La Terre, cœur de l’Univers, s'éveille au surnaturel… Janvier 2016, les méta-humains font leur apparition dans un fracas invraisemblable ; des hommes, des femmes, des enfants, personnes âgées à nourrissons, sont frappés par ce qu’on explique pas, des dons - ou une malédiction ? - qui les cataloguent comme des êtres à part entière, des faux humains, des méta-humains. Le monde entier est touché, nulle exception.

Nous sommes à LibertyTown, aux États-Unis, une ville aux grands enjeux, là où les méta-humains sont recensés en masse. Les médias s’y affolent, jouent des coudes pour avoir les derniers potins, les derniers événements marquants. Un jeu dans lequel tout le monde se plaît de participer, au point d’oublier la question essentielle à cette découverte : quel avenir pour ceux qui finiront par surpasser la race humaine ?

Lire la suite...
Actualités récentes
29/07 : Recensement & Prépa V3 ─ www
10/06 : Recrutement & Animation ─ www
30/05 : Amélioration du contenu graphique ─ www
Activité du forum
8 mois d'existence
Plus de 140 membres inscrits
148 histoires et 1181 pages RP

LE STAFF
LES PRÉDÉFINIS
LES AMIS

Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPG CHRONOSREP

[Event]Décadence - Hôpital - Groupe 2

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
  • Will Donegal
    Esprit Libre
    (6)71+03450435601830836none
    id04.02.17 20:03
    (6)Volonté : 71Messages : +0Réputation : 3450$US : 4Xp : 35Force : 60Résilience : 18Agilité : 30Réflexes : 8Spiritualité : 36Astuce : noneBadges :
    avatar
    (6)71+03450435601830836none

      -" Meilleur état que la dernière fois tu disais ? " Lâcha-t-il à Eve, une main plaquée contre son arcade pour limiter les saignements. En vain. Se relevant douloureusement, il orienta son second œil sur le morceau de plafond écrasé au sol, perplexe (Will, pas le morceau de plafond). Il n'était pas persuadé d'avoir compris ce qui venait de se produire, sinon que l'infirmière lui évita une fin en bouilli. " Merci... je suppose. " Non, il ne comprenait définitivement pas. L'espace d'un instant, il s'était vu traverser le béton... traverser cette foutue plaque ! " Ça peut causer des hallucinations ce genre de blessure ? " Demanda-t-il à Eve, l'index pointant son arcade fendue.

      Rattrapé par la réalité bien tangible, il fit quelques pas pour récupérer son arme, miraculeusement épargnée par l'effondrement. Un peu plus loin, la pancarte indiquant la cage d'escalier pointait sur un tas d'éboulis impraticables. L'ascenseur ? Le crépitement d'un câble arraché, au niveau des deux portes entre-ouvertes, n'offrait aucune possibilité de l'emprunter. Les deux seuls moyens d'accéder aux autres étages s'étaient littéralement effondrés sur eux-mêmes. Toute la première partie de l'hôpital se voyait ainsi coupée du reste.

      " Si d'autres secours, la police ou même l'armée se pointe, ils vont vite déchantée à ne pouvoir dépasser le hall... . et quelle est l'ampleur des dégats ? " Etonnamment, l'idée de vérifier sur les réseaux sociaux depuis son portable ne lui vint que maintenant. Mais la tentative disparut à l'instar des petites barres d'un réseau saturée. " 'chier. "

      N'ayant toujours pas remarqué le gamin en mauvaise posture, il se tourna alors vers l'irlandaise. " Vous avez un plan de l'hosto que'qu'part ? " Pourquoi couper toute la zone d'entrée du reste de l'établissement ? Y'avait-il quelqu'un d'important dans une aile secondaire ? Ou quelque chose d'unique à récupérer ? Quels étaient les autres services touchés ? Quelles zones, exactement, étaient devenues inaccessibles ? Le mal de crâne s'intensifia, arrachant un râle guttural au détective.

      ► Récapitulatif
      EDIT : l'édition du post concerne le premier paragraphe, il y avait quiproquo sur la situation. C'est corrigé o/.

      Je me permets d'ignorer l'aspect militaire des explosifs, Will n'ayant aucun point dans la compétence Explosifs.

      PV : 380-50 : 330 / 400
      Fatigue : 0 / 250
      Volonté : 5
      Force : 35
      Investigation : 7
      Malus au jet de réflexion : -2 (1er tour / 5)

      Le premier jet de dé est à coupler avec la force, pour une action conditionnelle : il tentera de libérer le gamin s'ils s'y rendent avec Eve.
      Le deuxième jet de dé est à coupler avec investigation (et malus), pour pousser plus loin le raisonnement sur la raison de ce fractionnement de l'hôpital.



