La Terre, cœur de l’Univers, s'éveille au surnaturel… Janvier 2016, les méta-humains font leur apparition dans un fracas invraisemblable ; des hommes, des femmes, des enfants, personnes âgées à nourrissons, sont frappés par ce qu’on explique pas, des dons - ou une malédiction ? - qui les cataloguent comme des êtres à part entière, des faux humains, des méta-humains. Le monde entier est touché, nulle exception.

Nous sommes à LibertyTown, aux États-Unis, une ville aux grands enjeux, là où les méta-humains sont recensés en masse. Les médias s’y affolent, jouent des coudes pour avoir les derniers potins, les derniers événements marquants. Un jeu dans lequel tout le monde se plaît de participer, au point d’oublier la question essentielle à cette découverte : quel avenir pour ceux qui finiront par surpasser la race humaine ?

Lire la suite...
Actualités récentes
10/06 : Recrutement & Animation ─ www
30/05 : Amélioration du contenu graphique ─ www
29/05 : Système de succès opérationnel ─ www
Activité du forum
8 mois d'existence
Plus de 100 membres actifs
138 histoires et 1066 pages RP

LE STAFF
LES PRÉDÉFINIS
LES AMIS

Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPG CHRONOSREP

Bleu azur[Tamata]

  • Krystopher J. Andrews
    Juge
    (5)42+505010202030303535none
    id03.07.17 0:58
    (5)Volonté : 42Messages : +50Réputation : 50$US : 10Xp : 20Force : 20Résilience : 30Agilité : 30Réflexes : 35Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
    avatar
    (5)42+505010202030303535none
      Le soleil venait à peine de se coucher, alors que Krystopher terminait son service, il observa l'heure, sortant sa montre à gousset. Observer Kyrstopher était toujours fascinant, ce petit côté décaler donnait un certain charme. La plupart des gens sortes leurs cellulaires lorsqu'ils veulent connaître l'heure, mais lui préférait les montres de poches. Je vous rassure, il n'utilise pas seulement des montres à gousset, il possède divers modèles, ce qui est légèrement flippant à mon avis, mais elles restent dans ses préférés. Imprégnez vous de cette scène, chemise blanche, gilet noir et ajouter à cela un visage presque parfait. Comment ne pas être fasciné? Un sourire s'afficha sur son visage, il avait suffisamment le temps d'aller nager, chose qu'il n'avait pas fait depuis quelques temps.

      En raison d'un côté pratique, il ne ce changea pas au restaurant, offrant au passant une scène des plus délicieuses. Je vous dirai un petit secret, son arrivée à la piscine ne passa pas inaperçus, ce n'était pas tant l'habit que la plupart des gens remarquaient, mais cette petite habitude qu'avait Krystopher de regarder sa montre. Un petit bijou qui permettait d'entrevoir le mécanisme de l'horloge, dans un tic tac des plus envoûtants. Ce petit trésor était l'une des raisons pour laquelle notre jeune homme avait pris un casier, il préférait éviter de ce la faire voler.  Aujourd'hui sa présence à la piscine serait plus discrète, il ne porterait pas de montre , car oui, il lui arrivait d'en porter une waterproof quand il avait un rendez-vous. De ce fait aujourd'hui, il était complètement libre,  ce n'est pas tout à fait la même chose quand on doit surveiller l'heure qui s'écoule.


      Notre serveur avait choisi de porter un costume de bain noir, muni d'une ficelle blanche, un vêtement assez simple. Il était arrivé depuis quelques minutes et commençait à ressentir une étrange sensation, celle d'être observé. Au premier regard, il ne remarqua personne,  cependant après quelques va-et-vient, il aperçu une personne. Il semblerait qu'une jolie demoiselle appréciait ce qu'elle voyait et notre beau gosse allait en profiter. Krystopher s'était dirigé vers le plongeoir, observant légèrement celle qui ne le quittait pas du regard. Un petit saut, suivis de quelques longueurs pour la demoiselle. Après cette petite parade, il se dirigea vers elle, lui adressant par la même occasion la parole.

      «Vous savez, je ne mords pas»

      Malgré qu'il soit toujours dans la piscine, ses yeux s'étaient plongé dans les siens. Il en profita pour se glisser hors de l'eau, ce qui faciliterait la discussion, quoique certaines personnes pourraient être intimidé par l'intimité qu'offre cette situation

      «Moi c'est Krystopher et vous?»

