Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

[QUÊTE] Lanterns

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
  • Maître du jeu
    Maître du jeu
    (0)170$0140000000Maître de jeu

    id28.06.17 13:57
    (0)Volonté : 170Messages : $0$US : 140Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Maître de jeu

    Badges :
    (0)170$0140000000Maître de jeu

    avatar
    (0)170$0140000000Maître de jeu


      Dans la nuit la plus noire...

      SUITE

      Périphérie de Liberty Town, 23h06.

      Alors que Micah tente de sortir son arme et la cacher discrètement derrière son dos, elle capte l'attention d'un des agents de police situés dans l’hélicoptère. Alors que la situation était dans une sorte de status-quo, la pression monte d'un cran quand le haut parleur de l'appareil laisse tonner la voix pressante du policier : "Vous, madame. Qu'avez vous mis dans votre dos ? Les mains sur la tête, vous aussi !" Le ton de la voix, incisif, rend plus sensible le stress ambiant.

      La créature, pendant ce temps, semble toujours river son regard vers Derek et Micah, comme si elle attendait une action particulière de leur part. Mais Micah avait certainement des affaires bien plus urgentes à régler... Profitant d'avoir la tentacule en contact avec le méta-guerrier, elle plongea ses yeux dans ceux de Derek. Peu à peu, ses yeux commencèrent à virer au rouge vif. Quelque chose était entrain de se passer...


      ________________________


      @Micah > Ton jet de Discrétion ayant partiellement échoué, ils n'ont pas détecté (de très peu) la nature de l'objet, mais ont clairement vu que tu as dissimulé un objet.

      @Derek > MP.


    • Orpheus K. Sturtevant
      Brigadier - Dominateur
      (0)41/18162430303040none
      id29.06.17 20:04
      (0)Volonté : 41Messages : /$US : 18Xp : 16Force : 24Résilience : 30Agilité : 30Réflexes : 30Spiritualité : 40Astuce : noneBadges :
      (0)41/18162430303040none
      avatar
      (0)41/18162430303040none
        Brigadier - Dominateur
        Ils avaient des problèmes. Et celui-ci n'était pas des moindres : il s'agissait de la police de Liberty Town. Alors que les autres tentaient de soigner l'alien et de résister à l'arrestation digne d'une boutade d'un mauvais film, Orpheus tendit l'oreille et entendit au loin des vrombissements de moteurs. Non pas, un mais trois véhicules. Et ... Il ne s'y connaissait pas trop en véhicules, mais le fait est que l'un des moteurs semblait plus fort que les deux autres, ainsi que le contexte explosif lui permit de déduire qu'il s'agissait non pas là d'une simple voiture de patrouille, mais plutôt d'un véhicule blindé. Le genre de véhicule blindé non pas pour contrôler une foule, mais plutôt pour les réprimer. Dans le même temps, son regard se leva vers les cieux et là-bas, une étrange lueur dans le ciel attira son attention. Il n'était pas expert en astronomie, mais ... Il avait le sentiment que cette étoile ne signifiait rien de bon, compte-tenu là aussi du contexte trouble dans lequel la situation évoluait... Pourrait-ce être les poursuivants de l'alien ? Dans tous les cas, que ce soit la police ou cette étoile, ils étaient en danger.

        L'alien ne pourrait sûrement pas fuir, au vu de son état. La police arriverait bientôt et sûrement pour le capturer. Et si la fameuse étoile était bien les poursuivants, il y allait avoir du grabuge. Il s'approcha de celui qui semblait être le plus habitué de l'action et il alla lui murmurer, tentant de rester discret : Il y a trois véhicules, dont un blindé qui va arriver d'ici un peu moins de cinq minutes. Au pire des cas, ils vont chercher à se débarrasser de nous. De plus... Il y a une drôle d'étoile dans le ciel... Par contre, je pense que l'hélicoptère n'est qu'un leurre...

        Le jeune homme le regarda avec l'air de celui qui ne pouvait rien faire d'autre pour gérer la situation. Le jeune homme alla discrètement répéter ce qu'il avait vu à la jeune femme qui semblait prête à se défendre, avant d'aller insister auprès du scientifique, mais cette fois-ci, concernant l'étrange lueur astronomique.
      • Derek Anderson
        Brigadier - Esprit Libre
        (6)273224180352112none
        id29.06.17 21:18
        (6)Volonté : 273Messages : 224$US : 180Xp : 3Force : 5Résilience : 2Agilité : 1Réflexes : 1Spiritualité : 2Astuce : noneBadges :
        (6)273224180352112none
        avatar
        (6)273224180352112none
          Brigadier - Esprit Libre


          J'étais donc en contact avec l'alien. Ma main ensanglanté, tentant un transfert de sang avec une créature dont j'ignorais absolument tout. A commencer par la possibilité que cette tentative, surtout débile, fonctionne. Reste que pour le moment, ça semblait pas gagner. De son coté, le mec qui avait tenté de discuter avec les jeunes, s'essayait à présent avec la police. Il a de l'espoir le bougre. Mais il se présenta: Dirk, de Advent Tech. Un mec important donc? Probablement... Si mon téléphone avait pas volé quand le poulpe m'avait attrapé, j'aurai bien voulu demander des trucs à Abigail... Pour une fois, je faisais cavalier seul: pas de copilote pour m'aiguiller, pour me filer des informations. Retour à l'ancienne, comme à l'armée. Sans les compagnons d'armes entrainés, malheureusement...

          Un autre assaut mental me fit comprendre, enfin à sa manière, que l'alien me remerciait. Il m'avait jeté un regard, puis à Micah. Il tenta de se déplacer, de retourner à son vaisseau mais il galérait trop. Son état précaire ne l'aidait pas. Et surement que notre monde devait être différent du sien. J'veux dire: nous on est des humains, pas des pieuvres de l'espace bizarre donc on a surement un monde très différent. Je me demandais malgré tout comment un calamar pouvait devenir l'espèce dominante... Genre nous, on les bouffe quoi.

