Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

CHAPITRE 1 ─ DECADENCE

  • Lazarus
    Maître du jeu
    (0)1163$0418000000???
    id25.04.17 16:30
    (0)Volonté : 1163Messages : $0$US : 418Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
    (0)1163$0418000000???
    avatar
    (0)1163$0418000000???

      CHAPITRE 1 ─ DÉCADENCE

      LA TERREUR PUIS LE SILENCE



      LibertyTown se fige. LibertyTown subit les foudres d'on ne sait qui, d'on ne sait quoi. Doucement elle sombre dans la terreur, dans l'effroi et ses habitants avec. Un silence après les quatre grandes explosions, presque simultanées, à la hauteur des plus belles symphonies. Boum. Boum. Boum. BOUM. Le dernier semble voler l'effort de tous les autres tellement son coup est vibrant, puissant, éreintant - presque un soulagement que cela en finisse. Puis vint les hurlements. À ce moment précis, la face du monde changea à tout jamais.

      11 septembre ─ LibertyTown connaît son attentat le plus destructeur. Quatre explosions font rage à la Belltower, l’Hôpital Abraham, la Base Militaire et l'Espace Amadeus, qui ont retentit presque en même temps. On dénombre des milliers de blessés et 133 morts, dont le gouverneur Salem Turenne. LibertyTown n'a donc plus de dirigeant et fait face avec effroi aux revendications d'un groupe extrémiste méta-humains soupçonnés, avec le gang de Kerberos, d'avoir commis ces atrocités. La ville doit se reconstruire doucement et est laissée sans plus d'informations en deuil, une haine montante envers les méta-humains qui n'étaient déjà pas très appréciés...