Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

Amatrice de Boxe - Gabrielle

  • Invité
    Invité
    id30.04.17 19:16
    avatar
      « Ace Argone est déclaré vainqueur par chaos technique ! »

      La voix rauque de l’arbitre fait place à un mélange inaudible d’applaudissements et de cris. L’odeur de la transpiration combat celle de l’alcool tandis que dans de sales états, deux hommes se tapent le poing en guise de salutations, au milieu d’une foule de quelques dizaines de personnes. Des combats de boxe clandestins, il y en a toujours eu ici, à LibertyTown, mais l’arrivée des méta-humains et les récents évènements qui les accompagnèrent en favorisèrent la tenue.

      De quoi plaire au jeune britannique, qui venait une nouvelle fois de remporter un combat. Néanmoins, il n’avait guère de quoi se réjouir aujourd’hui : il s’était senti passé tout près d’une défaite cuisante – le K.O. étant la pire des humiliations pour lui – durant le quatrième round. Il n’avait donc pas de quoi rêver, et se contenta de serrer quelques mains sales.

      Ce triste bar dans lequel le combat avait eu lieu n’avait actuellement pas de nom. En pleine rénovation, cet établissement rejoignait de nombreux autres du secteur Deuzio dans une accumulation de propriétaires. Il fallait avouer que Beta n’attirait que peu les investisseurs et proprios : et les loyers se voyaient redistribués ou abandonnées pour de nombreuses raisons : la criminalité étant en tête de liste.

      « Un verre de scotch, et mets-moi quelques citrons à côté, s’adressa-t-il au garçon du comptoir. »

      Ce n’est qu’en s’essuyant la tête avec sa serviette que son regard fut amené à considérer une jeune femme, assise à côté de lui. Bien droite sur son tabouret, on pourrait se demander ce que cette blonde faisait ici dans un endroit aussi violent et porté sur les dérives, mais Ace sembla éviter les préjugés. Il sentait que cette inconnue n’était pas du tout étrangère à cet environnement.

      « Amatrice de boxe ? Désolé, le spectacle n’était pas des meilleurs ce soir. »

      Il n’en rajouta pas plus, et se contenta d’esquisser un sourire alors que le garçon lui apportait son verre. Ses yeux se reportèrent sur la jeune femme dont il attendait une réponse dans l’instant.
    • Gabrielle A. Reyes
      Genesis - EspritLibre
      (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
      id30.04.17 23:14
      (6)Volonté : 142Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
      (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
      avatar
      (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
        Genesis - EspritLibre



        Suite à une énième journée particulièrement harrassante au sein d'Aleph la belle, Aleph la Magnifique; et bien souvent Aleph la catin, Gabrielle avait décider de s'encanailler dans des quartiers un peu plus abordables. Car si le quartier principal de LT était regorgé de bar, salons de thé et autres lounges en tout genre, ces derniers étaient pour la plupart connus pour leurs prix faramineux; conduisant les habitants à se rabattre sur d'autres quartiers afin de pouvoir siroter quelques boissons à des tarifs moins exorbitants.

        Ayant enfilé son sempiternel bonnet noir assorti à sa veste sombre, Reyes avait choisi cette fois ci un bar qu'elle connaissait, y étant venue plusieurs fois auparavant, seule ou accompagnée d'ailleurs. Et comme à son habitude, son entrée avait attiré le regard lubrique de certains individus semblant quelque peu mal fagottés. Elle ne pouvait néanmoins leur en tenir rigueur car, outre le jean près du corps soulignant ses courbes fermes et désirables, la quasi-trentenaire avait cette fois ci décidé de laisser ses cheveux onduler dans la brise glacée de la soirée. Sa crinière d'un blond presque blanc soulignait son teint mât, révélant des origines exotiques; tandis que ses yeux noisette surplombait un faciès fin et délicat. Retirant les mains de ses poches, la femme vint s'asseoir nonchalamment au bar, commandant un verre de digestif, avant de perdre son regard dans les alentours sans forcément chercher un point d'accroche.