    • Lazarus
      Maître du jeu
      (0)1082+0$0383000000???
      id04.02.17 20:03
      (0)Volonté : 1082Messages : +0Réputation : $0$US : 383Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
      avatar
      (0)1082+0$0383000000???
        Le membre 'Will Donegal' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


        #1 'd20' : 10

        --------------------------------

        #2 'd20' : 15
      • Eveleen Callahan
        Indécis
        (5)365+0220945202035503018AdministratriceTraumatisée du grand "boom"V.I.P.
        id04.02.17 22:25
        (5)Volonté : 365Messages : +0Réputation : 2209$US : 45Xp : 20Force : 20Résilience : 35Agilité : 50Réflexes : 30Spiritualité : 18Astuce : AdministratriceTraumatisée du grand "boom"V.I.P.Badges :
        avatar
        (5)365+0220945202035503018AdministratriceTraumatisée du grand "boom"V.I.P.




          11 septembre 2016 - 17h07
          DANS LE COULOIR



          Là. L’enfant. Et puis. Le bruit, un craquement. Se retourner. Inspirer. Comprendre. L'enchaînement des évènements a une saveur qui ne lui est pas inconnue, étrangement. Pourquoi ?

          Le temps semble s’étirer juste assez pour lui laisser l’occasion d’assimiler les différentes informations. Et pour prendre une décision. Éviter un blessé supplémentaire semble plus pertinent que de se retrouver avec deux personnes invalides à la fois. Elle est juste assez proche pour se jeter, dans un mouvement plutôt incontrôlé, vers le vieux bougre. En une fraction de seconde, ils tombent tous deux au sol, dans le fracas létal et violent de l’éboulement, traversant la plaque de béton un peu trop entreprenante.



          Meilleur état que la dernière fois tu disais ?





          Elle reprend son souffle en souriant, mais avec précaution, noyée dans la poussière. Elle se relève non sans mal en détaillant la mine amochée de son compagnon de fortune.


          Merci... je suppose.
          Ça peut causer des hallucinations ce genre de blessure?



          Ahah ya pas d’quoi... euh, ah, non, normalement pas.



          Elle se contenta d’hausser les épaules d’un air embarrassé. Et... L’enfant ! Comme une décharge électrique l’information lui revient en plein dans la tronche. Vite ! Elle fait volte face et enjambe avec adresse la plaque écrasée au sol pour rejoindre l’enfant pris au piège quelques mètres plus loin.

          La voix du détective a résonné derrière elle mais c’est à peine si elle l’a entendue. Son palpitant a l’air de vouloir foutre le camp de sa cage thoracique et le sang lui bat dans les oreilles. Elle s’accroupit aux côtés du petit homme et ni une ni deux, intangible, elle plonge les bras dans les décombres pour en dégager son petit corps froid et pâle. Il est jeune, six peut-être sept ans. Grâce à son pouvoir, elle le porte et le dégage sans mal puis le laisse reposer devant elle, libéré de l'étau de béton qui lui comprimait le cœur et les poumons. Anesthésiée par l’adrénaline et essoufflée par l'effort qu'elle a fourni en usant de son pouvoir, elle attend, guettant un signe de vie, un souffle, quelque chose. Une, deux, trois secondes... elle n'attend pas plus pour commencer un massage cardiaque dans l'espoir de sentir son cœur redémarrer.




          Ah, ha, ha, ha, stayin' alive, stayin' alive.
          Ah, ha, ha, ha, stayin' alive.♪♫






          ► Récapitulatif

          www.Fiche-technique
          Pv : 200/200
          Fatigue : 80/690
          Volonté : 9/9

          Utilisation d'Evanescence x2 hors-combat = 40 + 40 de fatigue


          Jet de dé : Médecine (+5), pour réanimer le petit bout.




          .
      • Lazarus
        Maître du jeu
        (0)1082+0$0383000000???
        id04.02.17 22:25
        (0)Volonté : 1082Messages : +0Réputation : $0$US : 383Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
        avatar
        (0)1082+0$0383000000???
          Le membre 'Eveleen Callahan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


          'd20' : 5
        • Maître du jeu
          Maître du jeu
          (0)165+0$0134000000Maître de jeu

          id05.02.17 20:38
          (0)Volonté : 165Messages : +0Réputation : $0$US : 134Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Maître de jeu

          Badges :
          avatar
          (0)165+0$0134000000Maître de jeu

            Décadence

            Les Urgences, Groupe 2



            Un magnifique bout de béton a donc heurté la tête du détective juste avant de devenir intangible grâce au pouvoir de l'infirmière. L'éboulement fait un bruit monstre, soulevant encore des monticules de poussière... Eve a choisit: sauver l'homme valide et ensuite s'occuper du petit, coincé et suffoquant. Choix judicieux? Seul l'avenir nous le dira.