          Bref, passons. Les flics s'activaient, disant de lever les mains, de nous rendre. Que Kirk justifierait sa présence une fois au poste. Mais bien sur, je vais me rendre sans faire d'histoire. Bien évidemment je vais vous accompagner au commissariat et tant qu'à faire, j'vous demande d'appeler un certain Higins de l'US Army? Comme ça, il me retrouve en cellule et m'accuse de tout et n'importe quoi, ou essaie de me tuer? Merde, ma paranoïa commençait à refaire surface... Si je ne faisais rien pour m'occuper l'esprit, j'allais commencer à stresser et ça tournerait forcément mal.

          Des images défilèrent alors dans ma tête. Aucun mots, juste des images... Du métal, des empreintes... Un code? Et enfin, une lumière? Que voulait me dire mon nouveau pote interstellaire? Il me fixait du regard, presque implorant. Je poussais un soupire.

          "J'y comprend rien mon gars. Enfin, tu sembles vouloir retourner dans ton vaisseau, alors... Allons-y!"

          Je me baissais, lâchant sa plaie pour l'empoigner correctement afin de la porter, le soutenir pour l'aider à marcher jusqu'au vaisseau qui commençait doucement, mais surement à ce changer en feu de joie... Le bordel quoi. Il faisait son poids et ma blessure à la main me démangeait. Je crispais mes doigts, les remuant malgré la douleur. Le but étant simple: activer mon pouvoir pour stopper le saignement et cicatriser rapidement.

          Durant ce temps, on était arrivé au vaisseau, aidant l'alien à se hisser dedans pour qu'il fasse ce qu'il voulait. J'allais rester là, mais avant de le lâcher, j'attendais son feu vert: savoir s'il y arriverait seul ou si je devais encore le porter. Croisant son regard, espérant qu'il comprenne mon intention, ma question: ça va aller à partir de maintenant?

          L'autre jeune homme prit la parole, ce mec avait quelque chose du visionnaire. D'abord il décodait le langage de l'alien et maintenant, il nous disait que trois véhicules approchaient et l'un étant un blindé... Cinq minutes, ouais ça suffirait. Du moins, je l'espérais. Reste qu'il enchaina sur un truc moins cool encore: une drôle d'étoile dans le ciel et enfin, l'hélico serait un leurre?

          "L'étoile... Surement le pote à notre poulpe qui vient finir le boulot. Si l'hélico est un leurre alors autant l'ignorer, j'avoue qu'un blindé sera tout de suite plus problématique..."
          Spoiler:
           

        • Maître du jeu
          Maître du jeu
          (0)170$0140000000Maître de jeu

          id29.06.17 22:25
          (0)Volonté : 170Messages : $0$US : 140Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Maître de jeu

          Badges :
          (0)170$0140000000Maître de jeu

          avatar
          (0)170$0140000000Maître de jeu


            Dans la nuit la plus noire...



            Périphérie de Liberty Town, 23h07.

            Vouloir être discret sous la lumière inquisitrice d'un hélicoptère de la police était une drôle d'idée qu'eut Orpheus, traversant le terrain vague dévasté en s'approchant de Derek, puis de Micah et de William. Comme s'il venait lier les destins un par un, il permit à la lumière de l'hélicoptère de se poser sur la créature, livrant à leurs yeux l'image horrifique d'un monstre qui vint visiblement les saisir d'effroi. L'hélicoptère tangue un instant, avant que son pilote n'en reprenne le contrôle.

            La lumière est désormais rivée sur le vaisseau, dans lequel s'était non sans mal ré-engouffré l'alien soutenu par Derek. Au mur, des glyphes apparemment inscrits à même la paroi métallique : difficile de leur donner un sens. Mais dans un effort pénible, la créature lève le tentacule et vint le déposer au dessus d'une étrange sphère, semblant émerger de la structure même jusqu'à un mètre de haut. Ce faisant, les glyphes s'animent, s'allument, prennent vie. L'ensemble du vaisseau se voit brièvement traversé d'une énergie verdâtre, avant que ce qui ressemblait à une vision s'offre à nouveau à Derek : comme si les précédentes n'étaient pas déjà suffisantes.

            Pendant ce temps, William et Micah voyaient leurs relatifs efforts involontaires de diversion réduits à néant : l'information de l'existence de l'alien allait probablement rapidement atteindre le convoi, qu'Orpheus avait détecté au loin. Altruiste, il avait fait part de toutes les informations perçues.

            Mais peut être était il déjà trop tard ?


            ________________________________



            @Orpheus : du coup, tu es aussi grillé :)
            @Derek, tu as consommé 10 PdF par action parcourue (2 actions de déplacement, soit 20PdF) +15 par action (total de +30) car tu supportes un "objet" lourd.


          • Micah Prescott
            CIVIL - Indécis
            (6)100201298331313Chance du débutantCourageuseFlooder
            id30.06.17 18:14
            (6)Volonté : 100Messages : 2012$US : 98Xp : 3Force : 3Résilience : 1Agilité : 3Réflexes : 1Spiritualité : 3Astuce : Chance du débutantCourageuseFlooder Badges :
            (6)100201298331313Chance du débutantCourageuseFlooder
            avatar
            (6)100201298331313Chance du débutantCourageuseFlooder
              CIVIL - Indécis
              La LTPD demanda à tout le monde se mettre les mains sur la tête et sans doute allaient-ils devoir les suivre. Micah venait de coincer son arme dans l’arrière de son pantalon, entre son sous-vêtement et son jean. La situation commença à se dégrader peu après. Les officiers semblaient avoir repéré son comportement qu’ils avaient dû juger suspect. Ils lui demandèrent ce qu’elle avait mis dans son dos. La rousse ne répondit pas tout de suite, ne sachant quoi faire ou quoi dire. Elle mît cependant ses mains sur sa tête. Le seul point positif de cette situation était qu’ils faisaient dorénavant attention à la jeune femme. Tant mieux, la créature serait en sécurité quelques minutes de plus. Micah avait donc un choix à faire, soit elle se sacrifiait pour le bien de l’extraterrestre, soit elle se rendait gentiment et la police ne s’attarderait pas plus sur elle. Malheureusement, elle savait qu’elle ne pouvait pas faire comprendre au poulpe de trouver un moyen de se cacher. Elle chercha un moyen de faire diversion. Cependant, il était trop tard. La LTPD avait remarqué la présence de l’alien lorsque celui-ci s’était engouffré dans son vaisseau.