      Cette fois-ci, il s'adressa à deux personnes, en sortant de l'eau il avait remarqué quelques échanges entre deux personnes. La femme qui semblait avoir d'yeux que pour lui, ainsi qu'une autre, elle semblait être resté légèrement en retrait. Quel était le scénario derrière cette petite scène? Une amie qui encourage une de ses proches à sauter le pas? Une femme légèrement réserver de nature? Des fans? Quoique, l'une semblait  légèrement moins intéressé ou sinon réussissait mieux à la cacher.
    • En ligne
      Tamata Griffin
      Kerberos - Malfaisant
      (5)32+0/13152535352535none
      id03.07.17 4:02
      (5)Volonté : 32Messages : +0Réputation : /$US : 13Xp : 15Force : 25Résilience : 35Agilité : 35Réflexes : 25Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
      avatar
      (5)32+0/13152535352535none
        Kerberos - Malfaisant
        _ Tu es sûre qu'il va venir ?

        _ Mais oui, je me suis renseignée. Son collègue m'a dit qu'il finissait tôt aujourd'hui. Allez sors de l'eau, on va finir par le manquer.

        *Tôt pour quelqu'un qui travaille dans la restauration, c'est tard pour le commun des mortels...*

        _ Alors toi, tu es quand même une drôle de fille.

        Avec des gestes lents et mesurés, Tamata sorti du bassin dans lequel elle nageait depuis une heure déjà. Elle sentit tout autant qu'elle aperçut de nombreux regards l'effleurer comme on ose à peine toucher une toile de maitre. Elle n'y prêta pas attention, elle avait l'habitude, et se tourna vers sa collègue qui piaffait d'impatience en dehors du bassin.

        _ Ah oui ? Et pourquoi ça ?

        Lana, ou plutôt Svetlana de son vrai nom, était une jolie petite blonde aux cheveux mi-longs et aux yeux noirs. Pour cette sortie à la piscine, elle avait choisit un bikini à froufrou de couleur saumon par dessus lequel elle portait une jupette-paréo de même couleur. Elle était vraiment adorable ! Pour ne pas - trop - lui voler la vedette, Tamata avait choisit un maillot plus sobre. Fait d'une pièce dans un style un peu rétro, il était de couleur noir, une épaisse bande blanche marquait le haut du bustier avec un petit anneau d'or qui dévoilait la naissance de la poitrine, et une autre bande blanche plus fine marquait la taille.

        _ Tu trouves le courage de jouer les détectives pour obtenir un emploi du temps, mais tu n'arrives pas à faire face à ton idole sans être accompagnée.

        Tamata laissa échapper quelques éclats de rires tendit que sa collègue rougissait comme une pivoine. Son teint de poupée de porcelaine ne pouvait rien cacher de son embarras et Tamata ne manquait pas une occasion de s'en amuser. Lana avait quelques années de plus que Tamata, mais semblait en avoir beaucoup moins. Depuis quelque temps, elle était une vraie pile électrique. La raison ? Oh, elle était toute simple : un garçon.

        _ Ce n'est pas drôle ! Tu verras toi, le jour où tu rencontreras quelqu'un que tu aim... admires ! Je suis sûre que tu auras encore moins d'assurance que moi.

        _ Nous verrons bien. Tu sais, je suis plutôt difficile pour ces choses là.

        Lana se mit à grommeler, puis le sujet dériva sur les goûts de Tamata et ses précédentes histoires d'amour. La jeune femme se laissa aller sur ce terrain pour laisser à son amie tout le temps de se calmer un peu. Pendant qu'elles discutaient, elle laissa son regard observer les alentours. Elle ne pensait pas que le garçon viendrait, et pourtant, elle le repéra dès qu'il entra dans son champs de vision.
        Lui aussi la remarqua rapidement, et se prit au jeu de celui qui attire l'attention. Il était plutôt musclé sans avoir l'air de faire de la "gonflette", et il était plutôt mignon. Il lui lançait des regards de temps en temps, mais ne sembla pas voir Lana tout de suite... Ce qui était compréhensible puisqu'à peine l'avait-elle vu qu'elle s'était cachée derrière Tamata.


        _ Hey, ne te colle pas à moi comme ça. Il va te prendre pour une enfant cachée dans les jupes de sa mère. Oh, c'est une idée tiens ! A partir de maintenant, tu dois m'appeler "maman" !

