Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

The king of Jade N°1: Un Palais bien trop calme - Bhoutan

  • Jack Hamilton
    CIVIL - Juge
    (0)2430013201525254045none
    id07.03.17 15:48
    (0)Volonté : 24Messages : 300$US : 13Xp : 20Force : 15Résilience : 25Agilité : 25Réflexes : 40Spiritualité : 45Astuce : noneBadges :
    (0)2430013201525254045none
    avatar
    (0)2430013201525254045none
      CIVIL - Juge
      The
      King of
      Jade
      Un Palais bien trop calme

      Le palais était relativement calme en cette matinée. Pas un mot ne sortait des pourtant nombreuses personnes qui déambulaient paisiblement à leurs tâches dans les pièces et couloirs de l'édifice. L’ambiance était serte calme, mais pourtant, à peu près partout dans la demeure du roi, on entendait clairement et distinctement les voix caractéristiques de prêtres en pleine office. Ces derniers priaient alors aux sons des bols, des cloches et de tambours rituels au milieu du palais dans le temple qui leur avait été confié.

      Parmi tous ses hommes, était ainsi assit le roi, Kunga Yonten. Dans une posture de médication, cet être divin devenue roi, il y a de cela quelques mois, priait dès lors avec les moines face à un petit bûché où le bois y crépitait légèrement, dégagent par ailleurs une petite odeur de fumée au milieu et d'autre encens qui parfumaient la pièce.

      Chantant tous en cœur, ils répétaient inlassablement le même mantra depuis plus d'une demi-heure, '' Om Mani Padme Hum ''. Sans défaillir à leur tâche, tous étaient entièrement prit dans l'expression de leur fois.



    • Maître du Jeu 2
      Personnage non joueur
      (0)10$010000000none
      id21.03.17 19:17
      (0)Volonté : 10Messages : $0$US : 10Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
      (0)10$010000000none
      avatar
      (0)10$010000000none
        Un palais bien trop calme


        Bien loin des États Unies et avec un léger mal du pays, une personne avançait, entrant dans ce palais majestueux. Accompagné par plusieurs personnes, le petit groupe se déplaçait dans le hall d'entrée et chacun pouvait s'émerveiller de la décoration qui y était présente. Il régnait ici un calme incroyable: une silence presque... Oppressant. Un homme vint arrêter le petit groupe pour demander leurs identités. Celui qui semblait être le chef: un homme habillé d'un costume noir et d'une cravate, fit un sourire. Il avait la quarantaine, aimait prendre soin de son bouc et ses cheveux poivres et sels. Il était ici pour affaire et c'est ce qu'il expliqua. Son métier était simple, mais il ne pouvait le dire à n'importe qui. Trafiquant... Et de tout ou presque. Aujourd'hui, il était là pour une vente d'esclaves: trois femmes l'accompagnaient, il espérait en tirer un bon prix. C'étaient les trois d'excellente danseuses et notre homme savait que le roi d'un palais comme celui-ci, devait probablement être friand de ce genre de choses. Sinon, elles feraient d'excellentes filles de joies. Avec lui et les trois femmes: il y avait deux hommes lourdement armés, juste au cas où... On est jamais trop prudent.

        On lui dit que le roi priait, qu'il faudrait donc patienter. D'accord... Mais allait-on le laisser ici à attendre ?


        Spoiler:
         
    • Jack Hamilton
      CIVIL - Juge
      (0)2430013201525254045none
      id22.03.17 15:44
      (0)Volonté : 24Messages : 300$US : 13Xp : 20Force : 15Résilience : 25Agilité : 25Réflexes : 40Spiritualité : 45Astuce : noneBadges :
      (0)2430013201525254045none
      avatar
      (0)2430013201525254045none
        CIVIL - Juge
        The
        King of
        Jade
        Un Palais bien trop calme



        Le rite se poursuivait dans une harmonie quelque peu envoûtante. La récitation du mantra ainsi faite simultanément par toutes les personnes, donnait ainsi à la pièce un aspect encore plus mystique qu'elle pouvait déjà l'être bien avant. La cérémonie avait devant elle encore un bon quart-heure avant de se conclure, tous en était conscient, même ceux qui n'était pas au sein de pièce à participer au rite. Pourtant, le roi lui devenant de moins en moins concentré à sa tâche ; et pour cause, la présence intrigante d'un des serviteurs postés juste à l'entrée du temple. Kunga l'avait entendue arriver en raison du manque de finesse dans sa démarche rapide et lourde. L'homme avait couru jusqu'ici et le souffle encore court, il fixait son roi en attendant avec impatience la fin de la prière.