            Alors qu'elle se jette déjà pour sortir l'enfant, Will qui s'interroge, se voit prit de court. Il voit la jeune femme sortir aisément l'enfant des décombres comme si ceux-ci ne l'emprisonnaient plus. Drôle de spectacle... Pouvant expliquer son sauvetage quelques secondes plus tôt ? Pas besoin d'être détective, même avec un coup sur la caboche pour comprendre non ?

            Eve commence directement le massage cardiaque alors que les lèvres du petit ont déjà commencé à devenir bleues. Se répétant la musique ô tant bien connu de Stayin' Alive pour maintenir le rythme du massage. On peut voir là qu'elle a bien retenu ses cours, qu'elle sait ce qu'elle fait. Le souci, c'est qu'une fois le massage commencé, on ne s'arrête pas tant que personne ne vient dire que c'est fini ou si la victime revient à elle. Eve risque donc d'en avoir pour un moment...

            Will, tu as la tête qui tourne un peu. Il te faut quelques secondes pour souffler. Tu t'appuies donc à un mur, reprenant ton souffle. Pourquoi les terroristes auraient-ils voulu fractionner l'hôpital. Ce qu'il pouvait y avoir de particulier ici... Ou dans le reste de l'hôpital ? De ce que tu en sais: il y a la morgue en dessous, si celle-ci n'a pas été détruite, on doit encore pouvoir y accéder. Ou alors, on voulait garder un maximum de personnes: blessés, valides et mortes, au même endroit ? Mais si c'est ça, dans quel but ? Tu tente de te souvenir des dernières infos à la télévision ou sur le net que tu aurais pu éventuellement voir. Mais non, aucun souvenir sur une personnalité importante qui serait venue à l'hôpital. Donc si le bâtiment a été scindé en deux, laissant ainsi l'entrée coupée du reste, ce n'est surement pas pour rien. Ce que les terroristes veulent: se trouve donc ici ! Reste à présent à trouver ce que c'est. Ou encore, dernière hypothèse: des rumeurs comme quoi il y a eu d'autres explosions. Viser l'hôpital, les urgences, est un bon moyen de détruire les secours, de choquer l'opinion publique. Cette attaque n'a peut-être pour but que de secouer, traumatiser les gens.

            Eve continuant son massage cardiaque, espérant voir ce gamin revenir à la vie. Un infirmier se penche alors sur elle et l'enfant, tendant la main pour la poser sur l'épaule de l'infirmière.

            "Il est trop tard... C'est terminé. Vous pouvez arrêtez maintenant."

            Un autre infirmier arrive rapidement avec un brancard pour ramasser le petit. Disant qu'il allait l'emmener vers les autres pour éviter qu'il soit vu par les blessés. L'homme tire Eve un peu en arrière pour l'éloigner alors que l'autre traine sans pitié le corps du gamin sur le lit à roulettes... Avant d'avoir eut le temps de dire quelque chose, les deux infirmiers s'éloignent déjà avec la dépouille de James, âgé de 7 ans, venu ici pour un avant-bras cassé en étant tombé lors de son entrainement de sport. Le destin ayant voulu que ce soit ce jour là que les urgences soient prit pour cible par des terroristes... Le monde est cruel. Cela a surement l'effet du douche froide pour Eve, qui regarde la scène, impuissante. Si elle n'avait pas sauvé le détective, le petit respirerait-il encore ? Personne ne le sait.



            ► Récap joueurs

            Will: Pendant que tu observais l'infirmier dire à Eve d'arrêter, tu aurais pu remarquer un détail peut-être important. Un jet de perception si tu veux en apprendre d'avantage.

            Eveleen: Un gros coup au moral, le gosse est mort dans tes bras. Tu auras un malus de -1 sur ton prochain dé suite à un léger manque de concentration car cela t'as affecté. Si l'infirmier ne t'aurait pas arrêté: tu es persuadée que tu aurais pu le sauver... Pourquoi alors a-t-il fallu qu'il t'arrête ? Tu peux également faire un jet de perception si tu le souhaite, pour voir ce que Will pourrait avoir vu. Ou faire ce que tu veux à la place.
            -20 de fatigue supplémentaire pour le massage cardiaque qui a duré un peu plus de deux minutes.

            A vous de jouer !  