        _ Ah non !


        Lana s'écarta un peu tout en restant légèrement en retrait. Elle semblait si timide, alors qu'au travail elle pouvait se montrer très stricte et autoritaire si on ne respectait pas les procédures. Tamata lui adressa un sourire discret puis tourna à nouveau son attention vers le garçon. Quoiqu'il avait tout du jeune homme charmant, et il nageait maintenant dans leur direction.

        _ Vous savez, je ne mords pas.

        Lana sursauta et laissa échapper un petit hoquet de surprise. Tamata, elle, se retint d'éclater de rire et se contenta d'un sourire discret tout en fixant son regard dans celui du jeune homme.

        *Oh, mais moi si...*

        _ Allez, courage Lana. Ton heure de gloire est venue.

        _ Hmm, si tu le dis.

        _ Moi c'est Krystopher et vous ?


        Le jeune homme était maintenant sorti du bassin pour venir à leur rencontre. Il avait visiblement l'habitude d'attirer l'attention et il appréciait la situation. Si Tamata avait été toute seule, elle lui aurait probablement fait un peu de rentre-dedans, mais elle n'était pas là pour ça et elle devait jouer son rôle... Elle salua sobrement le garçon, et se tourna vers Lana, qui avait prit son courage à deux mains pour faire un pas à hauteur de Tamata.

        _ Je m'appelle Tamata, et voici mon amie Svetlana.

        _ Vous pouvez m'appeler Lana.


        Tamata parlait d'une voix douce mais à l’intonation plutôt neutre. Elle aurait bien voulu attirer l'attention de ce Krystopher, mais il valait mieux pour elle de s'attirer les bonnes grâces de Lana. En tant que secrétaire du maire et de son adjoint, elle pouvait peut-être l'aider à gravir quelques échelons et avoir un meilleur poste. Tant que Lana était là, hors de questions de séduire ce jeune homme.

        _ Je crois vous avoir déjà vu, non ? Vous êtes... acteur ?

        _ Mais non... Mannequin. Pff, miss bibliothèque va !

        _ Je plaide coupable.


        Lana éclata d'un petit rire légèrement nerveux, alors que Tamata prit un air faussement vexée. La jeune femme ne savait pas trop au juste ce que voulait son amie. Un autographe ? Echanger quelques ragots ? Sortir boire un verre et plus si affinité ? Cette dernière hypothèse lui paraissait peu probable. Lana était une fervente chrétienne, célibataire, et ne perdra probablement sa virginité que le jour de son mariage... qui sera probablement arrangé par son père. Quelle famille !
        Tamata observa le jeune homme d'un oeil critique. Derrière ses traits charmeurs se cachait une vive intelligence. Il semblait s'amuser de la situation sans pour autant avoir l'air d'un bellâtre sans cervelle.


        *Ah, si seulement Lana n'était pas là !*



      • Krystopher J. Andrews
        Juge
        (5)42+505010202030303535none
        id03.07.17 6:45
        (5)Volonté : 42Messages : +50Réputation : 50$US : 10Xp : 20Force : 20Résilience : 30Agilité : 30Réflexes : 35Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
        avatar
        (5)42+505010202030303535none
          Les soupçons devins rapidement des certitudes, Svetlana était celle qui craquait pour Krystopher et Tamata l'amie qui l'accompagnait. Cependant, il a quelque chose chez cette femme qui m'intrigue, son regard, il semblait transparaitre différent sentiments. Je sais que notre joli coeur est généralement perspicace, mais il est parfois difficile de se concentrer sur deux choses à la fois. Je dirais que ce duo était bien assortis, Tamata donnait le courage nécessaire à Lana, en échange Lana servait de bouclier. Il serait normalement difficile d'interpréter les gestes et regard de cette jolie brune, mais avec son amie, c'était quasiment impossible. Les mimiques de notre jolie blonde et l'apparence détacher de la brunette faisait en sorte qu'on ne voyait pas l'intérêt qu'elle avait pour notre joli coeur.

