La Terre, cœur de l’Univers, s'éveille au surnaturel… Janvier 2016, les méta-humains font leur apparition dans un fracas invraisemblable ; des hommes, des femmes, des enfants, personnes âgées à nourrissons, sont frappés par ce qu’on explique pas, des dons - ou une malédiction ? - qui les cataloguent comme des êtres à part entière, des faux humains, des méta-humains. Le monde entier est touché, nulle exception.

Nous sommes à LibertyTown, aux États-Unis, une ville aux grands enjeux, là où les méta-humains sont recensés en masse. Les médias s’y affolent, jouent des coudes pour avoir les derniers potins, les derniers événements marquants. Un jeu dans lequel tout le monde se plaît de participer, au point d’oublier la question essentielle à cette découverte : quel avenir pour ceux qui finiront par surpasser la race humaine ?

Lire la suite...
Actualités récentes
10/06 : Recrutement & Animation ─ www
30/05 : Amélioration du contenu graphique ─ www
29/05 : Système de succès opérationnel ─ www
Activité du forum
8 mois d'existence
Plus de 100 membres actifs
94 topics RP & 732 réponses RP

LE STAFF
LES PRÉDÉFINIS
LES AMIS

CHRONOSREP

La révolution est en marche.

  • Invité
    Invité
    id28.11.16 23:30
    avatar

      Alpha était resplendissante. Si le jour le quartier était déjà impressionnant, la nuit il se transformait en joyaux, brillant de mille feux et autres fadasseries du genre que débitait en boucle les guides touristiques aux badauds béats d'admirations devant quelques néons et enluminures modernes.

      Qu'ils en profitent donc ! Bientôt tout cela serait aussi dépassé que l’amadou et la torche !

      Brook détourna le regard de mépris, allongée dans son lit en position demi-assise depuis plusieurs heures maintenant. Oui, inutile et archaïque, car elle allait révolutionner le monde avec une nouvelle source d’énergie. Et les plans de ce miracle étaient juste devant ses yeux, flottant en trois dimension entre deux plaques de verre.

      Propre, sans risque, moderne et surtout incroyablement rentable. Cette puissance permettrait de rendre le supposément impossible possible, l'humanité connaîtrait alors un nouvel âge d'or, une renaissance scientifique qui amènerait à une nouvelle époque de création et porterait son nom à travers le temps et la mémoire.

      Qu'Einstein et Oppenheimer se tiennent prêt, elle allait bientôt les rejoindre pour trôner parmi les scientifiques immortels.

      La génie fit mine de pousser un soupir de contentement, ravis de pouvoir savoure l'instant présent. Il faut dire que cela faisait plusieurs années qu'elle l'attendait, la concrétisation de ses travaux en physique stellaire. Elle avait travaillé sans relâche pour faire de la théorie une pratique possible et jour après jour elle avait vue s'approcher ce moment, cet instant présent qu'elle vivait maintenant pleinement.

      Il ne manquait plus en réalité que la pièce maîtresse de la l'installation, le cœur du dispositif qui transmettrait l’énergie directement au centre spatial d'Advent Technologie. Et c'était pour cette raison qu'elle travaillait si tard encore cette nuit là. Ce qu'elle était en train d'accomplir, nul autre ne pouvait le faire. Déjà qu'elle avait pris un retard fou à cause du manque de compétence en matière d'informatique de la société, elle ne voulait plus attendre une seconde de plus. Ce projet l'obsédait.

      L’énergie. Quand on s’intéressait à la physique on se rendait vite compte que la seule véritable valeur en ce bas monde était l’énergie. Peu importe ce que vous souhaitiez faire, il n'était jamais question que d'une seule chose. Toutes les possibilités se chiffraient dans cette monnaie universelle et absolue.

      Et des projets elle en avait plein le crâne, de quoi révolutionner une petite centaine de fois l'industrie et le monde, mais à chaque fois qu'elle commençait à franchir la limite de la théorie, une barrière se dressait : le coût en énergie. Et autant dire qu'elle n'était pas partisane de celles qui s'épuisaient déjà. À quoi bon amener la civilisation à un nouvel échelon si pour cela il fallait foutre le feu à l’échelle ?

      Non, il lui fallait une véritable solution. Le pire c'est qu'elle l'avait inventée il y a bien longtemps déjà, mais aujourd'hui était le jour où la théorie allait être mise à l'épreuve de la pratique. Pour certains passer de calculs à des plans ne représentait qu'un tour de passe passe scientifique, en réalité il s'agissait d'une première mise à l’épreuve. Ce n'était plus uniquement des données abstraites, des calculs et des suppositions, tout devait devenir réel et compréhensibles afin qu'une équipe d'ingénieurs puisse travailler dessus. Elle savait déjà qu'elle superviserait cette partie aussi, mais cela n'y changeait rien, elle ne pourrait pas faire prendre vie à sa machine seule.

