Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

Opération Kourtchatov (Phase 1)

  • Arthur Lumière
    Crows - Indécis
    (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
    id02.11.17 23:01
    (6)Volonté : 100Messages : 4349$US : 88Xp : 2Force : 7Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 1Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
    (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
    avatar
    (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
      Crows - Indécis
      Dans le silence absolu d'un bureau récemment rénové, le scintillement de petits écrans composant entièrement l'un des quatre murs donnaient à l'ensemble une ambiance de régie télévisuelle. Face au mur vidéo, un simple bureau basique prônait au centre de la pièce avec pour seul habillage quelques dossiers et un ordinateur portable ouvert. Les murs nus fraîchement repeints en noir anthracite n'ajoutant que plus à l'aspect austère de l'ensemble...
      Autour du bureau - finalisant l'intégralité de la pièce- deux fauteuils vides et sans aucuns doutes inconfortables se trouvaient du côté visiteur, alors qu'un autre plus grand en faux cuir couinait légèrement sous le poids de son occupant: un jeune homme blond à la carrure certaine et dont le visage angélique était gâché par un air soucieux très marqué. Derrière lui, un grand coffre-fort donnait la touche finale à ce qui était le "nouveau" bureau de la sécurité de l'Aphrodia.

      Les dernières modifications que le jeune Ange-gardien avait apporté au bâtiment seraient des plus utiles aux corbeaux: des caméras HD ainsi que des micros dissimulés dans toutes les pièces, enregistrant H24 le moindre mot ou geste.
      Ayant coupé le son, seules les images dignes de films pornographiques à petits budgets faisaient actes de présences sous le regard blasé et légèrement absent d'Arthur. Son esprit était ailleurs, se demandant comment il allait bien pouvoir accueillir un membre du bureau du Gouverneur en plein cœur de Beta, dans le bordel le plus connu de la ville... et tout ça à la barbe et au nez des médias!

      Deux jours... cela avait été amplement suffisant pour préparer quelque chose... le tout était de savoir si il allait vraiment venir.

      Attiser son intérêt avait été moins difficile que prévu: une invitation sur papier doré offerte par une créature de rêve discrètement après son travail, une voiture de luxe à vitres teintées pour le transport offerte gracieusement... le tout saupoudré de belles promesses mielleuses de plaisirs inimaginables... bref le baratin habituel, mais avec beaucoup de paillettes.

      Heureusement les hommes mariés étaient des cibles faciles, en particulier ceux bossant en politique.

      Quelques membres du gang avaient été disposés sur le trajet entre le bureau de Mr Edwards et l'Aphrodia afin de s'occuper d'éventuels parasites journalistiques. C'était peu probable, mais un peu de prudence excessive n'a jamais fait de mal!
      Le plus difficile avait en fait été de découvrir les "goûts" de cet homme en matière de femmes et de jeux sexuels. Mais de nos jours... ne pas effacer son historique de navigation était une erreur fatale, et après avoir payé une Crow particulièrement à l'aise avec ces machines Arthur découvrit chez ce père de famille bien sous tous rapports des tendances masochistes et un goût prononcé pour les femmes possédant un... appareillage des plus virils...

      Après tout, chacun ses goûts. Au moins celui-là ne faisait de mal à personne.

      Honnêtement, cela avait été un réel défi de trouver une dominatrice transsexuelle prostituée... mais il y était arrivé! Bon certes elle ne faisait pas parti des Crows, mais vu ce qui attendait la jeune femme c'était au final une bonne chose.

      Les yeux rivés sur le téléphone, Arthur attendait avec nervosité un appel d'un des guetteurs lui annonçant l'arrivée de la cible. Il n'était pas à l'abri d'un empêchement de dernière minute, d'un accident... ou n'importe quoi d'autre.
      Se forçant à lever les yeux une seconde, il fixa l'écran de la chambre préparée pour l'occasion... oui, tout avait l'air parfait... il avait même fait vider spécialement l'étage.
    • Arthur Lumière
      Crows - Indécis
      (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
      id04.11.17 20:40
      (6)Volonté : 100Messages : 4349$US : 88Xp : 2Force : 7Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 1Astuce : V.I.P.Chance du débutantModèleBadges :
      (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
      avatar
      (6)100434988273011V.I.P.Chance du débutantModèle
        Crows - Indécis
        Soudain, quelqu'un frappa à la porte du bureau.