          • Will Donegal
            Esprit Libre
            (6)71+03450435601830836none
            id06.02.17 20:17
            (6)Volonté : 71Messages : +0Réputation : 3450$US : 4Xp : 35Force : 60Résilience : 18Agilité : 30Réflexes : 8Spiritualité : 36Astuce : noneBadges :
            avatar
            (6)71+03450435601830836none
              Finalement assis sur un débris, la tête entre les mains, Will serra un peu plus l'étau comme pour en extraire une image. "La Chambre mortuaire !" Il avait croisé l'inscription avec le pictogramme indiquant l'étage inférieur. S'ils ne pouvaient monter, une visite de la morgue semblait encore jouable.

              Lorsqu'il reconnecta avec la réalité, Eve se trouvait déjà sur le gosse, les deux mains rythmant son thorax. Mais l'acharnement de l'infirmière s'apparentait davantage à une torture auto-infligée qu'à un sauvetage. Le corps asphyxié du gamin, hoquetant à chaque appui, n'en restait pas moins inanimé. S'approchant d'elle pour lui faire constater l'évidence, le quadra fut coupé dans son élan par deux infirmiers. Le premier écarta l'irlandaise, tandis que le second récupéra grossièrement le défunt.

              Le ton, l'allure, l'accoutrement sous la blouse, tout, chez eux, trahissait l'imposture. Will était d'ailleurs suffisamment proche d'un des deux types pour en sentir l'odeur, âcre et piquante, caractéristique de la mort. Réminiscence d'un passé construit dans les rues de Beta.

              - " Tu as fait ce que tu as pu..." souffla-t-il à Eveleen, une main sur l'épaule, comme pour la consoler. Quiconque connaissait le vieil inspecteur aurait tiqué sur ce ton anormalement réconfortant. Le gosse était mort, c'était triste, surement, un peu. De là à dire que cela l'affectait ? Non. Tout ceci n'était qu'une diversion. " Viens, retournons dans le Hall, certaines personnes peuvent avoir besoin de notre aide. " La voix diminua subitement, pour n'être plus qu'un chuchotement, dès lors que les deux individus bifurquaient au fond du couloir. " Ces deux abrutis sont autant infirmiers que je suis l'abbé Pierre. " Autant dire, pas du tout. " J'ignore ce qui se manigance ici, mais y'a de grandes chances pour que cela tourne autour de la morgue. Reprends-toi, suis-moi et reste discrète ! Nous pleurerons l'enfant lorsque tout cela aura été résolu... et quelqu'un paiera pour sa mort. " Arme au poing, il prit le même chemin que les soi-disant infirmiers.

              ► Récapitulatif

              Jet de dé pour la discrétion (donc pas de malus !), histoire de pouvoir les suivre sans que cela ne déboucher sur un combat °°. Peut-être peut-on même profité d'un bonus, avec les cris et tout le brouhaha propre à la panique générale ?

              PV : 330 + 20 : 350 / 400 (Avantage "Guérison Rapide")
              Fatigue : 0 / 250
              Volonté : 5
              Discrétion : 1
              Malus au jet de réflexion : -2 (2ème tour / 5)


            • Lazarus
              Maître du jeu
              (0)1082+0$0383000000???
              id06.02.17 20:17
              (0)Volonté : 1082Messages : +0Réputation : $0$US : 383Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
              avatar
              (0)1082+0$0383000000???
                Le membre 'Will Donegal' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


                'd20' : 2
              • Sigrún Andersen
                Bienfaiteur
                (5)162+01444056202538382525none
                id07.02.17 18:55
                (5)Volonté : 162Messages : +0Réputation : 14440$US : 56Xp : 20Force : 25Résilience : 38Agilité : 38Réflexes : 25Spiritualité : 25Astuce : noneBadges :
                avatar
                (5)162+01444056202538382525none

                  11 septembre 2016 - Event Décadence



                  Les ordres avaient été donnés et tout le monde se mit à la tâche. Enfin, presque tout le monde. Sigrún fit mine de chercher quelque chose qui serait tombé de sa poche tandis que tout le monde sortait de la salle de repos. Agenouillée, elle tâtonnait d’une main le sol et soulevait quelques morceaux de la peinture qui s’était décollée du plafond. De l’autre, elle cherchait son téléphone.

                  _C’est bon, tout le monde est dehors…

                  Pour quel genre de chef passerait-elle si on venait à remarquer qu’elle faisait passer ses propres inquiétudes avant celles des autres ? Il fallait qu’elle sache ce qu’il se passe. Elle consultait alors son feed facebook. Rien. L’urgentiste chercha donc à checker twitter, où les informations sont bien plus rapides.

