La Terre, cœur de l’Univers, s'éveille au surnaturel… Janvier 2016, les méta-humains font leur apparition dans un fracas invraisemblable ; des hommes, des femmes, des enfants, personnes âgées à nourrissons, sont frappés par ce qu’on explique pas, des dons - ou une malédiction ? - qui les cataloguent comme des êtres à part entière, des faux humains, des méta-humains. Le monde entier est touché, nulle exception.

Nous sommes à LibertyTown, aux États-Unis, une ville aux grands enjeux, là où les méta-humains sont recensés en masse. Les médias s’y affolent, jouent des coudes pour avoir les derniers potins, les derniers événements marquants. Un jeu dans lequel tout le monde se plaît de participer, au point d’oublier la question essentielle à cette découverte : quel avenir pour ceux qui finiront par surpasser la race humaine ?

Lire la suite...
Actualités récentes
10/06 : Recrutement & Animation ─ www
30/05 : Amélioration du contenu graphique ─ www
29/05 : Système de succès opérationnel ─ www
Activité du forum
8 mois d'existence
Plus de 100 membres actifs
138 histoires et 1066 pages RP

LE STAFF
LES PRÉDÉFINIS
LES AMIS

Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPG CHRONOSREP

C2 ─ Eveleen+Ludvig vs Dario+James

  • Lazarus
    Maître du jeu
    (0)1001+0$0380000000???
    id12.07.17 13:35
    (0)Volonté : 1001Messages : +0Réputation : $0$US : 380Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
    avatar
    (0)1001+0$0380000000???

      Il fait chaud ici ou... C'est moi?




      Un léger crépitement ainsi que des bulles ou quelque chose qui vous le fait penser. Vous cherchez à remettre de l'ordre dans vos têtes mais rien. Le trou noir. Vous vous souvenez de votre vie, de votre nom, mais aucune idée du comment vous en êtes arrivés là. Un vague souvenir d'une lumière vous aveuglant. Reste que le bruit que vous entendez, commence légèrement à vous agacer. Et cette chaleur!! Insupportable ! Il fait chaud, vous sentez que vous êtes trempé de sueur, vos vêtements collent à votre peau. Vous parvenez enfin à ouvrir les yeux, voyant un spectacle à vous couper le souffle. Vous êtes dans ce qu'il semble être un énorme cratère. Le sol, sur lequel vous êtes allongés est fait de lave et de roche, tout semble en mouvement. Il y a énormément de lave et peu de roches pouvant servir de plateformes... Eveleen et Dilys, vous êtes sur une plateforme de lave qui a durcit, de six mètres, tout au sud. Alors que James et Dario sont sur un rocher au nord, sortant vaillamment de la lave et suffisamment gros pour que les deux hommes s'y tiennent. En tournant les yeux à l'est. Vous apercevez une immense statut, faisant approximativement six ou sept mètres de haut, ressemblant à un minotaure et de la lave coule de sa gueule, tombant dans le cratère. Au dessus de celui-ci: un immense château où la lumière reflète sur les murs, vous laissant comprendre ou imaginer qu'il est entièrement fait d'acier.


      Vous voyez des silhouettes, des gens se déplacent et s'approchent du ravin. Ils vous observent d'en haut. Tous vêtues d'armure en acier noir, accompagnés de casque donnant l'impression que ce sont eux aussi, des minotaures. Un, plus grand et dans une armure faite entièrement d'or et de pierres précieuses, s'avance d'un pas et lève sa claymore.
      "Enfants perdus, vous êtes ici pour prouver votre valeur.
      Vous êtes ici pour passer d'humains à légendes.
      Vous êtes ici pour la gloire... Où bien la mort..."



      Il laissa son épée fendre l'air et retomber sur le sol dans un claquement sonore qui résonna dans tout le cratère. De sa main ganté, il pointa quelque chose du doigt, de l'autre coté du bassin, en face de lui. Vous tournez tous la tête: voyant une immense cuve en acier, suspendu au dessus du sol, fixée dans la roche. Juste en dessous: un levier. En regardant autour, vous apercevez sept cuves comme celles-ci, sans trop savoir à quoi elles peuvent bien servir. Sachant que certaines, sont inaccessible car au dessus de la lave. Un homme en armure se déplaça vers la cuve qu'on vous avait montré. D'un coup d'épée, il trancha la corde: la cuve bascula et des litres incroyables d'eau se déversèrent dans la lave, provoquant vapeur et brume obstruant totalement la vision. Quelques secondes plus tard, au milieu de la vapeur, vous pouvez voir une nouvelle plateforme qui venait de se former par le refroidissement de la lave.
      "Ceux capables de se battre sont légions.
      Ceux sachant utiliser leurs ingéniosités lors d'un combat...
      Le sont beaucoup moins.
      Mais les dieux ne sont pas avares !!"

