La Terre, cœur de l’Univers, s'éveille au surnaturel… Janvier 2016, les méta-humains font leur apparition dans un fracas invraisemblable ; des hommes, des femmes, des enfants, personnes âgées à nourrissons, sont frappés par ce qu’on explique pas, des dons - ou une malédiction ? - qui les cataloguent comme des êtres à part entière, des faux humains, des méta-humains. Le monde entier est touché, nulle exception.

Nous sommes à LibertyTown, aux États-Unis, une ville aux grands enjeux, là où les méta-humains sont recensés en masse. Les médias s’y affolent, jouent des coudes pour avoir les derniers potins, les derniers événements marquants. Un jeu dans lequel tout le monde se plaît de participer, au point d’oublier la question essentielle à cette découverte : quel avenir pour ceux qui finiront par surpasser la race humaine ?

Lire la suite...
Actualités récentes
29/07 : Recensement & Prépa V3 ─ www
10/06 : Recrutement & Animation ─ www
30/05 : Amélioration du contenu graphique ─ www
Activité du forum
8 mois d'existence
Plus de 140 membres inscrits
148 histoires et 1181 pages RP

LE STAFF
LES PRÉDÉFINIS
LES AMIS

Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPG CHRONOSREP

Besoin de tes services... Mais pas ceux là...

  • Cain Powell
    Dominateur
    (15)213+07606463030557030
    id17.06.17 23:01
    (15)Volonté : 213Messages : +0Réputation : 7606$US : 46Xp : 30Force : 30Résilience : 5Agilité : 5Réflexes : 70Spiritualité : 30Astuce : Badges :
    avatar
    (15)213+07606463030557030

      Do you know what I want ?

      Cela faisait quelques jours que ses enquêtes personnelles avaient repris. Toujours à la recherche d'un membre un peu plus haut placé dans la hiérarchie d'un des gangs. Dans l'esprit de pouvoir obtenir une entrevue avec le boss. Il visait tout d'abord Kerberos, qui avaient les activités les plus proches de ses connaissances personnelles. Mais depuis qu'Hannibal avait assassiné ses deux pistes les plus fraîches il était dans une impasse.

      Il avait ainsi décidé de changer de cible. Et après plusieurs larbins notoires, il avait obtenu un nom et une adresse avec quoi il allait pouvoir commencer à attaquer les choses sérieuses. Il n'était pas très familier avec le quartier de Beta, donc demanda à l'un des valets de son immeuble de l'y conduire.

      Arrivé devant Aphrodia, il envoya le fameux valet aller chercher la femme qu'il voulait voir. Cassidy Snyder, elle travaillait ici. Son valet revint dans la voiture, prévenant Cain qu'il avait laissé la consigne de la faire venir, qu'ils attendraient là. Très bien... De toute évidence, le jeune homme n'était jamais allé dans une maison close et ne connaissait pas la manière dont ces établissements fonctionnent. Tant pis, si elle n'était pas là sous peu, Cain irait lui-même la chercher.

      Finalement, au moment où la jeune femme se présenta devant l'établissement, la portière arrière de la voiture s'ouvrit et la voix du mafieux de Boston se fit alors entendre depuis l'intérieur.

      Cassidy Snyder... Montez s'il vous plait.
    • Cassidy Snyder
      Crows - Malfaisant
      (7)29+0170417104535153035none
      id18.06.17 12:58
      (7)Volonté : 29Messages : +0Réputation : 1704$US : 17Xp : 10Force : 45Résilience : 35Agilité : 15Réflexes : 30Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
      avatar
      (7)29+0170417104535153035none
        Crows - Malfaisant
        Scarlett trônait dans le salon de l’entrée avec quelques unes de ses protégées. Elle sirotait un verre de whisky, sec, bien mérité, au milieu d’un va-et-vient de clients habitués. Elle prenait une pause et se laissait aller à quelques introspections. Le mois de novembre toucherait bientôt à sa fin, et la question de recensement trottait encore dans sa tête. Jared n’avait pas encore fait entendre son avis sur la question et elle préférait attendre ses directives. Enfin, c’était pas vraiment une question de préférences pour être honnête, simplement une forme un peu craintive de loyauté.

        Alors qu’elle y songeait, une toute jeune femme à la chevelure flamboyante s’assit à côté d’elle, le regard morne et quelque peu abattu. Même si Cassidy était plus du genre égoïste et froide au naturel en dehors du travail, les filles, de par leur condition même, échappaient à cet aspect de sa personnalité. Sûrement le fait de patauger dans la même sombre merde. La fille en question c’était Johanne -surnommée Rubis-, une gamine paumée parmi tant d’autres, qui avait décidé deux semaines auparavant qu’il était temps de s’en sortir. Mais elle ne s’imaginait peut-être pas le clappier dans lequel elle avait mis les pieds et dont elle ne sortirait plus de son plein gré. La solidarité de son foyer d’accueil, étrangement, n’était plus à prouver, et Cassidy lui sourit en dégageant avec douceur son visage porcelaine d’une mèche rousse un peu rebelle.

        [dleft="#cd4040"]Qu’est-ce qui te tracasse jolie poupée ?[/dleft]
        [dright="#ca7f56"]C’est juste trop dur ce soir. Les clients sont crades et, tu sais…[/dright]
        [dleft="#cd4040"][...] Ouais. Je sais. Aller, redresse le menton, et sers toi un verre, ça t’aidera. Oublis pas que le pouvoir est littéralement entre tes mains...[/dleft]

        Alors qu’elles échangeaient un regard affectueux et entendu, un homme pour le moins singulier se présenta à l’hôte d’accueil baraqué qui gardait la maison et assurait la sécurité des hôtesses. Il formula une demande visiblement précise et échangea quelques mots avec l’employé, avant de tourner les talons et de repartir comme il était venu. Franck, grand barbu trapu, vint délivrer le message à la belle.

        [dright="#6d6385"]Eh Scarlett, ce mec demandait après toi. Il attend dehors.[/dright]
        [dleft="#cd4040"]D’accord Franck, mais depuis quand je m’occupe des clients directement sur le trottoir au juste ?[/dleft]
        [dright="#6d6385"]Écoute, il a pas demandé après Scarlett.[/dright]

        Il poursuivit d’une voix plus basse.

        [dright="#6d6385"]Il veut voir Cassidy Snyder. Je t’accompagne ou je le fais déguerpir ?[/dright]

        Ce détails piqua sa curiosité mais provoqua aussi sa méfiance. Elle prenait grand soin de garder son identité dissimulée ici et à ne se faire connaître que comme “Scarlett” dans le milieu, tout comme les autres filles en somme. Rare étaient ceux à l’appeler et encore moins à connaître son prénom ─ en dehors de quelques corbeaux. Il fallait s’épargner autant de problèmes que possible ici.

        [dleft="#cd4040"]Mmmh… Laisse, je m’en occupe.[/dleft]

        Elle dévoila la crosse de son Colt dans le manteau qu’elle attrapa et enfila. Mieux encore, elle savait viser juste ce qu’il fallait pour éloigner les emmerdes. Elle estima que c’était suffisant comme précaution. Laissant la rouquine finir son verre, elle prit la direction de la porte et sortit dans l’air frais de la soirée naissante. Une voiture attendait là, et à son arrivée la portière s’ouvrit pour laisser entendre une voix masculine pour le moins autoritaire :

        [dright="#a73c5e"]Cassidy Snyder... Montez s'il vous plaît.[/dright]

        Frissonnant du haut de ses talons, elle se contenta de répondre avec malice et charmes, estimant que c’était le meilleur angle d’attaque pour savoir ce qui se tramait derrière cette visite impromptue. Elle se pencha un peu pour apercevoir l’intérieur du véhicule et surtout son mystérieux interlocuteur. Elle dévoila par la même occasion, et sans trop de subtilité, ses atouts féminins qui formulaient à eux-seuls une invitation au voyage.

        [dleft="#cd4040"]Ah chéri, va me falloir une grosse avance dans ce cas-là. Tu veux pas plutôt faire ça au chaud, à l'intérieur ?[/dleft]



        Fiche de présentation Fiche technique
        Compte principal - Eveleen
      • Cain Powell
        Dominateur
        (15)213+07606463030557030
        id22.06.17 3:12
        (15)Volonté : 213Messages : +0Réputation : 7606$US : 46Xp : 30Force : 30Résilience : 5Agilité : 5Réflexes : 70Spiritualité : 30Astuce : Badges :
        avatar
        (15)213+07606463030557030

          Do you know what I want ?

          Il aurait du se douter qu'elle allait tenter d'utiliser ses charmes dès le début. Le moins que l'on puisse dire était que la dénommée Cassidy avait été gâtée par la nature. Mais ce n'était pas l'objet de la visite du mafieux et il fallait garder les idées claires pour avancer.

          L'argent serait le dernier de mes problèmes pour cela, croyez-moi. Toute aussi charmante serait votre compagnie et vos services, je n'en doute pas, ce n'est, hélas, pas l'objet de ma visite de ce soir.

          Il tend le bras pour l'inviter à monter dans le véhicule avant de reprendre.

          Je pense que vu le sujet de la conversation que j'aimerai avoir avec vous, nous gagnerions tous les deux à l'avoir en privé plutôt qu'au milieu de la rue. Je pense que vous ne souhaitez pas que des oreilles baladeuses aient vent de votre autre activité.

          Le temps de Cain était précieux, et si, de prime abord, passer la soirée en compagnie de cette Cassidy aurait été avec plaisir, plusieurs choses faisaient que cette option n'était pas au menu ce soir. A commencer par son agenda personnel et le besoin de se retrouver face à face avec le leader des Crows. Mais aussi simplement Hannibal... Bien qu'il avait du mal avec le concept de relation et que la leur n'en était pas forcément une officiellement pour l'instant, c'était le genre de détail dont il pouvait se passer pour le bien de la jeune femme (et le sien, par extension).

          Il se voulait courtois envers la femme de la nuit, sans se montrer particulièrement intimidant pour le moment. Il prenait toujours ces entrevues doucement, un pas après l'autre, faisant monter la pression graduellement en fonction de la réponse qu'il recevait à ses demandes. Pour le moment, il n'avait eut à utiliser son pouvoir sur personne à LibertyTown pour son plan de gangs.
          Seuls des propriétaires immobiliers ont été victimes de ses talents.

          Il se disait que la fameuse Cassidy avait une place décente dans la hiérarchie du gang des Crows. Elle serait peut-être la première victime de la mutation de M. Powell. Bien que, de toute évidence,
          il préférerait ne pas avoir à en arriver là.
        • Cassidy Snyder
          Crows - Malfaisant
          (7)29+0170417104535153035none
          id22.06.17 22:31
          (7)Volonté : 29Messages : +0Réputation : 1704$US : 17Xp : 10Force : 45Résilience : 35Agilité : 15Réflexes : 30Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
          avatar
          (7)29+0170417104535153035none
            Crows - Malfaisant
            Comme son instinct le lui faisait sentir, l’étrange quidam n’était pas là pour ce genre de business, et il le lui confirmait à l’instant. Cassie leva un sourcil circonspect dans une attitude interdite. Il émanait de son interlocuteur une assurance presque mystique, et elle notait toute la délicatesse avec laquelle les mots étaient choisis. Ce détail, paradoxalement, titillait autant sa curiosité qu’il mettait à mal son calme. Alors que l’intéressé tendait une main dans sa direction en guise d’invitation répétée, Cassie eut un mouvement de recul de la tête tout en lui adressant un regard suffisant. Elle ne montrerait pas que la tournure de la situation pouvait éventuellement la décontenancer. Elle se redressa de l’encadrement de la voiture, une main toujours posée sur la portière. Brièvement, elle jeta un oeil en direction de l’entrée de l’établissement de joie. Elle ne savait pas bien si elle souhaitait ou non y trouver une tête connue, toujours est-il qu’elle ne croisa le regard d’aucun de ses frères d’arme.

            Ce temps mort, qui ne dura pas plus de dix petites secondes, lui permit de faire un point rapide de la situation. Le fait que cet illustre inconnu soit en possession de son identité et vienne, impunément et aux yeux de tous, pousser la porte de l’Aphrodia pour s’entretenir avec elle d’un sujet quelconque démontrait deux choses : il semblait déterminé, et il possédait les moyens de mettre en oeuvre toute cette détermination. Alors, même si elle craignait quelque peu de monter seule à bord du véhicule sans que personne n’ai vent de ce déplacement, elle craignait aussi pour ses intérêts mais surtout pour ceux de son gang. Logique si son existence leur est dédiée... Peser le pour et le contre fut donc chose relativement aisée : elle se devait - ou voulait - savoir de quoi il retournait.

            - Très bien, si tu m’prends par les sentiments aussi… Allons-y.

            Sa désinvolture naturelle ne l’avait pas quittée, et sur ces mots elle prit place à l’arrière, aux côtés de son hôte pour le moins singulier. La portière claqua et elle eut une pensée pour son colt, dont elle sentait la crosse rigide contre ses côtes. Elle poursuivit, sans tenir compte du vouvoiement auquel elle avait droit depuis le début de leur rencontre :

            - Alors, que puis-je faire pour toi ? Et à qui ai-je l’honneur au juste ?

            Incisive, elle souriait, et elle avait plongé ses yeux dans ceux de l'inconnu, comme pour y chercher un indice ou y lire une réponse à sa question. Pour l’heure, si les formes étaient là, nul doute qu’aider cet importun n’était absolument pas à l’ordre du jour.



            Fiche de présentation Fiche technique
            Compte principal - Eveleen
          • Cain Powell
            Dominateur
            (15)213+07606463030557030
            id11.07.17 0:02
            (15)Volonté : 213Messages : +0Réputation : 7606$US : 46Xp : 30Force : 30Résilience : 5Agilité : 5Réflexes : 70Spiritualité : 30Astuce : Badges :
            avatar
            (15)213+07606463030557030

              What I really really want ?

              Ses questions étaient légitimes. Vu les actions entrepris par Cain récemment, il y avait des chances que cette femme travaille pour lui à l'avenir, et par conséquent, il n'avait pas grand chose à lui cacher de prime abord. C'est ainsi qu'il décida qu'une approche cartes sur table était préférable pour le moment. Si jamais elle se montrait réticente, il pourrait toujours réviser son approche.

              Je me nomme Cain Powell, mais je doute que ce nom vous parle. Pour le moment en tout cas. La raison de cet entretien est plutôt simple et je vais me permettre d'aller droit au but avec vous.

              Il était rare qu'il aille à l'essentiel avec les sous-fifres de ses cibles, voir même leurs seconds. Mais suite au fiasco de sa tentative d'approcher les boss de Kerberos, il tentait une méthode différente dans le cas des Crows. Il était facilement compréhensible pour Cassidy que Cain s'apprêtait à prendre la parole, comme pour terminer de répondre à ses questions, mais il semblait préoccupé à regarder par la fenêtre du véhicule, comme pour attendre quelque chose. Qu'ils arrivent à un endroit précis ou bien qu'ils sortent d'une zone donnée. Difficile à dire... Toujours est-il qu'il resta silencieux quelques minutes sans vraiment regarder la jeune femme.

              Je vais aller droit au but. Disons que je cherche à faire une... OPA hostile, si je puis me permettre du terme. Les Crows ne sont pas les seuls concernés. A terme, Kerberos, Crows, Delta, tous seront entre mes mains.

              Il marque une courte pause puis se sent comme obligé d'explicité ses propos d'avantage.

              Cette ville... Il n'y a pas d'ordre. Tant de potentiel gâché par des rixes sans intérêt.
              Dans une ère où n'importe qui peut avoir le pouvoir d'accomplir des actes mythiques, les ténèbres de Liberty Town ne peuvent se permettre de se faire la guerre. Je ne pense pas que les leaders actuels de ces trois factions en soient capables. C'est pourquoi je vais prendre les choses en mains.


              Il a le ton dur, assuré. Cain ne bluff pas, il émane de lui un charisme et une assurance telle que juste en l'écoutant on pourrait presque signer à sa proposition, mais Cassidy n'est certainement pas de ceux qui se laissent bercer par des mots doux si facilement.

              C'est pourquoi j'ai besoin de votre aide. Je cherche à avoir un entretien avec votre boss pour lui proposer mon projet.

              De nouveau il s'arrête. Toute éventuelle sympathie a désormais disparu de son visage, laissant paraître le Cain terrifiant que les autres membres de Crows ont pu faire face avant qu'il n'atteigne la jeune femme.

              Maintenant on peut faire ça de plusieurs manières... Toutes plus ou moins difficiles pour vous. Les cartes sont entre vos mains, Cassidy Snyder.
            • Cassidy Snyder
              Crows - Malfaisant
              (7)29+0170417104535153035none
              id12.07.17 19:30
              (7)Volonté : 29Messages : +0Réputation : 1704$US : 17Xp : 10Force : 45Résilience : 35Agilité : 15Réflexes : 30Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
              avatar
              (7)29+0170417104535153035none
                Crows - Malfaisant
                “Monsieur Powell”... Non, ce nom ne lui évoquait effectivement pas grand chose. Alors qu’elle prenait son mal en patience, elle scrutait les rues sales qui défilaient à travers la vitre sombre du véhicule luxueux. Elle tentait de mémoriser le chemin qu’ils empruntaient tout en se repérant mentalement dans son quartier natal. Elle nota la longue pause de son interlocuteur mais ne l’interrompit pas. Elle savait qu’une réponse viendrait. Elle vient toujours.

                Si entre temps elle s’était imaginé plusieurs possibilités, s’était construit des hypothèses un peu abracabrantes, rien ne l’avait  préparée à tant… d'ambition ? Une ambition et une condescendance frôlant le mauvais goût. Elle avait beau aimer le pouvoir et, plus encore, aimer se tenir proche des hommes le détenant, quelque chose lui déplaisait à cet instant précis. Peut-être était-ce dû à la loyauté qui avait, malgré elle, pris place dans ses valeurs ? Peut-être. Peut-être aussi qu'elle n'aimait pas se sentir menacée.

                Rien que ça sans déconner ?… Tu manques pas d'air putain. - pensa la belle, à part d’elle.

                Elle le laissa calmement terminer de s’expliquer. A mesure que les mots sortaient de sa bouche, Cassie prenait conscience du mégalomane qui se tenait face à elle. Un sacré mégalo même. Bon, tout le déroulé de cette rencontre allait déjà en ce sens, c'est vrai qu'elle avait pu le voir un peu venir. Sa requête paraissait simple, en apparence. Seulement, qu’entendait-il vraiment par “les leaders en sont-ils capable” et “prendre les choses en main” ? Elle était bien placé pour avoir conscience de toutes les nuances qui peuvent se jouer derrière de simples mots. Et puis, cette loyauté qu’on évoquait plus haut, insidieuse, la titillait et lui murmurait de ne pas exposer frontalement le roi corbeau. Elle jouerait la carte du mensonge.

                - Mon aide ? Ecoute, au cas où ça t’aurait échappé, les putes ne valent pas mieux que les cadavres ici. A part “prendre les choses en main” à ma manière, je peux pas t’aider beaucoup plus mon mignon.

                La menace qu’il avait proféré ne lui avait pas échappé, cependant l’insolence semblait être sa meilleure amie du moment.

                - Soit dit entre nous, même si je le pouvais, je ne vois pas trop ce qui me forcerait à aider un illustre inconnu à s’immiscer dans les plans de ma famille.

                Si le mensonge et la désinvolture ne suffisaient pas, elle opterait pour un digne sacrifice. Enfin probablement. Elle ajouta d'ailleurs  d'un air qui se voulait détaché :

                - Ce que tu pourrais vouloir me faire, la vie me l’aura déjà infligée plus durement. Et concrètement, c’est pas ce qui me donnera les moyens de répondre à ta requête.

                Malgré son aplomb, son regard dubitatif et son menton fièrement tendu vers lui, son rythme cardiaque commençait à s’accélérer quelque peu. Elle entendait ne pas se démonter, pourtant, l’instinct de survie et son “pif légendaire” pour détecter les situations de merde, commençaient à légèrement s'agiter. Bien qu'elle eut apprécié "prendre congé" sur l'instant, elle ne douta pas que sa requête serait rapidement classée sans suite. Et comme sauter d'un véhicule en marche était peut-être un peu excessif encore, elle se contenta de soutenir courageusement le regard de l'homme.



                Fiche de présentation Fiche technique
                Compte principal - Eveleen