La Terre, cœur de l’Univers, s'éveille au surnaturel… Janvier 2016, les méta-humains font leur apparition dans un fracas invraisemblable ; des hommes, des femmes, des enfants, personnes âgées à nourrissons, sont frappés par ce qu’on explique pas, des dons - ou une malédiction ? - qui les cataloguent comme des êtres à part entière, des faux humains, des méta-humains. Le monde entier est touché, nulle exception.

Nous sommes à LibertyTown, aux États-Unis, une ville aux grands enjeux, là où les méta-humains sont recensés en masse. Les médias s’y affolent, jouent des coudes pour avoir les derniers potins, les derniers événements marquants. Un jeu dans lequel tout le monde se plaît de participer, au point d’oublier la question essentielle à cette découverte : quel avenir pour ceux qui finiront par surpasser la race humaine ?

Lire la suite...
Actualités récentes
29/07 : Recensement & Prépa V3 ─ www
10/06 : Recrutement & Animation ─ www
30/05 : Amélioration du contenu graphique ─ www
Activité du forum
8 mois d'existence
Plus de 140 membres inscrits
148 histoires et 1181 pages RP

LE STAFF
LES PRÉDÉFINIS
LES AMIS

Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPG CHRONOSREP

Morcellements respectifs [ft. John]

  • Cassidy Snyder
    Crows - Malfaisant
    (7)30+0170418104535153035none
    id20.05.17 21:10
    (7)Volonté : 30Messages : +0Réputation : 1704$US : 18Xp : 10Force : 45Résilience : 35Agilité : 15Réflexes : 30Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
    avatar
    (7)30+0170418104535153035none
      Crows - Malfaisant

      26 août 2016, fin de journée


      A l’instar de quelques autres rares bâtiments du quartier, le QG n’avait pas l’air de tomber en ruine. Il détonnait étrangement dans le paysage urbain. L’air chaud de l’été nimbait la bâtisse. Cette dernière faisait la fierté du gang et reflétait leur ineffable orgueil. Des gens allaient et venaient, des affaires se concluaient, de nouvelles missions débutaient.

      Cassie marchait d’un pas assuré. L’élégance de sa démarche et de sa tenue jurait avec son environnement, comme une pierre précieuse polie flottant sur l’onde d’un océan de détritus. Malgré tout, elle ne craignait aucune sorte de mal ici, car elle se tenait du bon côté de la barrière. S’il est exact de dire que Beta est un quartier pauvre et d’une avenance tout à fait discutable à première vue, il n’en reste pas moins que c’est un quartier sûr et en pleine expansion pour les corbeaux qu’il abrite. Riche de promesses, de rêve de gloire et d’opportunités.

      Et c’est d’opportunité dont il était question aujourd’hui. La découverte et l’apprentissage de son pouvoir avait fait germer une idée, délicate, aux contours encore mal définis. Mais tangible et à l’odeur entêtante. Décidée, elle pénétra à l’intérieur du bâtiment. Elle devait évoquer cette opportunité à leur Parrain. C’était de son devoir, c’était aussi dans son propre intérêt. Cette opportunité lui permettrait peut-être d’acquérir plus de valeur aux yeux de ses supérieurs, de sortir définitivement de l’anonymat de ces roses du bitume.

      Elle connaissait le chemin vers le petit salon attenant au bureau de leur leader. Elle salua les quelques gardes qu'elle croisa en chemin et entra dans la pièce en question. D'autres badauds attendaient là ou échangeaient quelques informations sensibles avec des supérieurs. L'endroit était meublé et décoré avec goût et raffinement, plus que dans le reste du QG. De larges fenêtres permettaient à la lumière du jour défaillant d'irradier à l'intérieur.

      Cassidy repéra quelques têtes qu'elle connaissait, qu'elle connaissait d'ailleurs professionnellement pour certaines d'entre elles. Elle choisit d'attendre son tour en appréciant les rayons du soleil, en silence, debout devant une des fenêtres, laissant son regard danser sur les passants en contrebas...



