Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

Un entretien particulier. (PV John Bernard)

  • Ryan Strife
    CIVIL - Rebelle
    (6)18/4341213none
    id24.10.17 10:52
    (6)Volonté : 18Messages : /$US : 4Xp : 3Force : 4Résilience : 1Agilité : 2Réflexes : 1Spiritualité : 3Astuce : noneBadges :
    (6)18/4341213none
    avatar
    (6)18/4341213none
      CIVIL - Rebelle
      Alors qu'il prenait Tranquillement son petit déjeuner dans sa cuisine, de son petit appartement d'un immeuble du quartier Upsilon, Ryan prit son ordinateur portable pour l’allumer et le poser a ses cotés pour regarder un ou deux épisodes d'une série de sciences fiction. Quand Il eut finit, il se contenta de débarrasser sa table, d'ouvrir une fenêtre et de partir prendre une douche? tout ça pour ensuite se vêtir d'un sweat rouge vif et d'un simple jean délavé. une fois ceci fait Il retourna a son ordinateur. Il parcourut un peu internet avant de regarder ses mails. et la il tomba sur un mail des plus particulier. Le contenu était le suivant

      "Cher Monsieur Strife.

      Nous nous permettons de vous écrire ce mail suite a un examen de votre profil professionnel dont nous avons entendu parler récemment. Nous sommes actuellement en recherche d'une personne avec vos compétences en informatiques. Serriez vous d'accord pour un rendez vous éventuel prochainement afin de discuter de tout cela ?

      Merci par avance

      Cordialement"


      Ryan mit plusieurs minutes a réaliser que le mail n’était pas un faux et qu'une entreprise lui proposait de travailler pour elle. Il répondit donc positivement au dit mail et attendit une réponse qui ne se fit pas attendre qui lui proposait un rendez vous dans la journée.
      Ryan répondit encore une fois par l’affirmative et commença a se préparer en prenant, son sac, ses cigarettes et surtout ses écouteurs et son portable. Il marcha plusieurs minutes, prit un bus sur deux arrêts puis marcha an nouveau avant de se retrouver devant un grand immeuble très beau. Il inspira un grand coup et entra.

      Le hall était grand et très sommairement meublé. des escaliers, des ascenseurs et des business man et woman qui fourmillaient. Ryan se dirigea vers la réception et s’annonça. on lui indiqua alors un canapé plus loin et on lui demanda d'attendre. Il s’exécuta et mit ses écouteurs pour pousser le volume au max en écoutant "Highway to hell" des AC/DC
    • John Bernard
      CIVIL - Esprit Libre
      (0)19/3000000none
      id25.10.17 3:06
      (0)Volonté : 19Messages : /$US : 3Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
      (0)19/3000000none
      avatar
      (0)19/3000000none
        CIVIL - Esprit Libre


        Ryan était donc en train d’écouter de la musique, tranquillement installer sur le canapé de la réception. La secrétaire une fois son téléphone terminé avec le responsable d’embauche lui fit signe et essaya de l’appeler pour lui dire que tout était en marche, mais la musique le gardait dans un cocon sonore impénétrable. Sans plus, elle se dit que le dit responsable le remarquerait bien en arrivant. Il n’y avait qu’un choix possible après tout, il n’avait que vingt ans et l’entreprise n’attendait personne de plus aujourd’hui.

        L’attente ne dura que quelque minute, bien entendu l’idée d’engager quelqu’un n’avait pas fuité et n’avait pas été crié sur les toits non plus. La demande quelque peu particulière devait rester discrète pour le bien de l’entreprise et c’est pourquoi on avait contacté trois personnes, chacune une journée différente, dans une semaine également différente.

        Un homme en complet cravate se présenta donc devant le jeune spécialiste, une mallette sous le bras et une pile de documents dans l’autre. Il s’accroupi un instant de manière à attirer l’attention de sa cible. Une fois que celui-ci enleva ses écouteurs, on lui proposa de le suivre dans un endroit moins achalandée. Un petit paradis informatique attendait l’adolescent, en entrant dans une sale isolé, on pouvait remarquer les plaquettes réseau et divers ordinateurs, serveurs et autres instruments industriel. Tout était à la fine pointe ici, pour le bien des projets.

        - Donc, je me présente maintenant que nous ne sommes que deux. Je me nomme Anthony, je serai le superviseur du test de qualification, ensuite, si vous arrivez à passer le test, vous rencontrerez directement le directeur de l’entreprise. Bien entendu, nous vous demandons de signer ceci.

        Dit-il en déposant une brique de papier sur un petit bureau ou se trouvait déjà un stylo à bille.

        - Simple formalité, restriction de divulgation que ce soit en lien avec les informations, les projets et ainsi de suite. Signer au bas de la dernière page et vos initiales dans les carrés surlignés en jaune. Je vous laisserais le temps pour lire le tout. Avant de vous laisser pour l’épreuve qui consiste à tester vos capacités, je vous explique. Après avoir pris connaissance du document légal, vous devrez prendre l’ordinateur du centre, entrer le code qui est nul autre que votre nom complet. Une fois celui-ci entré, une minuterie débutera et vous devrez battre vos adversaires dans un combat contre la montre. Un virus créé par notre compagnie est présent sur cette unité qui bien entendu n’est pas connecté à rien d’autre qu’une borne internet. Une fois le virus détruit ou un abandon déclarer, simplement fermer la session. La minuterie s’arrêtera ainsi. Si vous avez des questions, c’est que vous n’êtes pas à la hauteur de vos recommandations, je vous souhaite donc bonne chance jeune homme !

        Dit-il en serrant la main de Ryan pour sortir de la pièce et retourner à ses occupations.

        Sur un autre étage, John et Anthony s’installèrent quelque minute plus tard pour observer leur spécimen en action. Premièrement, signerait-il le papier ? Là était la première étape, il pouvait le faire ou simplement l’ignorer, rien n’importait vraiment puisqu’il n’y avait là que du charabia inutile, le comportement du jeune face à la pile de papier par contre intéressait beaucoup John. Puis, comment réagirait-il face au virus des meilleurs gestionnaire réseau de l’Entreprise. Selon ses recommandations, le gamin était un géni en informatique, voyons voir de quoi il était capable.


        ...
      • Ryan Strife
        CIVIL - Rebelle
        (6)18/4341213none
        id25.10.17 11:40
        (6)Volonté : 18Messages : /$US : 4Xp : 3Force : 4Résilience : 1Agilité : 2Réflexes : 1Spiritualité : 3Astuce : noneBadges :
        (6)18/4341213none
        avatar
        (6)18/4341213none
          CIVIL - Rebelle
          Ryan plongé dans sa musique ne vit d'abord pas, ou enfin n'entendit pas plutôt l'homme en costume complet devant lui qui essayait d'attirer son attention en faisant des petits signes. Ryan le vit enfin et rangea ses écouteurs avant de le suivre après que ce dernier l'ait invité a le faire. Il observa les couloirs de l'entreprise  et regardait un peu partout. Ensuite ils arrivèrent dans une salle rempli d'ordinateurs High-tech et de serveurs capable de stocker des terras de mémoire. Ainsi que des scanners, ,et autres périphériques externes. Ryan se serait un instant cru dans la caverne d’Ali-baba et il hésitait limite a demander si il lui serait possible d'emporter un ordinateur avec lui après.

          Il suivit le dénommée Anthony jusqu’à un ordinateur posé sur une table et lui expliqua qu'il allait passer un petit test d'aptitudes informatiques après avoir signé une feuille certifiant qu'il ne devait pas révéler d'informations sensibles sur l'entreprises a d'autres personnes. Ryan fut d'abord un peu surpris car il s'attendait a passer un entretien pas un test d'aptitudes informatique. mais bon vu l’état de ses finances et le vide de son portefeuille en ce moment il ne pouvait pas se permettre de faire la fine bouche. Ryan acquiesça et prit la feuille et la signa au moment ou Anthony s'en allait. Il la reposa  et sortit son propre ordinateur et le posa a coté de celui de l'entreprise. Il s'assit et alluma les deux tout en les reliant l'un a l'autre par connexion simultanée. Il ouvrit un logiciel de scanning pour détecter quel sorte de virus était présent sur l'ordi de la boite. Sur ce dernier il ouvrit d'ailleurs la console commandes et tapa quelques lignes pour avoir un listings complet de tous les fichiers et dossiers par ordre alphabétique.

          Ryan fit alors pivoter sa chaise et retourna sur son ordinateur et regarda son logiciel qui n'avait scanné que 24 pour cent des fichiers et cela faisait déjà 16 minutes que le scan était lancé. Ryan ouvrit une nouvelle fenêtre de son ordi et commença a taper des lignes afin de créer un petit programme de repérage pour détecter précisément après avoir détermine le nombre de fichiers, lequel est infecté. Ryan sifflota en tapant sur son clavier.

          -Toi petit virus je vais t'exterminer en deux secondes.

          Ryan sourit et se remet a pianoter frénétiquement sur son clavier pendant une dizaines de minutes avant de finir et qu'au même moment son scan se finisse et répertorie tous les fichiers. Satisfait il transféra son programme et son scan sur l'ordinateur de l’entreprise et lança le programme qui en 5 minutes trouva le fichier infecté. Ryan sourit alors et le supprima en quelques pianotement et ferma la session et le clapet de son ordi qu'il rangea et fit de même avec l'ordinateur de l'entreprise et attendit patiemment qu'on vienne le chercher.
        • John Bernard
          CIVIL - Esprit Libre
          (0)19/3000000none
          id26.10.17 5:18
          (0)Volonté : 19Messages : /$US : 3Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
          (0)19/3000000none
          avatar
          (0)19/3000000none
            CIVIL - Esprit Libre


            Surpris de voir le jeune prodige finir en si peu de temps, John demanda à son valet d’aller le chercher d’un signe de la main, il avait de loin devancer ses deux prédécesseurs et se qualifiait donc pour le contrat. Pendant ce temps, il prépara la suite de l’entretien en posant minutieusement une pille de document pour cette fois véridique et un autre stylo pour que l’adolescent puisse officiellement accepter l’offre qu’il comptait lui faire.

            Une fois celui-ci dans son bureau, au dernier étage du building avec une vue panoramique sur la moitié de la ville, le propriétaire fit un nouveau signe de la main, ordonnant à son plus fidèle ami de bien vouloir les laisser en tête à tête. Il referma les portes derrière lui, ne laissant plus que l’expert en informatique et le directeur.

            - Bienvenue Ryan, je suis John Bernard, mais tu peux m’appeler John. Comme tu dois t’en douter, je dirige l’entreprise et si j’ai décidé de te rencontrer en personne, c’est que hors de toute attente, tu t’es débrouiller pour vaincre le virus installer en moins de temps que tes deux autre adversaire réunis, je compte donc te choisir, si bien entendu tu acceptes l’offre.

            Dit-il en s’asseyant sur son fauteuil. D’un nouveau signe de la main très caractériel, il pointa un mini bar avec quelque bonne bouteille d’alcool.

            - Si tu veux, sert toi, nous devrions en avoir pour un moment à placoter. D’abord j’aimerais savoir ce qui te motive et si tu es intéressé par un emploi à temps plein ou si nous devrons louer tes services l’espace d’une collaboration. J’ai cru comprendre que dans votre milieu, l’offre et la demande était une variable très volatile.

            Tout en prenant un gorger de son propre drink préalablement entamé, John rajouta quelques mots tout en plaçant son regard de glace sur son nouvel ami, histoire d’analyser sa réaction.

            - Je suis également intéressé par ton avis sur ses fameux… Méta-Humain.

            Joignant ses doigts comme un fin stratège, John attendait les réponses à ses questions.




            ...
          • Ryan Strife
            CIVIL - Rebelle
            (6)18/4341213none
            id26.10.17 7:54
            (6)Volonté : 18Messages : /$US : 4Xp : 3Force : 4Résilience : 1Agilité : 2Réflexes : 1Spiritualité : 3Astuce : noneBadges :
            (6)18/4341213none
            avatar
            (6)18/4341213none
              CIVIL - Rebelle
              Une fois son forfait accompli et tandis qu'il patientait sans broncher sur sa chaise dans la salle informatique de l'entreprise. C'est alors que pendant cette attente qui commençait a légèrement lui taper sur le système, Le denomé Anthony Arriva dans la pièce et l'invita a le suivre. Ryan prit alors son sac et lui emboîta le pas dans les couloirs de l'entreprise jusqu’à un ascenseur. les portes automatiques se refermèrent et l'ascenseur monta jusqu'en haut de la tour.

              Une fois au sommet, les portes s'ouvrirent sur un gigantesque bureau avec une grande baie vitré donnant ou plutôt surplombant une très grande partie de la ville. Au fond assis près du bureau ou au bureau plutôt un homme se tenait, complet noir, bien propre sur lui, cheveux grisonnant et un regard perçant. Anthony s'en alla suite a une demande de cet homme les lassants lui et Ryan dans la pièce. Ryan resta sur place en attendant soudain l'homme prit la parole. Il le félicita sur son tour de force informatique, et lui proposa de travailler pour lui. Ryan acquiesça et sourit avant de répondre en avançant doucement vers le bureau.

              -Hé bien enchanté Monsieur Bernard. Merci pour vos compliments. Mais pour parler du travail avant de prendre une décision j'aimerais juste avoir une idée global de ce que je ferais.

              Ryan se dirigea alors vers le siège en face du bureau et s'assit tranquillement.

              -Non merci pour le verre mais.

              Il sortit son paquet de tabac

              -je peut en fumer une ?

              Apres la réponse il en alluma une et souffla la fumée vers le haut avant de poursuivre.

              -Pour ce qui concerne le contrat, Hé bien c'est simple cela dépend du travail et après je verrais par moi même. Ensuite

              Il souffla encore une bouffée de fumée de sa cigarette.

              -Ce n'est pas courant comme demande. Mais pour vous répondre. Pour moi ce sont juste des humais comme les autres mais qui ont subi une mutation ou qui ont des dons rien de plus. ca n’enlève rien a leur l’humanité. Satisfait ?

              Ryan sourit et attendit la réponse de son interlocuteur la clope entre les doigts.
            • John Bernard
              CIVIL - Esprit Libre
              (0)19/3000000none
              id27.10.17 19:50
              (0)Volonté : 19Messages : /$US : 3Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
              (0)19/3000000none
              avatar
              (0)19/3000000none
                CIVIL - Esprit Libre


                Après avoir donné l'autorisation pour la cigarette, John écouta attentivement ce que Ryan répondit, secouant l’air de la main comme pour se débattre contre la fumée invisible. Il n’était pas contre, il fume lui même quelques cigares de temps en temps, mais l’odeur de la cigarette n’avait jamais été sa préférée. Il se leva pour continuer son monologue, rajoutant geste et mimique au tout pour amplifier son excitation face à son projet alors que l’une de ses mains trouvait l’une de ses bouteilles. Il se resservit habilement tout en parlant.

                - Je comprends ta façon de procéder et je l’accepte. Je te propose donc de venir en aide à ma compagnie. J’aime me voir comme un visionnaire et suite à l’arrivée des métahumains, un débat politique éclata. Devrions-nous recenser ou non leurs capacités et ainsi de suite. Personnellement, je crois qu’il ne devrait pas y avoir de différence, humain lambda ou non, ses capacités apporteront des différences, des avantages que certains ne mériteront peut-être pas, ou le contraire. Je crois donc qu’il vaut mieux protéger mes actifs, protéger la compagnie contre toute éventualité, nous devons nous mettre à jour avec les évènements et nous préparer au pire. Je souhaite donc utiliser tes services pour créer une véritable forteresse informatique. Je souhaite acquérir tes recommandations, ton expérience et ton talent pour améliorer notre défense au niveau de la technologie.

                Sans lui avouer, Ryan devait bien se douter que l’homme d’affaires avait dans son milieu doubler les opportunités de revenue. Qui ne voulait pas de protection en cas de décès ? Déjà avant l’arrivé de tout ceci, l’assurance avait une place bien ancrée dans le système humain, mais avec le risque de se faire attaquer, ou de mourir suite à une attaque de méta n’était pas inexistant et poussait les humains normaux à vouloir se protéger.

                - Quant à ta rémunération, je t’offre ceci.

                Dit-il en déposant une nouvelle pile de feuilles préalablement remplie.

                Sur celle-ci, on retrouvait de l’assurance vie, invalidité et maladie pour le jeune Ryan. Qu’il meure tombe malade ou invalide, la compagnie s’engageait à couvrir l’équivalent du salaire moyen jusqu’à sa mort. Bien entendu, ce n’était qu’un avantage puisqu’un chèque en blanc dormait sous l’épinglette.

                - Tu n’a qu’à me dire une fois le travail terminé à combien tu estimes tes talents, d’ici là, nous te fournirons un bonus de trois mille pièces par semaine pour combler ton train de vie. Ayant plusieurs millions d’actifs, l’Argent n’est pas un problème, je souhaite simplement acquérir un produit de qualité.

                Il ne restait plus qu’à attendre la réponse ou la signature du gamin.


                ...
              • Ryan Strife
                CIVIL - Rebelle
                (6)18/4341213none
                id28.10.17 15:15
                (6)Volonté : 18Messages : /$US : 4Xp : 3Force : 4Résilience : 1Agilité : 2Réflexes : 1Spiritualité : 3Astuce : noneBadges :
                (6)18/4341213none
                avatar
                (6)18/4341213none
                  CIVIL - Rebelle
                  Le business man devant lui lui expliqua les choses clairement, comme quoi il acceptait sa façon de procéder. et aussi qu'il voulait mettre en avant un nouveau types d'assurance pour les métas humains. Enfin c’était ce que Ryan avait compris. apparemment ce nouveau service couvrirait une bonne partie des désagréments déjà couverts en rajoutant des closes spécifiques au métas humains et au contexte actuel.

                  Ryan écouta attentivement son discours jusqu’à ce que vienne le sujet qui intéressait un peu plus Ryan. la rémunération. apparemment l'employeur lui, laisserait décider du pris de son service a la fin du contrat mais lui offrait une somme conséquente par semaine en attendant. Ryan trouvait cela plutôt honnête et ne se posa pas plus de question. après avoir bien réfléchi étudié et écouté le directeur parler sur le sujet ou plutôt le projet qu'il avait Ryan pris un stylo et une feuille dans son sac et signa le contrat avant de demander.

                  -Bon très bien pour commencer il me faudrait une vue plus précise des attentes au niveau du projet, savoir si un délai est fixé ou non et de quel matériel je dispose et si je serais assisté afin de pouvoir faire un diagramme de gant pour pouvoir mener a bien le projet efficacement.

                  Il termina sa phrase et écrasa sa cigarette dans un cendrier pour en rallumer une, il mit son doigt sous la cigarette avant de se rendre compte de son erreur et de prendre son briquet pour l’allumer.
                • Joyce Roger
                  CIVIL - Esprit Libre
                  (0)13/3000000none
                  id29.10.17 0:04
                  (0)Volonté : 13Messages : /$US : 3Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
                  (0)13/3000000none
                  avatar
                  (0)13/3000000none
                    CIVIL - Esprit Libre
                    J'étais venu rencontré John Bernard... je me retrouvais maintenant derrière un ordinateur à écraser des virus! Le secrétaire m'avait collé là, derrière un pc. Me guidant pour entrer mes passe et me faire signer de la paperasse, m'expliquant que je devais réussir le test en un temps donné. Ils avaient tout de même une drôle de façon d'accueillir les visiteurs ici... Ce qu'on m'avait demandé de faire était fastidieux mais n'avait rien de compliqué . Il fallait trouver les intrus du pc et les supprimer. Je me mis à chercher les anomalie en visitant l'ordinateur en mode sans defaut. Je gonflais les joues. Exaspéré. J'aurais pu installer des logitiels et des bots pour mener la chasse. Blinder en pare feu et en antivirus. Mais cela aurait pris une plombe à telecharger. Surtout avec ce pc que je qualifierai de préhistorique. Je choisis une autre option... entrant directement dans les entrailles de la bête, je cherchais et trouvais le listing des virus à desintegrer. OOOh! Surprise, ils continuaient à générer des petits à l'instant précis ou je cherchais à les abattre. Je lâchais un soupire. Je voulais juste parler à John. Pas régler les soucis informatiques de son entreprise. Plus vite finis, plus vite parti. Je me mis à la tâche.

                    Je regardais à quand remontait les premiers virus. Les effacer un à un aurait été de toutes façons hasardeux. Je restaurais donc l'ordinateur à une date antérieur a l'invasion. Supprimant nécéssairement les derniers fichés infestés. On m'avait dit de retirer les virus - bête et discipliné - je retirais les virus. Je mettais ensuite à jour les anti-virus et les pare-feu. Me demandant pourquoi diable je me pliais à ça? Enfin, je me levais. N'ayant pas conscience que je venais de réussir un test. Je passais dans la pièce à côté, signalant que le problème du pc était résolu et réitérait ma demande quant à rencontrer John. On m'assura que j'allais effectivement le rencontrer mais pour l'heure, il était en entretien, je devais l'attendre. Dans l'attente, on m'offrit un café et me fit assoir.

                    Je consultais la paperasse qui m'avait été donné. M'attendant non pas à dossier relatant les conditions d'embauches, mais plutôt à des documents concernants l'activité de l'entreprise. Les avantages étaient excellents, bien meilleur que les conditions pour laquels je travaillais actuellement. C'est bien... ils recherchaient quelqu'un pour un poste en informatique... Mais je ne voyais toujours pas pourquoi on m'avait remis ça. Quand je tombais sur un contrat de travail. A mon nom. What?... Je m'arrachais les yeux sur la page. Apparemment j'avais reussi les tests? Quel test? Que je sache, je n'avais remplis aucun questionnaire. Je repensais alors à ces virus plutôt tenaces. Ow... Ce test là. Je relu les documents. En diagonale en large et en travers... A la recherche d'un point crucial qui m'interessait: Le salaire.

                    -------

                    Le salaire que l'on me proposait, pour l'instant à la semaine, s'avérait être le double de ce que je touchais actuellement. Une offre que je ne pouvais décemment pas refusé. Au nom de tout ces p'tit gars qui crèvent la faim comme on dit... J'entrais dans l'entreprise, ma malette à bout de bras et me rendait à l'accueil. Je n'eu pas le temps de me présenter et de demander ou je devais me rendre qu'un gars m'interpella, une vraie pipelette qui parlait trés vite. Je lui emboitais le pas. A ses dire, j'etais en retard et John m'attendait. Il accueillait presentement un collaborateur. Un nombre de questions incalculables m'assaillaient les lèvres mais le type ne me laissait pas en placer une. Arrivé devant une porte, il se mit à taper frénétiquement sur une porte. Je regardais le mec médusé. Il fallait vraiment qu'il arrête le café celui-là! La porte du bureau s'ouvrit alors.

                    Mon regard tomba sur les godasses du boss tandis que le moulin à parole expliquait que j'étais "enfin" arrivé. Pour reprendre ses termes. Je replaçais le noeud de ma cravate avant de passer une main dessus pour la lisser. Ne sachant comment m'habiller pour ce premier jour. Javais oté pour ce que j'avais de plus select... En total contraire avec le mec qu'était là avec lui... Qui fumait de façon decontracté. Un sourire commercial s'afficha sur mes babines. Sourire de circonstance oblige. Mais en vrai. J'avais surtout envie d'aérer la pièce.

                    "Joyce Roger Monsieur, celui qui à réussi les tests hier."
                  • Contenu sponsorisé
                    id