              La rousse n’eut même pas besoin de répondre concernant son arme puisque les policiers ne faisaient à présent plus vraiment attention à elle. L’homme qui était resté en retrait un peu plus tôt averti tout le monde de la venue très prochaine de véhicules blindés. Soit il avait une ouïe très développée, soit il utilisait un gadget ou soit c’était un méta-humain. Probablement cette dernière solution. La jeune femme lança un regard vers le véhicule extraterrestre. Était-ce devenu une cause perdue ? Valait-il mieux pour le poulpe qu’il soit achevé immédiatement plutôt qu’il se fasse torturé et sondé par les militaires et la police ? Micah ne savait pas quoi faire. Surtout qu’apparemment une étoile semblait suspecte. Certainement la chose qui avait touché le vaisseau de la créature.

              « Bon ça suffit ! Il faut qu’on se tire d’ici. D’une manière ou d’une autre. »

              Elle s’était tournée en direction du poulpe. Son moyen de transport semblait s’être allumé. Peut-être avait-il réussi à le redémarrer ? Malgré cela le moteur semblait toujours être en feu. Elle soupira. La rousse ne pouvait se résoudre à abandonner, mais la situation était compliquée. Ils devraient se battre. Elle ne savait pas ce qu’elle valait en combat et c’était certainement peine perdue contre des voitures blindées.

              « Est-ce que l’un d’entre vous a un plan ? Parce qu’on est vraiment dans la merde. »

              Sans réponse de ses camarades, il fallait qu’elle disparaisse, qu’elle se cache. Micah profita de l’attention portée à la créature pour repérer un arbre entouré d’hautes herbes. Elle pourrait y monter, mais cela allait s’avérer difficile et elle n’avait que très peu de temps. Elle entama alors un sprint jusqu’aux hautes herbes derrière l’arbre en question. Allaient-ils la trouver ? Elle espérait que non.
            • Derek Anderson
              Brigadier - Esprit Libre
              (6)273224180352112none
              id01.07.17 17:17
              (6)Volonté : 273Messages : 224$US : 180Xp : 3Force : 5Résilience : 2Agilité : 1Réflexes : 1Spiritualité : 2Astuce : noneBadges :
              (6)273224180352112none
              avatar
              (6)273224180352112none
                Brigadier - Esprit Libre


                L'alien ayant du mal à se soutenir seul, je reste donc avec lui, jetant au préalable un regard en arrière avant de m'engouffrer dans le vaisseau. L'hélico venait de faire une embardée... J'imagine que ça choc de voir un calamar de l'espace. Reste que ça craint, cette fois-ci: aucun doute, ils l'ont vu. Avec les informations de l'autre disant qu'un blindé approche, ça va forcément mal terminer. Sans oublier le truc qu'il disait avoir vu dans le ciel. Je voulais en informer l'alien, lui dire que le temps était compté, qu'un danger de ma race approchait, mais également ce qui l'avait suivit. Quoiqu'il devait s'en douter. Il leva péniblement sa tentacule, appuyant sur une glyphe lumineuse. Ce vaisseau n'était pas conçu pour un humain, ça, même moi je le voyais. Tout semblait adapté à la pensée, il ni avait aucune fioriture ici. Une orbe lumineuse apparut et s'éleva alors qu'une lueur vert émanait du vaisseau, la créature semblait très liée à cette aura verte. Un quelconque don lié à ça? Comme moi et ma régénération? Quoique moi, je ne me mettais pas à briller. Manquerai plus que ça...

                La rousse braillait qu'on devait faire quelque chose. Qu'on devait se tirer d'ici. Et bien vas-t-en ma chère, moi, je veux voir ce que notre nouvel ami nous prépare. Pourquoi l'aider d'ailleurs? Je ne sais pas trop... J'étais pas un humain, je pensais depuis longtemps, depuis la découverte de mes pouvoirs, que j'étais différents. Et que les humains n'hésiteraient pas à faire des expériences sur moi pour dupliquer mon pouvoir. Sauver du cancer, du sida, renforcer les soldats... Ils tenteraient ça et pire encore. Lui et moi, on avait ça en commun: si on nous découvrait, on aurait des emmerdes. Et de mon point de vue: une rencontre avec un extra-terrestre, si c'pour que ça finisse dans un bunker à l'étudier, c'est de la connerie sans fond. C'est un être vivant, la preuve que nous ne sommes pas seuls dans l'univers. Plutôt que de nous entretuer, une fois de plus, pourquoi ne pas essayer l'entraide? Ou peut-être que tout simplement: j'avais pitié de lui?

                Un autre flash me secoua. Je perdu un instant l'équilibre alors qu'une vision traversait mon esprit. Le vaisseau me parlait, c'était comme je l'avais pensé: étudié pour des télépathe. Pourquoi s'embêter à parler quand on peut s'immiscer dans la tête des autres? Je voyais donc le vaisseau. Puis un chemin, le terrain vague, des débris ici et là du vaisseau. Et cinq cent mètres plus loin, l'image cessa de se déplacer. Une puissante lumière m'aveugle. Mais elle a quelque chose de rassurante, de vivifiante même. C'est la clé!! De quoi je l'ignore, mais c'est ça qu'il veut notre alien. J'ignore si ça servira avec l'arrivé du blindé, des militaires mais c'est apparemment le seul espoir de l'alien.

                Dehors, les choses s'agitent. L'hélico est toujours là, éclairant le vaisseau et donc ma sortie pour aller vers cette lueur que j'ai entraperçu. La rousse semble avoir bougé, je ne la vois plus. Cinq cent mètres... Ouais, c'est jouable. En courant bien ça devrait le faire rapidement. Le record est de 58 secondes non? Par un humain en plus. Moi, avec mon pouvoir de guérison accélérée, je peux tenter de faire mieux. Quoique même en faire autant sera déjà bien. Pourquoi tant de hâte? A votre avis!! On va avoir un max d'emmerdes dans très peu de temps!!