      Fiche de présentation Fiche technique
      Compte principal - Eveleen
    • John Doe
      Crows - Destructeur
      (8)64+054612505030303030
      id22.05.17 21:59
      (8)Volonté : 64Messages : +0Réputation : 546$US : 12Xp : 50Force : 50Résilience : 30Agilité : 30Réflexes : 30Spiritualité : 30Astuce : Badges :
      avatar
      (8)64+054612505030303030
        Crows - Destructeur

        -Prêt ? Hochement de tête positif en face.
        -C’est parti. Chi-Fù-MI ! …
        -Et merde. Fais chier, chaque fois tu gagnes.
        -Ahahah, C’est la piquette John. T’es môvAIS !

        D’une poche intérieure, je sors un billet de 10$ et le tends au gamin devant moi, Jack Junior. J’ai l’impression de me revoir à l’époque, sympathisant avec les plus vieux. Une image, Boris et ses anciens cheveux, me fait sourire et lever la tête vers le bâtiment ; le QG. J’aime cet endroit, et le connais certainement par cœur. Si Bêta tombe en ruine, lui ne bougera pas. Tout le monde le sait. Seul un fou oserez s’en approcher.

        -Hey J-j, Tu connais l'histoire du touriste de 2012 ? Hochement négatif du gamin. -Elle est vachement sympa. T’veux que je t’la raconte ?
        -Bah ouai, balance.
        -Attends deux s’condes. Je fouille une poignée de secondes dans ma poche, avant d’en sortir un petit doigt d’honneur pointé vers Jack. -Non!

        Je m’éloigne du trottoir en rigolant pour me rapprocher de l’entrée. En traversant la chaussée, j’entends le gamin m’invectiver. Le sourire jusqu’aux oreilles, Je m’arrête devant le groupe. Y'a toujours un groupe. Des officiels et des mecs qui trainent. Peu importe l'heure. Quelques mots en se serrant les mains. Des questions sur la soirée, le présent, la météo et, pour finir, un faux combat de boxe avec Eddy. Le tout ponctué de rires ou de désapprobations compréhensives ; une famille.
         
        ///

        Dans le boudoir du Roi Corbeau, l’atmosphère est tout à fait différente. Le sérieux des conversations recouvre la salle d’un demi-silence fragile. N’osant déranger personne, je me retire à l'écart de la meute. L'Hideux trainait la patte en discutant avec d’autres supérieurs. Lui, on n'peut pas le louper. D’après certaines rumeurs, des restaurations se préparent. Vrai que sa cabane a perdu en vitesse. Tant pis pour lui c’pas mon souci ; j’ai d’autres chats à fouetter. Et, en parlant de chat, en voilà une jolie féline. Ses formes, appuyées par un rayon de soleil, se distinguent d’entre les carrures noirs et mornes du reste de l’assemblée. Un poil plus âgée, je ronronnerais sans hésitations entre ses griffes.
        M’approchant, comme si de rien n’était, je m’adosse à la fenêtre adjacente et allume une clope. J’esquisse un sourire dans sa direction.


        *M’a-t-elle vu ? Est-ce que j’ai un truc entre les dents ? Vas-y JD ! Lance-toi, sois un bonhomme, un vrai ! *
        -Hey saAaalUuu…

        Mon visage s’embrase sous les tonalités hasardeuses de ma voix et je sens une vague de chaud monter d’entre mes entrailles pour se lover au creux de mes joues. Bordel de merde, fallait que ça m’arrive maintenant. Dans la salle, un petit groupe rigole de ma prestation. Regard noir, les rires augmentent. Tant pis, je me râcle la gorge.

        -Salut, J’m’appelle John, mais tout l’monde m’surnomme JD. Je n’t’ai jamais vu dans l’coin, nouvelle ? Oh, 'scuse mes manières. Une clope ?  
      • Cassidy Snyder
        Crows - Malfaisant
        (7)30+0170418104535153035none
        id23.05.17 22:45
        (7)Volonté : 30Messages : +0Réputation : 1704$US : 18Xp : 10Force : 45Résilience : 35Agilité : 15Réflexes : 30Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
        avatar
        (7)30+0170418104535153035none
          Crows - Malfaisant
          Elle resta plusieurs minutes à observer les scénettes qui se déroulaient dans la rue. Ce théâtre vivant avait quelque chose d’enivrant à être contemplé du haut de son confortable perchoir. Elle commençait à trouver l’exercice amusant. Mais voilà, une voix qu’elle ne connaissait pas l’interpella - et l’interrompit par la même occasion. Elle tourna nonchalamment la tête. Elle n’avait pas anticipé la venue de cet illustre inconnu.

