La Terre, cœur de l’Univers, s'éveille au surnaturel… Janvier 2016, les méta-humains font leur apparition dans un fracas invraisemblable ; des hommes, des femmes, des enfants, personnes âgées à nourrissons, sont frappés par ce qu’on explique pas, des dons - ou une malédiction ? - qui les cataloguent comme des êtres à part entière, des faux humains, des méta-humains. Le monde entier est touché, nulle exception.

Nous sommes à LibertyTown, aux États-Unis, une ville aux grands enjeux, là où les méta-humains sont recensés en masse. Les médias s’y affolent, jouent des coudes pour avoir les derniers potins, les derniers événements marquants. Un jeu dans lequel tout le monde se plaît de participer, au point d’oublier la question essentielle à cette découverte : quel avenir pour ceux qui finiront par surpasser la race humaine ?

Lire la suite...
Actualités récentes
10/06 : Recrutement & Animation ─ www
30/05 : Amélioration du contenu graphique ─ www
29/05 : Système de succès opérationnel ─ www
Activité du forum
8 mois d'existence
Plus de 100 membres actifs
94 topics RP & 732 réponses RP

LE STAFF
LES PRÉDÉFINIS
LES AMIS

CHRONOSREP

(F) Jezabel Babylon Sohn - Croisée

  • Lazarus
    Maître du jeu
    (0)721+0$0352000000???
    id28.04.17 18:47
    (0)Volonté : 721Messages : +0Réputation : $0$US : 352Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
    avatar
    (0)721+0$0352000000???

      JEZABEL BABYLON SOHN

      JESSIE  / BELLA  - 21 ANS -  ADOPTÉE PAR UNE FAMILLE JUIVE TRÈS CROYANTE - REBELLE - ETUDIANTE EN HISTOIRE / SERVEUSE POUR PAYER SES ETUDES  - HÉTÉROSEXUELLE  - MÉTA-HUMAINE ; MÉTAMORPHE

      LIBRE - AMERICA CHAVEZ - MISS AMERICA


      Caractère :  Jezabel est en tant quête perpétuelle de réponses. Si elle ne s'était pas plongée dans l'Histoire, elle serait surement enquêtrice. Un trait de caractère explicable par ses origines: elle a été déposée dans un orphelinat quelques jours après sa naissance, sans rien, sans aucune indication. Malheureuse de cette condition - même si élevée avec beaucoup d'amour dans une famille juive qui lui a laissé beaucoup de bons principes - elle cherche qui elle est à travers l'Histoire, à travers ce qui peut bien la réconforter et lui donner des indices. Une obsession qui fait peur à sa mère adoptive qui lui voue un amour inconditionnel. Une relation parfois oppressante pour la jeune femme à la fois poussée par un élan de liberté à l'aurore de ses vingt et une années. Une jeune femme qui ne supporte ni l'injustice, ni l'inégalité... ce qui lui joue parfois des tours.

      Histoire : Jezabel n'a jamais connu ses vrais parents, abandonnée quelques jours après sa naissance dans un orphelinat, mais s'évertue à croire que c'est par obligation, que ça devait être ainsi, ne ressentant aucune colère pour ses géniteurs qu'elle espère retrouver un jour. La jeune fille n'est restée à l'orphelinat que quelques mois, adoptée par un jeune couple dans l'incapacité d'en avoir un naturellement. Elle a grandi dans une famille juive pieuse.

      Beaucoup d'amour autour de cette enfant appréciée de tous par son tempérament joueur et déterminée, respectueuse des autres et ouverte d'esprit - parfois un peu trop, allant en contradiction avec les croyances de ses parents ce qui peut parfois les confronter, elle n'étant pas du tout croyante. Très tôt elle développe un amour pour l'Histoire, qui la mènera à ses études actuelles.

      Lorsqu'elle entre dans l'adolescence, elle fera plusieurs fois face aux forces de l'ordre pour ses penchants à la justice: Jez vole les plus riches pour offrir aux plus pauvres. Traînant parfois dans le quartier de Beta - mais vivant à Upsilon - elle se confronte à la réalité dévastatrice qu'est la misère et tente de pallier à ça, se confrontant parfois aux moins gentils de ce quartier. Plus d'une fois elle décevra ses parents qui cherchent irrémédiablement à lui éviter tous soucis, conscient du danger qu'elle coure en allant à Beta.

      Lorsqu'elle atteint sa majorité, Jezabel perd son père dans un tragique accident à l'usine où il travaille. Dévastée, elle finira par partir une année en France afin de s'éloigner la ville et de tous ses maux. Lorsqu'elle revient, elle se décide enfin à commencer les recherches sur sa vraie famille, avec le soutien de sa mère, qui reste cependant sur la réserve. Aujourd'hui elle accepte totalement le fait que les méta-humains existent - bien que sa mère soit totalement contre eux - et vit dans la peur perpétuelle d'être l'un d'entre eux. Elle n'arriverait pas à décevoir une énième fois sa mère..

      Liens ;