                  Elle aperçut un twit de la part de @ValTur. Sigrún n’avait aucune idée de qui elle était, mais son message avait été retwitté par plusieurs de ses contacts. Il semblait qu’il y avait eu plusieurs explosions. A vrai dire, cela la réconfortait : elle s’imaginait que s’il y avait eu plusieurs explosions disséminées aux quatre coins de la ville, alors il s’agissait peut-être d’un message provenant d’un groupe terroriste. La date lui faisait arriver à cette conclusion également. Si les attentats du 11 septembre 2001 avaient réussi à démolir un gratte-ciel entier et si l’hôpital tenait encore debout, alors il n’y avait pas d’autres explosions à craindre. Du moins pour l’instant ; la chef des urgences pensait qu’il s’agissait d’une mise en garde et que les autorités de la ville recevraient un message crypté d’ici peu, comme dans tous les films Hollywoodiens.

                  Tout à coup, deux personnes lui vinrent à l’esprit : Sa mère et Akseli. Elle devait les appeler. Sigrún essaya le numéro direct de la chambre de sa mère, aucune réponse. Une deuxième fois, aucune réponse et la panique montait. La troisième fois, elle appelait le centre directement. Elle put avoir quelqu’un au téléphone lui signalant qu’ils avaient mis les résidents en sécurité.

                  Il ne manquait plus qu’Akseli. Lorsqu’elle l’appella, cela ne sonna point : son téléphone était éteint. Elle se rendit alors à son tour dans le hall et aperçut Eveleen en compagnie d’un homme inconnu qui portait une arme dans sa main.

                  _Qu’est-ce qu’il se passe ici !?! Vous allez où comme ça ?!



                  _____


                • Eveleen Callahan
                  Indécis
                  (5)365+0220945202035503018AdministratriceTraumatisée du grand "boom"V.I.P.
                  id08.02.17 20:39
                  (5)Volonté : 365Messages : +0Réputation : 2209$US : 45Xp : 20Force : 20Résilience : 35Agilité : 50Réflexes : 30Spiritualité : 18Astuce : AdministratriceTraumatisée du grand "boom"V.I.P.Badges :
                  avatar
                  (5)365+0220945202035503018AdministratriceTraumatisée du grand "boom"V.I.P.




                    11 septembre 2016 - 17h11
                    DANS LE COULOIR



                    Les oreilles bourdonnantes, à bout de souffle, rien ne semblait pouvoir la stopper. S’était-elle trompée ? Et si... Alors que les deux étranges infirmiers éloignent le corps inerte et sans vie du petit homme, elle se contente de fixer ses mains tremblotantes. C’est comme s’ils en avaient oublié un petit bout ici, elle le sent encore, presque tiède, au bout des doigts. Et si elle l’avait secouru en premier ? Peut-être... Elle relève la tête pour détailler le personnel soignant. Elle connaît presque tout le monde ici. La poussière dense qui flotte dans l’air brouille sa vue, et alors qu’elle se frotte les yeux elle ne parvient pas à discerner le visage des infirmiers. Peut-être l’issue aurait-elle été différente.

                    La main ferme de son compagnon d’infortune, sur son épaule, a quelque chose d’incroyablement chaleureux tant elle contraste avec la brutalité des événements. Cela semble la ramener à un semblant de réalité. Elle inspire profondément puis entreprend de se ressaisir et de se relever. L’imprévu se mêlant à la malchance, sa tête heurte quelque chose. Quelque chose de foutrement dur..


                    Aïe, ‘chier d’merde putain…


                    Alors qu’elle se masse le cuir chevelu, Will se met à chuchoter. Elle l’observe avec attention.



                    Ces deux abrutis sont autant infirmiers que je suis l'abbé Pierre. J'ignore ce qui se manigance ici, mais y'a de grandes chances pour que cela tourne autour de la morgue. Reprends-toi, suis-moi et reste discrète ! Nous pleurerons l'enfant lorsque tout cela aura été résolu... et quelqu'un paiera pour sa mort.












                    Elle était sceptique. Elle ne prêta pas attention à l'arme qu'il avait dégainée de nouveau. Quelque chose déraillait aujourd’hui, oui. En fait, tout allait de travers pour être exacte. Avant qu’elle n’ait le temps de lui répondre, son amie et collègue réapparue, dans l’encadrement de la salle de repos.


                    Qu’est-ce qu’il se passe ici !?! Vous allez où comme ça ?!




                    Eve ouvrit la bouche pour lui répondre, mais aucun son ne sortit. La douche froide qu’elle avait prise lui avait filé un sacré coup au moral - si tant est qu’il fut encore présent après l’explosion. Le regard qu'elle lui jeta témoigna de son désemparement.






