Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

Connaissance fraternelle [pv]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
  • Emily J. Reyes
    CIVIL - Croisé
    (0)29101532383330253014none
    id03.07.17 19:14
    (0)Volonté : 29Messages : 1015$US : 32Xp : 38Force : 33Résilience : 30Agilité : 25Réflexes : 30Spiritualité : 14Astuce : noneBadges :
    (0)29101532383330253014none
    avatar
    (0)29101532383330253014none
      CIVIL - Croisé

      « Frappe ! Frappe ! Frappe ! Parfait, on fait une pause. Tu es en forme ce matin Em’.
      - Merci, c’est surtout que j’ai beaucoup d’heures à rattraper. J’ai trop pris mon temps dernièrement, et le championnat approche.
      - Très bonne chose, mais pense à faire des pauses de temps en temps. Si tu arrives épuisée ça n’aura servi à rien.
      - Ça vaaaa … c’est au moins la cinquantième fois que tu me le dis … »

      Bonjour mesdames et messieurs, je me présente. Je m’appelle Emily J. Reyes, et exactement comme ma sœur ainée, je suis une tête de mule. Au grand dam de mes parents, de mon coach et de mon kiné. Mais au moins tout le monde s’amuse, et c’est le principal. Je participe au championnat de boxe régional dans un mois, et avec tout le bordel qu’il y a eu dernièrement – cela inclus l’attentat de septembre bien sur – et tant que personne ne sait pour ma mutation, tout va pour le mieux. Car oui, personne ne doit le savoir, personne ne doit être au courant. Pourquoi ? Allons la réponse est évidente … Non ? Bon bah je voulais le découvrir alors.

      Nous sommes actuellement dans un petit hangar réaménagé en salle de sport de luxe, avec un ring au centre, des machines de musculation dernier cri par-ci par-là, des poids, des cordes à sauter parce que oui c’est loin d’être uniquement pour les gosses, et surtout ! Surtout ! La fontaine d’eau. L’hydratation est très importante, peu importe l’activité pratiquée. C’est donc dégoulinante de sueur – mmh sexy – que je vidai l’équivalent d’une bouteille entière, avant de faire un tour à la douche.
      Quelle vie étrange n’est-ce pas ? Avoir des superpouvoirs et refuser de s’en servir. Et puis pourquoi d’un coup j’ai pu développer ce genre de truc ? Il n’y avait aucune raison. D’un coup d’un seul, c’est arrivé. Sans explication ni rien. Pourtant j’ai beau regarder, maintenant nue, mais non rien. Pas de marque qui se serait activée, de tatouage mystique prodiguant des talents aussi chelou que puissants. Oh est-ce que ce serait comme dans les BD, une comète qui tombe d’un coup et pouf ça fout la merde ? Ouais bon c’est vraiment tiré par les cheveux mais oh, je peux faire des trucs pas normal avec mes os moi, maintenant bon.

      Une fois sortie de l’eau, sèche et rhabillée, je saluai l’équipe et attrapai une petite bouteille d’eau, glissée dans une poche arrière.

      « Je sors courir quelques minutes ! »

      Et sans attendre mon reste je disparue. Veste beige sur le dos, brassière orange, short en noir et basket. Prendre l’air fera le plus grand bien pour se vider la tête. Dommage qu’il n’y ait pas plus de parc ici. Un footing sur le bitume ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable, mais bon il faudra faire avec.
    • Gabrielle A. Reyes
      Genesis - EspritLibre
      (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
      id04.07.17 0:57
      (6)Volonté : 142Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
      (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
      avatar
      (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
        Genesis - EspritLibre
        Connaissance Fraternelle Reyes Sisters Ecouteurs sur les oreilles, Reyes traverse les rues de Gamma avec le regard éteint de ceux qui ont passé une nuit difficile. Du haut de son mètre quatre vingt, la blonde au teint hâle ronge son frein, se peletonnant dans son trench coat blanc. Ce dernier découvre un débardeur blanc également dévoilant ses épaules fines mais musclées tandis qu'un jean taille basse décoloré et usé trône par dessus ses chausses de sécurité. Gamma est un quartier qui dans certains point ressemble à Alpha; notamment sur le fait qu'il ne dort jamais. Delta a construit les choses de telle sorte que la vie n'arrête jamais dans les ruelles de l'endroit le plus dépensier de LT. Casinos, théâtres, bar et autres boîtes se relaient en toute heure pour faire en sorte qu'il y ait toujours de l'animation, que l'argent du contsribuable coule toujours à flots afin de maintenir l'approvisionnement en stimulants en tous genres et autres moyens plus ... légaux.

        Mais contrairement à l'habitué sous l'effet du speed qui se prépare à prendre son petit rail de coke matinal afin de s'enjailler une fois encore sur les charts du moment, Gabrielle de son côté n'est pas abrutie par une quelconque drogue que l'on peut se procurer auprès du premier clampin venu. Non, elle est rendue apathique par le manque d'adrénaline, faute d'un meilleur terme. Ces derniers temps, la jeune avait remarqué que sa faim devenait insatiable. Si auparavant elle pouvait se contenter de tabasser le premier péquenaud venu pour sentir son fix, l'addiction avait pris le pas sur sa raison. Etait ce le signe que ses capacités avaient évolué ? SAns doute, mais force était de constater qu'elle ne pouvait définitivement plus se suffire des maigres sensations suppléées par les moins que rien de BETA, à moins de faire un massacre en bonne et due forme.

        Ce faisant, la blonde aux cheveux d'un blond presque blanc, noués en un chignon serré par dessus sa nuque, avait décidé de changer de terrain de chasse, faisant des incursions régulières sur GAMMA; où les proies étaient un chouia plus réactives. Cependant, après plusieurs heures à tabasser des fêtards, l'ex marine commençait à avoir son compte, pensant à faire une dernière victime avant de se rentrer après une soirée bien chargée. Elle bifurque dès lors dans un coin un peu plus à l'écart, connaissant l'existence d'un gymnase fréquenté par quelques pratiquants d'arts martiaux adeptes de castagne. Etant elle même une véritable bête de combat, et ce, en occultant ses capacités surhumaines, la trentenaire avait fréquenté cet endroit de temps à autres.