          Revenons à notre fille aux yeux noirs,  nous dirons que d'une certaine manière, elle était intrigante. Que désirait-elle? Un prince charmant qui s'occuperait d'elle? Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants? Le côté Don Juan de notre jeune homme était exagéré des médias, mais la réputation était malgré tout bien présente. Voulait-elle un amant pour la nuit? Difficile de croire qu'elle était ce type de femme, sauf si elle jouait un rôle, elle le jouait à la perfection. Voulait-elle le changer? Dans ce cas elle devrait faire attention, ce qu'elle connaissait d'Andrews n'était qu'une simple image. Désirait-elle un ami, suffisamment connus pour l'exhibé? S'il s'agissait de la dernière option, Krys détestait ce type de personne. Mon petit sucre d'orge, que désires-tu?

          La seconde femme sembla reconnaître notre serveur, sans pour autant en être certaine.  Krystopher n'eut pas le temps de répondre qu'elle avait déjà informé son ami de l'ancien travail d'Andrews. Il continua à sourire magnifiquement, mais je peux déjà vous dire que Krystopher était légèrement irrité par la situation, d'un certain sens il en avait l'habitude. Il avait eu cette fois où une femme avait sorti des informations assez troublante, comme ce qu'il avait mangé pour déjeuner et encore là c'était le moins troublant. Cette fois, cela restait banal, s'était principalement ses manières qui l'avait déplus. Bref, on connaissait son statut de mannequin, mais Andrews voulus malgré tout apporter une légère précision

          «En fait, pour être plus précis, j'étais mannequin, même s'il reste encore quelques matériels à sortir, j'ai arrêté il a quelques mois»

          Notre jolie demoiselle apporta dans ses propos une précision qui intéressa notre beau brun. Son amie adorait lire. J'espère que vous ne vous imaginez pas que les connaissances générales de Krystopher lui venaient par magie, l'une de ses sources était justement les livres. En attendant ses mots, son regard ce posa dans celui de la jolie brune. Ses yeux étaient d'ailleurs envoutants, affichant un sourire amusé, il ne tarda pas à reprendre la parole

          «Miss bibliothèque? Je dois avouer que j'apprécie les livres moi aussi. Quels sont vos préférences?»

          Pauvre petite, il semblerait que tu es mal choisi tes mots, tu aurais dû faire tes leçons. Rassure toi, si tu ne gaffe pas trop, l'attention pourrait bien revenir sur toi, que ce soit par simple politesse. Bien sachant que tu ne peux pas entendre mes conseils,  je vais me contenter d'observer la scène avec amusement.
        • En ligne
          Tamata Griffin
          Kerberos - Malfaisant
          (5)32+0/13152535352535none
          id08.07.17 21:08
          (5)Volonté : 32Messages : +0Réputation : /$US : 13Xp : 15Force : 25Résilience : 35Agilité : 35Réflexes : 25Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
          avatar
          (5)32+0/13152535352535none
            Kerberos - Malfaisant
            Svetlana ne réalisa pas tout de suite ce que Krystopher déclara. Elle aimait bien taquiner Tamata sur son côté studieuse. A ses yeux, quelqu'un qui aime passer du temps à se cultiver par la lecture ne peut que manquer des évènements particulièrement important comme les derniers scandales des princes d'Angleterre ou les frasques de Kim Kardashian. Mais il y avait peut-être un léger complexe d'infériorité dans cette histoire puisque Lana avait travaillé pour financer elle-même ses études et aider financièrement son père qui devait subir une lourde opération à l'époque. Un joli drame familial ! Bref...
            Quand l'esprit de Lana fit le lien entre la déclaration de Krystopher et ce que cela impliquait, elle arbora une expression choquée presque comique. L'air sembla lui manquer un instant et Tamata eut bien du mal à ne pas éclater de rire. Heureusement, Krystopher lui sauva la mise en continuant la discussion.


            _ Miss bibliothèque? Je dois avouer que j'apprécie les livres moi aussi. Quels sont vos préférences?

            _ Hmm, il m'arrive de lire quelques romans policiers ou d'aventures. Mais si Lana m'appelle Miss Bibliothèque, c'est parce que j'ai passé beaucoup de temps à étudier la sociologie et la politique à travers l'Histoire. Oui, je sais... C'est plutôt inhabituel.

            Tamata laissa échapper un petit rire gêné, et le rouge sembla lui monter aux joues. Elle savait parfaitement jouer les filles discrètes et timides. Elle espérait que son côté élitiste refroidirait un peu Krystopher pour qu'il s'intéresse - malheureusement - à Svetlana. Elle se tourna d'ailleurs vers cette dernière pour l'inclure dans la conversation.

