mais aucune guerre ne peut mener à la paix. Les mots peuvent amener ce qui en serait le plus proche, mais généralement les gens n'écoutent que lorsqu'ils ont un canon pointé sur la tempe.  "
                            Ses paroles étaient plus ou moins fondées. Il est vrai que si nous parlons de paix, nous devons forcément parler de guerre. Si quelque chose de parfait existe… Existe aussi son inverse. Comme le paradis et l’enfer. Si nous croyons au premier, nous devons aussi croire au second. Triste, non ?
                            " Au final, nous sommes similaires toi et moi: nous sommes des armes. La seule différence, c'est que je l'assume avec un grand sourire. J'aime ce que je fais et ça s'arrête là. Maintenant ... "
                            Je me mise à sourire concernant la similitude que la Warlord évoqua. Elle croit vraiment que je n’assume pas ce que je fais…
                            J’assume depuis le premier jour que j’ai intégré l’armée d’être une arme et j’assume depuis le premier jour que j’ai intégré l’Egide d’être un monstre pour certains.

                            " Dire que tu es une forme de flic dans un endroit qui regorge de membres de gangs qui sont là pour faire couler le sang personnellement j'appelle ça du courage...ou de l'idiotie, à toi de voir. Maintenant dis moi, pourquoi me donner cette info? Et surtout qu'est ce qui m'empêche de m'en servir pour jouer avec toi comme une marionnette Kate ? Je suis sincèrement curieuse ."  
                            C’est vrai que c’est un peu une preuve de folie de faire cela dans ce genre d’endroit. Puis je sais très bien que c’est cette femme de Genesis. Je n’avais rien à perdre. La seule personne qui peut être dangereuse ici c’est bien cette femme devant moi. Mais, une chose qu’elle oublie, c’est que j’ai une avance sur elle : J’ai déjà vu une partie de son pouvoir. Elle ne sait absolument rien sur le miens.

                            "Oh, et ne pense même pas à me menacer ou m'intimider, je le prendrais mal et quand j'suis énervée je parle très fort, ça serait dommage que tous ceux qui sont ici apprennent que tu es un pion du gouvernement qui supporte les puces anti meta."  
                            Supporter ? Je les contrôle, c’est pire je pense… Il est clair qu’il ne faut pas que ces personnes sachent cela. Mais je suis presque sûre que ces personnes racontent bien des conneries sur ces puces…
                            « Concernant la paix, si tu parles de guerre, tu es obligée de penser un minimum à une possibilité de paix. Si tu crois en quelque chose, tu dois forcément croire à son opposé. Je te donne un très bon exemple : L’Enfer et le Paradis.
                            Oui nous sommes similaires, des armes… Mais moi aussi j’assume très bien ce que je fais… Enfin, plus ou moins. Ça dépend de quoi…
                            Courage ou idiotie ? Choisis ce que tu préfères… Personnellement je dirais que c’est mitigé.
                            Folie car ce n’est pas le bon endroit pour balancer ce genre de propos.
                            Courage car je ne te connais pas, je ne sais pas qui tu es, tu aurais très bien pu balancer à tout le monde.

                            Mais je reviens sur le fait que tu m’avais dit avant que j’avais à apprendre dans l’art de lire dans les gens. Si je ne savais pas faire cela, je n’aurais jamais balancé ce genre de propos, je serais partie sans rien rajouter.
                            J’ai remarqué dans ta façon de parler que malgré ton statut, tu pouvais être quelqu’un de bien.. »
                            Quelqu’un de bien ? Je sais très bien que ce n’est pas forcément ce genre de personne, elle est de Genesis, ce sont des pro-méta, ils veulent seulement dominer le monde et mettre à l’esclavagisme les humains.
                            « Et je sais bien que ça se fait de plus en plus rare les personnes bien… »





                            CSS par Gaelle

                          • Gabrielle A. Reyes
                            Genesis - EspritLibre
                            (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                            id15.09.17 23:50
                            (6)Volonté : 143Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
                            (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                            avatar
                            (6)1434516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                              Genesis - EspritLibre
                              Loup ou Agneau? #Kate IKELD

                              Reyes tapote sur le bar tandis que Kate continue ses divagations. Se saisissant d'un autre verre de bourbon, elle goute le liquide ambré tandis que l'autre termine son laïus en sous entendant la "bonne" nature de la blonde. Cette dernière affirmation retire un énième gloussement étouffé à l'ex marine, qui dépose son verre à nouveau. Cette petite brunette était totalement incompréhensible. Parlant d'une chose puis d'une autre, son discours était décousu et perdait de sa contenance à mesure que les allégations de la membre de l'égide s'enchaînaient sans réelle cohérence. Kate perdait pied à mesure que la discussion avançait, et tentait de se rattraper à des concepts universels pour justifier son point de vue.

