Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

[Solo] Mort à l'arrivée

  • James Black
    Genesis - Destructeur
    (6)2181465100510017AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.
    id10.07.17 13:34
    (6)Volonté : 218Messages : 1465$US : 100Xp : 5Force : 1Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 1Spiritualité : 7Astuce : AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.Badges :
    (6)2181465100510017AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.
    avatar
    (6)2181465100510017AdministrateurDestructeur Destructeur ♫ Meetic Courageux FlooderV.I.P.
      Genesis - Destructeur

      Mille façons de faire du blé, j'ai choisi la


      Dope




      Le 24 Août 2016 - Gamma - Quartier des Casinos - 15h23


      Les Deltas ne blaguaient pas avec leur dope. Vraiment pas. Alors que mon poing s'écrase sur la tête d'un type que je n'avais jamais vu et n'avait aucune raison personnelle de cogner, je sens son nez qui éclate sous l'impact de mon coup de poing. Il supplie, mais j'avais - malheureusement pour lui - un boulot à terminer.

      "Enculé ! Dis moi ! Dis moi qui t'a fourni ?" Hurle Dull Jack, hystérique, penché sur ce pauvre type enchainé à une chaise en bois au fin fond d'une cave de Gamma. Lester Kain restait en retrait en haut des escaliers, observant les allers et venues potentielles pour s'assurer que personne ne vienne nous déranger. Jack lui avait en plus demandé de ne plus se mêler de l'interrogatoire pour être sûr qu'il ne tue pas à nouveau, étant incapable de maîtriser sa force hors du commun, que je trouvais aux limites du surnaturel. C'est là que j''entrais en scène : si je réussissais mes premières semaines, j'avais une chance de m'intégrer pleinement, et de faire entrer Vicious et Jasper dans la foulée.

      Ce Joker des Delta, ce Dull Jack, était un type important qui pourrait probablement m'ouvrir des portes dans la hiérarchie.

      Ma victime, Chen, était un pauvre gangster apparemment lié aux triades perdu à Liberty : comme s'il avait la moindre chance d'y faire entrer quoi que ce soit sans attirer l'attention des rois et reines du clan, qui veillaient parfaitement à la bonne distribution et production de la dope... Il avait pourtant réussi à faire entrer une quantité énorme, dix kilos, d'une héroïne pure. Le genre de dope précieuse, prête à être coupée à l'infini pour faire plus de ventes et limiter les risques d'overdose chez les junkies de Liberty. Les pauvres avaient pris l'habitude de s'injecter de la merde vendue à un prix démesuré. Son plan était simple : faire venir de la dope de Chine, qu'il distribuerait dans la rue à des petites mains qui, venues aussi de Chine, lui donnerait une main d'oeuvre remplaçable.

      L'interrogatoire dura deux heures. A la fin, le type était méconnaissable tandis que j'étais incapable de resserrer les poings tant ils me faisaient mal. Deux heures de droites dans la mâchoire, de direct dans le nez, d'uppercuts dans le foie. Deux heures de suppliques, de jet d'eau sur la gueule pour lui faire reprendre connaissance quand il tombait dans les vapes, et lui retirer au passage le sang qui ne s'arrêtait pas de couler. Pauvre gars. Je crois qu'il en est mort, mais je n'aurais probablement aucun moyen de le savoir.

      "Je crois qu'on va tout embarquer" ajoute Jack, au bout de deux heures d'interrogatoire inutiles. C'était bien normal. Des milliers de dollars se trouvaient dans ces quelques pains d'héroïne  Pourtant, le sourire de Jack ne me laissait présager rien de bon. Il plaça les pains dans un sac qu'il embarqua à l'épaule, laissant le pauvre Chen s'écraser sur le sol en faisant le bruit d'une pastèque qui tombe du cinquième étage. Un splash glauque à souhait. Un frisson parcours mon échine alors que Jack m'appelle, me pressant de le suivre pour qu'on se tire aussi vite que possible du bâtiment. Lester prend les devants, ouvrant portes dérobée sur porte dérobée et nous faisant parcourir des couloirs interminables. Comme par magie, nous atterrissons dans l'arrière salle d'un restaurant du quartier des Casinons, proche du fameux Legacy.

      Pendant toute la marche, j'écoutais Jack jacqueter sur son importance dans le gang.

      Les Jokers, ceux qui gèrent le recrutement, étaient pour lui la clé de voûte de la bonne évolution de l'organisation. Mais je ne l'écoutais qu'à moitié. Je pensais encore à ce qui venait de se passer, et pour une fois restait silencieux. A quel point Liberty Town était différent du reste des Etats-Unis ? A quel point les Deltas étaient puissants pour réussir à empêcher l'installation des Triades dans la ville ? Maintenant les choses étaient claires. Chaque gang contrôlait son marché et ne laissait pas la moindre place à la concurrence. "Oh, James ! Tu rêve ou quoi ?" Hein ? Nous étions devant la bagnole : j'avais passé une bonne minute dans mes pensées. Je lui ouvre la porte, alors qu'il s'installe à l'arrière avec Lester. Je me pose sur le siège passager avant, et Jasper nous conduit.
      "Yo bruv." Dis-je avec un sourire à mon vieil ami.
      - Hey fam. Retorque t'il aussitôt, avant d'ajouter : J'ai vraiment cru que tu t'étais fais dégommé cette fois. Ca va ?
      - Ouais, ça passe. Normal...

      Notre discussion se veut amicale mais banale. Nous n'allions rien aborder de très avancé alors que le recruteur du gang se trouvait derrière nous. Pourtant, mes oreilles traînent encore vers la banquette arrière. Une remarque de Jack vers Lester venait d'attirer mon attention : "On laissera Wilson gérer l'écoulement de la came." Je tique : bordel, pourquoi passer par Wilson ? Ce pauvre suceur de bite gérait un bar, un club, un truc du genre : rien à voir avec le réseau Delta que je connaissais. Non. Quelque chose était différent.

      Je restais silencieux, sans savoir que cette information allait planter en moi le germe qui allait, dans quelques jours, mener à ma mort...







      James Black : My dark pages



      Invité, ne vois tu pas la guerre qui se profile ?