            _ Tu m'as dit il n'y a pas longtemps qu'il fallait absolument que je lise "Styx in Chicago", c'est ça ?

            _ Oui ! Il est sorti il y a quelques années, mais c'est vraiment un excellent roman policier.

            _ Hmm, est-ce que c'est l'histoire qui t'a intéressée ou plutôt le héros qui m'a l'air d'être du genre "beau brun ténébreux" ?

            _ Humpf ! Kyle est un personnage haut en couleur, mais l'histoire n'est pas en reste. Je l'ai lu en une soirée, et je le relis encore de temps en temps.

            _ Moui... Si tu le dis.

            _ Et vous Krystopher, que lisez-vous ?


            * Ah ! Elle se réveille enfin ! *



          • Krystopher J. Andrews
            Juge
            (5)42+505010202030303535none
            id10.07.17 1:50
            (5)Volonté : 42Messages : +50Réputation : 50$US : 10Xp : 20Force : 20Résilience : 30Agilité : 30Réflexes : 35Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
            avatar
            (5)42+505010202030303535none
              Il semblerait que la demoiselle ait quelques lacunes sur les dernières péripéties dans la vie de Krystopher. Avait-elle manqué les derniers potins ou bien avais-je surestimé son côté fanatique? D'un certain sens, cette surprise lui donnait un certain charme, mais elle devenait dangereuse,  elle aurait pu vouloir des éclaircissements. Heureusement pour notre joli minois, elle ne l'avait pas questionné sur ses motivations. Vous comprendrez que Krystopher n'avait pas envie de parler du suicide de sa soeur, c'était un sujet légèrement sensible, discutez de livre était beaucoup plus intéressant. La discussion s'attarda sur un livre en particulier "Styx in Chicago", un roman policier qui suivait les aventures d'un certain Kyle. Lana, pour faire court, semblait fortement intéresser par ce livre, le type de passion qui vous donne envie de lire  

              «Je ne connais pas ce livre, je vais devoir l'ajouter à ma liste de lecture»

              On pourrait croire en de la simple politesse, mais cela serait sous-estimé la curiosité du beau gosse. Il ne le lirait probablement pas dans la journée, mais il finirait par acheter le livre. Vous ne trouvez pas que lire peut facilement devenir intime? Un livre reflète une partie de nous, nos préférences, ainsi qu'une partie de notre psyché. D'ailleurs, parlant de psyché, les préférences de Tamata démontraient une certaine culture, ainsi qu'une certaine curiosité. Heureusement pour Svetlana, Tamata semblait vouloir s'effacer, laissant ainsi sa place. Elle ne se priverait pas de cette opportunité, questionnant Krystopher sur ses lectures, un sujet qu'il semblait affectionné. D'un certain sens, chacun avait parlé de leurs préférences, il était normal qu'on finisse par aborder celle d'Andrews.

              «Mes lectures sont assez variées, mais présentement je lis un peu sur LibertyTown. Personnellement, je trouve ses origines des plus fascinante, le fait que Kerberos soit aussi impliqué dans ses débuts, ainsi que l'arriver de diverses organisations criminelles. On se rend compte que la ville est remplie de mystère»

              Krystopher termina sa petite tirade, on pouvait ressentir un intérêt dans sa voix, ressemblant légèrement à celui de Svetlana pour son roman. Puis les yeux de Krystopher sembla s'attarder à l'arrière scène avant de revenir sur la jolie blonde. Attention Kryst' la demoiselle pourrait se rendre compte que tu viens d'observer la jolie brune, tu devrais savoir que les filles ont l'instinct pour ça, même si ce n'est qu'une banale seconde.

              «J'aimerais savoir, par simple curiosité, est-ce que vous vous connaissez depuis longtemps?»

              Alors, mon grand, tu as remarqué qu'une des demoiselles se cachait dans l'ombre? La question est maintenant de savoir comment tu l'as interprété, après tout dans la vie, il a la vérité et ce qu'on croit l'être. D'une certaine manière, cette question pourrait peut-être éclaircir la situation, tout dépendant qu'elle serait leurs réponses. Et elles, comment interprèteraient-elles la question?
            • En ligne
              Tamata Griffin
              Kerberos - Malfaisant
              (5)32+0/13152535352535none
              id14.07.17 2:32
              (5)Volonté : 32Messages : +0Réputation : /$US : 13Xp : 15Force : 25Résilience : 35Agilité : 35Réflexes : 25Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
              avatar
              (5)32+0/13152535352535none
                Kerberos - Malfaisant


                Ma meilleure amieQue j'ai envie de dépecer au scalpel_ Je ne connais pas ce livre, je vais devoir l'ajouter à ma liste de lecture.