        Le roi, bien conscient de l'étrangeté de la présence de son serviteur à cet instant, vint à s'arrêtait délicatement dans sa récitation. Par la suite, avec lenteur et dévotion, il vint à mettre genoux et mains à terre, puis se fut le tour de son front. Courbant l'échine face à l’imposante statue de Bouddha qui était érigé devant lui, le roi demanda pardon et se leva pour rejoindre la porte dans un pas serte lourd, mais très lent et calme, bien conscient qu'il ne devait pas déranger les prêtes dans leur dévotion.

        Arrivé face à son serviteur, Kunga lui fit signe poliment de se taire et l’incita à le suivre. Parcourant quelques mètres dans le couloir l'éloignant du temple, le roi, dans son dialecte dzongkha, propre au langage de son pays, vint demander quelles étaient les raisons qui ont poussé son serviteur à le faire interrompre sa prière. L'homme alors quelque effrayé s’excusa à maintes reprises et vint à informer à son roi la présence d'étrangers dans l'enceinte du palais. Intrigué, Kunga chercha à en savoir plus, mais son serviteur semblait ne pas en savoir plus. Le roi prit alors la décision de les réservoirs dans la salle du trône où il comptait bien les attendre. Par la même occasion, il demanda à son serviteur de mettre les gardes en alerte dans l'éventualité d'un action néfaste à son attention ou envers son peuple.

        Rejoignant dés lors son trône, le roi vint à y prendre place. S’installant alors sur son trône de pierre surmonté d'un peau de bête, ainsi placé au bout de cette immense pièce où étaient érigés sur les murs tapis et draps somptueux ; et où pas le moindre morceau d'or n'avait sa place comme dans tout le palais, contrairement à certaines pierres plus où moins précieuses qui agrémentaient quelques objets décoratifs. Car oui, le roi avait décrété que l'or était impur au sein de son domaine, attisant fausse des convoitises malsaines selon lui.

        Attendant l'entré de ses étrangers avec un air quelque peut intrigué, Kunga ne cacha pas au passage la façon dont-il les dévisagea quelque peut, cherchant à les jaugés et à comprendre de lui-même ce qu'il pouvait faire ici.

        ''Bienvenue'' Dit-il dans sa langue maternelle avant de poursuivre dans un anglais encore un peu hésitant. ''Bienvenue dans pays et surtout dans mon palais ! Je suis Kunga Yonten, Seigneur et serviteur des cieux ! À qui ai-je l'honneur et que me vaut votre visite noble étranger ? ''






        Fiche Technique

        Technique(s) utilisée(s):
         

        Je vais tenter un jet de sociabilisation (+2) pour voir si son accueil passe bien où non. Cela pourrait sympa si l'échange commence déjà mal xD

        P.S.:
         
      • Lazarus
        Maître du jeu
        (0)1163$0418000000???
        id22.03.17 15:44
        (0)Volonté : 1163Messages : $0$US : 418Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
        (0)1163$0418000000???
        avatar
        (0)1163$0418000000???
          Le membre 'Kunga Yonten' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


          'd20' : 16
        • Maître du Jeu 2
          Personnage non joueur
          (0)10$010000000none
          id24.03.17 20:04
          (0)Volonté : 10Messages : $0$US : 10Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
          (0)10$010000000none
          avatar
          (0)10$010000000none
            Un palais bien trop calme


            Après un certain temps à attendre, on ordonna au groupe de bien vouloir se diriger vers la salle du trône. Accompagné par plusieurs garde, le petit comité avança tranquillement dans les couloirs du palais. Le trafiquant était confiant, il avait d'un pas serein tout en regardant la décoration, notant l'absence d'or comme beaucoup de rois aimaient en mettre partout. Ce pays manquait-il cruellement de richesse ou était-ce pour une autre raison ?