      Brook revérifia une dernière fois ses calculs et commença le travail. La nuit allait être longue mais elle y arriverait, elle créerait les plans de la turbine gravitationnelle. Le projet ARK était lancé.

      Si elle n'avait pas pleinement conscience de son corps brisé, elle aurait juré ressentir un frisson en cet instant.

    • Invité
      Invité
      id29.11.16 10:46
      avatar

        L'horloge mural afficha 5:00 A.M. avec un petit bib sonore. Brook avait encore une fois perdue la notion du temps, penchée sur ses plans pour soigner chaque détail.  Son infirmière aller lui passer un sacré savon si elle le découvrait. Elle l'entendait déjà lui parler comme si elle était une enfant :

        « Mademoiselle Brook, vous devez vous reposer ! Le corps humain à besoin de neuf heures de sommeille pour pouvoir être pleinement productif ! »

        Pfuh ! Qu'est-ce qu'elle en savait de si elle était productive ou non ? Elle n'arrivait même pas à comprendre le dixième de son travail ! Et elle avait 28 ans nom dieu, il devait lui rester tout au plus une dizaine d'années à vivre et pourtant tellement à accomplir ! Il était peut-être temps d'arrêter de la prendre pour une attardée non ? Enfin, elle pouvait toujours changer de soignante si celle-ci l'insupportait trop, vue le salaire offert, toutes les harpies en blouses blanches du coin sauterait sur l'occasion. Joie.

        Elle se recentra sur son dessin technique. Ce qu'elle pouvait devenir aigrie quand la nervosité la prenait. Il faut dire que le programme de la mâtiné était chargé : présentation des plans finaux, réunion pour organiser la construction du prototype et rapport au big boss sur l'avancement de tout cela. Si elle avait fait la moindre erreur elle devait la trouver maintenant avant que les collègues ne la voit, ou pire avant que les phases de construction et de test débutent. Elle ne voulait pas voir le projet de sa vie finir aux ordures, peu importe le raison.

        Plan n°1 ARK:
         

        La turbine fonctionnait grâce au simple principe de résonance. Pour passer les détails techniques, il s'agissait de traduire les ondes gravitationnelles, confirmées l’année dernières (Brook avait toujours crue en leur existence, contrairement à Einstein qui était pourtant leur propre père), en énergie utilisable. Pour ce faire elle comptait utiliser le même outil qui avait permis la détection de ces ondes. Une bête barre de métal façonnée de manière à ce que l'onde gravitationnelle soit de même fréquence que sa fréquence de résonance et coupée de toute interférence extérieur.
        Quand l'onde frappait l'objet, celui commençait à vibrer doucement, au fur et à mesure que les ondes s’enchaînaient, la vibration augmentaient en intensité jusqu'à devenir mesurable par nos instruments.

        La turbine apportait cependant deux grandes modifications au détecteur. Premièrement l'alliage des barres  était optimisé afin que les vibrations soient bien plus rapides à apparaître et bien plus forte, ce qui augmenterait drastiquement le rendement lors de l'étape finale. Deuxièmement, un convertisseur était mis en place pour chaque batterie de barres. Quand celles-ci atteignaient leur fréquence de résonnement critique, le convertisseur s'activait et ''pompait'' littéralement l’énergie des barres dans des batteries. Il ne restait ensuite plus qu'à utiliser cet énergie comme on le souhaitait en mettant en place une sécurité pour qu'il en reste toujours suffisamment au système pour s'auto-entretenir.

        Le dernier problème était au final la planète terre en elle même, remplis d'ondes parasites. Mais en lançant l'installation des turbines dans l'espace, le problème était grandement réduit. Pas besoin de pompe à vide ni de cloisons hermétiques quand l'immensité glaciale et vide était votre seule compagnie. L’énergie serait envoyé par faisceaux laser ou micro-onde en fonction des conditions climatiques et l'humanité disposerait enfin d'une source d’énergie propre et illimitée capable de réaliser ses rêves les plus fous. Dans 1000 ans on se souviendrait encore d'elle et de LibertyTown, l'endroit où le miracle scientifique à eu lieu.