                    ► Récapitulatif

                    www.Fiche-technique
                    Pv : 195/200
                    Fatigue : 100/690
                    Volonté : 9/9

                    PV -5 + une bosse et le mal de crâne
                    +20 fatigue pour le massage cardiaque




                    .
                  • Maître du jeu
                    Maître du jeu
                    (0)165+0$0134000000Maître de jeu

                    id11.02.17 18:22
                    (0)Volonté : 165Messages : +0Réputation : $0$US : 134Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Maître de jeu

                    Badges :
                    avatar
                    (0)165+0$0134000000Maître de jeu

                      Décadence

                      Les Urgences, Groupe 2



                      Notre détective était déterminé. Il comptait bien en apprendre d'avantage sur ces deux employés de l'hôpital. Il avait des doutes sur eux, il avait peut-être raison. Ils étaient venu quasiment arrêter le sauvetage du gamin, ont embarqué le corps sans une once de pitié, sans chercher à savoir si ses parents étaient dans le coin ou non. Ainsi, Will avançait à pas de félin, son arme à la main, le regard vif suivant les deux énergumènes.

                      Pendant ce temps, Eveleen se massait le crâne, les larmes aux yeux suite au choc de s'être cognée. La malchance semblait s’acharner sur elle... Reste qu'elle comptait suivre le détective, surement pour voir s'il avait flairé une piste ou s'assurer qu'il ne ferait pas une folie en tirant dans le tas. Sait-on jamais... Avec le stresse d'un attentat, n'importe qui étant armé pourrait faire n'importe quoi. Non ?

                      Will avançait donc, se rapprochant doucement, tendant l'oreille pour écouter les discussions. Mais là, quelqu'un lui coupa la route ainsi que son champs de vision. Une femme, blonde avec des ailes, se tenait devant lui. Le regardant d'un œil mauvais. Apparemment la chef du service ne semblait pas apprécier de voir un homme armé se promener dans les locaux même si cela pourrait s'avérer rassurant. Reste que grâce à son intervention, à sa question, elle déconcentra Will. Les deux infirmiers avaient disparu...

                      Une femme hurlait dans le hall, elle était tombée à genoux et pleurant toutes les larmes de son corps. Répétant sans cesse "Mon fils ! Mon petit garçon !". Plusieurs personnes l'observaient, consternés et tristes pour elles. Certains s'approchent d'elles pour la réconforter. C'est alors qu'un grondement retentit, comme la foudre venant de s'abattre non loin du bâtiment. Une autre explosion ?

                      Dans la rue devant l'hôpital, la foudre éblouit les passants. L'explosion ayant suscité l'intérêt d'une méta-humaine, elle est venue au plus vite pour voir ce qu'il se passait. Ayant utilisé son pouvoir pour se rapprocher rapidement afin de ne pas perdre de temps... C'est ainsi que Fareeha arrivait sur les lieux de l'attentat.



                      ► Récap joueurs

                      Vous pouvez accoster la dame en larmes si vous le désirez.

                      Vous pouvez également me lancer un dé de perception/analyse ou encore mémoire pour obtenir (peut-être ?) quelques informations supplémentaires sur l'activité dans le hall des urgences.

                      Vous êtes libres de discuter également: je crois qu'une discussion entre Will et Sigrùn risque de se faire (enfin un débat pour savoir si Will va se promener arme à la main ou non ? :P)

                      Fareeha: +70 de fatigue pour ton arrivée en utilisant Lightning Ball, je te laisse le choix pour dire que tu entre directement dans le bâtiment ou que tu t'arrête à coté (à l'abri des regards ou autres).



                    • Fareeha Amari
                      Croisé
                      (12)303+599809501010504010FondateurTraumatisé du grand "boom"MeeticCourageuxFlooderX-treme FloodVoteurModèleV.I.P.
                      id12.02.17 20:27
                      (12)Volonté : 303Messages : +5Réputation : 9980$US : 9Xp : 50Force : 10Résilience : 10Agilité : 50Réflexes : 40Spiritualité : 10Astuce : FondateurTraumatisé du grand "boom"MeeticCourageuxFlooderX-treme FloodVoteurModèleV.I.P.Badges :
                      avatar
                      (12)303+599809501010504010FondateurTraumatisé du grand "boom"MeeticCourageuxFlooderX-treme FloodVoteurModèleV.I.P.











