Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

Watcha Readin' [PV Lysander Arkadia]

  • Natasha Eirenn
    CIVIL - Juge
    (6)121140741444444none
    id23.05.17 21:36
    (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
    (6)121140741444444none
    avatar
    (6)121140741444444none
      CIVIL - Juge
      26 novembre 2016

      Elle se leva avec les autres élèves, contente que ce soit enfin fini. Les cours de physique théorique n'avaient jamais fasciné Natasha, qui suivait juste assez pour avoir de bonnes notes, et S.I.F. n'y voyait pas plus d'intérêt. Autant dire que c'était un soulagement pour elle que le cours touche à sa fin. Son prochain cours n'était pas avant deux heures, un TP de Dessins et Blueprints. Déjà plus intéressants, même si Natasha préférait concevoir directement et manipuler les pièces que réfléchir et faire des schémas. Cela lui laissait donc deux heures pour aller à la bibliothèque. Celle de l'université n'était pas très fournie mais elle se concentrait sur les sujets enseignés, et les sciences politiques et sociales en faisaient parti. S.I.F. avait déjà été en compulser certains, mais sans rien y comprendre. Elle n'avait sans doute pas choisi les bons, cette fois elle choisirait les plus accessibles pour commencer.

      Elle passa une demi-heure à compulser les rayons de la bibliothèque, cherchant des livres à son niveau. Elle s'orienta vers les livres de première année et en prit trois. En quelques nuits, elle en aurait fait le tour. Elle rendit les livres de la dernière fois, enregistra son emprunt des nouveaux, et sorti dans le couloir avec les manuels dans son sac. Encore une heure et demi à tuer, et le garage était sans doute plein à cette heure-là. A la place, elle s'installa sur un banc dans le parc et prit le premier manuel pour commencer à lire. Ce n'était pas plus intéressant que les livres précédents. Décidément, Natasha n'aimait pas la politique. Si elle n'avait pas autant besoin de combler ses lacunes, jamais S.I.F. ne s'embêterait avec ça...
    • Lysander Akardia
      CIVIL - Esprit Libre
      (6)81780799003173none
      id29.05.17 22:30
      (6)Volonté : 81Messages : 7807$US : 99Xp : 0Force : 0Résilience : 3Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 3Astuce : noneBadges :
      (6)81780799003173none
      avatar
      (6)81780799003173none
        CIVIL - Esprit Libre

        Retrouvailles

        Honnêtement la journée ne pouvait pas mieux commencer pour Lysander qui avait du s'absenter de l'université pour des raisons professionnelles. En effet, il était question de discuter de sa promo notamment quelques spectacles ça et là aux Etats-Unis.  Bien qu'il aurait préféré s'envoler immédiatement pour d'autres états il avait un contrat tacite avec son père. Rien le fait que d'y penser le fit soupirer alors qu'il prenait ce qui était pour lui le meilleur café qui soit: le freddo. Un zeste de citron et du miel. Il peut en boire toute la journée.

        Une fois équipé et, n'ayant pas cours avant un long moment, la jeune star décida d'errer. Et, quoi de mieux pour cela que respirer l'air pur du parc non loin de l'université. Une fois, arrivée, il ne mit que peu temps à se diriger vers un coin à l'ombre sous un arbre. Un peu de café et de verdure que lui prodigue la nature, il n'avait besoin que d'une chose de plus probablement un peu de compagnie.

        Et, il fallait croire que le demander était suffisant car, alors qu'il n'en espérait pas, une silhouette apparut à une vingtaine de mètres de lui. Elle ne lui était pas inconnue au point que Lysander se questionna sur son identité. Mais, ce n'est que lorsqu'elle s'assit qu'il put la détailler. Cette personne était plus qu'une simple connaissance, il s'agissait là d'une certaine amie qu'il n'avait pas vu depuis un moment. Natasha Eireen. L'artiste s'approcha donc de la demoiselle d'un pas impatient.

        - Natasha c'est bien toi? Mais bien sûr que c'est toi! Tu m'esquivais c'est ça? dit-il avec en train tout en s'asseyant à coté d'elle.