        Un tour rapide de la salle lui appris que comme à son habitude, le bar était fréquenté par des indivius dont la plupart semblaient peu recommandables et qui ne se doutaient sans doute pas des capacités de l'Ex Militaire. Retenant à grand peine un sourire amusé, Gabrielle jeta un regard au ring qui constituait le clou du spectacle de cette soirée. Plissant les yeux pour voir les deux protagonistes, elle constata à l'air fatigué des combattants que la petite compétition avait sans doute déjà commencé depuis un certain temps. Elle attarda son regard quelque temps sur l'attraction avant de s'en détourner avec un haussement d'épaules. Quelques minutes s'écoulèrent tandis que la jeune femme discutait paresseusement avec le patron, tâtant la situation dans ce quartier de la ville, cherchant à savoir par simple curiosité si les choses avaient changé. Quelle ne fut donc sa surprise lorsqu'elle vit l'un des boxeurs s'asseoir négligemment à ses côtés, commander un verre et entamer une conversation.

        D'abord étonnée de la façon plutôt cavalière qu'il avait adopté, Gabrielle fixa brièvement son allure: plutôt grand, musculature solide et cheveux blonds. Elle décela par ailleurs un léger accent; mais rien qui ne justifierait une remise à sa place glaciale. Elle se contenta donc d'afficher un sourire poli avant de porter son verre de bourbon à sa bouche. Le liquide lui réchauffa les entrailles quelques secondes plus tard, l'enveloppant dans une légère euphorie. Plaisante mais discrète. Reyes répliqua alors:

        " Pas de boxe particulièrement. Mais j'aime bien les sports de combat, ça a l'avantage de donner pas mal de sensations fortes. "

        Se gardant de préciser qu'elle était elle même redoutable au Close Quarter Combat et au Jeet Kune Do, elle renchérit:

        " Je dois avouer que je ne suis pas une grande fan, vous ne pensez pas que c'est un peu du gâchis de se battre uniquement avec ses poigs ? Que faites vous des pieds et de votre agilité ? "

      • Invité
        Invité
        id02.05.17 14:41
        avatar
          Elle porta un verre rempli à sa bouche. Malgré la fatigue, Ace n’eut qu’à regarder l’opacité du liquide et sa teinte pour deviner ce que son nez avait présagé : du bourbon. Sans tomber dans le machisme bon marché, il était facile de penser encore davantage que cette inconnue n’était définitivement mademoiselle « tout le monde ». Et cela se confirma avec ses réponses. Pas réellement fan de la boxe, elle assurait néanmoins aimer les sensations fortes. Si certains auraient pu bondir sur une éventuelle connotation torride, l’Argone resta de marbre. C’était bel et bien de sports de combat que l’on parlait, même si certains de ses rapports passés avaient ressemblé à de véritables affrontements physiques.

          « Il m’est arrivé de participer à des combats de muay-thaï, mais ils sont de plus en plus rares, même ici. Se battre uniquement avec les poings, comme vous dites, ça peut paraître du gâchis, mais les jambes travaillent également. »

          Il regarda les siennes tout en attrapant son verre de scotch, et s’esclaffa.

          « D’ailleurs, les miennes sont en compote ! »

          Son rire n’avait rien de forcé. Il s’était accoutumé d’un certain second degré et d’un sens de l’autodérision, qui avait bien sa place en cette soirée où il avait réellement eu le sentiment de passer près de la défaite. Il enfila deux gorgées, avant de reposer son verre et de faire quelques mouvements pour relaxer sa nuque et certains de ses muscles. Son regard revint tutoyer celui de la jeune femme.

          « Que faites-vous, dans la vie ? »

          S’attaquant à l’une des tranches de citron que le barman lui avait rapportées, il sembla avoir un déclic. Reposant la lamelle acide sur le bois du bar, il porta à nouveau son entière attention à la blonde.

          « Mais au fait, vous attendez peut-être quelqu’un, termina-t-il avec une tonalité interrogative. »
        • Gabrielle A. Reyes
          Genesis - EspritLibre
          (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
          id02.05.17 23:35
          (6)Volonté : 142Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
          (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
          avatar
          (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
            Genesis - EspritLibre


            La jeune trentenaire laissa échapper un petit gloussement d'amusement en réponse à la boutade de son interlocuteur. Si elle n'était pas bien difficile à trouver, l'effort était louable, et de toute manière la légère euphorie due à l'absorption d'alcool appuyait sa patience. Fixant son verre et conservant son sourire poli, elle se contenta de répondre :

            " Non, je n'attends personne de particulier. J'ai juste eu une journée particulièrement chiante et je m'ennuyais chez moi. C'était l'occasion de prendre l'air et éventuellement rencontrer des gens. "

            Se tournant légèrement vers l'autre, elle renchérit, gardant toujours une main sur sa consommation.