                Je posais ma main sur la tentacule de l'alien. La pressant doucement pour le rassurer, lui faire comprendre que j'avais compris, que j'y allais et revenais le plus vite possible. Je me tournais vers mes compagnons d'infortunes.

                "J'ai peut-être une solution !! Occupez vous juste de les retenir !"

                Sans attendre la moindre réponse, je m'élançais le plus vite que je le pouvais. Bondissant de la carlingue partiellement en feu, atterrissant sur le sol meuble pour courir sous le projecteur de l'hélicoptère. Sans vraiment me soucier des flics, sans me soucier des éventuels tires de sommation. Qu'ils tirent, je cicatriserai et j'avais mieux à faire. Mon imper battait l'air pendant ma course, je bondis par dessus un débris du vaisseau, poursuivant ma route. Je me rapprochais, j'y étais presque!!

                Je glissais alors dans la terre humide pour ralentir légèrement, le temps de contourner ou bondir par dessus un obstacle. Cherchant du regard ce que j'avais vu dans ma vision. Je n'étais plus bien loin, je devais accélérer le pas ! C'était par ici!! Ou tout proche!! Reprenant mon souffle tout en cherchant rapidement la lueur verte que j'avais vu dans la vision projetée par l'alien ou son vaisseau.
                Spoiler:
                 

              • Timothy Williams
                CIVIL - Rebelle
                (6)8468429446000none
                id02.07.17 12:45
                (6)Volonté : 84Messages : 684$US : 29Xp : 4Force : 4Résilience : 6Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
                (6)8468429446000none
                avatar
                (6)8468429446000none
                  CIVIL - Rebelle

                  Les forces de l’ordre n’avaient aucune intention de lâcher l’affaire. Au contraire, d’une voix pressante et tendue, un des policiers intima l’ordre au scientifique de mettre ses mains derrière sa tête. Sur le point de coopérer afin de ne pas envenimer la situation, la même voix dans le haut parleur retentit. Cependant, l’Anglais n’était pas visé, mais plutôt la demoiselle qui se trouvait à quelques pas derrière. William tenta de voir ce qui se tramait dans son dos, mais de son point de vue, il était incapable de déterminer si la rousse dissimulait quelque chose ou non.

                  Notre homme avait fait tout son possible pour faire diversion, gagner du temps, voir convaincre les nouveaux arrivants de quitter l’endroit, mais ses efforts furent réduits à néant lorsque le projecteur de l’appareil volant se braqua sur l’alien. Le garçon, qui avait été le premier à comprendre la créature de l’espace, affirma qu’un convoi, avec un blindé, était sur le point d’arriver.

                  « Il ne cessera pas de m’étonner celui-là... »

                  Le trentenaire était bluffé par l’ouïe exceptionnelle du jeune homme. Toutefois, il n’avait pas le temps de s’en émerveiller. La photographe s’était volatilisée comme par magie. Avait-elle choisi de fuir en comprenant que tout était perdu ? Pas le temps d’y réfléchir. Le Poulpe était sans défense. L’homme armé avait apparemment une solution et avait besoin de temps. Bravant à nouveau les flics, William s’interposa entre eux et le Poulpe.

                  « Ne tirez pas sur la créature ! Malgré son hideuse apparence, elle peut nous être utile. Si vous l’abattez, nous serons condamnés. Tuez-la et nous sommes fichus. Laissez-la en vie et nous en sortirons ! Regardez le ciel ! Regardez cette chose qui brille dans le ciel ! Voilà le vrai ennemi ! » argua Will en pointant du doigt l’étrange étoile dans le ciel.

                  Il n'avait pas perdu une seule seconde pour chercher les bons mots. La négociation était un domaine qu'il connaissait quelque peu. Dans le monde des affaires, il avait appris, en faisant appel à un peu de rhétorique, à faire adhérer les gens à sa vision de chose. Avec un peu de chance, les policiers seront d'accord avec lui.

                  Récap:
                   
                • Maître du jeu
                  Maître du jeu
                  (0)170$0140000000Maître de jeu

                  id03.07.17 10:32
                  (0)Volonté : 170Messages : $0$US : 140Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Maître de jeu

                  Badges :
                  (0)170$0140000000Maître de jeu

                  avatar
                  (0)170$0140000000Maître de jeu


                    Dans la nuit la plus noire...



                    Périphérie de Liberty Town, 23h09.

                    Face au nouveau mystère qui lui était dévoilé au vu de sa proximité avec la créature, Derek se lança dans une opération en solo : il allait partir en quête du lieu perçu dans sa "vision", ne serait-ce que pour en percer le sens.

                    De l'autre côté, les choses se compliquent. Wiliam tente de parlementer avec justesse face à l'hélicoptère, mais aucune réponse n'en ressort. Ont ils entendus sa supplique, ou ont ils choisis de l'ignorer ? C'est à ce moment que vous réalisez que le convoi de police vient d'entrer dans le terrain vague. Le vrombissement du moteur, des lumières aveuglantes, ils seront là dans deux bonnes minutes...


                    ___________________


                    @Derek, tu seras sur les lieux de ta vision dans une action de course. Pas besoin de faire un second jet, le précédent étant suffisant. You got it, Forrest.
                    @Micah, tu es cachée, pas de soucis, ninja.
                    @Orpheus et William : vous êtes éclairés par l'hélicoptère, qui passe du vaisseau à vous deux pour s'assurer de vous tenir dans son faisceau lumineux.


                  • Maître du jeu
                    Maître du jeu
                    (0)170$0140000000Maître de jeu

                    id05.07.17 18:26
                    (0)Volonté : 170Messages : $0$US : 140Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Maître de jeu

                    Badges :
                    (0)170$0140000000Maître de jeu

                    avatar
                    (0)170$0140000000Maître de jeu


                      Dans la nuit la plus noire...



                      Périphérie de Liberty Town, 23h11.


                      Lancé dans une course effrénée, la nuit semblait rendre le terrain vague infini, tortueux. C'est après près de deux bonnes minutes à courir que Derek réalisa que le terrain devenait familier. Il s'agissait de celui qu'il avait pressenti dans le message de l'alien. Celui ci se trouvait face à une étendue de déchets et d'entropie et... une lumière verte ? Forcément, la curiosité l'emporte sur tout autre sentiment, alors qu'il en découvre peu à peu la nature. Derrière le halo lumineux, un objet familier : une lampe. Du moins, plus proche de celle qu'on pouvait mettre sur les proches il y a des siècles : une lanterne. Verte, lumineuse, il lui paraissait bien difficile de comprendre en quoi celle ci pouvait apporter quoi que ce soit au vaisseau, ou à la créature alien...

                      Dans le terrain vague, point de mystère : la police débarque lumières braquées sur le groupe de civils, freinant brusquement pour laisser ses agents en sortir frénétiquement, arme au poing. La porte du blindée s'ouvre également, laissant un homme et une femme lourdement équipés en sortir : armures renforcées, fusil d'assaut, grenades à la ceinture tactique, couteau de combat à la cuisse, pistolet à la hanche et gilet pare balle : ils ne sont pas là pour faire de la figuration. Après eux, un troisième homme émerge, costume et badge d'accès autour du cou, une feuille de chêne argentée au col et sur les épaules.

                      "Je suis le Lieutenant Colonel Higgins, et ... vous n'avez rien à faire ici." Il regarde l'hélicoptère, et lui fait signe de braquer sa lumière ailleurs. L'hélicoptère s'exécute  concentrant son faisceau sur le vaisseau ouvert. Au militaire de reprendre : "Pour des raisons de sécurité, je suis dans l'obligation de tous vous placer en état d'arrestation jusqu'à ce que la lumière soit faite sur cet objet." D'un signe de la tête, il indique aux agents de se déployer, ce qu'ils font aussitôt. Tous les agents de la LTPD se dispersent : huit policiers, armés d'un taser, matraque et pistolet réglementaire, viennent tenir en joue les trois jeunes éméchés qui reviennent brutalement à la réalité, et se mettent aussitôt ventre à terre, mains sur la tête. Quatre policiers se dirigent vers Orpheus. Micah, discrète, n'avait pas encore attiré leur attention. En voilà désormais deux autour de William.

                      Soudain, le regard du Lieutenant se braque sur le scientifique. D'abord de la surprise, qu'il ne parvient pas à cacher, puis un sourire narquois. "Attendez !" Les agents suspendent leur geste. Il ajoute : "... William. C'était donc vrai. Content de vous voir ici. Ca sera... un plaisir de vous laisser nous expliquer en quoi vous êtes liés à cette affaire."

                      Higgins avait déjà souvent eu affaire avec William, et celui-ci le reconnaissait. Il savait que Higgins était plus proche du trafiquant d'armes que du scientifique, mais qu'il avait pendant de longues années mené des départements de R&D nationaux ou privés. Souvent privés d'ailleurs, aux frontières de l'occulte. Il savait qu'il n'était pas éthique, ou poussé par autre chose que la rentabilité par le résultat : un homme typique de la société. Un scandale de vente d'armes illégales au Moyen Orient l'avait effleuré il y a peu, menant à sa dégradation de Brigadier Général à Lieutenant Colonel : que faisait-il alors ici ? William comprenait que dans le meilleur des cas, il s'en tirerait avec un rapport béton à rédiger et 48h de garde à vue. Le pire des cas ? Non, il n'osait encore l'imaginer.

                      Pour Orpheus, les choses sont nouvelles, inédites. Arrêté par la police ? Et puis quoi encore ? La pression monte pour lui. Aucun jeune sans histoire ne tire de la gloire à être, comme un vulgaire bandit, arrêté par la police...

                      Pendant ce temps, les deux "militaires" surarmés (qui avaient plutôt, de plus près, la tête de mercenaires) s'approchent peu à peu du vaisseau. Ils allaient eux aussi profiter du "premier contact". En espérant qu'il soit aussi pacifique que le votre ?


                      _______________________


                      Actions:
                       

                      @HRP : vous allez, sauf Micah dissimulée et Derek en train d'interagir avec le mystérieux objet lumineux, être arrêtés.

                      Les mercenaires auront besoin d'encore un tour pour entrer dans le vaisseau, mais seront à l'ouverture de celui-ci au prochain post : ils s'approchent lentement. Arme braquée devant eux.



                    • Timothy Williams
                      CIVIL - Rebelle
                      (6)8468429446000none
                      id05.07.17 21:08
                      (6)Volonté : 84Messages : 684$US : 29Xp : 4Force : 4Résilience : 6Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
                      (6)8468429446000none
                      avatar
                      (6)8468429446000none
                        CIVIL - Rebelle

                        William avait plaidé en vain en faveur de l’extraterrestre, car les policiers ne semblaient pas croire un traite mot de son discours. La notoriété du scientifique le précédait malheureusement. Après avoir vendu un nombre incalculable d’armes à travers le monde à des prix révoltants, il comprenait qu’il était difficile de croire les paroles d’un ancien semeur de morts. Finalement, l’Anglais demeura les bras croisés, l’air renfrogné. Toutes ses tentatives de diversion avaient échoué les unes après les autres, ce qui avait mis un grand coup à son ego. Quel pitoyable négociateur il était !

                        En l’espace de moins de deux minutes, la police et un véhicule blindé débarquent sur les lieux de l’incident. L’ex marchand d’armes constata qu’ils avaient sorti l’artillerie lourde pour faire face à l’objet venu d’ailleurs. Cependant, au vu de ses récents échecs, il se pensait incapable de leur prouver la nature pacifique de la créature tentaculaire terrifiée dans le vaisseau. Pour son plus grand malheur, cette dernière était peut-être sur le point de rencontrer des hommes moins tolérants que lui. Cette pensée assombrit le regard de William.