                *Hmm, je devrais peut-être lui dire que le héros est gay et qu'il y a quelques scènes chaudes à plusieurs reprises...*

                Svetlana sembla apprécier l'intérêt de Krystopher pour son ouvrage adoré. Tamata, elle, soupira intérieurement de frustration. Sacrifier des beaux garçons sur l'autel de l'ambition n'était pas facile. Mais elle ne devait pas abandonner l'idée que Lana pourrait se lasser de son idole, si elle le découvrait sous un aspect moins glorieux. La jolie blonde avait tendance à oublier que les "people" n'étaient que des Hommes.

                _ Mes lectures sont assez variées, mais présentement je lis un peu sur LibertyTown. Personnellement, je trouve ses origines des plus fascinante, le fait que Kerberos soit aussi impliqué dans ses débuts, ainsi que l'arriver de diverses organisations criminelles. On se rend compte que la ville est remplie de mystère.

                Tamata sentit un frisson lui parcourir l'échine, mais parvint à garder contenance. Même si le nom de Kerberos était cité comme on citerait le chat du voisin, ce curieux hasard la mettait mal à l'aise. Savait-il quelque chose ? Son intérêt était-il purement culturel ? Le sujet de la fondation de LibertyTown intéressait également Lana puisqu'elle y était née, mais Tamata fut plus rapide à reprendre la parole.

                _ LibertyTown n'est pas la seule ville dont la fondation est liée aux organisations criminelles. C'est le cas de New York et d'autres grandes villes portuaires qui accueillaient les colons de la Vieille Europe. Mais, il est vrai que LibertyTown est un peu à part...

                L'espace d'un instant, Tamata vit le regard de Krystopher glisser sur elle. Lana ne le remarqua pas, trop occupée à "fusiller du regard" Tamata, mais c'était aussi effrayant qu'un chaton voulant se faire passer pour un tigre. L'attention de Krys provoqua quelques picotements et frissons forts agréables, qui empêchèrent Tamata de se moquer ouvertement de son amie. Lana n'était pas susceptible, plutôt peu sûre d'elle. En privé, elle supportait certaines remarques. Devant des inconnus ou au travail, elle ne supportait pas de perdre la face.

                _ J'aimerais savoir, par simple curiosité, est-ce que vous vous connaissez depuis longtemps ?

                Cette fois, Svetlana était sur les starting blocks et Tamata la laissa faire... pour le plaisir de la corriger si besoin. Pour la énième fois depuis qu'elle avait vu Krystopher, Tamata maudissait la présence de Lana. Elle était tellement sage et "cul-cul la praline" à souhait !

                _ Non, pas longtemps. Tamata est arrivée il y a quelques mois, fraichement débarquée de son île.

                Tamata s'autorisa à lâcher à petit grognement mécontent. C'était de bonne guerre, mais si Lana n'en avait pas conscience, elle sentait peut être qu'elle n'avait pas toute l'intention qu'elle aurait voulu et se vengeait un peu. Ou elle aimait tout simplement taquiner son amie.

                _ Ca fait déjà plusieurs années que je suis aux Etats-Unis. Je n'ai pas fait la Columbia par correspondance !

                _ Oui, oui. Tu aimes bien faire la fière avec ta super université !


                Encore une fois rien de méchant... Ou presque. Svetlana était une gentille fille dans la moyenne dans tous les domaines. Elle avait fait ses études dans des établissements de la classe moyenne - ni côté ni mal mal famés. Elle avait travaillé dur pour n'être que secrétaire de mairie. En comparaison, Tamata avait de suffisamment bons résultats pour obtenir une bourse d'étude. Elle avait gagné une place dans une université réputée, et elle n'était pas destinée à rester secrétaire chargée de l'Etat Civil.

                _ Bah... Arrête de faire ta mauvaise tête ! Je suis juste douée pour les études, ça ne veut pas dire que je suis douée pour le reste.