                              En d'autre termes, elle dansait littéralement dans la paume de la Marine, il ne lui restait plus qu'un mince espoir de pouvoir enfin se sortir de ce guépier... Sauf si elle disposait d'une capacité meta particulièrement puissante... Et cette possibilité n'était pas à exclure. L'Egide disposait aussi bien de metas que d'humains dans leurs rangs; et si cette petite avait fait le chemin jusque là, c'est qu'elle disposait de ressources. Par déduction: soit elle était méta et pouvait se sortir d'une manière ou d'une autre, soit elle était humaine et s'était aménagée une porte de sortie en cas de problèmes.

                              Penchant pour la seconde solution, Reyes fixe le bar d'un air réfléchi; jaugeant la suite des évènements. James saurait ce qu'il s'était passé ici, tôt ou tard; la meilleure solution étant que Gabrielle elle même lui en parle... Mais il serait également fou de rage de savoir qu'une Meta ait rejoint les rangs du gouvernement, la qualifiant sans doute de traîtresse à sa race. Quoique si elle avait été humaine, sa réaction aurait été pareille. Ou alors il s'en foutrait royalement, car faute de preuves concrètes, cette brunette pourrait tout aussi bien être un simple sous fifre.

                              La trentenaire pousse un soupir contraint, elle n'avait pas signé chez Genesis pour se faire chier avec ce type de questionnement, le deal étant que James et les huiles s'occupaient de toutes les emmerdes concernant les décisions; laissant la première ligne au Warlord.

                              Sans entrain, elle répond donc:

                              " Mettons les points sur les " i " Kate. Pense ce que tu veux de moi, ça ne va pas changer ma vie. Je suis quelqu'un de bien, comme tout le monde peut l'être lorsque quelque chose les intéresse. Le cas échéant, être un "gentil" ou un "méchant" m'en touche une sans bouger l'autre. Je fais ce qui me chante quand ça me chante: je veux sauver la veuve et l'orphelin? Pourquoi pas! On me paye une petite fortune pour tuer une veuve, son orphelin et le chien avec? Je réponds que je n'accepte que les petites coupures.

                              Et être limitée par l'une de vos putains de puces, c'est comme si on t'enfilait un collier de strangulation, je ne peux pas comprendre comment tu peux les laisser t'infliger ça. Prêche tant que tu veux, tu as beau avoir des crocs; ils sont muselés Kate. Et ils peuvent te museler comme bon leur semble. Rappelle toi qu'il n'y a pas si longtemps, nous faisions l'objet d'une chasse aux sorcières, et si l'envie leur en prends, à ton avis, qui recevra les premiers coups de batons?


                              Elle s'arrête le temps de prendre une énième gorgée avant de reprendre:

                              " En deux mots: Oublie moi pour ta connerie d'organisation. Je ne deviendrais pas la pute d'un gouvernement qui change d'avis comme de chemise, contrairement à toi. "

                              A peine a-t-elle terminé ces mots que le bras droit de la blonde se détends avec toute la sagacité et la maestria d'un maitre des arts martiaux, se saisissant du col de la brunette avant de la rapprocher de son interlocutrice. Quelques regards se retournent brièvement sur les deux femmes, mais ils dévient rapidement. La plupart des gens ont reconnu la warlord et si cette petite l'avait énervée, ils se disent qu'elle finirait sans doute en petit bois. Mais maintenant, elles sont si proches que l'ex marine peut sentir l'haleine et le souffle de Kate. Une haleine aux relents d'alcool - qu'elle n'a d'ailleurs toujours pas consommé depuis son arrivée... -.

                              Gabrielle baisse d'un ton, profitant de l'ultra proximité de l'autre pour que la suite de leur conversation se fasse sur le ton de la confidence, bien que sa poigne reste verrouillée.

                              " Si je n'ai rien dit jusqu'à présent, c'est que ton nom et ta description physique peuvent me valoir un paquet de pognon dans les bons milieux, et je n'aime pas la concurrence. Maintenant, une dernière question me taraude Kate, et je pense qu'elle va déterminer si tu pars d'ici la tête haute ou les pieds devant, alors réfléchis bien avant de répondre: Je ne te suivrais pas donc, crois tu pouvoir m'y obliger? "

                              Au fond de ses yeux, une lueur cramoisie naissait de son désir. La bête avait faim. La question importait elle vraiment au final?

                               
                              © 2981 12289 0
                            • Kate Ikeld
                              Chef brigadier - Croisé
                              (6)79194278770000none
                              id17.09.17 15:45
                              (6)Volonté : 79Messages : 1942$US : 78Xp : 7Force : 7Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
                              (6)79194278770000none
                              avatar
                              (6)79194278770000none
                                Chef brigadier - Croisé



                                Loup ou Agneau ?

                                #Gabrielle A. REYES

                                Milieu Février 2017 - Secteur Primo - BETA







                                La réaction de la Warlord pendant mon discours était assez énervante, à s’en foutre complètement de ce que je disais. Je savais très bien que mes paroles passaient dans une oreille pour ressortir immédiatement par l’autre. Mais bon, j’ai commencé mon speech, il fallait que je le finisse.