            " Je vis et travaille à Alpha, dans la Sécurité; et disons que j'ai déjà eu l'occasion d'échanger quelques coups ici et là. "

            A présent qu'elle faisait face au boxeur amateur, elle pouvait détailler ses traits qui, bien que légèrement tuméfiés par l'épreuve qu'ils venaient de subir, restaient relativement fins et gracieux. Voir l'Apollon ainsi maltraité éveilla cependant quelque chose d'intéressant dans l'esprit de la jeune femme. Si la vie civile disposait de quelques avantages sympathiques, Reyes manquait cruellement d'action. Et si d'aventure le choix de ce travail lui avait semblé interessant de prime à bord, elle passait bien plus souvent les journées à se tourner les pouces en remplissant la paperasse plutôt qu'à des choses plus excitantes.

            Hors, engager la conversation avec ce boxeur semblait être une éventuelle opportunité qui ne se représenterait sans doute pas pour satisfaire ses envies. Aussi, du ton le plus badin possible, elle se risqua :

            " Au fait, je m'appelle Gabrielle , elle sirote son verre avant de lancer de plus belle, Et donc, vous passez votre vie à vous castagner dans les bar du coin ? Ou c'est juste un passe temps pour tromper l'ennui? A première vue vous avez un certain talent, ça serait dommage de le gâcher contre des ivrognes et autres paumés, sauf s'il y a beaucoup d'argent à la clé ? "

            Les paroles avaient fusé, sans qu'elle ne puisse vraiment les retenir. Se mordant légèrement la lèvre après sa tirade, Gab' fixa l'individu avec un regard mêlé de défi et de la peur de l'avoir froissé. Les interactions sociales n'étaient déjà pas vraiment son fort, et tristement sa langue se montrait bien souvent plus rapide que sa pensée. Elle espérait juste ne pas avoir froissé son compagnon de beuverie.

          • Invité
            Invité
            id08.05.17 17:02
            avatar
              Une journée bien « chiante », voilà de quoi témoigner d’une certaine familiarité qui s’installait déjà entre les deux interlocuteurs. Forcément, Ace Argone ne pouvait que se satisfaire que la discussion aille dans ce sens. Premièrement, il n’était pas parmi ces grands parleurs, dont l’éloquence pouvait en faire pâlir plus d’un. Deuxièmement, il devait avouer que le physique et l’attitude de la jeune femme commençaient à lui plaire. Etait-ce l’alcool qui, entremêlé à la fatigue de son combat, altéraient son jugement ou est-ce que le côté « débrouillarde » de l’inconnue était réellement appréciée.

              « Voilà qui semble être fait, s’amusa-t-il à répondre concernant la possibilité évoquée de la jeune femme à rencontrer des gens.

              Elle travaillait à Alpha, un quartier d’ores-et-déjà bien plus chic et réputé que celui dans lequel ils se trouvaient en l’instant. Mais ce qui allait être intriguant, c’était le secteur de son emploi : la sécurité. Que sous-entendait-elle par-là ? Ace avait-il en face de lui une vigile ? C’était décidément plus qu’un côté débrouillarde…

              Dans tous les cas, le blond prenait réellement conscience que cette conversation et cette rencontre l’amusaient, mais surtout lui plaisaient. Jamais de sa vie il n’avait été attiré par les belles demoiselles qui se tenaient loin de tout danger ou tout risque. Forcément, cette jeune femme ne rentrait pas dans ces catégories et sans aller jusqu’à une attirance ou même un quelconque charme, on pouvait dire qu’Ace était intéressé.

              « C’est vrai, j’ai oublié la politesse au vestiaire, dit-il face à la présentation soudaine de la dénommée Gabrielle. Ace, enchanté. »

              Il lui tendit la main. Une façon à lui de se rattraper et également montrer qu’il était capable de faire plus que cela.

              « Merci pour, il hésita avec un sourire, ce compliment. Pour être honnête, l’argent que l’on gagne dans ce genre de combats n’est pas négligeable, mais c’est aussi la compétition qui m’intéresse. Je pense avoir bientôt le niveau pour me lancer dans des combats plus sérieux. »

              Sans détour, il réattaqua son verre, le laissant au tiers vidé. Puis il croqua dans une nouvelle tranche de citron pour réveiller son corps. Que ce soit en ça, avec sa tenue ou la serviette qu’il avait sur les épaules : Ace Argone avait tout du sportif sortant de l’exercice. Il se posa la question de savoir si ce pourrait être attirant pour la gente féminine, il ne put pas en répondre lui-même.