            Derrière lui, ses hommes avançaient également. Calmes mais sur le qui-vive. Sous leurs vestes en cuirs, ils avaient une arme de poing pour l'un et une mitraillette pour l'autre ainsi que des grenades, au cas où et plusieurs autres hommes les attendaient dehors. Et oui, on ne se rend pas chez un dirigeant d'un pays aux allures de dictature sans un minimum de préparation. Mais il faut tout de même oser le faire sans y être invité. C'était la spécialité de Alek Johnson, trouver des clients potentiels et créer le besoin. Si le roi ne voulait pas d'esclaves, il pourrait lui proposer autre chose: drogue, arme, relation avec d'autres gouvernements. Tout était possible, ou presque... Et rarement de façon légal. Les danseuses quand à elles marchaient d'un pas nerveux: elles savaient pourquoi elles étaient ici et finir comme prostitués ne les enchantaient pas vraiment.

            Ils arrivèrent finalement à la salle du trône et y virent le roi. Le petit groupe fut surprit: l'homme assit sur l'immense siège en pierre était... Peu commun ? Il était grand et musclé, une montagne de muscles même. Mais surtout, c'était la couleur de son épiderme qui surprenait: verte. Le roi les salua et les accueillit en se présentant comme seigneur et serviteur des cieux. Un illuminé pensé Alek, il fit un sourire. L'homme aussi impressionnant qu'il soit semblait poli et aimable. En tout cas son accueil n'avait en soit rien d'hostile, bien au contraire. Alek s'avança d'un pas, inclina la tête pour saluer le roi tout en montrant ainsi du respect et prit finalement la parole.

            "Votre majesté, c'est un honneur et un plaisir de vous rencontrer. Je me nomme Alek Johnson, enchanté. Je suis ici pour... Affaires. Je m'excuse de ma visite sans avoir prit le temps de vous prévenir. A la recherche de nouveaux clients, je fais la démarche de venir vous voir pour vous proposer mes services. Il parlait lentement, ayant comprit que Kunga n'était pas encore parfaitement à l'aise avec l'anglais. Voici donc mon offre, un peu hasardeuse je vous l'accorde. Ces trois femmes: pouvant servir de danseuses ou... D'autres utilités selon vos gouts. Si cela vous intéresse: je vous en vend deux et la troisième est offerte, en guise d'amitié envers vous et votre pays."

            Alek attendait une réponse alors que les trois femmes frissonnaient d'effrois à l'idée d'être vendu à un homme aussi étrange et hideux que ce roi. Les deux gardes quand à eux observaient la scène en silence, habitués à ce genre de situations et ne se posant plus trop de questions...
          • Jack Hamilton
            CIVIL - Juge
            (0)2430013201525254045none
            id25.03.17 14:48
            (0)Volonté : 24Messages : 300$US : 13Xp : 20Force : 15Résilience : 25Agilité : 25Réflexes : 40Spiritualité : 45Astuce : noneBadges :
            (0)2430013201525254045none
            avatar
            (0)2430013201525254045none
              CIVIL - Juge
              The
              King of
              Jade
              Un Palais bien trop calme



              Le Roi de Jade assit sur son trône de pierre surplombé les étrangers s'étant clairement invité chez lui. Il les avait accueillis avec politesse, mais portait pourtant sur eux un regard inquisiteur, emprunt de curiosité et de questionnement. Jaugeant les hommes pour leur dangerosité et les femmes pour leurs qualités physiques, Kunga vint à écouter les paroles de l'homme semblant être le chef du petit groupe.