                                " Mettons les points sur les " i " Kate. Pense ce que tu veux de moi, ça ne va pas changer ma vie. Je suis quelqu'un de bien, comme tout le monde peut l'être lorsque quelque chose les intéresse. Le cas échéant, être un "gentil" ou un "méchant" m'en touche une sans bouger l'autre. Je fais ce qui me chante quand ça me chante: je veux sauver la veuve et l'orphelin? Pourquoi pas! On me paye une petite fortune pour tuer une veuve, son orphelin et le chien avec? Je réponds que je n'accepte que les petites coupures."
                                Encore son blabla de « Je suis la méchante de l’histoire ». Je le sais très bien que c’est une fille de Genesis. Son dossier est dans le tas de paperasse que j’ai sur mon bureau…
                                " Et être limitée par l'une de vos putains de puces, c'est comme si on t'enfilait un collier de strangulation, je ne peux pas comprendre comment tu peux les laisser t'infliger ça. Prêche tant que tu veux, tu as beau avoir des crocs; ils sont muselés Kate. Et ils peuvent te museler comme bon leur semble. Rappelle toi qu'il n'y a pas si longtemps, nous faisions l'objet d'une chasse aux sorcières, et si l'envie leur en prends, à ton avis, qui recevra les premiers coups de batons? "
                                Sur ce point, elle a raison. Il est vrai que les puces peuvent limiter notre pouvoir mais c’est bon éviter les gaffes. J’ai tellement eu l’habitude qu’on me sorte cela que j’en suis un peu lassée. Je me mise à bailler suite à ces paroles.
                                Je pose le bout de mon index droit sur la tranche de mon verre, bougeant ce dernier le long du bord, laissant parler la Warlord.
                                C’est à ce moment que la Warlord attrape mon cou et rapproche mon visage du sien.
                                Est-ce qu’elle recherche la baston ?
                                Le geste de la femme était assez mal placé, suite à ses remarques. Je ne sais pas vraiment ce qu’elle recherche mais on dirait une proposition au combat…
                                " En deux mots: Oublie moi pour ta connerie d'organisation. Je ne deviendrais pas la pute d'un gouvernement qui change d'avis comme de chemise, contrairement à toi. "  
                                Pute du gouvernement ?
                                Elle croit vraiment que le gouvernement pense cela des membres de l’Egide ? De simples objets ?
                                Ca devient lassant ce genre de comportement venant de l’extérieur. Croire que l’Egide c’est le mal… Nous avons fondé cette armée pour qu’on évite ce genre de croyances… On se serait planté ?

                                " Si je n'ai rien dit jusqu'à présent, c'est que ton nom et ta description physique peuvent me valoir un paquet de pognon dans les bons milieux, et je n'aime pas la concurrence. Maintenant, une dernière question me taraude Kate, et je pense qu'elle va déterminer si tu pars d'ici la tête haute ou les pieds devant, alors réfléchis bien avant de répondre: Je ne te suivrais pas donc, crois tu pouvoir m'y obliger? "  
                                Un beau paquet même !
                                Mais elle ne sait pas que je suis une des leaders de l’Egide. Si elle l’apprenait, je me ferais attaquer par elle.
                                « T’y obliger ? AHAH ! Tu es bien drôle... Si j’aurais voulu t’y obliger tu serais déjà sous menottes et je ne t’aurais jamais demandé ton avis.
                                Partir la tête haute ou pas ? Je m’en fou un peu en fait… Mais d’un point de vue militaire, je dirais que je devrais partir la tête basse, car c’est une défaite de ne pas t’avoir convaincu, je l’avoue là-dessus.
                                Mais d’un côté, je devrais partir la tête haute car, moi aussi j’ai récolté des renseignements.
                                Bon, j’en ai marre de faire l’innocente qui n’y connait rien. Comme tu l’as dit, on va mettre les points sur les « i » »
                                Je retire alors délicatement la main que la Warlord avait sur mon cou. Puis fini d’un seul trait mon verre.
                                «Comme je te l’ai dit, je suis de l’Egide, nous traçons les menaces potentiels de cette ville et, j’ai lu ton dossier, REYES…
                                Mais, comme dit plus tôt, je ne suis pas ton ennemie. Je suis venue vers toi comme méta et non comme soldat. J’ai bien peur que la prochaine fois ce ne soit pas le cas. Estimes-toi heureuse que c’est moi qui a été sélectionnée pour faire cette mission. J’en connais certains chez moi qui t’aurait tuer sans que tu remarques leur présence.

                                Je ne suis pas comme cela, je cherche à connaître la personne avant. C’est peut-être mes restes d’humanité qui font cela… Et, malgré que tu sois têtue comme une mule, tu me plais bien ! Ahah. »
                                Je tapote alors amicalement le dos de la Warlord
                                « Ne t’inquiète pas, je dirais à mes supérieurs que tu n’étais pas présente ici.

                                Bon maintenant, on arrête de jouer au jeu du « Je te relance la balle à chaque fois » ? Ou alors tu préfères continuer ? »
                                lui dis-je en lui faisant un clin d’œil





                                CSS par Gaelle

                              • Contenu sponsorisé
                                id