        Il la regarda un instant et lui frappa l'épaule amicalement.

        - Où étais-tu passée?

      • Natasha Eirenn
        CIVIL - Juge
        (6)121140741444444none
        id30.05.17 23:26
        (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
        (6)121140741444444none
        avatar
        (6)121140741444444none
          CIVIL - Juge
          Elle sursauta en entendant Lysander s'installer sur le banc. Est-ce qu'il avait surveillé ses pas, est-ce qu'elle était trop concentrée sur son livre, est-ce que c'était encore son putain d’œil manquant qui l'avait trahie ? Elle se répétait qu'elle s'habituerait, mais ça ne semblait pas être pour tout de suite.

          "Lys' !"

          Elle replia le livre d'un coup puis, le temps de comprendre ce qui se passait, elle le glissa dans son sac et se décala pour faire de la place à son ami. Son ami ? Elle n'avait pas croisé beaucoup de connaissances de Natasha depuis son activation, et personne de proche. Famille, amis, S.I.F. avait essayé d'esquiver tout ça tant qu'elle ne savait pas comment traiter avec eux. Elle aimait bien Lys', mais elle n'avait aucun souvenir avec lui. Ce n'était pas ses souvenirs. Il n'était rien pour elle. Et pourtant, elle l'aimait bien parce Natasha l'aimait bien.

          "Oh, nulle part. Je me suis juste concentrée sur le boulot, le temps de comprendre un peu où j'en étais, de m'habituer à… Enfin tu as vu."


          Elle tapota le bandeau du bout du doigt, avec un petit sourire mélancolique. Ça n'avait rien à voir, enfin pas tout à fait. C'était juste une excuse bien commode. La seule chose à laquelle elle voulait s'habituer, c'était elle-même. S.I.F., la machine qui remplaçait Natasha. Ou Natasha, qui était devenue S.I.F. la machine. Sauf qu'elle ne s'habituait à rien, et n'avait trouvé aucune réponse. Elle était au point mort. Peut-être que renouer avec les amis de Natasha, voir comment ils réagissaient à ses changements ou comment elle se sentirait avec eux, peut-être que ça l'aiderait à comprendre qui elle était. Son sourire se fit plus franc, plus joyeux, et elle donna un léger coup de poing sur l'épaule de l'artiste.

          "Et toi, qu'est-ce que tu deviens ?"
        • Lysander Akardia
          CIVIL - Esprit Libre
          (6)81780799003173none
          id09.06.17 1:26
          (6)Volonté : 81Messages : 7807$US : 99Xp : 0Force : 0Résilience : 3Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 3Astuce : noneBadges :
          (6)81780799003173none
          avatar
          (6)81780799003173none
            CIVIL - Esprit Libre

            Retrouvailles

            Lysander se rappela les rumeurs autour de l'œil de Natasha. Certaines plus fantaisistes que d'autres par exemple il y avait l'idée qu'elle s'étaite faite possédée par un pirate, suite à une séance de spiritualisme, et que depuis, son cerveau considérait qu'elle n'avait plus qu'un œil. C'était une théorie là vachement intéressante surtout que Lysander prenait de plus en plus goût à l'occultisme. Mais, il n'était pas là pour rentrer dans une de ses réflexions. Surtout que son amie lui demandait ce qu'il en était de lui.

            - Eh bien tu sais, j'ai récemment repris les représentations notamment à l'espace Amadeus où il y a eu les bombes. Mais t'inquiète pas, il y a eu des renforcements de sécurité.

            Et pour ça, il y en avait eu même s'il y avait des imprévus dont il ne préférait pas parler. Quoiqu'il en soit ça lui faisait plaisir de voir que son amie était toujours la même. Cependant, il était comme beaucoup d'autres curieux de savoir ce qui s'était passé. Et, il n'avait pas l'habitude de prendre des pincettes. Aussi, il s'exprima sans détour.

            - Sinon, que s'est-il réellement passé avec ton œil?
            Parce que les rumeurs il y en a pas mal. Mais, je voulais savoir ce qu'il en est vraiment. Pas que la possession par un pirate ne me plait pas mais j'aimerai bien savoir.