          Quoi ?

          Elle dévisagea le jeune voyou qui se tenait là, impudent. C’était certes un homme fait, mais quelque chose d’enfantin et d’immature transparaissait dans sa stature et dans ses traits et... dans sa piètre entrée en scène. Elle ne doutait pas d’être son aînée de quelques années. Elle prit le luxe de quelques secondes de réflexion, soulevant dans le même temps un sourcil, non sans perplexité.

          Sérieusement ?

          [dleft="#cc3366"]John[/dleft]

          répéta-t-elle comme un écho, faisant mine de réfléchir.

          Un rictus légèrement dédaigneux s’échappa dans un soupir, alors qu’elle parait son visage d’un sourire charmeur - paradoxalement. Délicieuse, elle sourit en même temps qu’elle le rejoignait. Quelques enjambés plus tard, elle se saisit de la cigarette qui dépassait du paquet tendu par le jeune audacieux, et, sans s'embarrasser de redondantes formules de politesse :

          - Nouvelle ? Elle alluma la cigarette et tira dessus, en remuant la tête de gauche à droite.. Ah, je crois pas non... T’es peut-être juste un peu... un peu jeune pour avoir déjà eu l’occasion de me rencontrer, honey.

          Et faudra plus d’une clope pour m’allonger, pensa-t-elle à part d’elle.

          Une forme de malice condescendante pétillait dans son regard alors qu’elle le jaugeait d’un air entendu et un peu… provocant. Cassie revêtait ce même masque séducteur dont elle usait au travail. C’était sa manière d’asseoir sa confiance en elle et de se protéger. Et le potentiel que ça avait à déstabiliser parfois ses interlocuteurs lui donnait généralement un ascendant sur ces derniers. Tout sourire, elle reprit une bouffée, puis, querelleuse, souffla délibérément la fumée sur le petit homme lui faisant face.



          Fiche de présentation Fiche technique
          Compte principal - Eveleen
        • John Doe
          Crows - Destructeur
          (8)64+054612505030303030
          id22.07.17 0:11
          (8)Volonté : 64Messages : +0Réputation : 546$US : 12Xp : 50Force : 50Résilience : 30Agilité : 30Réflexes : 30Spiritualité : 30Astuce : Badges :
          avatar
          (8)64+054612505030303030
            Crows - Destructeur

            Les yeux fermés, la fumée passe sur mon visage. Désagréable sensation de se faire jauger. Les mains ballantes, je donne ma langue au chat. Autour de nous, plusieurs personnes nous regardent amusées par la scène. Enervé par sa réponse, ses mimiques, les mots s’enchaînent et se perdent dans ma gorge. La féline, elle n’a pas attendu pour sortir ses griffes. Pour qui se prend-elle avec ses grands airs olympiens et son antipathie gratuite… Un mauvais sourire en coin, je regarde le paquet quelques secondes et le range.

            *Pas besoin de s’énerver... On n’est pas là pour ça... Boris attend*.
            -Tu sais, la politesse c’est de dire merci et d’se présenter, au minima. J’sens que j’dérange alors… J’y vais. Bonne clope et à… longtemps.

            Un demi-tour, et je repars vers les étages inférieurs, cogitant.
            *Elle s’croît où, bordel !? Pfff j’te souffle la fumée dessus, j’suis sur mon piédestal « honey ». Vaut mieux partir. Winter n’est pas coming, il est là. Un nid de serpent…*

            J’empreinte les escaliers.
            *… Mais oui. J’aurais dû dire ça : c’est triste que vos beaux yeux aient plongés dans ceux de Médusa. Pourquoi les bonnes réparties arrivent toujours après ? *

            Une porte s’ouvre.
            -Salut Boris, t’as quoi pour moi ?
            -Salut Kiddo…


            ////\\\\

            13 septembre 2016 – 02h42:

            Appuyé à la fenêtre, j’ai le souffle court et la vision trouble. Encore une migraine dû à l’accident. La respiration au ralentie, je pose mes mains sur un crâne à demi-entouré de bandages.

