Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

Une question de feeling [PV Natasha]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
  • Emily Morgan
    Delta - Esprit Libre
    (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
    id14.09.17 12:52
    (6)Volonté : 46Messages : 2537$US : 71Xp : 1Force : 1Résilience : 2Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 2Astuce : V.I.P. Courageux MeeticBadges :
    (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
    avatar
    (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
      Delta - Esprit Libre
      Université de LibertyTown, Janvier 2017

      N'ayant aucune envie de rentrer chez elle ce soir-là, la jeune Emily s'était invitée à la massive soirée étudiante qui devait avoir lieu bientôt. Les vacances de Noël étaient passées, les examens de mi-année également, ce qui impliquait que les étudiants allaient pouvoir s'adonner à leurs activités favorites sans plus attendre : la fête, la drogue et le sexe. Pas nécessairement dans cet ordre, mais au moins, tout ce qu'appréciait la membre de Delta serait au rendez-vous. A l'origine, elle n'était pas là pour ça, mais bien pour rendre visite à quelques « amis » et vérifier qu'ils faisaient toujours ce qu'on leur avait demandé de faire ; du petit trafic à l'université. Et comme ça avait été le cas, la jeune femme s'était laissée prendre au jeu de venir à la fête.

      Rapidement, le nombre d'invités avait dépassé la centaine, puis la deuxième centaine, transformant le gymnase et la piscine en une gigantesque arène de débauches et de festivités. Emily avait depuis longtemps perdu de vue ses amis, préoccupée par la recherche d'une proie pour la soirée. Son choix s'était d'abord porté sur un gars et une fille, qui semblaient fort intéressés par l'idée d'un jeu de chambre. Mais il devint rapidement évident qu'ils avaient surtout un grand intérêt l'un pour l'autre ; la rousse les avait donc laissés à leur idylle naissante, et était partie chercher ailleurs.

      Un DJ s'était installé dans une tribune, et balançait toujours plus fort sa cacophonie électronique, vrillant les oreilles de tous par un rythme enivrant et propice à nombre d'activités diverses. Le cœur de la débauche restait dans la piscine ; un groupe d'étudiants avait organisé une sorte de course, où les participants devaient parcourir une longueur, manger un hamburger au plus vite pour ensuite repartir en sens inverse. Des maillots de bain étaient offerts, au début, mais comme la demande avait surpassé l'offre, beaucoup d'étudiants prenaient un malin plaisir à concourir à poil.

       « Félicitations à James Keubac, qui remporte pour la deuxième fois d'affilée la course au burger ! Qui parviendra à détrôner notre champion ?! » hurla une voix dans un micro.

      Un tonnerre d'exclamation lui répondit, couvrant presque la musique tonitruante. Il était presque 23h, déjà, et toujours aucune personne qui ne semblait capter l'attention d'Emily ; ce qui la faisait un peu désespérer quant à la gaieté de sa soirée. Mais elle n'allait quand même pas repartir seule ! Cela aurait bien été une première, et des plus décevantes. Elle fut tirée de sa rêverie par une jeune fille qui vint s'asseoir à côté d'elle, sur les bords de la piscine. Comme la rousse, elle avait retroussée les bas de son pantalon pour laisser ses pieds et ses tibias dans l'eau.

       « Salut ! » engagea aussitôt Emily.

       « Oh, salut ! On se connaît pas, je pense, t'es de quelle matière ? »

       « Aucun, je me suis invitée toute seule. »

      L'effet fut encore plus rapide qu'elle ne l'aurait soupçonnée ; l'autre fille se mit à rire doucement, et ses yeux détaillaient rapidement la rousse pour se faire une idée de son apparence. Le charme inégalé de l'Anglaise faisait déjà son office alors qu'elle n'avait qu'à peine commencé à draguer. Tant mieux, la victoire n'en était que plus assurée, et ce soir, elle n'avait pas envie d'un défi.

       « Venue seule ? »
    • Natasha Eirenn
      CIVIL - Juge
      (6)121140741444444none
      id14.09.17 22:01
      (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
      (6)121140741444444none
      avatar
      (6)121140741444444none
        CIVIL - Juge
        Elle rentra la tête dans les épaules et, après une longue hésitation, s'enfonça finalement dans la foule. C'était plus fort qu'elle, elle ne supportait pas ça. Natasha n'avait jamais aimé les foules, encore moins les foules bruyantes et agitées. Un bar, une boite de nuit, ça allait encore. Surtout si elle avait quelqu'un pour l'accompagner et sur qui se concentrer. Elle avait même passé quelques bonnes soirées du genre. S.I.F. aussi, la picole en moins. Quoique, elle n'aurait pas rencontré Arthur sinon.

        Mais ce soir, comme tous les ans, elle n'avait aucune envie de se mêler à la foule des fêtards. Sans compter qu'elle avait mieux à faire. Ses tests avançaient bien, elle arrivait enfin à des résultats. Ce n'était pas le moment de venir perdre son temps. Sauf que ses amies, déjà pas nombreuses, avaient très envies de picoler jusqu'à l'inconscience sur des rythmes électriques hypnotiques. Si ce n'était que ça, elle les aurait laissé faire. Mais… elle ne voulait pas être laissée derrière. Une bonne partie des amitiés de Natasha pouvait se résumer à ça, et si S.I.F. avait commencé à s'affirmer plus, il lui restait du chemin à faire. C'était plus fort qu'elle, elle ne voulait pas se retrouver toute seule et avait peur qu'on l'oublie si elle ne restait pas avec les autres.

        Et elle savait aussi que plusieurs de ses amies étaient du genre à faire de grosses conneries quand elles étaient imbibées. Elle-même avait juré de ne plus toucher à l'alcool, mais elle était bien la seule. En cet instant précis, d'ailleurs, elle se faisait beaucoup de soucis pour Cao, qui s'était séparée du groupe. Au moins, si les autres restaient ensemble, elles pouvaient se protéger les unes les autres, un peu. Toute seule, Cao pouvait aussi bien se noyer dans la piscine que se faire engrosser par un type dont elle oublierait jusqu'au visage. Natasha avait donc fait jurer aux autres de rester sobres, ou au moins de se modérer, avant de partir en solo pour retrouver son amie.

        Cela lui prit facilement une heure. Le campus était grand, la fête était bondée, et la foule circulait. Cao avait eu le temps de se bourrer jusqu'à l'inconscience, Natasha fut donc rassurée de la voir consciente, et presque sobre, au bord de la piscine. Elle fut moins rassurée de voir qu'elle parlait à une inconnue, clairement trop âgée pour être une étudiante. En temps normal, elle se serait retournée et aurait souhaité une bonne soirée à son amie. En cet instant, cependant, elle ne se sentait pas confiante envers des inconnus. Elle s'avança jusqu'à se tenir juste derrière son amie, droite et raide.