              « Faut dire que je commence à avoir un public pas si déplaisant, termina-t-il avec un clin d’œil en direction de Gabrielle. »
            • Gabrielle A. Reyes
              Genesis - EspritLibre
              (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
              id09.05.17 16:43
              (6)Volonté : 142Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
              (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
              avatar
              (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                Genesis - EspritLibre
                Amatrice de boxe ?
                #Ace Argone
                 

                Un sourire amical avait remplacé le mordillement de lèvres, signe du relâchement de la jeune trentenaire. Se doutant bien que l'appât du gain se révélait être une excellente motivation, la jeune femme frotta son menton pendant une petite seconde, pesant les paroles de son vis à vis. C'est alors qu'elle nota le petit clin d'oeil complice de l'individu, signe qui pouvait difficilement passer autrement qu'une drague de comptoir. Poussant un gloussement amusé, elle se contente de lui afficher un sourire éclatant, passant la main dans sa crinière blonde pour dégager son léger sentiment de gêne.

                Reprenant de l'aplomb en attrapant son verre sans le siroter, elle reprends d'une voix plus assurée :


                " Ace hein. Ravie. Et merci aussi pour le complément je suppose. Mais je suis sûre que vous la sortez à quiconque apprécie un minimum le spectacle. C'est juste dommage que vous ne vous produisiez que dans ce quartier . "

                Elle jette un regard à l'assistance, prenant la pleine mesure du brouhaha ambiant et détaillant le type de consommateurs plutôt clichés qui arpente les lieux mal famés du quartier le plus "pourri" de Liberty Town.

                " Pourquoi BETA d'ailleurs? Si vous avez du talent il y aurait sans doute plus d'argent, et sans doute aussi plus de mérite à combattre dans des lieux plus huppés... Généralement, les gens cherchent plutôt à mettre les voiles, pas à s'y installer. "

                Elle darde à nouveau son regard noisette dans l'oeil vif de son interlocuteur, se demandant ce qui pouvait le pousser à rester dans les parages.

                " A moins que vous n'ayez d'autres affaires en cours par ici? Serions nous un bad boy membre d'un gang, mystérieux boxeur ? Non pas que ça m'effraie, j'aime à penser que je sais me défendre en cas de petits pépins "

                 Sourire énigmatique à une affirmation plutôt osée de la part d'une beauté exotique, s'agissait-il d'un bluff ou d'une menace voilée ? Seul l'avenir le lui dirait.

                 
                © 2981 12289 0
              • Invité
                Invité
                id24.05.17 10:40
                avatar
                  Elle ne paraissait pas extrêmement intéressée. Et il ne connaissait que trop peu la jeune femme pour imaginer un quelconque plan de flirt avec elle. Du coup, la discussion reprenait un peu la forme conventionnelle, même si la sympathie semblait acquise. Elle l’amusa même parfois, notamment lorsqu’elle soupçonna une appartenance à un gang et soumettant l’idée qu’elle faisait face à un « bad boy ». Y avait-il derrière une approche ou une quelconque tension de tout type ? Difficile d’aviser. Ace n’était pas le plus doué pour dresser le portrait de ses interlocuteurs, mais il y avait une chose qu’il savait bel et bien déterminer : l’audace.

                  Et cette jeune femme n’en manquait pas. Dure à cuire et difficile à déstabiliser : voilà ce qu’il pensait de Gabrielle en la regardant. Une atmosphère que le boxeur appréciait, lui qui se savait de cette trempe-là, voire davantage.

                  « Moi, membre d’un gang ? Tous les habitants ou habitués de Beta n’y sont pas par défaut, vous savez. »

                  Il termina son verre, et le leva suffisamment pour que le serveur comprenne qu’il fallait le remplir à nouveau. Alors qu’il s’exécutait, Ace attrapa une de ses dernières tranches de citron, qu’il croqua avant de lever l’index droit, signe pour attirer l’attention de son interlocutrice ;

                  « C’est là que beaucoup font l’erreur de ne voir les mauvais aspects de ce quartier que comme ce qu’ils sont en apparence. Mais c’est justement pour tout ça que je combats ici. »

                  Ace savait qu’il avait le niveau requis pour combattre auprès de n’importe quel lieu huppé de LibertyTown. Mais il n’en faisait rien pour l’instant.

                  « Peut-être que vous êtes comme un certain nombre à croire que la difficulté des combats se mesure au nombre de spectateurs ou à la somme que l’on remporte ou mieux encore, à la réputation de l’adversaire ? Non. »

                  Son index retourna à sa place, et c’est son pouce qui se montra digne d’intérêt. En pointant l’arrière salle, le boxeur clandestin esquissait désormais un rictus des plus combattifs.