                        A true hero is never late

                        But she's not a hero yet


                        11 septembre 2016 - 17h03
                        APPARTEMENT


                        Boudée par les militaires en place à Libertytown, Fareeha passait l'après-midi chez elle, faisant un petit somme pour se remettre doucement du Jet Lag (étant arrivée aux USA il y a quelques jours à peine). Elle fut subitement réveillée par un vrombissement des baies vitrées du loft. En sursaut, elle se jette en cette direction pour voir d'épaisses colonnes de fumées s'élever dans l'horizon de la ville, une bien plus proche que les autres. Ni une ni deux, l'héritière du maître de l'Olympe s'habille, sort sur son balcon et s'envole dans une boule de foudre vers la source la plus proche.


                        11 septembre 2016 - 17h12
                        DEVANT L'HOPITAL


                        C'est devant l'hôpital que le ciel se déchira pour laisser un éclair fissurer l'air ambiant et s'écraser au sol. Étrangement, personne n'a été blessé, personne ne se trouvait là. Une fine fumée laissa place à Fareeha à l'endroit de l'impact de la foudre et du sol. Le regard alerte, elle donna rapidement des coups de tête autour d'elle, comme pour voir si elle pouvait repérer rapidement des gens pouvant nécessiter son aide. Les pompiers sont déjà sur place à évacuer les blessés. Elle pourrait trouver étrange qu'ils soient déjà intervenus si vite, mais n'étant pas vraiment du pays, elle ne pouvait pas savoir si c'était normal ou non donc n'y prêta pas une grande attention particulière, bien que son regard se posa sur le camion le temps de la réflexion.

                        Si personne n'était dans le besoin autour d'elle, elle allait entrer dans le bâtiment, ou ce qu'il en restait, pour reproduire le processus de recherche de personne dans le besoin. Pas un seul instant elle ne se disait que son arrivée allait en effrayer quelques uns, mais elle aperçu bien les regards se poser sur elle, même si cela ne la dérangeait pas outre mesure...






                        ► Récapitulatif

                        Ma FT

                        PV : 300

                        Fatigue : 70



                        Je fais un jet de perception pour voir si je trouve quelqu'un dans le besoin (bonus si c'est un enfant tout seul).
                        (Aucun modificateur positif)





                      • Lazarus
                        Maître du jeu
                        (0)1082+0$0383000000???
                        id12.02.17 20:27
                        (0)Volonté : 1082Messages : +0Réputation : $0$US : 383Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
                        avatar
                        (0)1082+0$0383000000???
                          Le membre 'Fareeha Amari' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


                          'd20' : 9
                        • Will Donegal
                          Esprit Libre
                          (6)71+03450435601830836none
                          id13.02.17 22:15
                          (6)Volonté : 71Messages : +0Réputation : 3450$US : 4Xp : 35Force : 60Résilience : 18Agilité : 30Réflexes : 8Spiritualité : 36Astuce : noneBadges :
                          avatar
                          (6)71+03450435601830836none

                            Les salops marchaient vite, Will entendait néanmoins encore leurs voix, sans en comprendre un seul mot, à croire qu'ils ne discutaient pas en anglais... . Mais après le distributeur, le plafond, le gosse, voilà que le destin s'acharnait de nouveau en le stoppant net dans son élan. Une autre tête en blouse blanche venait de faire irruption face à lui. L'irritation se lut alors sur son visage, d'autant plus lorsqu'il comprit que la trace des deux infirmiers lui échappait.

                            Le brouhaha ambiant, la confusion générale, le sifflement persistant dans ses oreilles... et maintenant elle. Will sombrait peu à peu vers la déraison.

                            - " Je vais où je veux... " Cracha-t-il entre ses dents, avant de lever le bras pour pointer son SIG sur le visage de l'inconnue. Irascible ? Le mot était faible et le geste à la hauteur de sa colère. " Eveleen, tu la connais ? " Son regard ne quittait pas celle qu'il mettait en joug. Il approcha même son visage. " Ou elle nous retarde pour laisser une chance à ses deux voleurs d'cadavres, de s'enfuir ? "

                            Du pouce, il arma le chien de son arme. La patience de l'ancien inspecteur s'était échappée avec ses deux cibles.

                            ► Récapitulatif
                            Jet de dé pour intimider Sigrùn (Will est Jaune et pas très patient, sorry).
                            Naaan, en vrai il va pas tirer, enfin je crois... je pense... j'espère ?

                            PV : 330 / 400 (Hérésie ! On me refuse  "Guérison Rapide" sous prétexte, que, soit disant, j'ai pas 80 en Résilience/Résistance)
                            Fatigue : 0 / 250
                            Volonté : 5 - 2 : 3
                            Intimidation : 5 + 4 : 9 (bonus volonté)
                            Malus au jet de réflexion : -2 (3ème tour / 5) - non impacté sur ce jet.