        "Non, et ses amies la cherchent."
      • Emily Morgan
        Delta - Esprit Libre
        (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
        id15.09.17 0:55
        (6)Volonté : 46Messages : 2537$US : 71Xp : 1Force : 1Résilience : 2Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 2Astuce : V.I.P. Courageux MeeticBadges :
        (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
        avatar
        (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
          Delta - Esprit Libre
          Emily poussa un soupir discret, en voyant et entendant une autre jeune femme dans son dos. Elle leva ses yeux d'émeraude vers la nouvelle arrivante, intriguée de la voir réagir ainsi. Etait-elle jalouse ? Nan, c'était autre chose, car elle ne lui lançait pas un regard étonné, mais plutôt... contrarié ? Agacé ? Difficile à savoir, en ayant le cou tordu comme ça. Mais déjà, elle pouvait voir sa proie se relever, et se mettre hors de sa portée. Mais la jeune femme n'avait pas l'intention de se laisser faire comme ça ; elle se releva aussi, croisant les bras sur son sweat. Car oui, elle portait un sweat et un jean, ce soir, comme une étudiante.

           « Je vois ça. Mais j'ai pas le droit d'essayer de devenir son amie ? On est là pour rencontrer des gens, aussi, non ? »

          Elle vit qu'aussi simpliste soit son argument, il avait fait mouche. Du moins, chez l'amie de la nouvelle arrivante. Emily détailla un peu plus les deux jeunes femmes ; la première, celle qu'elle avait choisit pour cible, était menue, blonde, avec des yeux marrons. Son t-shirt arborait clairement les couleurs d'une équipe sportive de l'université. L'autre, en revanche... eh bien, elle paraissait déjà beaucoup plus décalée. Moins à l'aise. Difficile de la décrire plus précisément, car c'était ce qui ressortait le plus.

          Son amie, qu'elle semblait considérer comme vulnérable aux charmes d'Emily, prit soin de répondre par elle-même.

           « Nat' ! T'es pas croyable. Elle faisait rien de grave, et puis que veux-tu qu'il arrive ? J'ai jamais rien tenté avec une meuf, vais pas commencer maintenant. Excuse, elle est pas méchante. »

          Elle lança un clin d’œil à son amie, Nat'. Diminutif de Nathalie ? Natasha ?

           « Moi c'est Cao, et elle c'est Natasha. Promis, elle est cool, juste protectrice avec nos copines, et moi du coup. »

           « Il n'y a pas de mal. » assura la Delta en fixant Natasha. « Emily. Vous êtes en quoi, toutes les deux ? Je vous préviens, je suis pas de l'université, j'étais là pour accompagner des potes, mais... bah, ils se sont perdus dans l'immensité de la foule. »

          En vérité, elle se sentait assez à l’aise parmi les étudiants. Elle était un peu plus âgée que la plupart d'entre eux, mais ça ne choquait personne. Il n'était pas trop difficile de se fondre dans le décor, et de faire semblant d'être d'ici car elle connaissait une bonne partie des lieux. Heureusement pour la jeune femme, les moments où quelqu'un – comme cette Natasha – tentait de l'éloigner d'une autre personne étaient assez rares.

          Mais ce n'était pas très grave. Si la dénommée Cao ne se laissait pas séduire, peut-être sa copine protectrice le serait.
        • Natasha Eirenn
          CIVIL - Juge
          (6)121140741444444none
          id16.09.17 1:39
          (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
          (6)121140741444444none
          avatar
          (6)121140741444444none
            CIVIL - Juge
            Clairement, Cao était plus à l'aise avec l'ambiance de la soirée que ne l'était Natasha. Elle ressemblait déjà bien plus aux autres fêtards, même tenue de cheerleader, même sourire et même attitude complètement désinhibée. L'alcool, forcément. Peut-être plus, mais Natasha préférait ne pas y penser. En tout cas, son amie prenait visiblement très mal l'attitude protectrice de Natasha, dont la simple veste morne sur t-shirt uni gris jurait avec l'ambiance bariolée des environs. Elle n'était pas l’aînée, pas la plus intimidante, pas la plus sûre d'elle -enfin elle ne l'était pas avant- et ce comportement était nouveau chez elle, mais la bande de filles avait vite accepté le changement. Elle était devenue la "grande sœur" de la bande, plus calme et réfléchie maintenant qu'elle était effectivement capable de penser plus vite que les autres.

            Et en sa qualité de grande sœur de substitution, elle veillait sur sa famille. Elle n'avait rien de particulier contre l'inconnue, qui s'appelait donc Emily, mais rien pour non plus. Et surtout, elle refusait de laisser une amie entre les mains d'une personne dont elle ignorait tout, sans chaperon ni sécurité. Elle se tourna vers Cao, s'assurant de rester entre elle et la rousse.

            "Tu-sais-qui n'avait jamais rien tenté avec un radiateur non plus, pourtant c'est devenu plutôt chaud la dernière fois, et le radiateur ne pouvait pas essayer d'en profiter, lui."

            Tu-sais-qui n'étant autre que Cao elle-même, complètement torchée quelques mois plus tôt. Natasha était encore Natasha à l'époque, elle n'avait rien dit ni rien fait pour l'arrêter, trop timide et mal à l'aise, mais le souvenir était resté et s'était transmit. Un moment peu glorieux pour toutes les personnes impliquées. Natasha espérait que le rappeler à son amie agirait comme un électrochoc et effectivement, Cao rougit et détourna le regard. La brune se retourna donc vers Emily.

            "Désolée pour vos amis, mais je sais justement où sont les miens et ils s'inquiétaient du sort de la brebis égarée -elle désigna Cao d'un geste de l'épaule- alors nous allons vous laisser et aller les rejoindre. Bonne soirée, et bonne chance pour vos amis."

            Elle se retourna, prête à partir, mais tomba nez-à-nez avec la blonde qui n'était visiblement pas d'accord.

            "Quoi ?"

            "On va pas la laisser comme ça, ça se fait pas ! Tu peux juste envoyer un message aux autres, leur dire que t'es avec moi pour les rassurer, pas besoin d'y aller tout de suite ! Puis Emily connaît pas les lieux, elle retrouvera jamais personne toute seule. On peut bien l'aider un peu !"


            Natasha se retourna, lança un regard vers Emily, et lâcha un grognement. Les autres étaient ensemble et pas trop bourrées, enfin normalement. Elles pouvaient se débrouiller sans elle. Normalement. Quand même, elle n'aimait pas les laisser comme ça au milieu de la pire soirée de l'année… Mais elle leur avait toujours fait confiance jusque là, elle pouvait bien réapprendre.

            "D'accord..."
          • Emily Morgan
            Delta - Esprit Libre
            (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
            id18.09.17 11:27
            (6)Volonté : 46Messages : 2537$US : 71Xp : 1Force : 1Résilience : 2Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 2Astuce : V.I.P. Courageux MeeticBadges :
            (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
            avatar
            (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
              Delta - Esprit Libre
              Emily sentit qu'il y avait là une opportunité, une chance à saisir. Natasha ne semblait clairement pas affectée par son charme – ce qui l'intriguait beaucoup – mais Cao était influençable. Il serait peut-être difficile d'accéder à sa chambre, mais ça restait du domaine du plausible, si elle s'y prenait correctement. Un défi à sa hauteur, même si elle n'était pas certaine de vouloir le tenter. Car le fait que l'autre jeune femme soit insensible (ou le paraisse) était une première. De ce qu'elle se souvenait, elle n'avait jamais rencontré quelqu'un qui pouvait lui résister aussi facilement. Pire : quelqu'un qui ne semblait même pas juger intéressante sa simple vue.