        Et c'est les mains dans les poches, postée à un coin de rue qu'elle peut apercevoir une femme sortir des lieux à petite foulée. Trop loin pour distinguer ses traits, elle note néanmoins une carrure svelte et sportive, un port altier dégageant la confiance et une certaine force. Il n'en fallait pas plus pour décocher un sourire carnassier à la demi-déesse, qui s'engagea à bonne distance derrière la joggeuse.

        Quelques mètres plus loin, Reyes poursuit sa future proie et, profitant d'une portion de route à l'abri des regards indiscrets se jette comme une furie sur la pauvre femme aux cheveux courts. La rejoignant dans un seul saut grâce sa foulée et la force surhumaine de ses jambes, Gabrielle tente d'attraper son vis à vis par l'épaule avant qu'elle ne se rende compte de sa présence, fantasmant déjà sur la surprise qui se lirait très bientôt sur les traits de cette pauvre femme. Ragaillardie par l'imminence de l'affrontement, elle sent l'énergie qui l'habite prendre à nouveau le contrôle, se traduisant par une lueur brillante de couleur rouge sang dans ses pupilles habituellement noisette, tandis qu'une lueur sombre se dégage de chacun des pores de sa peau.

        Le jeu allait commencer, et comme toujours, Alejandra connaissait l'unique issue...

        © YOU_COMPLETE_MESS
      • Emily J. Reyes
        CIVIL - Croisé
        (0)29101532383330253014none
        id04.07.17 19:07
        (0)Volonté : 29Messages : 1015$US : 32Xp : 38Force : 33Résilience : 30Agilité : 25Réflexes : 30Spiritualité : 14Astuce : noneBadges :
        (0)29101532383330253014none
        avatar
        (0)29101532383330253014none
          CIVIL - Croisé

          « Well my friends, it’s been a long time ♫ Ohohoh ohohoh ! Bu we’re still kickin’ and we’re in our prime ♪ »

          Ah rien de tel qu’une musique bien rythmée pour se lancer et passer un bon moment. En plus ça tombe bien, j’adore ce tube. Vous ne connaissez pas ? C’est un type qui s’éclate dans sa chambre, à faire des sons sur le thème de ses jeux favoris, et franchement ça rend pas mal. Vous chercherez sur l’internet, comme disent les geek.
          Une seconde, quel est cet étrange sentiment ? Cette impression lourde, dans le dos … Accélérons légèrement, c’est sans doute rien. Oh il a rouvert le restaurant japonais, ça alors je croyais que le propriétaire avait été expulsé. Un rachat sans doute, j’espère que la recette est toujours la même, ils étaient terriblement bon leurs sushis.

          Mon regard croisa la silhouette dans mon dos à travers un reflet dans la carte des menus affichés à l’extérieur. La seule et unique silhouette, à vrai dire. Approximativement de la même taille que moi, svelte, probablement féminine ou alors masculine mais très élancée. Je préférai continuer quelques pas, histoire de faire comme si de rien n’était, et laisser une chance à cette personne de se disculper. Se disculper oui, parce que c’est de plus en plus louche … Certes j’ai déjà eu le problème de fans me suivant jusqu’à avoir un autographe mais oh putain !
          Réflexe pur et simple au moment où une main vole jusqu’à mon épaule droite. Je me décalai sur le côté, faisant volte-face et projetai un poing au visage de mon agresseur. Ou agresseuse. C’est en l’attrapant par le col que je vis qu’effectivement c’était une femme. Malgré des cicatrices en travers du visage, les traits féminins étaient là.

          « Woh ça va pas ?! Pour qui tu te prends merdeuse ?! »

          Dans trois secondes qui suivirent, les fameux traits féminins secouèrent un souvenir tout particulier dans ma mémoire. Le souvenir de quelqu’un en particulier.

          « Gabrielle ? Gabrielle c’est toi ? Mais qu’est-ce que tu fous ici ? »

          Remarquez chers lecteurs, je ne lui ai toujours pas lâcher le col de sa veste.
        • Gabrielle A. Reyes
          Genesis - EspritLibre
          (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
          id07.07.17 8:06
          (6)Volonté : 142Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
          (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
          avatar
          (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
            Genesis - EspritLibre
            Connaissance Fraternelle Reyes Sisters Le poing s'écrasa avec une certaine force sur le faciès de Gabrielle qui, étonnement ne semblait nullement réagir à cette provocation pour le moins violente. En effet, en temps normal, l'ex marine se serait jeté sans retenue sur son assaillant, se déchargeant avec véhémence de toute la violence qui l'habitait... Mais cette fois ci, il lui avait suffit d'apercevoir le visage de celle qu'elle allait briser pour sursauter de surprise; lui valant un magnifique bleu sur le visage. Trop destablisée par la découverte de sa petite soeur dans un lieu comme Liberty Town, elle se contenta de la fixer, le regard vide tandis que cette dernière l'empoignait par le col.

            Remarquant enfin à qui elle avait affaire, Emily se mit à lever la voix, lui demandant de s'expliquer sur sa présence et la raison de son comportement pour le moins étrange. Poussant un soupir amusé, Gabrielle se contenta en premier lieu de laisser échapper un sourire franc avant de saisir les mains de sa soeur, sans pour autant la forcer à lâcher prise, se contentant d'un évasif :

            " Le punch était pas dégeux, mais tu es encore à des années lumières du mien, Soeurette "

            Si la première phrase qu'elle adressait à sa soeur paraissait particulièrement froide malgré la quasi dizaines d'années durant lesquelles les deux s'étaient perdues de vue, force était de constater qu'une certaine chaleur pouvait être perçue dans les dires de l'aînée; peu encline aux démonstrations d'affections, même si l'intention et les sentiments étaient là. Mais plus que tout autre sentiment, revoir Emily dans cette ville renvoyèrent Gabrielle à des souvenirs anciens et aux sentiments mitigés qu'elle avait envers sa famille. Très peu présente et pour le moins discrète quand à sa propre vie, la trentenaire n'avait que très rarement fait l'effort durant cette dernière décennie de prendre des nouvelles de sa fratrie ou même de sa famille en général, trop occupée par ses propres aspirations.

            Ces dernières avaient d'ailleurs pris une tournure plus dramatique durant cette dernière année avec l'émergence des méta humains et le soupçon de l'ex marine de faire partie de leurs rangs. Et si jusqu'à présent cette sensation n'avait été qu'un vague ressenti, elle en était à présent quasiment certaine, au vu de ses capacités physiques décuplées ainsi que son... addiction à la violence. Fallait il en parler à sa benjamine ? Un regard dans le fond des yeux de cette dernière scella la décision de l'aînée: elle garderait pour le moment ses propres problèmes pour elle même, fidèle à l'image qu'elle avait toujours reflété pour sa famille.

            " Je... Je t'ai prise pour quelqu'un d'autre "

            Tentant de cacher ses véritables desseins à sa soeur pour ne pas l'inquiéter, Alejandra tenta maladroitement de changer de conversation, le ton hésitant.

            " J'ai quitté l'armée il y a presque un an, je travaille à Alpha depuis a peu près autant de temps... T'as décroché un contrat à LT ? "

            Sans se départir de son sourire amusé et malgré le ton de sa voix, Reyes glissa ses mains au niveau des pouces de sa soeur, exerçant une légère tension pour la forcer à lâcher prise. Par ce moyen, elle lui signifiait que sa maîtrise des arts martiaux ne semblait pas encore être égale à celle de son aînée, lâchant avec amusement un petit :

            " Tu continues à t'entraîner Emily ? "

            © YOU_COMPLETE_MESS
          • Emily J. Reyes
            CIVIL - Croisé
            (0)29101532383330253014none
            id09.07.17 17:24
            (0)Volonté : 29Messages : 1015$US : 32Xp : 38Force : 33Résilience : 30Agilité : 25Réflexes : 30Spiritualité : 14Astuce : noneBadges :
            (0)29101532383330253014none
            avatar
            (0)29101532383330253014none
              CIVIL - Croisé

              Les yeux dans les yeux, j’attendis une réponse pendant que nombre de sujet, de situation, d’incompréhension naissaient dans mon esprit. Suivit d’ailleurs une foule de reproches. Elle avait quasiment disparue de nos vies depuis son départ à l’armée, mes parents et moi. Avoir des infos relevait presque du miracle ! Alors que merde, un coup de fil de temps en temps, ça ne coutait rien !
              Et elle, elle ne trouva rien de mieux à dire que me féliciter sur mon poing, tout en se gratifiant elle-même d’être largement meilleure. Tss, je peux nettement faire mieux, il ne s’agissait que d’un réflexe.

              « Ça va, t’as toujours eu plus de force que moi … Par contre j’ai toujours eu été plus vive. » Et pan, dans les dents ! « Mais n’essaye pas d’esquiver le sujet. T’as pu disparaitre pendant tout ce temps, maintenant que je t’ai portée, n’imagines même pas pouvoir me faire à nouveau faux bond, grande sœur. »

              J’insistais bien sur les derniers mots, y mêlant un soupçon de provocation et de sarcasme. Elle fini par avouer – bien que la réponse soit assez peu convaincante – m’avoir confondue avec quelqu’un d’autre, en me sautant dessus. Mouais, plusieurs possibilités à cela. Soit c’est effectivement vrai et ça veut donc dire qu’elle a l’habitude d’agresser n’importe qui. Ce qui n’a rien de positif, avons-le. Soit il s’agissait d’une nouvelle façon d’exprimer son affection et j’aurais agis un peu trop brutalement. Dans ce cas … ouais nan ça n’a rien de positif non plus.
              Elle ajouta avoir quitté l’armée il y a plus d’un an. Première interrogation, pourquoi n’être pas revenue à la maison ? Ou même avoir appelé, histoire de tenir sa famille au courant ?

              « Je travaille à Alpha depuis a peu près autant de temps … T'as décroché un contrat à LT ?

              - Mmh, c’est presque ça. » Répondis-je simplement en même temps que lâcher la prise sur ses vêtements. « Je n’ai jamais arrêté l’entrainement. Mais tu ne pouvais pas le savoir, tu es un vrai fantôme. Même pour ta sœur … »

              Je lui en voulais, très clairement, mais à quoi bon remuer le couteau dans la plaie, ça n’apportera rien et ça ne pourrait que faire fuir celle qui est si difficile à trouver.
              Non sans un soupire, je me pinçai le haut du nez avant de redresser les yeux sur la blonde.

              « Je participe au championnat de boxe qui aura lieu dans deux mois, pour la sixième fois. Et de là où tu m’as vue sortir puis suivie, c’est mon club. Ouaip je suis boxeuse professionnelle, détentrice du titre de championne régionale poids léger chez nous, et nationale. Même si pour ce dernier, l’attentat de septembre a tout fait foiré … Et toi ? Depuis le temps que tu as disparue, tu as due vivre de sacrés trucs, raconte un peu. » Je parcourrai rapidement les alentours du regard. « On peut aller se boire un verre, si ça peut t’aider à vider ton sac. »
            • Gabrielle A. Reyes
              Genesis - EspritLibre
              (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
              id11.07.17 6:31
              (6)Volonté : 142Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
              (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
              avatar
              (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                Genesis - EspritLibre
                Connaissance Fraternelle Reyes Sisters Affichant un sourire désolé, Gabrielle écoute sa benjamine avec attention, sentant poindre une certaine culpabilité dans sa poitrine à mesure qu'Emily énonce ces exploits. Passant la main dans ses cheveux pour tenter de cacher sa gêne, elle répond d'un ton désolé:

                " C'est vrai que j'aurais peut être dû... vous contacter plus souvent. Mais tu me connais, Emily, les réseaux sociaux, le téléphone... Ce n'est pas vraiment mon truc. D'autant que j'ai pas forcément beaucoup de trucs à raconter. Enfin, pas dont je suis particulièrement fière. "

                En soit, les choses ne s'étaient effectivement pas passées de la meilleure façon pour l'aînée, était ce par ego ou par honte ? En tout cas, Gabrielle était parfaitement consciente du peu de nouvelles qu'elle offrait à ses proches. Et si sa relation avec sa famille avait toujours été au beau fixe, il n'était effectivement pas dans sa nature de parler d'elle même aussi facilement, préférant de loin écouter que s'ouvrir. D'un mouvement de tête, elle fait signe à sa sœur de la suivre, à la recherche d'un petit bouge sympathique où elles pourraient discuter et commencer à rattraper le temps perdu.

                Marchant avec les mains dans les poches, la trentenaire reprends la parole, rejoignant les rues principales d'un air détendu.

                " Sincèrement, je n'ai pas tant que ça à dire. Toujours célibataire, j'ai un appart tranquille et ma vie reste..., elle hésite pendant quelques secondes, métro boulot dodo en quelque sorte "

                Devait elle parler de l'éveil de ses pouvoirs ? De sa force démesurée? De ses pulsions de violence l'ayant conduite à vouloir tabasser sa soeur comme elle l'avait fait un nombre innombrable de fois? Non, l'ex-marine souhaitait garder une image correcte pour Emily, préférant lui donner l'exemple d'une femme intégrée et accomplie ne connaissant que le train train quotidien et ce, malgré son passé de militaire d'élite.

                " Tu as toujours été douée, d'une certaine manière plus que moi. J'ai juste eu un peu plus de chance,et de talent ? haha J'me rappelle de l'attentat. J'ai participé à la reconstruction, il se trouve que le siège de ma boite a été détruit, mais je n'y étais pas à ce moment. D'ailleurs ça me fait penser, j'espère que tu n'as pas eu de problèmes ici? Il faut dire que les..., hésitant sur le terme à employer elle laisse planer un silence durant quelques secondes, métahumains sont plutôt nombreux. Fais attention à toi, j'ai entendu dire qu'il y en avait de toutes sortes et certains sont particulièrement dangereux.

                Un point de vue ironique, compte tenu du fait que Gabrielle étant elle même extrêmement dangereuse, bien qu'ayant l'avantage d'avoir une image tout à fait humaine. Néanmoins, en temps que bonne aînée, elle restait inquiète quand à sa jeune soeur qui, bien que disposant d'une solide connaissance des arts martiaux n'était - du moins dans ses souvenirs - pas encore à son niveau.

                Et puis, Emily n'était qu'humaine...n'est ce pas ?


                © YOU_COMPLETE_MESS
              • Emily J. Reyes
                CIVIL - Croisé
                (0)29101532383330253014none
                id12.07.17 17:38
                (0)Volonté : 29Messages : 1015$US : 32Xp : 38Force : 33Résilience : 30Agilité : 25Réflexes : 30Spiritualité : 14Astuce : noneBadges :
                (0)29101532383330253014none
                avatar
                (0)29101532383330253014none
                  CIVIL - Croisé
                  Elle reconnaissait ses tords, c’était déjà un excellent début. A vrai dire je ne pensais pas qu’elle réagirait comme ça. La Gabrielle que je connais, ou du moins que je connaissais, aurait réagit bien plus brutalement. Ces années l’aurait-elle adoucie ? Ça semble si invraisemblable, incohérent avec la jeune femme devant mes yeux.
                  L’accompagnant à la recherche d’un petit bar susceptible d’hydrater notre gosier sans trouer notre portefeuille, j’écoutai en silence les quelques nouvelles qu’elle lâchait en route. Célibataire et un train de vie morne. Ce n’est pas si loin de mon propre quotidien.

                  « Si jamais ça peut te rassurer, je fais un peu pareil. Je n’ai toujours personne dans ma vie, ça n’a pas changé depuis ton départ. Et en-dehors des périodes de championnat, je passe mon temps à m’entrainer, à faire des points Presse, et d’autres … »

                  Pas la peine de trop border sur les zones sombres. Elle n’a pas besoin de connaitre les détails qui ont fait que j’en suis là maintenant, ni les inconvénients qui vont malheureusement de pair. Ce que je dois faire lorsque je reçois un appel en particulier, peu importe que ça me plaise ou non …
                  Ah voilà un bar en vue, au coin de la rue ! Gab’ s’amusait encore à me charrier, disant que j’étais douée mais qu’elle restait meilleure. Tss, ça c’est la sœur que je connais, toujours avec son égo surdimensionné. Elle disait avoir participé à la reconstruction après l’attentat, et d’ailleurs que son entreprise avait été détruit.
                  En entendant cela, je tournai les yeux vers elle, mais elle anticipa ma question, assurant qu’elle n’était pas sur place à ce moment. Ouf. Hey même si c’est un véritable fantôme, ça reste ma sœur, ça semble normal de s’inquiéter.
                  Son interrogation sur les méta-humains arriva tout naturellement sur le tas, tandis que je tirais les chaises de la petite table ronde sur le trottoir, faisant du même coup signe au serveur de venir.

                  « Non aucun problème. Enfin il y a bien eu une merde quand ça a pété. J’étais en finale au championnat mondial, sur le point de mettre K.O. mon adversaire, quand d’un coup je suis tombée dans les vapes. J’ai appris plus tard, au réveil, que j’avais gagnée mon match mais que le bâtiment s’était soudainement mit à trembler et à se fissurer de partout. L’heure n’était plus du tout aux festivités, tu imagines bien. Tout le monde a été évacué, je crois. Mais voilà, je n’ai pas eu ma médaille. Simplement à cause de ce putain de machin de mes deux ! Rah ! »

                  Rongeant mon frein, la mine boudeuse, je m’installai et croisai les bras, le pied remuant nerveusement.

                  « Saloperie … Enfin bref, non ne t’en fait pas, hormis ça je n’ai eu aucun problème. Ces … méta-humains comme tu dis, j’en ai entendu parler à la télé. A vrai dire c’est difficile à louper, tout le monde en parle. Les journaux, les radios, j’ai même eu des questions pendant une interview … Les gens ont peur, et c’est normal t’as vu ce que certains peuvent faire ? C’est un truc de dingue ! Certains pensent que c’est l’évolution, Darwin tout ça … D’autres veulent tous les éliminer … Tout le monde devient timbré, c’est affolant. »

                  Je terminai en me massant les tempes et en soupirant, tandis que le serveur apportait la carte des menus et cocktails.

                  « Merci, pour moi ce sera simplement un Pina Colada, sans alcool. Et sinon tu bosses dans quoi exactement ? » Demandais-je en reportant mon attention sur ma frangine. « Que tu t’inquiète pour moi c’est très gentil, même si c’est la première fois en presque dix ans … mais ça marche dans les deux sens. Fais attention à ne pas te retrouver en danger, juste pour avoir voulue montrer que tu étais la plus forte. Héhé, je te connais hein, miss-je-fonce-dans-le-tas-sans-réfléchir-aux-conséquences. »
                • Gabrielle A. Reyes
                  Genesis - EspritLibre
                  (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                  id12.07.17 19:07
                  (6)Volonté : 142Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
                  (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                  avatar
                  (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                    Genesis - EspritLibre
                    Connaissance Fraternelle Reyes Sisters  Affalée sur son siège de manière peu élégante, l'aînée écoute religieusement sa benjamine, le regard plongé dans le sien, ne détournant ses yeux que pour commander une pinte de bière blonde; après quoi elle s'en retourne au monologue de sa soeur. D'abord détendue par l'ambiance chaleureuse de leurs retrouvailles, une sensation bien trop rare dans cette foutue ville pour être appréciée à sa juste valeur, le regard de Gabrielle semble se voiler l'espace d'une seconde tandis qu'Emily conte l'épisode de sa perte de connaissance sur le ring d'un match important; elle ne relève cependant pas l'incident, laissant la jeune adulte le soin de terminer sa petite chronique.

                    Jetant un coup d'oeil derrière son épaule pour s'assurer qu'elles étaient bien hors de portée des oreilles indiscrètes, la balafrée change de position, s'appuyant de ses deux coudes sur la table tandis qu'elle se raproche de sa soeur avant de lui dire sur un ton de confidence:


                    " J'en ai connu quelques un d'ailleurs, mais je ne pense pas qu'il s'agisse d'une simple évolution naturelle. J'suis pas scientifique, mais l'évolution d'une espèce entière se fait par étapes échelonnées sur des centaines voire des milliers d'années. Et encore là, du peu que j'en sais, ce sont des changements progressifs répondant à une nécessité de l'environnement. Là,
                    ce sont des milliers de personnes qui d'un coup se retrouvent affublées de capacités dont certaines défient les lois même de la logique pure... et crois bien que j'ai pu le constater
                    "

                    Sur ces paroles, elle affiche un sourire énigmatique, se remémorant sa rencontre avec la femme qui manipule des éclairs, celle qui a des ailes, ou encore James, l'homme au crâne enflammé - littéralement -. Liberty Town était devenu en moins d'une année un endroit qui défiait les règles de la nature telles qu'on les connaissait jusqu'à lors; et l'ex marine avait le sentiment que le plus gros restait encore à venir.

                    Relevant la remarque d'Emily sur son caractère fonceur, Gabrielle ne put retenir un gloussement amusé, regardant instinctivement son poing levé avec malice, avant de se tourner vers sa benjamine :

                    " J'aime penser qu'il y a des choses sur lesquelles on ne peut pas se tromper.
                    A ta place, je ne m'inquièterais pas trop pour moi, j'ai de la ressource. Après tout, les gens qui ont été sélectionnés pour passer les épreuves des forces spéciales américaines ne courent pas les rues... et plus rares encore sont comme ta frangine.
                    "

                    Les paroles de gabrielle avaient été délibérément énigmatiques, laissant planer le doute sur le sens réel de ses paroles. D'une certaine manière, Gabrielle souhaitait diriger la conversation vers la mutation qui l'avait atteinte, mais ignorait comment aborder le sujet de manière conventionnelle; la peur de la réaction de sa soeur jouait beaucoup dans la situation. Que ferait Emily si elle découvrait la vérité sur les capacités surhumaines de sa soeur? Dans ces souvenirs, la boxeuse avait toujours eu un sens moral et éthique exacerbé qui, bien que rassurant concernant son avenir, avait tendance à exaspérer la trentenaire. Les idéaux étaient une bonne chose en soit, mais Gabrielle avait bien souvent prouvé que ce n'était pas quelque chose dont elle se souciait en priorité, encore moins depuis qu'elle se sentait addict à ses pouvoirs.

                    " Bref, t'es allée loin on dirait. Les championnats du monde ce n'est pas rien, Bravo. J'ai quand même un peu de mal à comprendre pourquoi t'as échoué ici. Un sportif de haut niveau comme toi n'a pas d'obligations ailleurs?Des galas, des matchs et tout ça ? Pourquoi rester enfermée à Liberty Town ? T'as eu des ennuis ? "


                    © YOU_COMPLETE_MESS
                  • Emily J. Reyes
                    CIVIL - Croisé
                    (0)29101532383330253014none
                    id13.07.17 18:57
                    (0)Volonté : 29Messages : 1015$US : 32Xp : 38Force : 33Résilience : 30Agilité : 25Réflexes : 30Spiritualité : 14Astuce : noneBadges :
                    (0)29101532383330253014none
                    avatar
                    (0)29101532383330253014none
                      CIVIL - Croisé
                      Sitôt que le barman eut la commande de sa dernière interlocutrice, ce dernier fila à l’intérieur et Gabrielle en profita pour se pencher sur la table, comme si elle voulait chuchoter quelque chose. Un secret ? Voilà bien longtemps qu’une telle preuve de proximité n’avait pas eu lieu entre nous.
                      Mes sourcils sautèrent d’un niveau quand elle expliqua qu’elle avait déjà été confrontée à ces méta-humains, ces mutants. Selon elle ça n’avait rien à voir avec Darwin, c’était arrivé d’un coup, paf, comme lorsqu’on écrase un moustique. Et c’était le plus crédible avec mon propre cas, du jour au lendemain je pouvais jouer avec mes os … si ça ce n’est pas illogique hein.
                      Je me contentai d’approuver simplement, refusant encore et toujours l’évidence de cette nouvelle réalité, le fait que je sois moi aussi une mutante. Gabrielle avait beau être une tête brûlée, elle n’avait pas devoir gérer un cas comme le mien.
                      Continuant de l’écouter je trainais par moment mon regard sur les alentours, avant de revenir et glisser sur les nouvelles cicatrices qui couvraient son visage. Quand je vous dis que c’est une tête brûlée … mes yeux descendirent loucher sur sa poitrine, pourtant peu mise en valeur dans cette tenue des bas quartiers, avant de remonter aussitôt comme si j’avais fais quelque chose de mal. Chose stupide n’est-ce pas, j’ai vue mainte fois ma sœur nue quand nous étions petites, elle aussi d’ailleurs … Quelle impression étrange. Aussi étrange que les mots de la jeune femme.

                      « Ahah, tu vas peut-être rire mais de la façon dont tu en parles, on dirait que tu en es une aussi. Pff ahah n’importe quoi … Allons, que tu sois une brute épaisse qui réfléchit avec ses biceps, ça ne veut pas dire que tu es une mutante. Sinon chacune de mes adversaires en seraient une aussi … Attend tu crois que … »

                      Sans terminer ma phrase, l’interrogation et les doutes étaient évidant. Qu’est-ce tout cela signifiait ? Est-ce que elle aussi ? Est-ce que tout le monde aussi ? Nan, les méta-humains ont beau faire la Une des journaux depuis plusieurs mois, ça reste rare de tomber sur l’un d’eux. Tss à force les gens normaux vont finir par me manquer.

                      « Je ne sais pas quoi penser de tout ça, on dirait vraiment que le monde entier part en vrille. C’est du grand n’importe quoi … Enfin j’espère au moins qu’on restera en contact cette fois, tu m’as énormément manquée, banane. »

                      A ces mots, je déposai une main sur la sienne, un sourire aux lèvres, comme un contact fraternel, presque maternel. Ses coups de gueule, ses crises, son humour moisi, tout ça m’avait manqué. Et même si on ne peut pas remonter le temps, j’aimerais énormément qu’on ne perde pas le futur.

                      « Ahah ouais t’as vu ! » Fis-je en riant après qu’elle m’ait félicité sur ma carrière. « Ça n’a pas été de tout repos mais bon, il faut croire que la baston c’est une affaire de famille. » Je me rapprochai à mon tour, abaissant le volume. « Tu sais comme moi que tout n’est pas toujours rose. J’ai toujours des galas de promo, des interviews, des points Presse en plus des matches. Mais j’ai eu des pépins aussi, et parmi eux la raison qui a fait que j’ai déménagée ici et que je reste ici. Mais je ne t’en dirais pas plus, sinon je te connais tu vas encore vouloir défoncer tout le monde, et au final ce sera moi qui payerai les pots cassés. Ne t’en fait pas, je gère. Et si vraiment un jour je suis sérieusement dans la merde, là peut-être que je t’en dirais plus, héhé. Range les muscles Hulk. »

                      Le serveur revint avec les commandes, puis disparu aussi vite.

                      « Mais pourquoi tu disais ça sur les méta-humains ? T’en es une ? »
                    • Gabrielle A. Reyes
                      Genesis - EspritLibre
                      (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                      id18.07.17 2:36
                      (6)Volonté : 142Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
                      (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                      avatar
                      (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                        Genesis - EspritLibre
                        Connaissance Fraternelle Reyes Sisters  A l'évocation de son trait de caractère le plus marquant : son impétuosité et sa propension à la violence, la trentenaire laisse échapper un gloussement amusé; se remémorant malgré elle les années passées à la maison familiale. Aussi qu'elle puisse s'en souvenir, Gabrielle avait toujours été cette caricature du garçon manqué parlant plus avec ses poings qu'avec une quelconque diplomatie. D'un mouvement leste, l'aînée vide d'un trait un bon tiers de sa pinte, savourant la fraîcheur du houblon tandis que de son autre main elle sort une carte de visite de son portefeuille. Elle ajoute d'un ton badin :

                        " Je t'ai dit que je bossais dans la sécurité, voici ma carte avec mon numéro personnel. Tu pourras me joindre en cas de pépins. Je pars du principe que nous sommes des adultes, et que si tu estimes ne pas avoir besoin de mon aide ou ne souhaite pas en parler, j'accepte ta décision. Mais en lisant entre les lignes, je vois aussi que tu as du te fourrer dans quelque chose de pas net, loin de moi l'idée de te blâmer, je ne suis pas des plus clean non plus, mais ce qui est fait est fait. Comme dirait l'autre, quand le lait est tiré, il faut le boire. "

                        La femme aux cheveux longs s'affale à nouveau sur sa chaise lorsque la question d'Emily intervient, sans aucun fard. Directe et plutôt violente, tout comme son style de combat. Un voile semble passer devant le regard de Gabrielle qui s'assombrit soudainement, se vrillant de manière féroce dans ceux de sa benjamine. Pendant plusieurs secondes, elle ne répond rien, se contentant de l'observer en évaluant ce qu'elle pouvait bien répondre à quelque chose d'aussi direct.

                        Partant du principe que ce silence était en lui même déjà lourd de sens, elle se redressa, prenant un air grave et baissa d'un ton pour souligner le caractère délicat que prenait leur retrouvailles.

                        " T'es tu déjà demandé s'il te manquait quelque chose dans ta vie pour lui redonner un sens Emily ? C'est ce par quoi je suis passée en arrivant à Liberty Town. A l'armée j'avais tout, un poste important, un métier qui me plaisait; même les plus gros durs de la marine reconaissaient ma force et se taisaient en ma présence. Il ne me manquait qu'une chose, la consécration ultime, le point d'orgue de la talentueuse artiste martiale que je suis: le droit d'aller exercer ce à quoi j'excelle plus que tout au monde avec carte blanche. Les Navy SEALS. Les forces d'élite de l'armée américaine. Ceux que l'on déploie pour les conflits les plus délicats, et dont l'identité même est tue, elle marque une pause pour déglutir et chercher ses mots, la blessure était toujours vive, mais je n'ai pas su saisir cette chance quand elle m'a été donnée. J'ai sombré dans la frustration et la colère. De rage, J'ai dû quitter l'armée parce que mes états de service s'en ressentaient. J'avais besoin d'autre chose.

                        Elle joint ses mains devant son visage, ne laissant dépasser que son regard devenu particulièrement sombre, emprunt d'une colère malsaine, et de vérités qu'Emily ne voudrait sans doute pas entendre sur sa soeur.

                        " J'ai découvert des choses sur moi ici. C'est clair. Mais dis moi Emily, as tu vraiment envie de savoir ce que je suis réellement ? "

                        Une fois de plus, la trentenaire avait recours au mysticisme, se dévoilant à la fois trop et pas assez. Il s'agissait de sa façon de mettre Emily en garde sur ce qu'elle pouvait découvrir. Mais sa petite soeur aurait elle le courage de percer ce voile de ténèbres entâchant son regard?

                        © YOU_COMPLETE_MESS
                      • Emily J. Reyes
                        CIVIL - Croisé
                        (0)29101532383330253014none
                        id20.07.17 0:16
                        (0)Volonté : 29Messages : 1015$US : 32Xp : 38Force : 33Résilience : 30Agilité : 25Réflexes : 30Spiritualité : 14Astuce : noneBadges :
                        (0)29101532383330253014none
                        avatar
                        (0)29101532383330253014none
                          CIVIL - Croisé
                          Elle ne répondit pas exactement à la réponse, comme si elle tournait volontairement autour du pot. Me tendant une carte de visite, m’assurant que je pourrais la contacter sitôt que j’aurais besoin d’elle. Je lui souris en guise de remerciement, avant de ranger le bout de carton dans une poche.
                          Je ne pouvais pas lui expliquer la situation. Il était hors de question qu’elle soit mêlée à mes problèmes et à mes erreurs. De toute évidence elle a déjà les siens, je refusai de lui rajouter une couche, même si son insistance était touchante.

                          Gabrielle enchaina sur un monologue après un moment de silence pesant et de regards emplit de sous-entendus. Et plus elle parlait, plus elle avançait ses arguments, ses exemples ; et plus je la trouvais louche. Quitter l’armée alors qu’elle adorait ça et qu’en plus elle y était très douée, tout ça sur un coup de colère, c’était profondément stupide. Or à l’époque, ma sœur certes déjà prompte à réagir au quart de tour pour un rien, n’aurait pas foutu sa vie en l’air sans une véritable raison. Les gens changent avec le temps, mais à quel point Gabrielle a-t-elle bien pu changer ?

                          « J'ai découvert des choses sur moi ici. C'est clair. Mais dis-moi Emily, as-tu vraiment envie de savoir ce que je suis réellement ? » Demanda-t-elle alors que son regard s’était grandement assombri et refroidit.

                          Je lui fis face, lâchant sa main pour se servir de la mienne afin de soutenir mon menton. J’aimais prendre un air détaché, limite insolent, quant on abordait les sujets trop sérieux.

                          « T’en ai une hein. Ça va tu peux arrêter ton cirque, je l’ai devinée. Tes allusions étaient un peu trop évidentes … Rassures-moi, c’est à cause de ça que tu as quitté l’armée hein. Pas simplement pour un coup de colère d’adolescente pré-pubère … Je veux dire, tu semblais adorer ça. Les parents étaient contre, moi aussi d’ailleurs, mais quand on a vu à quel point ça te plaisait on a tous accepté. C’est sûr que savoir que je te verrais nettement moins ça n’a pas aidé, mais tant que tu étais heureuse, c’était le principal. »

                          Je baissai les yeux, les doigts dansant sur la serviette de papier à côté du verre.

                          « Je t’avais suffisamment pourrie la vie étant petite, que là j’étais obligée d’accepté ton départ. Mais maintenant tu me dis que tu as quitté tout ça ? C’est à cause de cette … mutation ? C’est arrivé comment ? Tu peux faire quoi maintenant ? Y en a qui peuvent balancer des lasers par les yeux, d’autres soulever des trucs par la pensée, c’est du gros n’importe quoi. Y en a même qui peuvent projeter leurs propres os à tout va. Ça défit toutes les lois de la physique … »

                          Ne pas avouer la situation, tout en donnant la réponse. Une technique que j’avais apprise à force de répondre aux journalistes et certaines de leurs questions complètement hors-sujet.

                          « Tu me fais une démonstration ? »
                        • Gabrielle A. Reyes
                          Genesis - EspritLibre
                          (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                          id20.07.17 1:50
                          (6)Volonté : 142Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
                          (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                          avatar
                          (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                            Genesis - EspritLibre
                            Connaissance Fraternelle Reyes Sisters Ah, les joies des retrouvailles. Emily abrorait à nouveau son attitude insolente, comme dans les souvenirs de son aînée. Une habitude qui avait tendance à jouer sur les nerfs de la trentenaire, ne supportant pas ce genre d'attitude. Toutefois, compte tenu des circonstances, l'ex marine ne releva nullement ce détail. Préférant écouter attentivement les mots de sa soeur avant de répondre à son tour:

                            " J'en suis. Et désolée de te décevoir, mais j'ai quitté l'armée avant de le découvrir, et en un sens c'est peut être mieux ainsi. J'aurais été repérée trèèèès rapidement. , elle marque une seconde de silence pour chercher les mots pouvant servir à décrire ses nouvelles capacités, Tu me trouvais forte avant? Je peux briser des os sans effort maintenant. Et...même plus."

                            Elle vide son verre d'un trait, Gabrielle s'amusait de la situation actuelle, souhaitant nourrir la curiosité de sa petite soeur. L'ex marine se frotte le menton et, affichant cette fois un regard facétieux, plonge son regard dans celui de son interlocutrice.

                            " Il y a un autre effet qui est assez cool. Si tu veux, j'peux te montrer, mais j'ai besoin d'adrénaline pour ça. Tiens je sais, on va trouver un endroit pas fréquenté - quand je m'y mets, je suis très visible, donc je préfère trouver un endroit discret -. Je te laisserais même quelques coups d'avance si tu veux, j'irais doucement, promis. Pis, j'vais pas te mentir, c'pas tous les jours qu'on peut s'entrainer avec une sommité du sport de combat"

                            Gabrielle titillait avec grand plaisir l'esprit de compétition d'Emily pour l'amener à accepter un match d'entrainement qui lui permettrait de voir sa soeur en pleine action. Néanmoins, elle gardait à l'esprit que ses pouvoirs pouvaient s'avérer destructeurs. Si entrainement il y avait, Gabrielle prévoyait la retenue.

                            © YOU_COMPLETE_MESS
                          • Emily J. Reyes
                            CIVIL - Croisé
                            (0)29101532383330253014none
                            id24.07.17 19:42
                            (0)Volonté : 29Messages : 1015$US : 32Xp : 38Force : 33Résilience : 30Agilité : 25Réflexes : 30Spiritualité : 14Astuce : noneBadges :
                            (0)29101532383330253014none
                            avatar
                            (0)29101532383330253014none
                              CIVIL - Croisé
                              Hélas mon sourire disparu peu à peu, à mesure qu’elle expliquait que les raisons de son départ de l’armée n’avaient rien à voir avec sa transformation. Alors quoi ? Ce serait véritablement juste sur un coup de tête ? Je ne comprenais pas. Et puis comment ça être repérée très rapidement ?

                              « Tu me trouvais forte avant ? » Fit-elle après un temps d’hésitation. « Je peux briser des os sans effort maintenant. Et … même plus. »

                              Oh je vois. Oui effectivement sur ce point il est possible que ça pose problème. Quoi que, j’ai bien réussi à garder le secret tout ce temps moi. C’est louche, tout ceci est louche. Détective Emily va devoir enquêter.
                              La jeune femme proposa enfin une démonstration mais à condition de trouver un endroit discret. Elle en profita au passage pour me flatter, cette vilaine. Elle sait parfaitement combien je suis sensible à ce genre de chose, même si les années m’ont apprit à un peu mieux garder la tête froide. J’acquiesçai et demandai l’addition au serveur qui passait par là. Si elle veut se battre il n’y a pas de problème, bien qu’elle ait toujours gagné nos précédents affrontements, il s’est passé dix ans depuis. Les choses ont changé. Et puis moi aussi j’ai un pouvoir, or ça elle ne le sait pas, héhé.
                              Sitôt la note payée, je fis signe à Gabrielle de me suivre, la guidant jusqu’à un petit parc surchargé d’arbres touffus.

                              « Là c’est pas mal isolé. Et c’est le seul endroit que je connais où quasiment personne ne vient. Parfait pour la méditation au milieu de la civilisation. »

                              Je lui souris en guise de moquerie, sachant qu’elle n’était absolument pas du genre à se prêter à de telles occupations, tel que le yoga. Puis je me mis en garde.

                              « Je fais quoi ? Je t’attaque ? »

                              Sautillant avec souplesse sur mes jambes, je collais un premier coup de poing dans son épaule droite, la laissant constater de la nouvelle force après toutes ces années.
                            • Gabrielle A. Reyes
                              Genesis - EspritLibre
                              (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                              id25.07.17 18:19
                              (6)Volonté : 142Messages : 4516$US : 133Xp : 7Force : 4Résilience : 3Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : V.I.P.X-treme FloodCourageuxBadges :
                              (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                              avatar
                              (6)1424516133743000V.I.P.X-treme FloodCourageux
                                Genesis - EspritLibre
                                Connaissance Fraternelle Reyes Sisters Emily avait gobé l'appat, la ligne et la canne à pêche dans un grand souire, ce qui tira un gloussement amusé à Gabrielle. Laissant sa part de la note, elle se lève avec zèle avant de suivre sa frangine à travers la ville, les mains dans les poches. Quelques minutes plus tard, la fratrie aborda un petit parc loin des regards indiscrets. Visiblement, les promeneurs évitaient ce genre de lieux, d'un autre côté, la paranoïa ambiante était encore à son comble suite au problème Meta.

                                Sans se départir de son sourire, la trentenaire observe sa benjamine se mettre en garde, demandant si elle pouvait se lancer.

                                " Vas y, je t'en prie !"

                                Emily s'élance alors, profitant de son expérience de boxeuse pour lui coller un jab dans l'épaule droite. Contre toute attente, l'ex marine ne bouge pas, gardant les mains dans ses poches tandis qu'elle déplace son pied pour maintenir son équilibre malgré la violence de la frappe. Légèrement destabilisée, elle peut sentir une certaine force dans le poing de la petite. Gabrielle se masse l'épaule droite à l'endroit du choc, continuant à observer sa soeur, lui lançant sur un ton enjoué:

                                " Tu m'impressionnes Emily. Mais tu sais c'que je pense sur la boxe, ce n'est pas très complet. Mais dans un souci d'équité, je ne vais pas utiliser mes coups de pieds. Fais gaffe, j'arrive. "

                                Elle sort les mains de ses poches et s'élance à son tour, commençant par lui lancer une claque de la main droite vers sa joue gauche puis l'inverse, tirant ensuite la langue avec un sourire amusé. Non, Gabrielle ne prenait pas cet entrainement au sérieux, était ce par jeu ou parce qu'elle se montrait orgueilleuse? Sans doute les deux. Toujours était il que dans ses souvenirs, Emily ne représentait pas une menace, que ce soit au niveau de la force brute ou de ces connaissances martiales.

                                Mais des années s'étaient écoulées entre temps, Emily parviendrait elle à faire ravaler son orgueil à sa grande soeur ?


                                © YOU_COMPLETE_MESS
                                Spoiler:
                                 
                              • Emily J. Reyes
                                CIVIL - Croisé
                                (0)29101532383330253014none
                                id29.07.17 0:55
                                (0)Volonté : 29Messages : 1015$US : 32Xp : 38Force : 33Résilience : 30Agilité : 25Réflexes : 30Spiritualité : 14Astuce : noneBadges :
                                (0)29101532383330253014none
                                avatar
                                (0)29101532383330253014none
                                  CIVIL - Croisé
                                  Ça va ce n’est pas trop mal je pense, de toute manière il n’y avait pas de raison d’y aller à fond. Après tout ça fait une décennie qu’on ne s’était pas vu, ce n’est pas pour s’entretuer de suite.
                                  Elle me gratifia pour mon coup, puis attaque à son tour. Je m’attendais à un poing en retour, normal quoi. Mais non ce fut à une claque que je due faire face. Juste le temps de reculer la tête pour esquiver d’un rien l’agression. Mais déjà sa jumelle arrivait de l’autre côté. Vite en garde. Outch, le choc fut étonnamment brutal. Même en position de défense elle a quasiment failli me faire trébucher simplement avec une baffe. Punaise c’est quoi cette force de tarée ?

                                  « Ah ouais quand même … » Commentai-je simplement en me massant le bras, pendant qu’elle me tire la langue. « Violente … Très bien, attention j’arrive. »

                                  Serrant les mâchoires et les jointures, j’hésitais à y aller à fond, juste histoire de lui faire perdre son sourire satisfait et auto-suffisant. Si j’arrive à être assez rapide, ça peut le faire. Mais il est important de ne pas perdre de temps.
                                  J’enchainai avec un coup de pied à hauteur de sa hanche droite, car oui la boxe ce n’est pas uniquement des poings ! Ahah ! Et attend ma grande, ce n’est pas fini ! Un os ressortit très légèrement entre mes phalanges alors que j’attaquais à nouveau ma grande sœur, visant cette fois sa joue gauche. Les dégâts devront être nettement plus élevés. Mais sitôt le coup donné, je rengainai ces excroissances.

                                  Spoiler:
                                   
                                Aller à la page : 1, 2  Suivant