                          • Lazarus
                            Maître du jeu
                            (0)1082+0$0383000000???
                            id13.02.17 22:15
                            (0)Volonté : 1082Messages : +0Réputation : $0$US : 383Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
                            avatar
                            (0)1082+0$0383000000???
                              Le membre 'Will Donegal' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


                              'd20' : 13
                            • Eveleen Callahan
                              Indécis
                              (5)365+0220945202035503018AdministratriceTraumatisée du grand "boom"V.I.P.
                              id14.02.17 21:54
                              (5)Volonté : 365Messages : +0Réputation : 2209$US : 45Xp : 20Force : 20Résilience : 35Agilité : 50Réflexes : 30Spiritualité : 18Astuce : AdministratriceTraumatisée du grand "boom"V.I.P.Badges :
                              avatar
                              (5)365+0220945202035503018AdministratriceTraumatisée du grand "boom"V.I.P.
                                Maître de jeu a écrit:
                                Tu remarques rapidement que l'un d'eux est étendu sur le sol, le crâne fracassé et sa blouse retirée. Alors que tu l'avais vu un peu plus tôt en parfaite santé, choqué par l'explosion certes, mais vivant et indemne.
                                +
                                - un homme dans un coin semble encore en état de choc et regarde bizarrement les infirmiers.
                                - depuis le trou dans le plafond, tu peux voir quelqu'un qui semble observer la scène, mais tu ne vois pas son visage.




                                11 septembre 2016 - 17h12
                                COULOIR-HALL



                                Ça suffit. Ressaisis-toi, bordel.



                                Alors qu’elle inspirait pour se calmer, Eve prit une seconde pour comparer ses souvenirs à la vision qu’elle avait actuellement du hall. Elle notait nombre de différences, des plus futiles aux plus… étranges. Alors que son scepticisme atteignait sûrement son apogée, elle fut interrompue dans ses pensées par les vociférations du vieil ours ;



                                   

                                Eh oh non, oui... c’est bon, stop, c’est le docteur Andersen, je la connais. Tout va bien.


                                   

                                Joignant le geste à la parole, elle s’était interposée entre eux et appuyait ses propos d’un geste rassurant des mains. Elle reprit promptement le fil de sa pensée.


                                   

                                Je.. quelque chose ne va pas là. J’veux dire, à part l’explosion. Ya des mecs étranges qui traînent dans le coin et je les ai jamais croisés ici Sigrùn. Et ils ont pas l'air d'être des secours. Pis.. Ce gars là, par terre, c'est pas l'explosion qui l'a mis dans cet état, il était encore debout ya quelques minutes, avec nous dans la salle de repos, et il avait encore sa blouse... Putain.



                                Alors qu’elle poursuit son observation avec un léger haut-le-coeur, un craquement sourd, puissant, et surtout tout proche, retentit - pendant moins d’une seconde. Surprise, elle recule d’un pas, alerte et le cœur battant, avant d’en conclure qu’il ne s’agit pas d’une énième explosion. Elle ignore la cause de ce vacarme, en tout cas elle ne discerne rien aux alentours. Elle relaie cette information au second plan pour chercher quoi faire dans l’immédiat, question de priorité. Et... là ! Elle aurait juré voir quelqu'un les observer à travers une partie du plafond défoncé. A-t-elle rêvé ? Elle baisse les yeux en secouant la tête, puis elle souffle doucement à ses deux compagnons :


                                Bon. À défaut d'avoir les deux autres zigotos sous la main, ya bien quelqu'un qui va pouvoir nous dire quelque chose nan ? Moi j'vais voir.


                                La priorité semblait être de trouver quelqu'un qui puisse lui raconter ce qui s'était passé dans le hall, parce que visiblement, quelque chose avait eu lieu en plus de l'explosion. Sans même attendre une réponse, elle s'était engagée dans le hall d'accueil. Elle avait  remarqué un homme, dans un coin, qui les dévisageait avec méfiance. Elle prit une voix douce.


                                Excusez-moi monsieur, ça va ? Vous.. vous savez c'qui s'est passé ici ?



                                ► Récapitulatif

                                www.FicheTechnique
                                Pv : 195/200
                                Fatigue : 100/690
                                Volonté : 9/9

                                Aucune technique utilisée ni action particulière entreprise, à part attendre une réponse de l'homme en question.

                                HRP: COMME J'AI GALÉRÉ POUR CE POST. DÉSOLÉE C EST PAS FOLICHON.


                                 


                                .
                              • Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant