Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREPSNES Ghost Valley 2  5kv4
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

SNES Ghost Valley 2

  • Invité
    Invité
    id11.12.16 22:20
    Anonymous
      Yosetta occupait le siège de la secrétaire principale pendant que celle-ci était en pause.  La directrice gérait les quelques entrées, saluant ceux qui passaient par là.  Sur l’écran de son ordinateur défilaient nonchalamment des pages de réseaux sociaux, des vines stupides ou des news insolites.  Connaissant son école sur le bout des doigts, elle n’avait aucun problème à jongler entre distractions et administration en cette période noire qu’était la pause dîner de la secrétaire.  Plusieurs tâches l’attendaient, mais aucune d’elles pouvaient être exécutée suffisamment rapidement pour qu’elle n’ait pas à s’interrompre l’heure de son rendez-vous venue.  

      Son oeil clair se promena sur le bureau de son employée et repéra un paquet de chewing gum.  Oh.  Yosetta en prit non pas un, mais deux et, alors qu’elle s’apprêtait à les mâcher, fut prise la main dans le sac par la comptable.  La directrice ne la portait pas dans son coeur, elle disait toujours qu’il n’y avait pas d’argent et elle n’aimait pas ça.  Elles possédaient une relation professionnellement froide.  Peut-être aussi parce que la borgne lui faisait un peu peur.  

      Un visiteur qui arrive, il doit amener son garçon chez le dentiste.  Pauvre gamin.  Yosetta contacte la classe de l’enfant et demande à le faire venir au secrétariat pendant que le tuteur se pose sur un fauteuil, patient.  La directrice repartant ensuite à ses distraction, souffle une bulle avec son chewing gum, ouvrant un nouvel onglet inutile sur le navigateur de son ordinateur.  Onglet qui se referma aussitôt quand entra un homme dont la présence fit éclater la petite bulle de Yosetta.  Elle l’observa, de son seul oeil valide, qui s’approchait sans doute pour s’adresser à la secrétaire.  Proprement vêtue et coiffée, elle avait l’apparence de l’emploi pour lequel elle remplaçait.  


      « Bonjour, comment puis-je vous aider ? »


      Sa main glissa lentement pour fermer une page compromettante, tandis qu’elle souriait légèrement.  Un coup d’oeil à l’heure, la vraie secrétaire ne devrait pas tarder à revenir.  Elle voyait régulièrement des hommes en décontractés, des papas ou des tuteurs,  elle rencontrait des hommes en costume-cravate pour la gestion, les finances, mais un grand masculin en uniforme militaire, gradé en plus, très peu.  Yosetta se souvint alors que son rendez-vous était avec un Lieutenant et de sa voix grave agrémentée d’un accent qu’elle n’avait jamais réussi à effacer, elle enchaîna :


      « Vous devez être Lieutenant Lyons, n’est-ce pas ?  Madame Rancourt ne devrait pas tarder à se libérer pour vous rencontrer.»

      Et juste comme elle disait cela, la main tendue vers les fauteuils pour qu’il s’y dirige, Yosetta entendit les bruits de pas nonchalants de sa secrétaire venir vers le bureau.  Elle savait la jeune femme dans l’angle mort de son oeil invalide et se leva au moment où elle annonça son retour.  « Je suis là, Madame Rancourt, merci. » Ses talons claquant au sol à chacun de ses pas, elle fit signe au Lieutenant de la suivre.