            Certains rajouteraient une remarque tel que "Si tu ne veux pas me le dire je ne t'en voudrais pas" mais l'artiste n'était pas de ce genre. Surtout pas avec ses amis qui connaissait son caractère... particulier.
          • Natasha Eirenn
            CIVIL - Juge
            (6)121140741444444none
            id09.06.17 9:22
            (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
            (6)121140741444444none
            avatar
            (6)121140741444444none
              CIVIL - Juge
              Elle eut une seconde d'hésitation quand Lys' parla des bombes. Elle n'avait pas spécialement suivi l'affaire mais la télé en avait parlé en long, en large et en travers, difficile d'y échapper. Elle savait par exemple qu'il y avait eu des morts, et que ce n'était pas un acte terroriste isolé. Alors certes, l'artiste ne paraissait pas blessé, et il lui dit de ne pas s'inquiéter, mais c'était difficile. Est-ce qu'elle aurait eu peur comme ça si un inconnu lui avait dit la même chose ? Aucune certitude mais sans doute que non. Lys' était toujours l'ami de Natasha, et S.I.F. avait hérité de cet attachement pour lui. Elle se retint quand même de demander à Lys' comment il allait, il n'avait pas l'air de vouloir en parler. Ou en tout cas il n'avait pas l'air de considérer ça important. Elle hocha donc simplement la tête.

              Puis elle haussa le sourcil qu'il lui restait. Tout d'abord parce qu'elle était surprise d'être l'objet de rumeurs. D'accord, son bandeau était assez voyant, mais elle était plutôt discrète d'habitude. Enfin surtout les gens ne s'intéressaient pas à elle. Alors que des rumeurs circulent sur son compte ? C'était nouveau. Elle ne savait vraiment pas quoi en penser. Quand à cette histoire de pirate ? Elle n'était pas certaine de bien comprendre, mais c'était n'importe quoi. Presque autant que la vérité, ou que sa rencontre avec Ava… pas si n'importe quoi, donc. Juste très loin de la vérité. Elle tendit les bras et les croisa derrière sa tête, appuyant son dos contre le banc.

              "Eh ben j'espère que tu es prêt pour une histoire épique qui va remettre en question ta définition même de ce qui est réel et de ce qui ne l'est pas, mon ami, car la vérité, c'est que je suis tombée dans une crevasse, et que je me suis cognée la tête. Œil crevé sur le coup et léger traumatisme crânien. Fascinant, hein ?"

              Techniquement, ce n'était pas un mensonge. C'était bien ce qui était arrivé à Natasha avant de mourir, et c'était bien pour ça qu'elle avait été assemblée avec un seul œil. Sauf que c'était aussi une histoire de merde, qui avait le seul avantage d'être parfaitement banale et crédible. La parfaite couverture.

              "Mais ton histoire de possession a l'air marrante, tu me la racontes ? Comme ça la prochaine fois, j'aurais un truc plus cool à répondre."
            • Lysander Akardia
              CIVIL - Esprit Libre
              (6)81780799003173none
              id17.06.17 18:37
              (6)Volonté : 81Messages : 7807$US : 99Xp : 0Force : 0Résilience : 3Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 3Astuce : noneBadges :
              (6)81780799003173none
              avatar
              (6)81780799003173none
                CIVIL - Esprit Libre

                Retrouvailles

                On va se le dire, Lysander avait hâte de savoir cette histoire autour de l'œil. Déjà, il s'imaginait Natasha, sujet d'expérience d'une secte X et, elle aurait réussi à s'échapper. Qu'elle ne fut pas sa déception de savoir qu'elle était "juste" tombée et que la chute avait causé cette blessure irréparable. Et, avant qu'il n'eut l'occasion de poser des questions, son amie lui demande qu'elle était cette histoire de possession.