        La porte blindée étant verrouillée Arthur appuya sur un petit bouton placé sur le mur derrière lui, ce qui ouvrit automatiquement.
        Un homme en costume noir entra -visiblement mal à l'aise dans ses habits- et se racla légèrement la gorge avant de parler :

        " Y'a l'client d'la p'tite brunette au beau cul...heu... comment qu'elle s'appelle d'jà... ha ouais! Ashley! Bref, y'a son gars qu'est arrivé..." dit-il avec le regard affûté d'un bovin sous morphine...

        Zut. Ce n'était pas vraiment la nouvelle qu'Arthur attendait en priorité, mais cela restait quelque chose d'important : Ashley était une des prostituée dont un des habitués avait pris l'habitude de considérer comme son punching-ball personnel depuis plusieurs mois. Dès son arrivée, le grand blond passa la majeure partie de son temps à observer comment l'Aphrodia fonctionnait, ce qui était améliorable ainsi que certains aspects qu'il ne connaissait pas encore... et parmi la liste des modifications à apporter, une des plus importantes fut d'avoir une "discussion" avec les habitués les moins gentlemen. Un trop grand nombre de filles étaient forcés d'arrêter de travailler durant parfois plusieurs jours à cause de clients un peu trop brutaux... c'était inacceptable.

        " Bien. Fais-le poiroter à l'accueil j'arrive. " répondit-il avec sérieux.

        Mais le sous-fifre prit alors un air ébahi, puis franchement confus, avant de finir soucieux.

        " Bah... en fait..." murmura-t'il presque.

        " Quoi?" Les yeux d'Arthur se plissèrent, sentant une mauvaise nouvelle arriver...

        " Ben... il est d'jà avec l'pute dans sa chambre. Il était pressé apparemment... il les avait pleines j'suis sûr!" rigola-t'il presque, mimant l'action rapidement pour appuyer ses paroles.

        * BANG!*

        Les yeux écarquillés, le sous-fifre tomba comme une marionnette à qui les fils auraient été tranchés nets, un trou béant au milieu du front encore inexistant une seconde plus tôt.
        A peine le corps toucha le sol, que déjà Arthur s'était déjà levé de son fauteuil avec hâte... glissant un désert-eagle flambant neuf et encore fumant dans son étui sous sa veste, enjambant le corps toujours chaud de l'ex-employé.

        " Abruti..."

        Comme si il avait le temps de gérer ce genre d'incompétence! Remplacer un garde était simple, par contre remplacer une fille était nettement plus compliqué!

        Piquant un sprint dans les couloirs du bordel Arthur arriva devant la chambre d'Ashley en trombe, manquant presque de s'arrêter pour ouvrir la porte. Il ouvrit prestement cette dernière et entra, se retrouvant devant la scène qu'il redoutait : Ashley était sur le lit, recroquevillée sur elle-même, alors qu'un homme dans la quarantaine au physique ingrat mais solide enchaînait claque et coup de poing sur la pauvre fille alors qu'une bosse aisément visible pointait de son pantalon au niveau de l'entrejambe.

        L'homme ne s'arrêta même pas à l'entrée d'Arthur, ne semblant même pas avoir remarquée l'arrivée du Veilleur sous l'emprise de l'excitation malsaine qui l'avait envahit.

        Ce n'est que lorsqu'une main vint sans ménagement agripper son visage que l'homme sembla sortir de sa transe, son sourire sadique s'évanouissant sous la surprise. Se sentant décoller du sol un court instant, il se retrouva plaqué contre le mur opposé assez violemment pour faire trembler la pièce sous le poids de l'impact. Le nez brisé par la pression, il tenta vainement de se débattre et de hurler... pour ne trouver qu'un bras ferme et une main lui bloquant la mâchoire.

        " Silence." Une voix retentit avec force dans les oreilles du mauvais client malgré le calme apparent avec lequel ce mot avait été prononcé.

        Et le silence se fit.

        Ou presque.

        Les sanglots faiblissant de la jeune Ashley furent les seuls sons audibles durant quelques secondes, jusqu'à ce qu'elle réalise que les coups ne pleuvaient plus et lève la tête avec hésitation afin d'en comprendre la cause: elle vit alors son client cloué au mur face à elle, les pieds à dix centimètres du sol, maintenu d'un bras par le nouveau chef de la sécurité qu'elle ne connaissait que de loin ou par oui-dire.

        Une autre peur l'envahit alors. Si jamais il était mécontent d'elle et le disait au régent de l'Aphrodia... son futur allait devenir bien plus sombre qu'il ne l'était jusqu'à présent!
        Observant avec appréhension la suite des événements, elle pria intérieurement pour son propre salut.