                * Tu es médiocre ma fille. Personne n'y peut rien, alors ne te défoule pas sur moi ! *

                Malgré son irritation, Tamata essayait de paraitre amusée. Un peu comme une jeune fille sage se moque gentiment de son amie délurée. Faisait-elle illusion ? Elle l'ignorait et n'était pas sûre de le vouloir entièrement. Si Krystopher s'en rendait compte, peut-être s'interrogerait-il sur les raisons de son comportement. Peut-être même chercherait-il à s'isoler avec Tamata pour entendre de vive voix ses explications ! Secrètement, et même si elle ne voudrait pas le reconnaitre, c'est ce qu'elle voulait. Pouvoir parler librement de ses ambitions et de ce qu'elle faisait pour parvenir à ses fins...



              • Krystopher J. Andrews
                Juge
                (5)42+505010202030303535none
                id17.07.17 19:24
                (5)Volonté : 42Messages : +50Réputation : 50$US : 10Xp : 20Force : 20Résilience : 30Agilité : 30Réflexes : 35Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
                avatar
                (5)42+505010202030303535none
                  Quel étrange réaction devant un simple mot, on pourrait presque croire que la demoiselle avait quelque chose à cacher. Krystopher ne sembla pas se préoccuper de sa réaction, quelques mots attirèrent son attention : «il est vrai que LibertyTown est un peu à part...». Difficile de connaître le sens de ses paroles. Avait-elle vécus une expérience personnelle? Parlait-elle de l'une de ses rumeurs grotesques circulant sur les réseaux sociaux? Ses mots pouvaient avoir plus d'un sens, ils pouvaient même exprimer un dégout pour les méta-humains. Elle avait piqué son attention, mais il ne voulait pas diriger la discussion dans ce sens, du moins pas ici. Notre joli coeur préféra garder quelques questions pour plus tard, lorsqu'ils seraient plus intime. Parlant d'intimité, on apprit rapidement que leur amitié était assez nouvelle, Tamata était arrivé à Libertytown depuis quelques mois à peine.

                  «Votre amitié est donc assez récente»

                  Étrangement sa question lui apporta bien des informations sur Tamata, on apprenait qu'elle avait fait une grande université. À cette nouvelle, on pouvait ressentir une certaine jalousie de la part de Svetlana, lançant quelques petites piques à son "amie". Alors, faisons un petit résumé de ce qui est évident. Lana avait un fort intérêt pour Krystopher, cependant, elle possède une version romancé de sa personne. Tamata est le renfort, si elle jouait bien son rôle, elle devrait trouver un prétexte pour partir. Lana semblait avoir un complexe d'infériorité, du moins ses petites piques semblaient allez dans ce sens. Tamata était une fille intelligente qui semblait s'effacer, assez étrange pour une amitié récente.

                  «Columbia n'est pas donné à tous le monde, elle a bien le droit d'en être fière»

                  Ses paroles exprimaient une certaine incompréhension, pourquoi reprocher à une personne le simple fait d'avoir fait une grande école. Il n'était  pas idiot, mais ne désirait pas agresser la demoiselle. Il se pourrait que ce soit déjà trop tard, tout dépendant de l'interprétation de la jolie blonde. Soudainement son attention sembla être occupé ailleurs, quelques secondes à peine, mais elles comprendraient bientôt la raison

                  «La piscine ne va pas tarder. Aimeriez-vous continuer la discussion ailleurs? Je connais un bar pas trop loin»

                  Il avait cru entrevoir au loin une vague connaissance, la personne qui s'occupait généralement de la fermeture des lieux. Un simple regard avait confirmé ses soupçons, l'horloge indiquait que la piscine fermerait dans moins de trente minutes, il avait donc saisie cette occasion
                • En ligne
                  Tamata Griffin
                  Kerberos - Malfaisant
                  (5)32+0/13152535352535none
                  id19.07.17 19:47
                  (5)Volonté : 32Messages : +0Réputation : /$US : 13Xp : 15Force : 25Résilience : 35Agilité : 35Réflexes : 25Spiritualité : 35Astuce : noneBadges :
                  avatar
                  (5)32+0/13152535352535none
                    Kerberos - Malfaisant


                    Sauvé par le gongquand le malheur des uns fait le bonheur des autres_ Columbia n'est pas donné à tous le monde, elle a bien le droit d'en être fière.

                    Svetlana sembla avoir un peu honte de sa réaction et se mis à rougir tout en boudant un peu. Elle faisait encore son enfant capricieuse, ce qui la rendait presque attachante.

                    _ Oui, bon... C'est vrai que Tamata est une sacrée bucheuse.

                    Tamata adressa un sourire reconnaissant à Krystopher. Elle appréciait qu'il prenne sa défense, et plus particulièrement qu'il reconnaisse les mérites de ses efforts. Oui, elle aime qu'on la caresse dans le sens du poil - sans mauvais jeu de mot bien sûr.

                    _ La piscine ne va pas tarder. Aimeriez-vous continuer la discussion ailleurs ? Je connais un bar pas trop loin.

                    _ Quelle bonne idée ! On se retrouve à l'entrée ?


                    Le changement de conversation était le bienvenue et Svetlana sauta sur l'occasion. Tamata prit alors conscience qu'elle commençait à avoir un peu froid, même si elle avait séché depuis sa sortie du bassin. Elle se frotta les bras pour se réchauffer un peu et se dirigea vers les douches pour se réchauffer, Lana sur les talons. Elles restèrent silencieuses le temps de se débarrasser du chlore, puis Svetlana entama la discussion une fois dans le vestiaire qu'elles partageaient.

                    _ Oh mon dieu, c'est super ! Tu te rends compte ? Il est tellement accessible !

                    _ Tu sais, ce n'est... qu'un homme après tout. Qu'est-ce qui t'attire autant chez lui ?

                    _ Mais enfin, Tamata ! Il est...


                    La sonnerie de son téléphone lui coupa la parole. Mécontente, elle referma d'un geste vigoureux la fermeture éclair de sa robe. Tamata se rhabillait tranquillement pendant que son amie lisait le message qu'elle venait de recevoir. Elle allait devoir mettre un peu d'eau dans son vin, si elle voulait que les choses se passe pour le mieux entre Svetlana et Krystopher. Devait-elle se retirer pour la soirée ?

                    _ Oh non...

                    _ Que se passe-t-il ?

                    _ C'est Vadim. Il a fait une crise de panique, et il est à l’hôpital. Ca fait la deuxième fois cette semaine !

                    _ Son travail est enfin reconnu. Quelque part, ça doit le bouleverser.

                    _ Oui, ça c'est sûr. Il est vraiment heureux en ce moment, mais le contre-coup est plutôt violent.


                    Quelque part, Tamata était désolée pour le garçon. Elle l'avait rencontré une ou deux fois, et il était du genre doux et passionné. Il serait peut-être intéressant comme amant, mais sa fragilité mentale et la présence de sa sœur aux petits soins pour lui rendait la chose impossible. Tant pis.
                    Le visage de Lana afficha toute une série d'émotions quand elle réalisa ce que cette nouvelle impliquait pour le reste de la soirée. Ses états d'âme étaient vraiment comiques, mais Tamata parvint à dissimuler son amusement. Elle, qui pensait devoir abandonner la partie pour ce soir, pouvait maintenant saisir une opportunité en or.


                    _ Ne t'en fais pas pour Krystopher. Je resterais un peu avec lui pour lui soutirer quelques renseignements... comme son numéro de téléphone. Après tout, c'est ce que je fais tous les jours.

                    Tamata adressa un petit clin d’œil complice qui tira un maigre sourire sur les lèvres de Svetlana. Elle acquiesça piteusement, et les deux jeunes femmes se rhabillèrent en vitesse. Tamata avait choisit d'enfiler une petite robe swing bleue marine et des mocassins de même couleur, une tenue facile à mettre après une petite session de natation. Un ruban blanc se mêlait à sa tresse et l'attachait par un nœud romantique. A l'entrée et sans surprise, Krystopher les attendait déjà. L'air à la fois déçue et inquiète, Lana s'excusa d'une petite voix :

                    _ Je... Je suis désolée, je vais devoir vous laisser. J'ai un problème familial à régler. On se retrouve demain au bureau, Tamata ?

                    _ Oui, bien sûr. Laisse-moi m'occuper de la suite.


                    Lana fila comme le vent, laissant Tamata seule avec Krystopher. Cette dernière se tourna vers le jeune homme avec une expression qui se voulait rassurante.

                    _ Ne vous en faites pas trop pour elle. Je sais que ce n'est pas facile, mais ce n'est qu'un mauvais moment à passer. Elle en a vu d'autres. Je sais qu'elle avait beaucoup de questions à vous poser... Êtes-vous toujours d'accord pour boire un verre ?