            *Elles sont de plus en plus fréquentes et inquiétantes*.


            Fallait que j’me barre de l’hôsto’, pas d’autre moyen. Moment de rush, blouse sous les habits et j’suis parti. Simple comme Bonjour mais pas d’estime, c’est le bordel partout. D’un geste brusque je redresse la tête vers le toit des immeubles.

            -Personne… Logique mais cette sensation d’être observé, épié à chaque instant... C’est Lui le responsable. Le Vieillard, les chauffeurs du pick-up, les docteurs et leurs questions... Boris, mon père, ma mère, Bêta, le Clown!... Nero, La voix, Eux, tous autant qu’ils sont!... Ils ont participé à ce mauvais jour... Ils payeront le prix fort, sssoyez-en certain. Mais avant tout, des réponses. Il faut que j’en parle au Patron…

            Un bruit dans un coin attire mon attention. Me retournant, je mets un petit temps à réaliser. Cette chevelure, ces yeux, ce sourire… elle. Super, comme si j’en avais besoin maintenant.

            *J’ai parlé dans ma tête ou non ? Merde, est-ce qu’elle m’a entendu ? *
            -’Soir… tu passes une bonne soirée ?  
          • Cassidy Snyder
            Crows - Malfaisant
            (7)30+0170418104535153035none
            id14.08.17 1:18
            (7)Volonté : 30Messages : +0Réputation : 1704$US : 18Xp : 10Force : 45Résilience : 35Agilité : 15Réflexes : 30Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
            avatar
            (7)30+0170418104535153035none
              Crows - Malfaisant
              Les derniers jours avaient été éprouvants. La mission qui lui avait été confiée avait été menée à bien, mais le résultat avait nécessité de lourds efforts dont elle payait le tribut encore aujourd'hui. Elle avait joué son rôle à la perfection, trois jours durant. Une subtile pantomime qui avait consumée son spectateur et eut, en conclusion, raison de son intégrité. Quelques heures après avoir averti le père Corbeau, lui indiquant sur quels leviers faire pression, elle avait croisé le regard de Scarlett dans la glace, et elle avait eut une drôle d'impression. Un frisson délicat sur l'échine.

              Et nous voilà presque une semaine plus tard et elle ressent toujours cet étrange picotement sur sa colonne. Il est tard, la nuit a englouti le quartier bâtard de Libertytown, le laissant à la merci des charognards à plumes. Elle est dans le salon du quartier privé des corbeaux. Ce soir elle n'est pas là pour converser, parler mission, ou recrutement. Ce soir elle fait juste son travail : un des chirurgiens a loué ses services de manière plus exclusive pour la nuit. Il les aimait jeunes, candides et viscéralement naïves. Elle usait donc de son pouvoir et ses talents de comédienne pour ravir ses souhaits. Le pauvre bougre n'avait pas réellement prévu d'être convoqué ici si tardivement et elle se contentait de l'attendre dans le silence feutré de la petite pièce, pendant son entrevue avec son supérieur.

              Elle était confortablement installé dans un fauteuil et avait repris son apparence normale le temps que son client soit de nouveau pleinement disponible. Elle détaillait les rares allées et venues. Une tête qui lui disait quelque chose apparue et elle le dévisagea d'un oeil curieux. Il sembla la remarquer finalement, tandis qu'elle esquissait un sourire innocent et doux, imprégnée du personnage qu'on lui demandait d'incarner ce soir. Elle se rappela de lui lorsqu'elle entendit sa voix.

              - Oh, le petit homme. Je travaille, alors ça pourrait être profondément pire.

              Ce trait d'esprit n'amuserait qu'elle, mais on pouvait voir la malice danser dans son regard espiègle. Elle se redressa pour se retrouver à niveau de son interlocuteur. Elle pencha sa tête sur le côté en détaillant les bandages des yeux.

              - Et j'ai l'air de passer une meilleure soirée que toi à ce que je vois, oooh..

              Une moue sincèrement attristée traversa son minois. Son attitude aurait sûrement de quoi désarçonner son interlocuteur, mais de ça elle ne s'en rendait même pas compte à ce moment là.



              Fiche de présentation Fiche technique
              Compte principal - Eveleen