              Il y avait donc aussi cette piste à explorer. Mais avant tout, éviter de perdre la proie, et pour cela, il fallait rester avec les deux. Elles avaient parlé d'un autre groupe ; peut-être pourrait-elle s'y incruster également ?

               « Je veux pas vous embêter avec tout ça, et puis, je connais un peu le campus quand même. Mais toi, Natasha, tu sembles tenir à tes amis ; c'est cool ça. Et c'est un groupe féminin si j'ai bien compris. Etant moi-même – aux dernières nouvelles – une personne de ce sexe, que diriez-vous, toutes les deux, de vous faire une nouvelle pote ? C'est pas parce que je suis pas à l'université que je peux pas être cool, si ? »

              Difficile de lire le regard de Natasha, voir impossible. Toute supposition de la part d'Emily pouvait s'avérer complètement fausse. En revanche, elle pouvait voir que la mignonne Cao était totalement pour accepter. Elle ne put retenir en sourire en voyant l'étudiante se tourner vers Natasha et argumenter tant et si bien que l'autre fut forcée d'accepter. Au moins, l'exaspération était clairement au rendez-vous. Mais espérons qu'elle n'était pas qu'une coquille incapable de s'amuser.

               « Allez, viens Emi' ! Nat', fais pas cette tête. Pense plutôt à l'engueulade que tu feras à Sandy quand tu verras qu'elle se balade encore à poil. »

              Les trois filles se rendirent donc ensemble en-dehors de la piscine, laissant la débauche de ce côté-ci pour accéder à celle de l'autre côté. Le gymnase, quand elles arrivèrent, était visiblement dans un état tout aussi catastrophique que la piscine, à une exception ; il n'y avait pas de compétition de nage avec des étudiants nus. Néanmoins, personne n'aurait eu l'idée de tenter quelque chose de ce genre ici, car il y avait bien trop de monde. Quatre gars passèrent devant eux, des bières à la main, accordant des regards lubriques à Emily. Qui fit semblant de ne rien voir.

               « Bon, bah le défi maintenant, c'est de trouver vos amies. »
            • Natasha Eirenn
              CIVIL - Juge
              (6)121140741444444none
              id18.09.17 23:12
              (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
              (6)121140741444444none
              avatar
              (6)121140741444444none
                CIVIL - Juge
                S'il y en avait bien une qui ne lui inspirait pas confiance, cela dit, c'était Emily. Soit elle avait discuté beaucoup plus longtemps avec Cao que Natasha ne l'avait d'abord cru, soit il y avait eu un genre de coup de foudre – sans doute stimulé par l'alcool – entre les deux, en tout cas elles ne voulaient plus se quitter. Sans compter que la rousse essayait bien trop fort de faire comme si elle était "jeune et cool" pour reprendre ses mots. Natasha ne pouvait pas lui reprocher de jouer un rôle, elle mentait elle-même en permanence depuis son activation. Mais ça n'aidait pas à créer des liens.

                Mais il y avait, comme le signala justement son amie, d'autres problèmes plus urgents. Oui, c'était bien le genre de Sandy de décider qu'elle avait trop chaud pour garder ses vêtements. Enfin, son genre quand elle était bourrée. Tout le monde devient idiot quand il est ivre, et chacun à sa façon. Natasha ne se souvenait plus de ce que l'originale faisait. Elle, les vapeurs d'alcool gênaient l'enregistrement des souvenirs et neutralisaient par la même occasion la notion de "conséquences", mais elle devait vraiment bien s'imbiber pour ça. Elle soupira et suivit les deux autres filles qui fendaient la foule.

                "Allons-y, oui."

                Aux dernières nouvelles, Natasha avait abandonné la bande vers l'entrée du gymnase. Elles n'y étaient visiblement plus car, une fois sur place, impossible de les trouver. Elle grogna à nouveau. Impossible de les tenir… Elle se tourna vers la rousse.

                "Ça ne devrait pas être trop difficile. Une grande blonde fine et plate comme un cure-dent qui porte des lunettes et un uniforme de pom-pom-girl ; une petite brune typée arabe, un peu forte, avec un sweat noir d'un groupe de métal et une asiatique, cheveux noirs, carrure moyenne, queue de cheval et chemise avec nœud-papillon. Avec un peu de chance, elles sont encore ensemble et encore habillées."

                "Mais elles peuvent être n'importe où… On irait plus vite en se séparant, Emi et moi on va aller du côté de la scène et toi…"

                "Et moi je viens aussi. Si on se sépare on ne se retrouvera jamais, j'ai déjà eu de la chance de te tomber dessus tout à l'heure ! On reste toutes les trois ensemble jusqu'à ce qu'on les aient retrouvées."

                Et surtout, hors de question de laisser Cao seule avec Emily. Qui n'avait, en toute objectivité, rien fait de mal pour l'instant à part se taper l'incruste, ce qui était normal dans ce genre de soirées. Mais S.I.F. n'avait pas été créée pour être un ordinateur objectif, elle était supposée imiter le comportement humain de Natasha, et Natasha se méfiait des gens trop expansifs. C'était pas normal, trop éloigné de sa propre personnalité, et ce malgré sa récente tendance à s'affirmer. Puis Natasha n'aimait pas la façon dont elles se regardaient, toutes les deux. Cao lançait des petits coups d’œil à Emily puis tournait la tête aussitôt, comme si on ne la voyait pas, avec les joues rouges. Hors de question que les choses aillent plus loin.

                Et puis, pourquoi Emily ? Son visage avait une bonne symétrie, les cheveux roux étaient réputés pour inspirer les fantasmes, mais ça mis à part, elle ne semblait pas exceptionnelle. Et surtout pas le type de Cao, qui courrait généralement plutôt après les athlètes, le genre de mec dont même les pecs avaient des pecs. Pas les petites rousses.
              • Emily Morgan
                Delta - Esprit Libre
                (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                id19.09.17 18:35
                (6)Volonté : 46Messages : 2537$US : 71Xp : 1Force : 1Résilience : 2Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 2Astuce : V.I.P. Courageux MeeticBadges :
                (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                avatar
                (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                  Delta - Esprit Libre
                  Au final, ce fut tellement amusant de voir Natasha exaspérée des réactions de Cao qu'Emily en oublia pourquoi elle se mêlait à leur groupe féminin. La première, à tous les coups, était quelqu'un qui ne s'intéressait pas aux relations, ou très peu. Peut-être une personne frustrée par un amant qui l'aurait éconduite ? Ou par des déceptions amoureuses ? Ça n'aurait pas été très étonnant, le nombre de désespérés étant au moins égal au nombre de dépravés dans les universités – et surtout à LibertyTown. Cao, elle, semblait beaucoup moins prude, et avait même l'air d'étudier sérieusement la question de l'homosexualité, vu les coups d’œil qu'elle lui jetait.