                - Sache déjà qu'elle est bien plus trépidante que ta piètre histoire. Ecoute bien. Il était une fois, une jeune fille nommée Natasha qui décida d'utiliser une planche ouïja seule car elle avait eu une envie subite. Cette dernière invoqua la fantôme d'un pirate qui pris possession d'elle. Or, ce pirate était borgne de son temps vivant, aussi la possession affecta le corps de la jeune fille qui ne vit plus que d'un seul œil, mais cela ne la dérangeait pas. Après tout, elle était à présent le pirate.

                Et sur cette note joyeuse, Lysander se lança dans un rire démoniaque, le regard fou, pendant quelques secondes avant de tousser et de reprendre son calme.

                - Alors qu'en penses-tu?
              • Natasha Eirenn
                CIVIL - Juge
                (6)121140741444444none
                id18.06.17 16:10
                (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
                (6)121140741444444none
                avatar
                (6)121140741444444none
                  CIVIL - Juge
                  Elle écouta silencieusement l'histoire de Lysander, son œil se fermant plus à chaque mot. Ce n'était pas de l'ennui, on ne s'ennuyait jamais avec Lys'. Et de toute façon, elle ne pouvait plus dormir alors aucune histoire ne risquait de l'assommer. C'était plutôt de l'incrédulité, et un peu de scepticisme. Qu'on l'associe, elle, à des histoires de spiritisme ? C'était… surprenant. Natasha était obsédée par ses machines, et les fantômes ne se mélangeaient pas bien aux grosses mécaniques. Sauf dans quelques romans steampunks.

                  "Eh bien déjà, tu racontes beaucoup mieux les histoires que moi."

                  Ça, il n'y avait aucun doute possible. Lys' n'était pas un showman pour rien, il avait la prestance et le charisme, il avait les mots et la posture. Pas comme elle. Si elle voulait se lancer dans la politique, S.I.F. aurait bien besoin de tout ça. Elle pouvait peut-être demander à Lys' de lui apprendre ? En tout cas ce ne serait pas dans un livre qu'elle trouverait tout ça. D'un autre côté, ça n'avait jamais intéressé Natasha, est-ce que Lys' ne risquait pas de se poser des questions si elle lui demandait soudainement des cours ?

                  "Par contre, du ouija? C'est bien mon genre, tiens. Pourquoi pas du spiritisme."

                  En essayant de l'imiter, peut-être, en l'observant et en copiant ses gestes, ses mimiques, sa façon de parler et de construire des histoires ? Elle ne risquait rien à essayer. Elle se tortilla sur le banc, ne sachant pas trop comment s'y prendre, mais se lança tout de même.

                  "Ils auraient au moins pu raconter que j'étais la septième fille de la septième fille du pirate, sa descendante directe en qui il se serait réincarnée grâce à un rituel vaudou appris lors de ses années de pillage à La Havane afin de poursuivre ses rapines avaricieuse et sa quête insatiable de fortune et de sang !"

                  Elle avait accompagné le récit de mouvements des bras, prenant la pose ou au contraire accompagnant le rythme de ses paroles, essayant d'imiter la façon de faire de l'artiste. L'apprentissage commençait par l'imitation. Et pour bien faire comme lui, elle termina par un rire maléfique, les paumes vers le ciel et les doigts écartés, avant de pousser un soupire satisfait et de se tourner vers Lysander.

                  "Alors, j'étais comment ?"
                • Lysander Akardia
                  CIVIL - Esprit Libre
                  (6)81780799003173none
                  id06.08.17 16:24
                  (6)Volonté : 81Messages : 7807$US : 99Xp : 0Force : 0Résilience : 3Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 3Astuce : noneBadges :
                  (6)81780799003173none
                  avatar
                  (6)81780799003173none
                    CIVIL - Esprit Libre

                    Evaluation

                    Lysander avait l'habitude des compliments et décida de les accepter avec autant de modestie que possible.... Il la salua comme il saluait son public: en s'inclinant comme s'il était sous les ovations à la fin de son spectacle. Effectivement, ce n'était pas du tout modeste.

                    Cela dit, Lysander ne pensait pas que cela donnerait l'envie à son amie de s'essayer au Ouija.

                    - Quoi? Non non non. On ne joue pas avec ça. Pas de spiritisme. Et surtout pas si tu es seule.

                    C'est alors que quelque chose d'inattendue arriva. Natasha se lança dans une tirade basé sur la piraterie. Lysander l'observa d'un regard critique et, quand elle eut finit elle lui demanda son avis. Ce dernier fit semblant d'énoncer quelque chose, se retint et réfléchit un instant avant de dire sur le ton de l'humour.

                    - Tu es sûre que tu n'es pas la septième fille du septième fils de Maléfique? Non parce qu'il manquait juste la foudre en arrière-plan et on aurait dit une véritable méchante. Le cache-oeil et le positionnement... T'es sûr tu vas pas tenter une carrière à la télé? Il ne manquerait plus que l'accent russe et ça serait parfait.

                    Bien qu'il faisait de l'humour, il pensait une bonne partie de ce qu'il disait. Natasha pouvait bien gagner accès à un ou deux rôles. Mais après son œil l'empêcherait certainement d'accéder à bon nombre d'entre eux. C'est malheureux.
                  • Natasha Eirenn
                    CIVIL - Juge
                    (6)121140741444444none
                    id06.08.17 20:44
                    (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
                    (6)121140741444444none
                    avatar
                    (6)121140741444444none
                      CIVIL - Juge
                      Elle offrit son regard le plus désabusé à Lys', tête penchée et œil à demi-fermé. Passer à côté de l'ironie, c'était son truc à elle. Si Lys' s'y mettait aussi, leur discussion deviendrait beaucoup plus difficile. Et Lys' allait beaucoup y perdre en charisme.

                      "Aucun risque, c'est trop abstrait. Si je ne peux pas le démonter, c'est pas pour moi."

                      Et pour bien marquer que oui, c'était bien sa spécialité à elle de passer à côté des blagues et des subtilités, elle haussa un sourcil à la réponse de Lys'. Point positif, il ne faisait pas de critiques. Son petit monologue avait dû faire son effet, donc elle avait bien imité les méthodes de Lys'. Avec de l’entraînement, elle pourrait peut-être égaler et rivaliser avec de vrais politiciens. Mais pas pour l'instant, comme le proposait le showman spécialiste. Et surtout, quel rapport avec l'accent russe ? Son nom ? Natasha l'avait toujours considéré comme quelque chose d'international, même s'il venait bien de Russie à l'origine. Et pourquoi la méchante ?

                      "Je préférerais être l'héroïne, la super savante qui combat le crime dans son armure technologique. Ou au moins une sidekick. Les méchants perdent toujours à la fin, c'est ce qui fait d'eux les méchants."

                      Elle se laissa aller en arrière, s'appuyant sur le dossier du banc. C'était la définition exacte, l'histoire était écrite par les vainqueurs et donnait le mauvais rôle au perdant. Elle ne voulait pas le mauvais rôle. Elle ne voulait aucun rôle, pas même celui qu'elle avait été programmée pour tenir. Alors pourquoi est-ce qu'elle s'imposait ça ? Étudier la politique, se préparer pour une carrière qui ne lui faisait pas envie, chercher une influence dont elle ne saurait pas que faire ? Elle était programmée pour ça, elle ne pouvait pas s'en empêcher, mais est-ce qu'elle pouvait s'en empêcher ? Elle faisait déjà bien plus que ce qu'elle était programmée pour faire, tout ce qu'elle avait hérité de Natasha. Non, ça aussi, c'était son programme. Juste d'autres fonctions.

                      "Tu crois vraiment que je pourrais ? Être actrice. Ou… – elle leva les mains devant elle, comme pour dessiner dans les airs ce dont elle parlait, alors qu'elle même n'en était pas certaine – ou mécanicienne, ou ingénieure peut-être ?"
                    • Lysander Akardia
                      CIVIL - Esprit Libre
                      (6)81780799003173none
                      id20.08.17 2:12
                      (6)Volonté : 81Messages : 7807$US : 99Xp : 0Force : 0Résilience : 3Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 3Astuce : noneBadges :
                      (6)81780799003173none
                      avatar
                      (6)81780799003173none
                        CIVIL - Esprit Libre

                        Discussion

                        Lysander croyait aux spiritisme et à ses dangers. Influences maternelles? Définitivement! Aussi, il était plutôt sérieux dès qu'il en était question.

                        - Baisse moi ce sourcil immédiatement Natasha Eirenn ou tu vas finir vieille au front ridé. Rien ne me dit que tu n'aies pas des pulsions nocturnes qui t'incitent à commettre l'irréparable. Un mauvais esprit ne peut pas être démonté. Mais il pourrait TE démonter. Mieux vaut prévenir qu'il ne t'arrive je ne sais quoi.

                        Natasha préférait bien évidemment être une héroïne, comme un grand nombre de la population. Après tout, qui n'aime pas être un héro?  Il y en avait pour tous les goûts de plus discrets aux plus démonstrateurs. Il y avait de quoi trouver chaussure à son pied. Mais,les méchants bien qu'ils peuvent être différents, ils finissent généralement mal. Les méchants n'ont pas de fin heureuse. Pourtant Lysander ne serait pas contre jouer un méchant.

                        - Il ne faut pas se limiter à ça. Certes, les méchants véhiculent une excellente mauvaise image. Et c'est le but. Un bon méchant tu pourrais en venir à détester l'acteur. Et puis, un méchant magnifique c'est celui qui a un vrai passé. Comme dirait ma mère "Le mal n'existe pas, il est créé.". Etre un méchant cça peut être une expérience incroyable. J'aimerai moi-même en jouer un si je pouvais.

                        Et Lysander avait peut-être posé là une graine d'idée. Celle qui pousserait Natasha a tenté l'expérience d'actrice... ou pas. Evidemment, elle revint à parler mécanique ce qui n'étonna pas Lysander et le fit même esquisser un sourire.

                        - Je ne sais même pas pourquoi tu me le demandes.
                        Bien sûr que tu peux que ce soit avoir un garage gigantesque "Nat'auto" ou que tu décides de t'envoler dans ta propre fusée tu pourras. Tu vis pour ça. A se demander même si tu n'as pas un moteur à la place du cerveau.


                        Et le magicien se mit à rire à sa propre blague.
                      • Natasha Eirenn
                        CIVIL - Juge
                        (6)121140741444444none
                        id20.08.17 23:33
                        (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
                        (6)121140741444444none
                        avatar
                        (6)121140741444444none
                          CIVIL - Juge
                          Elle ne comprenait pas bien pourquoi Lys' insistait autant sur ça. Il était hors de question qu'elle s'essaie au spiritisme, c'était une perte de temps et le matériel était cher. Enfin, beaucoup trop cher pour ce que c'était, en tout cas. Elle n'avait sous-entendu le contraire qu'un instant, et c'était une tentative de sarcasme qui n'avait fait que prouver, de façon flagrante et appuyée, qu'elle ne maîtrisait pas encore cette technique. Il lui fallait plus d'expérience, plus d'entraînement.

                          En tout cas, Lys' insistait sur sa lancée. Il était parfois difficile de le faire changer d'avis ou de sujet. Quand il avait une idée, il s'y tenait. Natasha ne comprenait pas son insistance. Elle ne comprenait pas bien comment Lys' fonctionnait, en fait. La Natasha vivante ne l'avait jamais vraiment compris non plus, pour d'autres raisons. Elle savait juste qu'il était gentil, intéressant, et prévenant. Au delà de ça, il restait un mystère. Elle ne savait donc pas non plus comment lui faire comprendre, peut-être en insistant elle aussi. Elle leva les mains comme pour calmer un animal.

                          "C'est bon, je ne vais pas me lancer dans le spiritisme ! J'ai dit ça pour plaisanter, ça ne m'intéresse pas du tout. Le message est passé."

                          Et elle ponctua d'un petit soupire, comme si c'était la chose la plus naturelle qui soit. Parfois, elle ne comprenait pas pourquoi elle faisait certaines choses, à part que c'était ce que Natasha aurait fait. Là, elle exprimait sans doute juste qu'elle en avait assez d'un sujet qui, pour elle, n'avait aucun intérêt.

                          La réponse enjouée qui suivit ne fit rien pour améliorer son humeur. Lys' lui expliquait que oui, elle pouvait faire ce qu'elle voulait, comme si c'était la chose la plus naturelle qui soit. Il était bien évidemment passé à côté de la question, qui pouvait lui en vouloir ? Il ne savait pas – elle grimaça en entendant ça – qu'elle avait effectivement un ordinateur à la place du cerveau, et qu'il n'était pas forcément programmé pour la pousser à faire ce qu'elle voulait. Ce qu'elle voulait vraiment savoir, c'était si elle pouvait surmonter sa programmation ou finirait par faire ce qu'on lui avait imposé de toute façon.

                          "T'as sans doute raison. Il faut juste que je me décides sur ce que je veux faire, c'est ça ? Tellement de possibilités. Même si je ne pense pas avoir ce qu'il faut pour les fusées, il reste pas mal d'options. Garage, recherche, aéronautique, armement, industrie lourde, je me verrais bien faire des engins de chantier aussi. Il va falloir que je me fixes sur quelque chose, un jour où l'autre."

                          Elle marqua une pause. C'était les rêves de Natasha, ça. Est-ce qu'elle pouvait vraiment s'y attacher, en sachant qu'elle ne les accomplirait peut-être jamais ? Ou au contraire, est-ce que s'attacher à eux lui donnerait une chance de les accomplir malgré sa programmation ? Elle s'affala sur le banc et tourna le regard vers Lys'

                          "T'as pas ce genre de problèmes, pas vrai ? Avec ta carrière de magicien bien entamée, tu sais exactement où aller. Ou tu as envie de te diversifier ? Je suis certaine que tu pourrais faire plein d'autres choses. Acteur, par exemple. Ou…"

                          Ou politicien. Elle en revenait toujours à ça, c'était une obsession. Et ça le resterait probablement jusqu'à ce qu'elle trouve une réponse, jusqu'à ce qu'elle comprenne les limites de son propre fonctionnement. Et il n'y avait que deux endroits où elle pourrait trouver ces réponses. L'intérieur de son crâne était pour l'instant hors de question, restait l'autre.
                        • Lysander Akardia
                          CIVIL - Esprit Libre
                          (6)81780799003173none
                          id17.09.17 22:42
                          (6)Volonté : 81Messages : 7807$US : 99Xp : 0Force : 0Résilience : 3Agilité : 1Réflexes : 7Spiritualité : 3Astuce : noneBadges :
                          (6)81780799003173none
                          avatar
                          (6)81780799003173none
                            CIVIL - Esprit Libre

                            Discussion

                            Natasha avait piqué la mouche mais Lysander laissait couler. Ça ne l'affectait pas, il avait l'habitude de ces réactions surtout quand cela touchait au spirituel. Après tout, Natasha était une fille avec les pieds sur Terre. Elle n'est pas du genre à croire aux fantômes même s'ils se trouvaient devant elle.

                            En outre, bien que la jeune fille avait un domaine de prédilection elle ne savait pas du tout vers quoi s'orienter. Au grand dam de Lysander qui ne savait pas comment l'aiguiller. Après tout, pour lui c'était un peu la même chose juste une utilité différente. Du coup, il fut simple dans ses conseils.

                            - Si tu ne sais pas vers où te diriger demande toi plutôt ce que tu préfères faire de ta vie. Je ne saurais te conseiller plus que cela tu sais que moi et la mécanique c'est pas l'amour fou.

                            Et cela, il avait bien raison. Loin Lysander se trouvait des engins et mieux il se portait - et les machines l'en remerciaient par ailleurs. Mais voilà que Natasha parlait de sa carrière et comment il n'avait pas de problèmes.

                            - Bien que je sais où je veux aller, ma carrière je l'ai eu grâce à une occasion saisie et, suite à un dur compromis en faveur de mon père - je te rappelle. Ca n'a clairement pas été de tout repos. Après, je ne compte définitivement pas rester prestidigitateur, j'aimerai bien faire de nouvelles choses côtoyer d'autres domaines. Acteur c'est une possibilité oui. Après tout j'ai un charme naturel n'est-ce pas?, dit-il en faisant un clin d'oeil, un sourire en coin.

                            Lysander remarqua malgré tout que Natasha avait laissé sa phrase en suspens. Aussi, curieux à l'idée de savoir ce à quoi elle pensait, il l'incitait à continuer sur un ton se voulant comique.

                            - Mais Natasha tu as une autre idée en tête? Tu n'as pas fini ta phrase. Tu me verrais présentateur de talk-show? Quand même pas escorte hein?!

                            Puis il se fit plus sérieux.

                            - Bon plus sérieusement, où voulais-tu en venir? A mes possibilités ou... aux tiennes?

                            Après tout, il était toujours possibles que Natasha ait une envie d'aller voir un nouveau domaine. Cependant, il en doutait. Après tout, c'était de Natasha qu'il s'agissait. Celle qui appréciait le son d'un moteur comme on pouvait apprécier un rythme musical.
                          • Natasha Eirenn
                            CIVIL - Juge
                            (6)121140741444444none
                            id20.09.17 1:16
                            (6)Volonté : 121Messages : 1407$US : 41Xp : 4Force : 4Résilience : 4Agilité : 4Réflexes : 4Spiritualité : 4Astuce : noneBadges :
                            (6)121140741444444none
                            avatar
                            (6)121140741444444none
                              CIVIL - Juge
                              Elle laissa sa tête basculer en arrière. Elle ne pouvait pas sentir son cou s'étirer comme ça aurait été le cas avant, même son propre corps ne lui renvoyait plus les mêmes sensations. Juste des informations, plus ou moins précises. Si elle-même ne comprenait pas comment elle marchait, ce qui se passait à l'intérieur de son crâne, comment Lysander le pourrait-il ? Peut-être, si elle lui parlait, qu'il aurait un point de vue différent du sien. Mais elle ne pouvait pas lui en parler, et il restait donc condamné aux conseils flous ou hors-sujet comme celui-ci. Elle ne put retenir un râle.

                              N'ayant pas grand-chose à ajouter à ce sujet, elle se contenta d'écouter, toujours avachie comme si aucune force ne l'animait. Natasha avait effectivement entendu raconter, plusieurs fois peut-être, l'histoire de Lysander et son père. Elle n'en avait cependant retenu qu'une vague impression, et S.I.F. n'avait donc hérité que de bribes d'information. Elle hocha toutefois mollement la tête. Ainsi, Lysander n'était pas satisfait de sa situation. Il voulait évoluer, tester de nouvelles choses. Il voulait faire ce qu'il voulait, surtout, et faisait ce qu'il fallait pour ça. Sans se laisser arrêter par ce qu'on attendait de lui. Au final, leurs situations étaient peut-être plus proches que Natasha l'aurait cru.

                              Elle tourna sa tête, qui pendait toujours en arrière, et rendit son regard à Lys'. Elle avait le visage inexpressif, l’œil vague, l'exact inverse des traits fermes et sérieux du magicien. Il avait cessé de plaisanter. Il avait bien compris que quelque chose n'allait pas, ou que quelque chose était différent. Elle n'avait pas non plus été très efficace pour le cacher.

                              "Touché. J'ai pas vraiment envie de rentrer dans les détails mais je réfléchis activement à mes possibilités d'avenir. Toutes celles qui me font envie et celles que je devrais suivre. Et qui, forcément, m'intéressent beaucoup moins."

                              Et si pour ça aussi, elle s'inspirait de Lys' ? Elle avait analysé la façon dont il avait plaisanté, dont il avait monté ses histoires. Elle pouvait bien étudier la façon dont il avait pris son avenir en main.

                              "Comment tu as fait, pour choisir ? Pour trouver la force de ne pas suivre tes obligations et de faire tes propres choix ? Tu crois que je pourrais suivre ton exemple ?"