                  « Ici, les gens vivent par défaut ou ont choisi une vie sans la moindre des facilités. Et il n’y a aucune règle lorsqu’on affronte des types comme eux. C’est pour ça que ce genre de combat en vaut cent d’une salle de spectacle bien riche d’Alpha. »
                • Gabrielle A. Reyes
                  Genesis - EspritLibre
                  (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                  id02.06.17 7:49
                  (6)Volonté : 142Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
                  (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                  avatar
                  (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                    Genesis - EspritLibre
                    Amatrice de boxe ?
                    #Ace Argone
                     

                    La trentenaire se laissa une petite seconde de reflexion avant de donner sa façon de penser, pour le moins nuancée. Fixant son vis à vis pendant un long silence paradoxalement assourdissant, elle reprit finalement la parole d'un ton enjoué, fixant un point incertain derrière l'homme:

                    " Je vois ce que vous voulez dire, et pourtant les clichés ne sont ils pas des traits volontairement grossis et tournés en ridicules qui versent bien - trop ?- souvent dans la vérité.
                    "

                    Se tournant légèrement de côté, la femme s'appuyait à présent sur le bar, se reposant sur ses deux avants bras, promenant son regard dans les clients de ce tripot. Si la musique en filigrane donnait une certaine impression de tranquilité et de sécurité, elle ne pouvait que se douter que la réalité était toute autre. BETA était le quartier le plus mal famé de Liberty Town du fait du règne des Crows, une bande de délinquants dont les frasques étaient bien souvent comptés dans les bruits des ruelles sombres du quartier.

                    Au cours de ses pérégrinations nocturnes, Alejandra avait fini par en apprendre un peu plus - sans doute malgré elle - sur cette pseudo organisation criminelle. Bien souvent, ses victimes l'avaient prise pour un homme de main de la bande, venu réclamer quelque chose d'inavouable. Intriguée par ces réactions, l'ex marine avait réussi à glaner quelques menues infos sur les médias; mais rien ne valait les nouvelles fraîchement sorties du caniveau.

                    Le regard se perdant toujours dans l'assemblée, elle reprit d'une voix un peu plus posée; instaurant un ton de confidence

                    " Si vous fréquentez un peu la rue, vous connaissez les rumeurs qui traînent sur le gang qui a la main sur cette partie de la ville, c'est pas bien joli. D'une certaine manière ces gens ont du courage de vivre ici tous les jours...Vous me direz qu'une bonne partie d'entre eux n'ont sans doute pas le choix non plus. M'enfin, ça ne me concerne pas. "

                    Tournant à nouveau la tête vers son interlocuteur de la soirée, elle reprit sur le ton de la conversation:

                    " Revenons plutôt à un sujet plus intéressant: vous, Ace. Vous n'avez pas répondu à ma question avec vos réponses alambiquées. Vous vous battez pour quoi alors? Pas l'argent ni la gloire d'après ce que j'ai compris. Peut être juste pour le plaisir de l'adrénaline? "

                    La trentenaire se retint de justesse de rajouter " Comme moi " de peur que cela paraisse hors de propos. Après tout, sa couverture actuelle ne laissait aucunement deviner ses capacités martiales pourtant poussées. Qui dans ce bar allait s'imaginer que cette petite poupée latino blonde décolorée était capable de mandales à faire trembler les plus grands gaillards de la marine après tout ?

                    Un regard qu'elle voulait furtif à la musculature discrète mais impressionnante d'Ace la fit saliver d'envie, sans compter que sa petite démonstration de tout à l'heure l'avait émoustillée. L'alcool aidant, la jeune femme commencait à se déshiniber, sentant cette étrange sensation de faim à nouveau.

                    La faim de sang et de chaos, voilée par le drap soyeux du bourbon s'insinuait peu à peu en elle. Elle voulait savoir de quoi ce fameux boxeur de principe avait dans les tripes. La femme se retenait tant bien que mal de lui proposer un sparring match, sous réserve que les combats en ce lieux étaient mixes... et que bien sûr lui même n'avait pas d'à priori quand à sa condition féminine.

                    Fixant tour à tour Argone et les combats qui continuaient en fond, Reyes s'autorisa une petite question indiscrète, peut être lourde de sens :

                    " Dites, il y a des catégories féminines ici ? Ou mieux... mixtes ?"

                     

                     
                    © 2981 12289 0