              Cette être aux cheveux grisonnant, semblait être un homme d'affaire, ou du moins, il en avait l'image de ce que le roi avait put s’en imaginer. Lui qui avait encore du mal à comprendre tous les tenants et les aboutissant de ce tout nouveau monde. Lui qui avait parvenu à combler certaines de ses lacunes, par la lecture et le visionnage de certaines ''images animées'' dans les ''tableaux électriques'' que l'on nomme ''Télévisions''. En tout cas, le but de cet homme devint de plus en plus clair au fil de ses explications, cet homme était un opportuniste, un marchand d'esclaves, si ce n'est bien plus encore.

              ''Je vois, c'est une offre alléchante, si vous me permettez cette expression.'' Dit le Roi avant de s'arrêter quelques instants en se tenant le menton.

              À une autre époque, cette entrevue n'aurait pas gêner le Roi qui aurait accepté la transaction sans problème, mais à l'heure d'aujourd'hui, cette idée lui est devenue plus complexe à envisager en raison des lois en vigueur et de l'importance qu'il porte à son image. Même si l'époque importe peut, il aurait payé pour eux et payera sans doute pour eux. Enfin, de tout temps, l'idée de les asservir ne lui trottera pas à l'esprit, envisageant simplement de leur laisser même le choix de le servir ou non, voir même leur donner le choix de la manière qu'elles le dédommageraient de cette aide inopportune.

              ''Bien, quelle est votre offre ? Je vous payerais en or, nous n'avons que faire de cette chose contrairement à vous occidentaux, vous y portez un certain attrait, il me semble.'' Poursuivit le Roi avant de s'arrêter quelques instant, avant de se lever de son trône.

              ''Bien évidemment, il y a un point que vais éclaircir de primes abords. J'accepte serte votre marché, mais cela sera la première et dernière fois. Je n'apprécie guère que l'on fasse des femmes des marchandises, elles seront dorénavant libres. Elles seront libres de me servir ou non, je n'ai que faire, de même, libre à elle de vous poursuivre juridiquement parlant. '' S'avançant vers le groupe, Kunga fit signe aux femmes de sortir, suivit rapidement d'un autre signe pour ses gardes, qui eurent au passage, un certain temps à comprendre qu'il désirait les voir eux aussi dehors, prétextant oralement de plus, les voir chercher de l'or pour les convives.

              Refermant la porte derrière eux, le roi rejoignit son trône et poursuivit tout en asseyant.''Bien, je présume que vous n'avez pas que des pauvres femmes à me soumettre ? Je ne suis serte pas née de cette époque, mais les mœurs me semblent être les mêmes de tout temps. Votre arc à plus de corde que cela, j'espère ? Si c'est bien l'expression à employé ? N'est-ce pas ?'' Vins à sourire le roi et portant un regard malicieux à l'égard de ses invités.





              Fiche Technique

              Technique(s) utilisée(s):
               

              Peut être faut-il là un jet de Business (3) ou de Négociation  (2) ? Dite moi s'il faut que je jet un dés ou non.
            • Maître du Jeu 2
              Personnage non joueur
              (0)10$010000000none
              id08.04.17 17:54
              (0)Volonté : 10Messages : $0$US : 10Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
              (0)10$010000000none
              avatar
              (0)10$010000000none
                Un palais bien trop calme


                Le roi semblait intéresser par l'offre, comme l'avait pensé Alek qui fit un sourire. Il lui demanda donc le prix et l'homme d'affaires allait prendre la parole. Mais le roi ajouta aussitôt que les femmes seraient libres. Autant libres de le servir ou non comme de s'en prendre juridiquement à Alek. L'homme en fut un peu surprit. Il avait pensé que ce roi était différent. Qu'il avait un coté plus... Sadique. Un tyran si vous préférez. Mais apparemment, Alek s'était largement trompé sur son client. Pour les femmes, aucun risque qu'elles tentent quelque chose contre lui de toute façon. Sa majesté ajouta qu'il ne ferait pas d'autres affaires, la vente d'esclaves ne lui plaisait pas. Bien, très bien... Il demanda donc à Alek s'il avait d'autres cordes à son arc, ce qui le fit sourire.