        Elle se sentait réellement comme un homme préhistorique ayant découvert le feu. Bon, en revanche, les producteurs de pétrole allaient irrémédiablement la haïr.
        Mais avant la gloire il lui restait un dernier point à régler. L'alliage des barres. Si elle ne se trompait que de quelques micro-grammes dans la composition de celles-ci, les rendements s'effondrerait et toute l'installation deviendrait inutile. Brook grimaça et fit mine d'inspirer profondément, ce qui fit biper son respirateur névrosé de la PAO2, puis elle se remit au travaille


        [J'invoque le grand MJ pour savoir si je réussis mon action ou non !]
      • Lazarus
        Maître du jeu
        (0)734+0$0352000000???
        id29.11.16 15:40
        (0)Volonté : 734Messages : +0Réputation : $0$US : 352Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
        avatar
        (0)734+0$0352000000???
          Le membre 'Sakura Brook' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


          'd20' : 10
        • Lazarus
          Maître du jeu
          (0)734+0$0352000000???
          id30.11.16 2:07
          (0)Volonté : 734Messages : +0Réputation : $0$US : 352Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
          avatar
          (0)734+0$0352000000???
            Résolution du Jet
            Jet de Science + Technologie (7+5)
            Résultat à obtenir : 7 à 20 (inclus)
            Modificateur de difficulté de la tentative (+7) (ça serait une avancée scientifique majeure et donc est extrêmement délicat à réaliser)
            Résultat à obtenir : 14 à 20 (inclus)

            C'est donc un échec !

            Tu sens que tu es sur la bonne voie mais ce n'est pas encore ça.

            Tu pourras retenter un jet pour ce projet dans deux semaines IRL (le temps que ton perso réfléchisse à pourquoi ça marche pas, une alternative, etc etc).
          • Invité
            Invité
            id30.11.16 8:17
            avatar

              Non non NON !

              Si Brook avait eu des bras elle aurait frappé l'écran de l'ordinateur de dépit. Ce n'était pas possible ! Pas comme ça ! Une grimace lui tordit les traits et elle se mordit la lèvre alors que les larmes lui montaient aux yeux. Il fallait qu'elle se calme, elle était fatiguée et stressée. Prendre un projet autant à cœur ce n'était pas sérieux, peu importe son historique. Et puis ce n'était pas comme si elle ne pouvait plus rien faire non ? Même sans nouvelle source d’énergie il lui restait d'autres possibilités de recherches.

              Pourtant elle ne pouvait s'empêcher de se sentir mal. Elle avait terminé les calculs vers 6 heure mais cela faisant maintenant un autre tour de cadrant qu'elle revérifiait tout. Derrière sa baie vitré des scientifiques commençaient à aller et venir, discutant à propos de leurs vie, leur train train quotidien. Qu'allait-elle leur dire ? L’échec n'était ni une option ni une habitude et pourtant ! Pourtant …

              Il fallait se rendre à l’évidence. Les calculs étaient justes mais la réalisation au delà de leurs moyens techniques actuels. Le dosage se faisait à la Mol près ce qui était ridiculement précis pour un alliage ! Pire, un décalage pourrait entraîner une réaction en chaîne catastrophique, au mieux l'explosion de la barre, au pire une surcharge du système entier. Brook ne pouvait pas se permettre de mettre entièrement son équipe en danger en faisant des tests au hasard.

              Il fallait revoir le système, ou faire faire le travaille par des nanomachines voir … Voir quoi ? Elle n'avait plus d'idée. Elle se sentait comme un citron trop pressé, trop de temps passé sur ce projet, trop de nuits blanches, trop pour un résultat pareille.

              La jeune femme reposa sa tête en arrière, laissant le bip bip réconfortant des machines envahir son esprit. Elle n'avait pas les moyens techniques ? Alors elle n'avait qu'à les inventer non ? Elle pouvait le faire si elle avait le temps, mais combien, une semaine ? Deux semaine ? Et comment expliquer cela au conseille cet aprem ?

              Comment décevoir Kaal ?

              Elle fit mine de soupirer. Il était trop tard de toute manière, il devait être 7 heure passé maintenant et la réunion était prévue à 8h30. Elle n'aurait qu'à expliquer que le système était trop rentable par rapport aux prévisions, c'était après tout proche de la vérité. Si elle tournait les choses de cette manière et montrait des chiffres, les actionnaires principaux se frotteraient tellement les mains qu'ils rallongeraient sans aucun doute les délais. Et Kaal lui viendrait en aide, comme toujours.

              Oui voilà ce qu'il fallait faire. Quand à son équipe il ne fallait pas qu'ils mettent les mains sur ces plans, pas encore. L'annonce d'un nouveau projet leur ferait sans doute plaisir et les tiendrait à l'écart pendant quelques temps. Juste ce qu'il fallait pour qu'elle prenne un peu de distance et trouve un moyen de résoudre son problème.

              Et honnêtement, changer de projet lui serait bénéfique à elle aussi. Celui là prenait trop d'importance pour elle.

              D'un regard elle activa le speaker et commença à taper le message. Très rapidement une voix dont les accents robotiques étaient à peine discernables se fit entendre. Brook se plaisait à s'imaginer parler ainsi.

              « Mesdames, messieurs, bonjours et bienvenue pour une nouvelle journée chez Advent Tech. J'espère que vous avez passé une bonne nuit car la journée s'annonce intéressante … »