                        Cependant, la surprise déforma juste après les traits de son visage lorsqu’il aperçut une connaissance, mais pas une des plus appréciées. « Higgins... » William avait dit ce nom entre ses dents, avec un certain dégoût. Cet individu faisait parti des gens qu’il aurait préféré oublier, car ce prétendu lieutenant lui rappelait son troublant passé. Le chercheur fit mine d’ignorer son interlocuteur, puis voyant les mercenaires s’approcher de la carlingue, il s’agita comme brusquement sorti d’un rêve. « Il y a un alien sévèrement blessé dans le vaisseau ! Il est terrifié et ne parle pas notre langue ! Dis à tes hommes de ne pas tirer même si l’alien les touche ! »

                        Ces mots étaient sortis avec vitesse de sa bouche, dans l’espoir qu’il ne soit pas trop tard pour arrêter les pseudo-militaires.

                        Récap':
                         
                      • Derek Anderson
                        Brigadier - Esprit Libre
                        (6)273224180352112none
                        id05.07.17 21:26
                        (6)Volonté : 273Messages : 224$US : 180Xp : 3Force : 5Résilience : 2Agilité : 1Réflexes : 1Spiritualité : 2Astuce : noneBadges :
                        (6)273224180352112none
                        avatar
                        (6)273224180352112none
                          Brigadier - Esprit Libre


                          Je courais toujours dans le terrain vague. J'avais aperçu au loin les phares des véhicules, surement militaire qui rejoignaient la zone du crash. Je devais faire vite putain ! Accélérant le pas, je réalisais que j'étais loin d'avoir battu le record du cinq cent mètres... Méta ou pas, j'courais comme un mec normal au final. Déception... Enfin ce n'était pas vraiment le moment pour ça! Reprenant contenance, je remarquais que le décor me rappelais quelque chose: j'y étais!! Ce n'était plus bien loin.

                          Des déchets ici et là et... Une lumière. J'avançais dans sa direction en ralentissant petit à petit. C'était une sorte de vieille lanterne, comme on en voyait autrefois. Mais qu'est-ce que ça foutait ici et pourquoi? Ce truc allait vraiment aider le poulpe ou le vaisseau? Genre il espérait vraiment qu'une lanterne d'où émane une lumière verdâtre, va suffire à faire partir un blindé, des militaires et un hélicoptère? Un peu naïf l'alien, j'en suis un peu déçu. Enfin, qui suis-je pour juger de la technologie extra-terrestre? Personne, oui c'est ça.

                          D'une enjambée, je me retrouvais à moins d'un mètre de ce truc, de cette lanterne. Et si c'était radioactif? Si en l’empoignant je me faisais bruler vif? Ou alors, encore des visions dans ma tête, une autre session de viole spirituel intensif? Je lançais un regard en arrière, voyant l'hélico toujours là... Les autres devaient être dans une position délicate. Et sans parler du calamar.

                          D'un mouvement, je me penchais: ma main balayant l'air pour saisir ce qui semblait être la hanse de la lanterne. Pas le temps de poser des questions auxquelles je n'aurai aucune réponses... Allons-y. Mes doigts empoignèrent avec force la lanterne pour que je m'en saisisse.
                          Spoiler:
                           

                        • Maître du jeu
                          Maître du jeu
                          (0)170$0140000000Maître de jeu

                          id06.07.17 10:13
                          (0)Volonté : 170Messages : $0$US : 140Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Maître de jeu

                          Badges :
                          (0)170$0140000000Maître de jeu

                          avatar
                          (0)170$0140000000Maître de jeu


                            Dans la nuit la plus noire...




                            Périphérie de Liberty Town, 23h12.


                            Alors que Derek posa sa main sur la lanterne... rien. Ni chaleur atmosphérique, ni froideur spatiale. L'objet semblait solide, mais assez léger pour être transporté d'une main sans la moindre contrainte. Très surpris, Derek parvint alors à se saisir de la lanterne sans la moindre difficulté. Il ne lui restait plus qu'à rejoindre l'Alien qui l'attendait, seul dans le vaisseau.

                            De l'autre côté, William avait alerté les mercenaires. Dans un certain sursaut mais sans un mot, ils se regardent avant de se diriger vers la carlingue. Probablement, mais sans s'en douter, William avait évité une situation tendue. Le genre de situation stressante qui, connaissant déjà l'alien, aurait certainement mené à une nouvelle vague psychique paralysante qui aurait pu mener à la catastrophe. L'hélicoptère hors de contrôle aurait pu s'abattre sur la police, mais aussi les captifs...

                            "Hey bien... Vous avez toujours le chic pour tomber sur les bons plans avant moi, William." Rétorque alors Higgins, l'oeil désormais rivé sur le vaisseau en flammes. Oui, il était évident qu'il n'était pas venu pour autre chose que pour cela : déterminer si l'objet volant non identifié abritait bel et bien technologies et vie extra-terrestre.

                            Les menottes aux poignets, William ne peut que savourer une victoire à demi-teinte : il a sauvé des vies, mais parviendra t'il - si un danger se profilait - à sauver la sienne ?


                          • Derek Anderson
                            Brigadier - Esprit Libre
                            (6)273224180352112none
                            id07.07.17 19:40
                            (6)Volonté : 273Messages : 224$US : 180Xp : 3Force : 5Résilience : 2Agilité : 1Réflexes : 1Spiritualité : 2Astuce : noneBadges :
                            (6)273224180352112none
                            avatar
                            (6)273224180352112none
                              Brigadier - Esprit Libre


                              Mes doigts se resserrèrent sur la lanterne. Cet instant, durant pour moi une éternité. Je m'attendais à une vision, une nouvelle excursion de l'alien dans mon esprit. Ou une douleur, après tout c'était une lanterne, l'idée de chaleur dégagée par la lumière semblait naturelle. Et la couleur verte pouvait sembler suspecte. Mais rien. Décollant l'objet du sol, bien plus léger qu'il ne le semblait, je pouvais courir sans mal avec sa dans une main. J'hésitais alors un instant... Courir avec ça d'accord, mais que je l'ai à la main ou sur la tête, ça sera tout autant visible! Et avec l'armée qui vient de débarquer... La question étant simple: pourrais-je traverser le terrain vague, en essuyant les éventuels tires sans chuter ou être tué?

                              Je fis un sourire. Mourir. J'y avais déjà échappé plusieurs fois, de là à vouloir tenter ma chance... Bon, j'étais plutôt résistant et mon pouvoir me permettait de régénérer très vite. C'était jouable. Restait juste à éviter de m'écrouler de fatigue, ça ma regen fonctionnait aussi mais pouvais-je outrepasser mes limites? Je ne le savais pas trop. Enfin il n'y a qu'une seule façon de la savoir: c'est d'essayer.

                              Retirant mon imper, je l'enroulais autour de la lanterne pour masquer sa lumière. Espérant que cela suffise. Collant l'artefact alien contre moi d'une main ferme, m'assurant de bien le tenir, de bien recouvrir la lueur, je m'élançais de nouveau dans une course effrénée. En sens inverse cette fois... Restait à déterminer l'approche. Mais ça, j'aviserai en me rapprochant, d'ici je ne voyais que les lumières proches de l'épave, difficile de déterminer ce qu'il s'y trame.

                              Je courais donc le plus vite possible. Inspirant par saccade, soufflant longuement. Bah ouais, durant la course, le souffle c'est important. Z'imaginez un méta humain avec un facteur d'auto-guérison qui s'attrape un putain de point de coté? Ouais... La honte assurée. Autant crever d'une balle en pleine tête, au moins l'honneur en pâti vachement moins!

                              Spoiler:
                               
                            • Maître du jeu
                              Maître du jeu
                              (0)170$0140000000Maître de jeu

                              id07.07.17 21:27
                              (0)Volonté : 170Messages : $0$US : 140Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Maître de jeu

                              Badges :
                              (0)170$0140000000Maître de jeu

                              avatar
                              (0)170$0140000000Maître de jeu


                                Dans la nuit la plus noire...



                                Périphérie de Liberty Town, 23h13.


                                Alors que la pression monte pour William et Orpheus, les deux hommes se retrouvent embarqués dans une voiture. La même voiture, tant les agents de police n'attendent pas de résistance de la part de deux pauvres citoyens lambdas perdus dans un terrain vague. Les trois jeunes sont quant à eux placés dans l'autre véhicule. De concert, les portes claquent et se verrouillent, comme la fin d'un instant d'égarement. Dans les radios, vous entendez des appels multiples, parlant d'une lumière étrange. Celle là même que vous avez vu lorsque vous contempliez le ciel. Les deux mercenaires s'approchent quant à eux lentement du vaisseau. Prévenus, ils se dispersent de part et d'autre de l'entrée. Leurs gestes précis, militaires, démontrent leur habitude de se mouvoir en terrain inconnu. Ils activent leur visée laser avant de s'engouffrer dans la carlingue, ce qui n'augurait rien de bon...

                                Au loin, Derek continuait sa course haletante, lanterne à la main et l’œil rivé sur le vaisseau fumant. Il n'était qu'a quelques dizaines de mètres de l'arrivée et de ses compagnons d'infortune. Mais ses yeux se perdaient désormais sur le ciel étoilé, et cet astre, bien plus dense que les autres : impossible de ne pas le voir désormais... Un peu comme un problème qui serait devenu trop gros pour être ignoré. Celui-ci se faisait de plus en plus proche, à chaque seconde.

                                Rien ne l'arrête.
                                Elle descend, encore et toujours, au point de répandre autour d'elle la radiance d'un millier de soleils.

                                Oui, la voila, si proche... Elle est là...

                                Tous les regards sont désormais rivés vers elle, lumineuse, magnifique...
                                Jusqu'à cette silouhette qu'on devine en son sein.
                                Descendant sur Terre comme une sainte bénie.
                                Apportant l'espoir au cœur des Humains.
                                Lumineuse, elle émerge des cieux comme un archange protecteur.
                                Alors que sa radiance convergeait désormais en un seul point.
                                Ses larges ailes de lumière semblent embrasser le monde,
                                Bouleversant l'obscurité sur des kilomètres à la ronde.
                                Et désormais, un corps se dessine, enfin :
                                Déesse des merveilles, déesse callipyge,
                                Laissant aux hommes envieux entrevoir un abîme de plaisirs,
                                Sa longue chevelure brune, comme immergée dans les flots,
                                Ondule en suivant ses rayons aveuglants.
                                Plus l'astre descend, plus son corps se précise.
                                Laissant tous les regards se perdre vers elle, dévoués vers un guide.
                                L'impératrice était là, son visage toujours inondé de lumière

                                Bien loin de l'alien immonde et apeuré, elle semblait portée par la providence.
                                A la manière des dieux, archétypes d'une grâce éternelle.

                                Mais à mesure que la lumière converge, son visage apparait.
                                Et sa mâchoire... privée de lèvre, défigurée.
                                Laissant paraitre dans l'effroi des dents assassines.
                                Des yeux, jaunes, flamboyants d'un cruel regard,
                                Faisant passer l'instant du rêve au cauchemar.
                                Autour d'elle sa meute se dessine peu à peu,
                                Une meute lumineuse, de loups et de chiens monstrueux,
                                Aux rangées de dents innombrables, aux griffes acérées.
                                Comme Diane la divine, d'un geste de la main,
                                elle annonce sans détours le début de la Chasse.
                                Mais nul doute sur qui en sera le gibier...


                                Elle sourit, carnassière, gardant le bras tendu vers le vaisseau en flammes. "Après tout ce temps... C'est ici que tu te caches ? Mes amis s'impatientent..." Lance t'elle, d'une voix forte que tous pourraient entendre. Elle termine sa descente, à une dizaine de mètre de sol. Un halo lumineux, bien plus fin cette fois, en vint à l'envelopper alors que les monstres qu'elle contrôlait, semblant tous issus de sa lumière, s'agitaient comme s'ils étaient dotés d'une conscience propre. "Tu m'auras fait courir. Jusqu'à à cette planète inconnue..." elle tourne le regard vers ceux qui, au sol et dans les airs, restaient abasourdis. "... et peuplée de créatures qui me ressemblent...". Sa langue parcours ses dents, comme si elle ne voyait en chacun des spectateurs qu'un tas de viande fraiche à donner en pâture à ses monstres.

                                Les agents de police restent sur leurs gardes, ne sachant pas s'ils doivent sortir leurs armes ou attendre d'éventuels ordres. Higgins, quant à lui, était silencieux, observant la scène en reculant quelque peu, comme pour prendre littéralement du recul sur la situation. Il perçoit cependant une lumière, au loin, et celui qui la porte : Derek. A sa vue, plus qu'à celle de la lanterne verte, ses yeux semblent s'écarquiller dans une surprise non dissimulée. "C'est quoi ... ce bordel... Qu'est ce qu'il f...". Non : il n'était pas l'heure des retrouvailles. La femme venue du ciel tendait désormais un doigt lumineux vers le vaisseau.





                                "... Craignez vos Peurs de lumière ..."





                                __________________________________



                                INITIATIVE.

                                In the name of god, impure souls of the living dead shall be banished into eternal damnation, Amen.

                                Passif :
                                Prestance Intimidante : tous les joueurs doivent réaliser un test de Sang-Froid.

                                Aide:
                                 


                              • Maître du jeu
                                Maître du jeu
                                (0)170$0140000000Maître de jeu

                                id08.07.17 19:11
                                (0)Volonté : 170Messages : $0$US : 140Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Maître de jeu

                                Badges :
                                (0)170$0140000000Maître de jeu

                                avatar
                                (0)170$0140000000Maître de jeu


                                  Dans la nuit la plus noire...



                                  Périphérie de Liberty Town, 23h13.





                                  Alors que l'assistance reste paralysée par l'effroi, la femme venue de l'espace s'entoure d'un halo jaune vibrant, concentré autour de son doigt. "Tuez le." Ces quelques paroles laissent une de ses créatures se précipiter vers le trou béant où se trouvaient les mercenaires. Les ignorant sans ménagement, elles se précipitent sur l'alien exténué, qui dans un geste ample parvint toutefois à s'extirper du vaisseau dans un dernier effort. Les mercenaires voient un monstre de trois mètres cinquante passer devant eux, et aller s'effondrer sur un tas de pierres et de détritus. "Pathétique..." Lance-t'elle, affichant toujours son sourire carnassier. Aussitôt, une seconde créature se précipite sur l'alien, et vient mordre un de ses tentacules. Sans aucun bruit, l'alien parvient à puiser dans ses dernières forces pour éviter un troisième monstre de la meute, dont la forme semblait différente des deux autres.

                                  Dans la confusion, l'un des policiers se retourne vers ses collègues : "Protégez les civils, dégagez de là !" L'un des autres agents, surpris : "M... Mais... " Au policier de répondre, courroucé : "C'est un ordre ! Vous dégagez de là. On s'occupe du reste." L'agent s’exécute, s'engouffrant dans son véhicule transportant les trois jeunes. Un second policier se précipite dans la voiture où se tiennent Orpheus et William. Pensant avoir l'intégralité des civils en place, ils démarrent leur moteur, et seront bientôt déjà en route vers le périphérique.

                                  Higgins, de son côté, hésite entre Derek et la créature. Il s'adresse, tenant une oreillette, aux Mercenaires déployés devant le vaisseau : "On se déploie, les deux créatures sont en visu. Mettez vous à couvert, et faites feu si je vous en donne l'ordre.". Reculant de quelques pas, il sort son pistolet et reste sur ses gardes : la situation pouvant potentiellement rapidement dégénérer, mais les créatures ne semblaient pas particulièrement intéressés par eux.

                                  La créature, après avoir réussi à éviter le pire, parvint à reprendre son souffle avant de se diriger tant bien que mal vers Derek, et surtout sa lanterne verte lumineuse. La femme lévitant au dessus de l'assistance compris aussitôt ce qui se tramait, et se mit à rire à gorge déployée. "Ha ha ha ha ha ! C'est ça ? Tu as utilisé les habitants de ce monde pour s'occuper de ta lanterne ? Tu es décidément encore pire ce que que je croyais." Voyant Derek courir vers lui, elle ajoute : "Non non non..." Laissant un monstre de sa meute se précipiter sur lui.


                                  __________________________________


                                  ORDRE DE L'INITIATIVE :

                                  L'ordre de post de combat est le suivant :
                                  1 - Créature de l'espace inconnue - jaune
                                  2 - Higgins
                                  3 - Policiers
                                  4 - Mercenaires
                                  5 - Créature de l'espace inconnue - verte
                                  (lol)
                                  6 - William
                                  7 - Micah
                                  8 - Orpheus
                                  9 - Derek


                                  Localisation des PNJ en début de tour

                                  Tous les personnages sont à une action de distance de la Yellow  Lantern, à l'exception de Higgins qui se situe à 2 actions, ainsi que de Derek qui se situe à 3 actions de la Yellow Lantern.

                                  Derek, tu es à trois actions de distance du Vaisseau.


                                  Détails des Actions

                                  Alien Jaune
                                  Actions:
                                   

                                  Higgins
                                  Actions:
                                   

                                  Policiers
                                  Actions:
                                   

                                  Mercenaires
                                  Actions:
                                   

                                  Alien Poulpe
                                  Actions:
                                   


                                  Localisation des PNJ en fin de tour

                                  Tous les personnages sont toujours à une action de distance de la Yellow Lantern, à l'exception de Higgins, le Poulpe et les Mercenaires qui se situent à 2 actions, de Derek qui se situe à 3 actions de la Yellow Lantern.

                                  Derek, tu es à trois actions de distance du Vaisseau, mais une seule du Poulpe qui se dirige vers toi.

                                Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant