La Terre, cœur de l’Univers, s'éveille au surnaturel… Janvier 2016, les méta-humains font leur apparition dans un fracas invraisemblable ; des hommes, des femmes, des enfants, personnes âgées à nourrissons, sont frappés par ce qu’on explique pas, des dons - ou une malédiction ? - qui les cataloguent comme des êtres à part entière, des faux humains, des méta-humains. Le monde entier est touché, nulle exception.

Nous sommes à LibertyTown, aux États-Unis, une ville aux grands enjeux, là où les méta-humains sont recensés en masse. Les médias s’y affolent, jouent des coudes pour avoir les derniers potins, les derniers événements marquants. Un jeu dans lequel tout le monde se plaît de participer, au point d’oublier la question essentielle à cette découverte : quel avenir pour ceux qui finiront par surpasser la race humaine ?

Lire la suite...
Actualités récentes
10/06 : Recrutement & Animation ─ www
30/05 : Amélioration du contenu graphique ─ www
29/05 : Système de succès opérationnel ─ www
Activité du forum
8 mois d'existence
Plus de 100 membres actifs
138 histoires et 1066 pages RP

LE STAFF
LES PRÉDÉFINIS
LES AMIS

Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPG CHRONOSREP

Mail ouvert au président Bartholomew Enrick Grant [Washington]

  • Sarah Olyween
    Juge
    (10)78+0420124204020205022Traumatisé du grand "boom"CourageuseV.I.P.
    id06.07.17 11:02
    (10)Volonté : 78Messages : +0Réputation : 4201$US : 24Xp : 20Force : 40Résilience : 20Agilité : 20Réflexes : 50Spiritualité : 22Astuce : Traumatisé du grand "boom"CourageuseV.I.P.Badges :
    avatar
    (10)78+0420124204020205022Traumatisé du grand "boom"CourageuseV.I.P.
      Monsieur le Président,

      Je vous écrit au sujet de la loi Turenne. Je penses en effet qu'il est nécessaire de recenser les métahumains, par contre je ne penses pas que ce soit la meilleure partie de votre programme de les tenir à l'écart des postes à responsabilité.

      Je suis moi même une métahumaine et je me suis conformée à la loi en vigueur, en m'inscrivant à la mairie. Suite à quoi j'ai perdu mon emploi et j'ai été explusée de mon logement. Je compâtis avec les familles des victimes des attentats de septembre dont je fait partie des témoins.

      Je me permet de vous écrire pour vous rappeler les amendements de notre constitution, dont la quatrième en particulier qui stipule, je cite : "Le droit des citoyens d'être garantis dans leurs personne, domicile, papiers et effets, contre les perquisitions et saisies non motivées ne sera pas violé, et aucun mandat ne sera délivré, si ce n'est sur présomption sérieuse, corroborée par serment ou affirmation, ni sans qu'il décrive particulièrement le lieu à fouiller et les personnes ou les choses à saisir.".

      En ostratisant les métahumains, vous brisez cet amendement et vous faite, je penses une grave erreur. En effet, la ghettoisation n'a jamais entraînée que la protestation. Pour ma part, je ne me sens pas différente ni supérieure aux autres citoyens et même si je vous félicite de votre accession au pouvoir suprême, mon vote ira vers votre concurrent à la fin de votre mandat, si la situation ne s'arrange pas.

      Je dois avouer que j'ai peur désormais que des citoyens s'en prennent à moi du fait de ma différence, hors je n'ai plus aucun droit de me défendre sans être accusée d'attentat.

      Avec mes salutations distinguées