                "Pour les femmes, je pensais à 10.000$ par tête, soit 20.000 vu que la troisième vous est offert de bon cœur. Sinon... Je peux vous fournir en armes, en drogue ou si cela vous intéresse d'avantage: en informations. Je connais pas mal de monde et j'ai des employés un peu partout. Je pourrai vous avoir des informations sur vos pays voisins, d'éventuels fauteurs de troubles dans votre pays ou ailleurs qui auraient quelque chose contre vous."

                Une des femmes commença à s'éloigner. On venait de lui dire qu'elle était libre, qu'elle pouvait donc faire ce qu'elle voulait. Mais l'un des hommes de Alek l'attrapa par le bras, lui soufflant que rien n'avait encore été payé et donc: qu'elle ne bougerait pas de là avant. Les deux autres restaient immobiles, comme de marbre.


                Dans le cas présent, il y avait pas trop de dé à lancer. Alek comptait bien proposer ses services et si tu achète les femmes, tu en fais ce que tu veux.

                Après, à toi de juger si lancer un dé, avec tel ou tel compétences est pertinent ou non ^^
              • Jack Hamilton
                CIVIL - Juge
                (0)2430013201525254045none
                id29.04.17 11:59
                (0)Volonté : 24Messages : 300$US : 13Xp : 20Force : 15Résilience : 25Agilité : 25Réflexes : 40Spiritualité : 45Astuce : noneBadges :
                (0)2430013201525254045none
                avatar
                (0)2430013201525254045none
                  CIVIL - Juge
                  The
                  King of
                  Jade
                  Un Palais bien trop calme



                  S’étant ainsi lourdement posé sur son trône de pierre, le roi, portant alors son regard sur ses convives, vint à réajuster un de ses innombrables colliers de pierres précieuses de ses imposantes mains. Hésitant quelques instant, il vint ainsi à retiré délicatement le dit colliers qui pendait alors sur son torse qui le gênait tant. Puis, du bout de ses doigts, qui par ailleurs étaient aussi grande que pouvait l'être des poings d'humains normaux, le bon roi vint à le tendre à l'homme qui se dressait devant lui et lui dit ses mots.

                  '' Tenez ceci ! Opale, Jade et Rubis, entre autres. Prenez cela pour gage de ma bonne fois et laisser ses femmes retrouver leur liberté, je vous pris. '' Dit-il ainsi le plus calmement du monde avant de patienter et d'attendre ainsi l'arrivé de ses hommes chargés d'or.
                  Quelques instants de calme plat s’installa. Un peu dérangeants, les regards s'échangeaient alors dans une tension un peu palpable. Le roi réfléchissait ainsi en parallèles aux autres offres de l'étranger, puis, quand vint ses hommes chargés d'or, le roi se leva et tout souriant, indiqua à ses hommes de déposer l'or au pieds des étrangers.

                  '' Voyez ici votre dû ! Il me semble aussi qu'il y est une légère avance sur nos futures collaborations. En ce qui concerne ce point, avant toutes choses, le savoir m'est plus primordial que toute autres. Revoir l'équipement de mes forces sera serte une nécessité, mais connaître ses ennemies est sans nul doute la chose la plus importante de toutes. Renseignez-vous Mr Johnson ; et si vos rapports me plaisent, je vous couvrirai d'or, dans le cas contraire, le sort que vous avez infligé à ses femmes pourrait très bien être le vôtre, sachez le. Maintenant, si vous me le permettez, j'ai des doléances à écouter et un pays à diriger. Prenez soin de vous et passez une agréable fin de journée messieurs. ''

                  Se levant de son trône, le Roi vert prit la direction de la sortie, saluant au passage d'un signe de tête les hommes qu'il allait ainsi quitter, puis, s’engouffrant dans le couloir, il vint à s'éloigner de plus en plus et disparue progressivement du champ de vision du revendeur en tournant à une intersection.







                  Fiche Technique

                  Technique(s) utilisée(s):