                  C'était toujours drôle à voir. Qu'importe l'orientation sexuelle des gens, ils étaient tous sensibles à cette beauté surnaturelle qu'était Emily. Bien sur, un homme hétéro ou une femme homo succombait plus facilement, mais elle savait exercer un attrait irrésistible, ou presque. D'où cela lui venait, elle n'en savait pas grand chose, mais c'était sans doute lié à sa mémoire défaillante. Plongée dans ses pensées personnelles, la jeune femme ne s'aperçut même pas que le trio quittait, bredouille, le gymnase, pour se retrouver dans la fraîcheur nocturne du campus.

                  Elle entendit vaguement Cao parler avec Natasha, sur les possibles endroits où se terraient leurs amies. L'Anglaise continuait de se poser l'éternelle question de ses origines : d'où lui venait sa beauté et son attrait ? Elle avait entendu parler des mutants, qu'il s'agissait potentiellement de la majorité des méta-humains, mais elle doutait que ça lui vienne de ça. Elle avait vu des photos de sa famille ; ils avaient tous un air au minimum séduisant, du côté de son père. Quelque chose qui remontait à très loin ? La piste méritait d'être creusée.

                  Mais impossible de le faire avec ces deux-là en sa compagnie.

                   « Emily ? T'as l'air de te sentir pas bien. »

                   « Si, si, c'est bon. Vous avez essayé de regarder dans les dortoirs ? Si ça se trouve, elles sont déjà rentrées se mettre au chaud, parce qu'il caille sa mère ici. »

                  Elle avait espéré détourner l'attention d'elle, ce fut réussi. Certes, l'attention était plaisante, mais pas quand il s'agissait de ses propres pensées. Pour faire bonne mesure, elle refoula tout ça ailleurs, et entreprit de se joindre davantage à la recherche des amies de ses deux compagnes de soirée. Elles se rendirent dans les dortoirs féminins, où Emily suivit Cao et Natasha jusqu'à leurs chambres. Elles durent monter au 2e étage avant d'atteindre les lieux.

                   « Oh merde... elles sont en train de faire la fête, je crois. » fit Cao.

                   « Avec ou sans compagnie masculine ? »

                   « J'vais voir ! »

                  Emily se retrouva momentanément seule avec Natasha, et elle put l'observer un peu. Il y avait clairement une certaine hostilité envers elle, et même plus intriguant : son charme semblait ne lui faire ni chaud ni froid. La curiosité la poussa à trancher dans l'oeuf dès maintenant, avant le retour de l'autre jeune fille.

                   « Et toi, Natasha, qu'as-tu contre moi ? T'as clairement l'air hostile à mon égard, et pourtant je ne t'ai rien fait. »
                • Natasha Eirenn
                  CIVIL - Juge
                  (6)121140741444444none
                  id20.09.17 23:15
                  (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
                  (6)121140741444444none
                  avatar
                  (6)121140741444444none
                    CIVIL - Juge
                    Et non seulement Cao passait son temps à dévisager Emily, elle s'inquiétait aussi pour elle pour un rien. Ça aurait pu être mignon, en fait. Si ça n'était pas si rapide, trop rapide pour être crédible, et que ce n'était pas son amie qui était tombée sous le charme d'une inconnue. Oui, il y avait définitivement quelque chose qui n'allait pas. Natasha haussa les épaules en réponse à l'affirmation de la rousse, comme si elle-même n'avait pas remarqué le froid. En un sens, c'était vrai. Elle l'avait remarqué mais n'en souffrait pas.

                    "Peut-être. Le dortoir est juste à côté et Sandy y a sa chambre. Si elles voulaient se mettre au chaud, c'est le plus proche."

                    Elles prirent donc la direction du bâtiment, Cao en tête. Natasha préféra rester derrière pour les surveiller et, si l'une ou l'autre tentait quoi que ce soit, s'interposer. Elle n'eut heureusement pas à le faire, et elles arrivèrent au second sans incident autre qu'une tentative de Cao de prendre la main de la rousse, qui échoua quand Natasha "trébucha" entre elles. Encore, si son amie avait été célibataire pendant des mois avant la soirée, Natasha aurait pu comprendre. Mais là même pas, elle avait eu plusieurs mecs dans l'année et sa dernière rupture, pas très larmoyante, remontait juste à quelques semaines. Ce fut donc presque avec soulagement que Natasha vit son amie entrer seule dans l'appartement.

                    "Vas-y, on t'attend là. Hurles s'il y a un problème."

                    Au moins, comme ça, elle était séparée d'Emily. Et Natasha, elle, aurait l'occasion de se faire un avis plus complet de la rousse. Qui n'attendit pas pour mettre les pieds dans le plat. Décidément, Natasha n'était pas douée pour cacher ce qu'elle pensait. Elle devrait vraiment faire plus attention. Mais puisque le sujet était ouvert, elle allait en profiter. Elle s'adossa donc à un mur, face à la porte, et tourna son œil unique vers Emily.

                    "T'es trop suspecte. Tu débarques de nulle part, tu discutes cinq minutes avec mon amie, et elle a déjà envie de te traîner au lit alors que tu n'es ni son type, ni spécialement séduisante. Symétrie faciale o.k. et des chouettes cheveux, mais ça suffit pas et pour le reste, un sweat ça met clairement pas tes formes en valeur. Et elle est plus du genre matcho musculeux."

                    Elle marqua une pause, glissant juste un coup d’œil à la porte. Elle ne voulait pas quitter Emily du regard, pour observer ses réactions, mais Cao mettait du temps à revenir. Enfin, si il y avait un problème, cela ferait du bruit. Plus de bruit. Elle se concentra donc à nouveau sur son tête-à-tête.

                    "Alors soit tu sais particulièrement bien trouver tes mots, ce qui me fait plus penser manipulatrice expérimentée que bonne copine, soit tu t'es aidée d'autre chose. Et avec toutes les saloperies qui existent, certaines même faciles à trouver, tu aurais pu lui faire boire n'importe quoi juste en lui offrant un verre. Donc je ne sais pas quoi, mais tu as forcément fait quelque chose."
                  • Emily Morgan
                    Delta - Esprit Libre
                    (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                    id22.09.17 12:03
                    (6)Volonté : 46Messages : 2537$US : 71Xp : 1Force : 1Résilience : 2Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 2Astuce : V.I.P. Courageux MeeticBadges :
                    (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                    avatar
                    (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                      Delta - Esprit Libre
                      Emily eut un sourire énigmatique, pour toute réponse à ce que venait de lui dire Natasha. Néanmoins, dans sa tête, et derrière ce sourire, elle était froide comme la glace. Cette jeune femme était protectrice, une vraie mère poule envers ses amis. L'idée d'une répartie cinglante et blessante lui vint à l'esprit, elle la garda pour elle-même. Ça ne servirait à rien d'envenimer une situation aussi épineuse, d'autant qu'elle avait facilement percé à jour le fait qu'elle souhaitait séduire la dénommée Cao. Elle ne s'en cachait pas vraiment, c'est vrai, mais les faits étaient là ; Natasha était perspicace, et surtout, insensible à son charme.

                      Cela l'intriguait une fois de plus, et la jeune Anglaise était déterminée à découvrir pourquoi. Peut-être avait-elle un truc méga rare, qui faisait qu'elle ne ressentait aucune attirance pour qui que ce soit ? C'était la seule possibilité, à ses yeux, car même des gens aux mœurs particulièrement étranges étaient touchés par cette espèce d'aura qu'elle avait. Ou alors, peut-être que la limite venait d'Emily elle-même ? Mais pourtant, elle ne contrôlait pas vraiment, donc c'eut été fort étonnant...

                      Elle fut une nouvelle fois tirée de ses pensées par la porte de chambre, qui s'ouvrit sur une tête typée asiatique. La jeune fille avait une chemise déboutonnée, très déboutonnée, laissant voir sa peau moite à cause de la chaleur. Même depuis le couloir, on pouvait sentir le véritable sauna à l'intérieur. La jeune fille leur adressa un sourire qui disait clairement « je suis défoncée ».

                       « Bon, vous venez ? Cao a ramené de quoi s'éclater à donf ! »

                      Emily entra la première, suivie de Natasha. Elles purent remarquer que la chambre étudiante, en vrai four, semblait tout droit sortir de Jamaïque. Une épaisse brume verte était visible, et l'odeur de drogue les prenaient rapidement. Une odeur qui ne dérangeait généralement pas la rousse, même si elle évitait d'en consommer de trop. Voir d'en consommer tout court. La drogue, ça faisait de l'argent, ça permettait d'obtenir certaines choses plus facilement, mais c'était nocif pour soi. Quoique la cigarette aussi, mais ça, elle s'en foutait complètement. L'alcool aussi, remarque.

                      Cao se dirigea vers eux, un pétard à la main. Elle semblait encore lucide, même si son t-shirt était mouillé et qu'elle avait hâte, visiblement, de s'éclater le cerveau avec ce qu'elle tenait dans les mains. Elle adressa un grand sourire à Emily, puis alla faire un gros câlin à Natasha en lui murmurant un truc à l'oreille. Mais impossible de savoir ce qu'elle lui disait, car la jeune rousse fut alpaguée par les autres filles.

                       « Vodka ? Joint ? »

                       « Vodka je veux bien. Ça dérange si je fume mes propres cigarettes, cela dit, plutôt qu'un joint ? Eh, Natasha ! Arrête de comploter avec Cao, viens avec nous ! »

                      Elle lui adressa un clin d’œil, tout en sortant une cigarette et en l'allumant. La soirée semblait bien partie pour se terminer en une fiesta entre filles, mais quelque chose lui disait que Natasha ne serait pas vraiment de cet avis...
                    • Natasha Eirenn
                      CIVIL - Juge
                      (6)121140741444444none
                      id24.09.17 2:16
                      (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
                      (6)121140741444444none
                      avatar
                      (6)121140741444444none
                        CIVIL - Juge
                        Emily ne répondit pas aux accusations, aussi sèches et graves qu'elles soient. Elle n'essaya même pas de se défendre, elle ne parut ni surprise ni choquée. Pourtant elle en eut le temps. La borgne lui laissa tout l'espace de s'exprimer mais non. Emily se contenta simplement de sourire, comme pour la provoquer et la mettre au défi de prouver ses dires. Pour Natasha, c'était bien la confirmation qu'elle était coupable. De quoi ? Elle ne savait toujours pas. Mais Emily avait quelque chose à se reprocher.

                        Elle allait justement la relancer sur le sujet, essayer cette fois d'obtenir une réaction et peut-être des réponses, quand la porte se rouvrit pour les tirer à l'intérieur. A peine invitée à rejoindre la fête, Emily se précipita à l'intérieur pour fuir la confrontation. Soit. Natasha ne voulait pas la confronter devant toute la bande, et surtout pas devant Cao qui prendrait aussitôt sa défense. Et au moins, à six serrées dans une chambre, elles seraient faciles à surveiller. Surtout la rousse. Cette fois pas de distraction, pas d'angle mort, l’œil unique de Natasha ne la quitterait pas.

                        Enfin c'était le plan. Entre la chaleur moite de la chambre, la fumée qui emplissait l'air et la musique hypnotique qui pulsait depuis les enceintes, la chambre était une version miniature et amplifiée de la fête dans le gymnase. Natasha ne put s'empêcher de faire glisser son regard atterré sur les bouteilles entamées, les joints mourants et les vêtements abandonnés aux quatre coins de la pièce. Puis Cao se jeta sur elle, un sourire idiot sur le visage. Natasha n'eut pas le temps d'esquiver que déjà la brune l'enlaçait, sa tête lovée au creux de son cou. Elle poussa un gloussement.

                        "Chuis contente qu'tu sois venue me chercher. C'est bien plus cool en p'tit groupe."

                        Puis elle la lâcha, laissant une Natasha interdite et hébétée, avant de retourner se trémousser en rythme avec les ondes sonores. Et bien sûr, Emily en avait déjà profité pour rejoindre les autres, à fumer et boire ensemble. Si vraiment elle avait des drogues à leur faire avaler, elle avait eu tout le temps de se faire plaisir. Natasha ne put réprimer un grognement mais ne fit rien de plus. Si elle les droguait juste, soit. Toutes ses amies étaient déjà défoncées, un peu plus ne changerait rien. Tant qu'Emily ne tentait rien de plus, Natasha la laisserait faire. Elle se cala donc juste dans un coin de la pièce, un gobelet de vodka à la main pour faire bonne figure.

                        Pendant un moment en tout cas. Quand Sarah – la blonde – commença à chanceler, visiblement incapable de rester debout, Natasha posa son verre et se rapprocha discrètement, prête à la rattraper. Sarah la remarqua aussi car elle fit un pas dans sa direction et manqua de s'effondrer. Elle aurait pu être simplement défoncée, et Natasha ne prévoyait que de la soutenir en cas de chute. Mais elle vit un fin filet de sang commencer à lui couler du nez. Sarah ouvrit la bouche, bredouilla des sons incohérents, puis s'effondra dans les bras de Natasha. Ça, ce n'était pas normal. C'était trop.

                        Natasha l'allongea rapidement et s'assura que son amie respirait. Ses yeux étaient révulsés, une écume blanche se formait aux coins de ses lèvres, mais elle vivait. Elle était même consciente, continuant son babil incohérent. La borgne passa rapidement ses signes vitaux en revue puis l'allongea sur un canapé. Son visage était neutre, impassible, mais à l'intérieur ses processeurs tournaient à pleine puissance, uniquement concentré sur une simulation de rage sans nom.

                        "Ha ! T'as jamais tenu l'alcool, Sarah !"

                        Elle ignora le ton moqueur de Cao, qui ne savait de toute façon pas ce qu'elle disait. Elle s'assura juste que son amie était bien installée puis se redressa. Elle attrapa un briquer des mains de son amie, interrompant l'allumage d'un énième pétard et déclenchant de molles protestations. Elle posa ensuite un pied sur la table au centre de la pièce, puis le second, et tendit le bras vers le plafond. Un geste du pouce, un second, et le briquet s'alluma juste sous l'alarme incendie.

                        "Fin de la fête ! Douche pour tout le monde, ça vous aidera à arrêter d'être connes !"

                        Aussitôt les cris de joies devinrent des cris de surprise, les joints s'éteignirent, et l'ambiance retomba. Cao commença à demander ce qui lui avait pris, mais Natasha ne la laissa pas finir. Cette fois, son visage était déformé par la colère.

                        "Maintenant vous arrêtez les conneries ! Cao, tu la fermes et tu vas ouvrir la fenêtre ! On étouffe ici ! Meg – elle pointa l'intéressée du doigt – tu appelles les urgences ! Sarah saigne du nez et elle délire, elle fait une overdose de quelque chose et je veux pas qu'elle clamse pour une putain de soirée qui a dérapé ! Et toi !"

                        Elle s'arrêta finalement sur Emily. Quelque chose lui disait que la rousse était responsable. Elle avait forcément quelque chose à voir dans tout ça. D'abord elle droguait Cao, et maintenant Sarah était empoisonnée. Le plus logique était que la même drogue soit en cause les deux fois. L'alcool et la marijuana n'avaient pas ce genre d'effet.

                        "Toilettes, maintenant. Il faut qu'on parle."
                      • Emily Morgan
                        Delta - Esprit Libre
                        (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                        id26.09.17 12:39
                        (6)Volonté : 46Messages : 2537$US : 71Xp : 1Force : 1Résilience : 2Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 2Astuce : V.I.P. Courageux MeeticBadges :
                        (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                        avatar
                        (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                          Delta - Esprit Libre
                          Elle sut plus ou moins ce qui allait arriver, maintenant. Natasha se défiait d'elle depuis le début, et avec les tristes événements de ces instants, il n'en fallait pas plus pour qu'elle tourne l'intégralité de ses soupçons contre la jeune Anglaise. Cette dernière, désemparée dans un premier temps, finit par se demander si c'était réellement sa faute. Mais ce genre de culpabilité ne lui ressemblait pas, et elle se ressaisit assez vite. Son esprit se mit à se demander comment elle aurait pu convaincre l'autre qu'elle n'y était pour rien. Lui laisser fouiller ses poches ? Mauvaise idée. Déjà, parce qu'elle détestait avoir à se justifier ainsi devant quelqu'un, et ensuite, parce qu'elle ne tenait pas à s'abaisser à ce point.

                          Par acquis de conscience, elle fouilla elle-même, sur le chemin des toilettes. Elle y trouva son portable, un porte-feuille, des clés, un paquet de cigarettes, mais rien qui ne puisse l’incriminer. Elle entra dans les toilettes, et attendit que Natasha, qui la suivait, la rejoigne. Emily décida alors de prendre les devants, avant de se retrouver agressée et accusée pour rien.

                           « Bon, on va trancher dans le lard dès maintenant : j'y suis pour rien. Tu veux me fouiller ? Vas-y. »

                          Elle écarta les bras, un air profondément agacé sur son visage de porcelaine. Elle n'aimait guère qu'on l'accuse à tort, et surtout pas venant de quelqu'un qui n'avait eu, à son encontre, que préjugés et suspicion.

                           « Tu m'as bien vue ; je suis à peine entré, j'ai à peine eu le temps d'allumer ma clope avant que tout ça n'arrive. Tes potes étaient déjà bien défoncées, donc comment j'aurais eu le temps de les faire passer de l'état de jeune fille défoncée à jeune fille comateuse ? Soyons un peu réalistes, ça n'est juste pas possible. »

                          Quelque chose lui disait que la jeune femme face à elle n'allait pas le voir de cet œil-là. De son point de vue, elle était dangereuse, probablement, le mouton noir, la personne inconnue qui s'accrochait tel un parasite au groupe tant protégé et qui profitait des autres. Rien n'aurait pu être plus éloigné de la vérité, pourtant. Emily n'avait pas de problèmes d'argent, et elle ne cherchait pas à se faire des amies pour le plaisir d'en avoir ; elle était là parce qu'elle avait eu l'intention de séduire Cao, mais maintenant, c'était Natasha qui captait toute son attention.

                          Une telle suspicion était dérangeante, mais elle contrastait avec la curiosité qu'éprouvait Emily. D'ordinaire, tout le monde était sous son charme, mais c'était bien la première fois que quelqu'un y était totalement insensible. La question lui brûlait les lèvres, car ce fait était lié au reste. Si elle avait été sensible à l'aura de la rousse, elle n'aurait peut-être pas eu tous ces soupçons.

                          Elle s'apprêtait à poser la question quand elles furent interrompues par l'entrée d'une autre personne dans les toilettes. Une autre jeune fille, qu'Emily ne connaissait pas. Mais à en juger par le regard de Natasha, elle si.
                        • Natasha Eirenn
                          CIVIL - Juge
                          (6)121140741444444none
                          id27.09.17 22:39
                          (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
                          (6)121140741444444none
                          avatar
                          (6)121140741444444none
                            CIVIL - Juge
                            La réaction d'Emily aurait pu surprendre Natasha, ce n'était après tout pas du tout celle qu'elle attendait. De la surprise, de l'indignation, un refus catégorique ou de la culpabilité mal dissimulée, pas de la colère. Pas si vite. Elle était cependant trop furieuse pour ça et elle emboîta juste le pas, refermant la porte derrière elle et s'y appuyant pour la garder fermée. Entre son air furieux, ses bras croisés et l'espace confiné des toilettes, la scène avait tout de l'interrogatoire de film noir. Natasha serait le détective sombre et tourmenté, et Emily la femme fatale. Sauf que c'était réel, et que personne ne semblait apprécier la situation.

                            Prouvant définitivement qu'elle avait très vite compris pourquoi Natasha l'avait isolée, Emily commença ses explications aussitôt. Natasha écouta sans rien dire, battant seulement des doigts sur sa manche. En résumé, aucun argument convainquant autre que "J'ai rien fait, t'as pas de preuve". Aucun, donc. Heureusement pour elle, Natasha ne considérait pas sa réaction rapide comme une preuve qu'elle avait quelque chose à se reprocher. Même sous le coup de la colère, ses programmes étaient trop logiques pour ce genre de raisonnement. Elle devait bien admettre qu'à part les circonstances particulièrement suspectes, elle n'avait rien.

                            Cela ne changeait cependant rien au fait qu'Emily était la seule suspecte. Natasha allait le lui rappeler, sèchement, et essayer de la rudoyer pour lui tirer les vers du nez, quand la porte s'ouvrit et la repoussa. La borgne se retourna d'un bond, encore plus furieuse d'être interrompue, quand elle vit un visage qu'elle n'attendait pas. Sheryl Denvis, dernière année de psychologie, la fille sage et hautaine par excellence. Tout juste une connaissance, sympathique mais pas une amie. Elle n'appréciait pas les fêtes et avait sans doute passé la soirée au dortoir, sa présence dans le bâtiment n'avait rien de surprenant. Dans la chambre, en revanche, un peu plus. Le maquillage brouillé sur son visage, la colère noire dans ses yeux et le livre noyé dans sa main fournirent cependant l'explication. L'alarme incendie avait inondé tout l'étage.

                            "Natasha ! Les autres ont dit que c'était toi qui avait déclenché les gicleurs ! Tu as dix secondes pour t'expliquer !"

                            Elle avait complètement ignoré Emily, et ne sembla la remarquer qu'une fois son ultimatum proféré. Aussitôt son visage se détendit, et elle se fendit même d'un sourire. Natasha était sur le point de répondre mais le changement brutal d'attitude la laissa sans voix.

                            "Hey, tu es nouvelle ? Elle ne te malmène pas, au moins ? Si tu as besoin…"

                            "Plus tard !"

                            Natasha posa la main sur le front de Sheryl sans aucune honte ni retenue, puis la repoussa hors de la pièce avant de verrouiller la porte et poser les deux mains sur le battant. Cette fois elle ne pouvait rien dire, Emily n'avait rien dit, rien fait, et elle n'avait eu aucune occasion de lui faire ingérer quoi que ce soit. Natasha se retourna, désormais aussi perplexe que furieuse.

                            "Okay. Alors maintenant tu vas m'expliquer, et tu as intérêt à être convaincante."
                          • Emily Morgan
                            Delta - Esprit Libre
                            (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                            id28.09.17 15:33
                            (6)Volonté : 46Messages : 2537$US : 71Xp : 1Force : 1Résilience : 2Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 2Astuce : V.I.P. Courageux MeeticBadges :
                            (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                            avatar
                            (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                              Delta - Esprit Libre
                              Okay, là, ça devenait grave galère.

                              Les réactions exagérées de Natasha commençaient sérieusement à énerver Emily, mais en même temps, elle était surprise – et pas dans le bon sens – par lesdites réactions. Premièrement, elle s'opposait à toute autre intrusion, la preuve en était de la jeune fille qui avait voulu aller dans les toilettes. C'était à la fois curieux et flippant. Deuxièmement, elle ne cessait d'accuser Emily, comme si c'était forcément de sa faute, et non d'une autre personne. Cela sonnait assez louche, car c'était le comportement typique de quelqu'un voulant éloigner les soupçons de sa propre personne. Ok, ça paraissait gros et hautement improbable, mais si ça se trouve, c'était sa faute à elle. Tiré par les cheveux, mais les gens étaient complètement tarés, parfois.

                              La jeune Anglaise restait dans une impasse, et pas que littéralement. Métaphoriquement aussi. Natasha semblait persuadée – à raison – qu'il y avait quelque chose de spécial avec elle, qui incitait les autres à baisser leur garde ou à faire des trucs qu'ils ne feraient pas d'ordinaire. Cela lui plaisait, Emily, donc elle n'y faisait pas attention, et en jouait sans vraiment se rendre compte de ce que les personnes feraient normalement. Mais voir une personne s'en battre complètement les reins lui donnait peut-être la possibilité d'explorer un peu plus ce côté-là d'elle-même. Les limites de cette espèce d'aura.

                              Quelque part, pouvait-elle en parler ? C'était dangereux, et elle ne tenait pas à être recensée comme un animal pour ses étranges capacités. Elle fut tentée d'embrasser l'autre fille, pour la mettre sous son contrôle ; mais elle savait d'instinct que ça ne marcherait pas. Si elle se moquait bien de l'aura, alors un baiser n'y changerait rien. Mais encore une foi, c'était dangereux d'en parler. Elle ne savait pas à qui elle avait affaire. Elle ne savait pas non plus comment réagirait Natasha. Une impasse. Définitivement.

                              D'un autre côté, il était possible qu'elle ait, elle aussi, un truc spécial., pour être ainsi capable de résister. Ça ne réglait cependant pas la question, et Emily chercha vainement une manière de dire ce qu'elle avait sans avoir à en dire trop. Finalement, elle opta pour une autre approche, qui obligerait certainement l'autre à se mettre sur la défensive et/ou à se dévoiler. Et puis, elle pouvait jouer la carte de la menace Delta ? Tout le monde savait qu'il ne fallait pas emmerder Delta. Même à Alpha, ils pouvaient agir.

                              De toute façon, il ne servait à rien de faire semblant de pas comprendre.

                               « Tu vois, il existe des gens au charme naturel. Des gens beaux, et charismatiques. Maintenant, imagine que certains sont encore mieux que ça ; tu m'auras moi. Des gens capable de s'imposer sans difficulté sur le commun des mortels. C'est tout moi. Mais, pour quelqu'un qui accuse facilement sans preuve, je te trouve bien pressée de savoir ce que moi je peux avoir. Et si on parlait de toi ? Tu es bien la première personne à ne pas te montrer sensible à mon charme. »

                              Elle eut un sourire rusé, tel un requin fondant sur sa cible.

                               « Ne t'avise pas de répéter ce que je viens de te révéler à qui que ce soit. Tes études et ta vie pourraient subitement prendre fin. »
                            • Natasha Eirenn
                              CIVIL - Juge
                              (6)121140741444444none
                              id30.09.17 22:42
                              (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
                              (6)121140741444444none
                              avatar
                              (6)121140741444444none
                                CIVIL - Juge
                                Elle écouta, immobile, le même regard lourd fixé sur Emily. Les explications de celle-ci étaient vagues, imprécises, en fait Natasha ne savait pas quoi en penser. C'était… oui, c'était vague. En gros, elle était juste très séduisante ? Non seulement c'était faux, ça n'expliquait aussi pas grand-chose. Mêmes les actrices nommées "plus belles du monde" par les tabloïds n'avaient pas ce genre d'effets sur les gens. Sûrement. Pour que tout le monde soit attiré par elle comme ça, sans qu'Emily n'ait rien à faire, il fallait au moins qu'elle soit surnaturellement… oh. Elle haussa le sourcil quand le recoupement se fit. Elle passa rapidement en revue toutes les données disponibles sur le sujet, et déduisit rapidement que oui, les Méta-Humains étaient suffisamment diversifiés et bordéliques pour qu'un pouvoir comme ça puisse exister. Mais si c'était vraiment ça, alors la rousse avait une façon particulièrement alambiquée de le dire.

                                Finalement, après un court silence passé à compiler toutes ces données, Natasha prit la parole lentement, sa voix reflétant ses doutes.

                                "Donc… Si j'ai bien suivi, tu viens d'affirmer être…"

                                "Natasha ! Ouvre !"

                                Elle fut coupée dans son début de discours par des cris et des coups répétés sur la porte. Elle n'avait bien sûr pas oublié que de l'autre côté, son amie avait fait une overdose et Sheryl criait vengeance pour son livre perdu. Elle poussa tout de même un long soupire et se retourna, déverrouillant la porte. C'était toujours Sheryl, qui avait cependant l'air plus effondrée que furieuse. Derrière elle, les autres filles étaient assises en silence sur le lit, le regard perdu dans le vide. La fête était définitivement finie. Au moins, ne détectant plus de fumée, les gicleurs s'étaient éteints.

                                "Qu'est-ce qui s'est passé, pourquoi tu as activé l'alarme incendie, pourquoi Sarah est dans cet état, et pourquoi tu t'es enfermée avec…"

                                "Je vais t'expliquer. On finis juste ça et je t'expliques. En attendant, est-ce que tu peux surveiller si tu vois les ambulanciers arriver, s'il te plaît ?"

                                "Les ambulanciers ? Mais…"

                                Natasha ne la laissa pas finir sa phrase, refermant la porte et se tournant à nouveau vers Emily. Retour arrière… Ah, oui.

                                "Donc, si j'ai bien suivi, tu viens d'affirmer être une méta-humaine capable de rendre toute personne à proximité attirée par toi. Tu as ensuite essayé de me faire culpabiliser d'avoir mis en doute ton honnêteté, car il n'y a visiblement rien de mal à utiliser ton pouvoir magique pour coucher avec des filles qui sans ça n'auraient jamais accepté. Absolument pas du viol, donc. Et enfin, tu as proféré des menaces si creuses et génériques qu'elles sont presque drôles. C'est bien ça ?"

                                C'était en tout cas comme ça que la gynoïde l'avait compris. Un détail en moins, car si Emily parlait effectivement de pouvoirs méta-humains, elle devait aussi avoir ça en tête quand elle évoquait la résistance de Natasha. Ce qui était crédible car n'étant pas organique, celle-ci devait réagir différemment aux tours d'esprit ou de magie. Elle n'avait cependant pas envie d'en parler, pas envie de laisser le moindre indice à ce sujet, et surtout pas à quelqu'un d'aussi dangereux qu'Emily.

                                "Eh bien tu sais quoi, je te crois. Tu serais pas la méta la plus bizarre ou incroyable que j'aurais croisée. Et du coup, menace ou pas, j'ai pas l'intention de te balancer à qui que ce soit, en fait je m'en fous. Enfin je m'en fous tant que tu gardes ça pour toi et surtout loin de moi ou de mes amies. Si, quand je vais ouvrir cette porte, tu te casses et ne recroise jamais notre route, alors j'aurais aucune raison de révéler quoi que ce soit. Par contre, si tu continues à essayer de leur retourner le cerveau, ça ne va pas le faire. A toi de voir."

                                Elle conclut en se tournant, une dernière fois, et déverrouillant la porte pour de bon. Elle ne faisait presque plus attention à la rousse, espérant que son offre serait acceptée. Elle n'avait aucune preuve solide qu'Emily était méta-humaine, et aucune preuve qu'elle avait fait quelque chose de mal. En plus, si vraiment Natasha résistait à ses pouvoirs grâce à son cerveau informatique, dénoncer Emily risquait de la mettre elle-même en avant, ce qu'elle ne voulait pas le moins du monde.

                                Dans la chambre, Sheryl l'attendait toujours, désormais anxieuse. Tout ça allait trop loin pour elle, et Natasha comprenait. Elle aussi aurait préféré que tout se passe bien. Natasha lui indiqua le dernier bout de lit disponible. Maintenant qu'Emily n'était plus suspecte d'avoir causé l'overdose de Sarah, la borgne devrait aussi trouver ce qui l'avait mise dans cet état.

                                "Alors… ce qui c'est passé, c'est que les filles ont décidé de poursuivre la fête entre elles, et je suis venue….."
                              • Emily Morgan
                                Delta - Esprit Libre
                                (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                                id02.10.17 14:47
                                (6)Volonté : 46Messages : 2537$US : 71Xp : 1Force : 1Résilience : 2Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 2Astuce : V.I.P. Courageux MeeticBadges :
                                (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                                avatar
                                (6)46253771112172V.I.P. Courageux Meetic
                                  Delta - Esprit Libre
                                  Les secours arrivèrent finalement, ce qui laissa à Emily le temps d'assimiler deux-trois trucs : premièrement, Natasha avait très largement esquivé sa remarque, et ensuite, elle avait tout autant esquivé la menace. Grand bien lui fasse, ce n'était pas la membre de Delta qui allait la blâmer de ne pas réagir pour ne rien dévoiler. Mais il y avait tout autant la possibilité qu'elle ne sache pas du tout que la menace était réelle, et pouvait être mise à exécution très rapidement. Tant pis pour elle ; même si la rousse ne craignait probablement pas grand chose. Si elle avait quand même bien cerné Natasha, ce n'était pas le genre à mentir, au contraire. Elle semblait honnête jusqu'au bout. Tout le contraire d'Emily, qui n'hésitait pas le moins du monde à mentir.

                                  Elle essaya un truc, cependant : son aura, elle ne la contrôlait pas vraiment, et elle n'avait jamais essayé. Mais peut-être qu'en faisant un effort conscient, elle pourrait diminuer l'intensité de cette aura, et ainsi passer inaperçue ? Pouvait-elle vraiment y arriver ? Mais autre question, liée, mais tout aussi importante, si ce n'est davantage : en avait-elle envie ? Pas le moins du monde. Ça, c'était une certitude. Elle aimait être le centre de l'attention, faire tourner les têtes, remuer dans les pantalons et faire battre plus vite le cœur des autres. Emily était la séduction incarnée, et elle comptait bien le rester. Mais faire cet effort conscient, pour voir si elle pouvait maîtriser ses capacités, ce serait intéressant.

                                  Elle remarqua le regard d'un des ambulanciers sur elle. Celui de Cao également. Pour essayer, tester son propre contrôle, elle essaya de s'imaginer banale, insignifiante. Jolie mais sans plus, sans atout particulier qui aurait fait qu'on s'intéresserait à elle et uniquement à elle. Elle se détestait de penser ça, son ego surdimensionné face à cet outrage. Elle savait être magnifiquement belle, être la beauté parfaite incarnée pour beaucoup, et elle aimait ça. Se sentir banale n'était pas pour elle. Mais elle devait, momentanément, s'y forcer, pour voir si elle pouvait agir sur elle-même, déjà. Car si oui, cela signifiait que ça pouvait fonctionner en sens inverse. Elle aurait la possibilité de concentrer son attrait sur une seule et même personne à la fois, assurant totalement son emprise.

                                  Cao eut un geste, en la regardant, qui attira l’œil de la rousse. Elle lui montrait discrètement un joint, qu'elle gardait dans sa main, avant de le mettre dans une poche. Un clin d’œil plus tard, et la Delta eut la certitude que c'était la drogue responsable de l'état de leur amie. Mais était-ce elle qui l'avait, ou quelqu'un d'autre lui aurait donné ?

                                  Ses soupçons furent confirmées, ou plutôt prirent encore plus d'ampleur, lorsque la jeune fille quitta le lit, prétextant de devoir prendre l'air. Elle voulait clairement qu'on la suive. D'ordinaire, Emily aurait sauté sur l'occasion, mais même elle avait en tête l'état comateux de la dénommée Sarah, et le regard suspicieux de Natasha. En parlant de cette dernière, elle lui lança un regard, espérant lui faire comprendre qu'il se passait quelque chose.

                                  Puis elle sortit elle-même dans le couloir, mais ne trouva pas Cao. Où était donc passée cette jeune fille mesquine ? Un peu plus, et elle considérerait comme intéressant de la faire entrer dans Delta.
                                Aller à la page : 1, 2  Suivant