      Et il disait vrai, vous réalisiez alors qu'il y avait des armes sur les rochers avoisinants vos lieux de départ. Des immenses épées enfoncées dans la roche, des arcs, des flèches, des javelots... Des boucliers étaient accrochés ou posés également. Ce n'était pas vraiment une arène de gladiateurs, mais avec tout cet attirail, ça y ressemblait un peu malgré tout. En réfléchissant un peu, vous comprenez que pour vous déplacer, il va falloir bondir de plateformes en plateformes. Récupérer des armes ou empêcher l'ennemi de se les approprier. Chaque cuve est maintenue par une ou plusieurs cordes, en visant juste à l'arc, il est possible de les trancher, déversant l'eau dans la lave offrant deux avantages: la vapeur pour se dissimuler et une plateforme plus importante.



      Détails de l'arène:
      Spoiler:
       

      Les règles:
      #1- Pour passer d'une plateforme à une autre: Dextérité/10 + un jet de dé.
      #2 -Chaque saut ajoute +15 de fatigue
      #3 -Tout contact avec la lave infligera minimum: -100 PVs
      #4 -Vous avez votre équipement personnel.
      #5 -Une attaque de jet/distance ou armes à feu pour couper les cordes des cuves. Avec un lancé de dé.
      #6 -La vapeur provoquée par l'eau et la lave est équivalent à une attaque de petite zone, infligeant à ceux à portés: -100 PVs. (uniquement le tour où l'eau se déverse, la vapeur moins épaisse subsiste 5 tours)
      #7 -La vapeur vous oblige un jet de perception.
      #8 -Bonus de dissimulation +5 si vous êtes dans la vapeur.
      #9 -Toutes les armes dissimulées sur les rochers sont à votre dispositions.
      #10 -Tous les coups sont permit.
      #11 -Les techniques de Dilys n'ont aucun malus malgré l'endroit ainsi qu'aucun bonus à celles de James.
    • Eveleen Callahan
      Indécis
      (9)305+01 59123202035503018AdministratriceTraumatisée du grand "boom"V.I.P.
      id16.07.17 17:32
      (9)Volonté : 305Messages : +0Réputation : 1 591$US : 23Xp : 20Force : 20Résilience : 35Agilité : 50Réflexes : 30Spiritualité : 18Astuce : AdministratriceTraumatisée du grand "boom"V.I.P.Badges :
      avatar
      (9)305+01 59123202035503018AdministratriceTraumatisée du grand "boom"V.I.P.
        Ca sortait de nulle part, et pourtant c’était… d’une réalité saisissante et tangible. Eve chercha quelques instants à se rappeler ce qui avait précédé ce décor infernal mais rien à faire. C’était le néant. Son instinct lui hurlait de vite se ressaisir : Les silhouettes sur les plateformes plus lointaines lui étaient antipathiques au plus haut point et leur vue provoquait un sentiment de danger imminent. Après tout ce qu’elle avait traversé cette année, la réponse à ce ressenti serait simple : Ce serait eux, ou elle.

        Elle dévisagea la personne à ses côtés quelques instants, une alliée à n’en pas douter, et passa en revue les différentes alternatives qui se présentaient à elle. Le temps semblait la presser. Son regard se porta sur les armes éparpillée un peu plus loin, qu’elle décida de rejoindre rapidement : grâce à une bonne dose d’adrénaline, elle prit son élan et s’élança au-dessus d’une lave en fusion avec détermination. Elle se réceptionna sans trop de mal sur la plateforme voisine. Elle répéta l'opération, s'éloignant un peu plus de sa compagne. Sans prendre le temps de respirer, elle s’empara « instinctivement » d'une dague qu'elle rangea à sa ceinture, et d'un carquois qu'elle enfila. Sans détourner ses yeux des adversaires lointains, elle s’adressa à sa compagne de fortune en haussant la voix :

        - Moi c’est Eve au fait. Enchantée. Partante pour dérouiller leurs sales gueules ? J’ai l’impression qu’on est là pour ça... - dit-elle en levant le menton pour désigner les mystérieux spectateurs au dessus d'elles.

        Recap:
         


      • James Black
        Destructeur
        (14)89+0125565503051040Animateur
        Meetic Courageux FlooderV.I.P.
        id16.07.17 18:40
        (14)Volonté : 89Messages : +0Réputation : 125$US : 5Xp : 65Force : 50Résilience : 30Agilité : 5Réflexes : 10Spiritualité : 40Astuce : Animateur
        Meetic Courageux FlooderV.I.P.Badges :
        avatar
        (14)89+0125565503051040Animateur
        Meetic Courageux FlooderV.I.P.
          "Hey ! J'vous ai entendu, et c'est vraiment pas cool ! J'vais venir vous chercher, et vous n'allez pas aimer ce qui va suivre..."

          Ma voix résonnait, en écho à ce que la nana au loin venait de balancer à sa pote. Franchement. Déjà que de me sortir du lit me foutais les boules quand j'étais chez moi, imaginez quand mon réveil se fait dans un vieux château blindé de lave. Je voyais deux figures au loin, dont celle qui venait de sauter de plateforme en plateforme avant de nous insulter. Trop loin. Pour y parvenir, il allait falloir traverser un tas d'obstacles dressés rien que pour nos beaux yeux.

          A mes côtés, un type que je n'avais jamais vu. Probablement un allié de fortune.

          Sans vraiment convenir d'une stratégie ou de quoi que ce soit, je me précipite sur le premier bout de rocher que je vois dépasser de la lave. Pitié : faites que la roches ne déchire pas mes mains quand j'allais m'y réceptionner !

          Arrivé sur la prochaine, enfin ! Des armes de toutes part, un paradis du tueur. Ok, rien de grandiose ne semblait transparaître, jusqu'à ce que mes yeux se posent sur un beau bouclier et un gun antique : j'avais du mal à tirer, mais cette merde allait surement me permettre de faire fit de la précision pour une approche un poil plus bourrin.

          Me souvenant de la démo des cuves tranchées vue précédemment, je pus m'empêcher de lancer, à voix haute : "Y'a moyen de péter toutes les autres ? Hey ! J'ai vraiment envie de bouffer d'la meuf."

          Putain, et voila que je passais pour un prédateur sexuel.


          Recap:
           



          James Black : My dark pages
        • Dario Vazalenosvik
          Kerberos - Dominateur
          (9)31+032019104060401010none
          id17.07.17 18:35
          (9)Volonté : 31Messages : +0Réputation : 320$US : 19Xp : 10Force : 40Résilience : 60Agilité : 40Réflexes : 10Spiritualité : 10Astuce : noneBadges :
          avatar
          (9)31+032019104060401010none
            Kerberos - Dominateur

            Dario venait d’arriver dans une putain de grande arène entouré de lave, il était sur un rocher avec un mec qui clairement n’inspirait pas la confiance. La nana en face qui les traitait de sales gueules était visiblement pire malgré qu’elle soit une femme. Le prédateur bizarre qui lui servait d’équipier commença à s’élancer vers la plateforme d’armes la plus proche.

            Dario quant à lui ne tenait pas vraiment à suivre l’espèce de malade bizarre en plus si les deux hommes restaient trop groupés ils serviraient de cible assez facilement surtout avec ces putains de grosses cuves qui pouvaient leur tombé dessus. L’homme au masque de lapin avait l’intention de s’élancer du côté opposé pour choper une autre cache d’armes et couvrir ainsi plus de terrain.

            Après un premier faux départ le cerbère s’élança et d’un saut habile et plein de hargne qui lui avait demandé beaucoup de volonté. Il atterrit directement sur une cache d’armes et commença à l’ouvrir. Il trouva un bouclier, ce qui pourrait être pratique, qu’il mit dans son dos ainsi qu’une masse d’armes avec laquelle il pourrait surement taper sur les demoiselles. Bien sûr cela pouvait donner lieu à beaucoup d’interprétation. Mais le summum fut lorsqu’il trouva un canon à main pas peu fier de sa découverte, il se tourna malicieusement vers son équipier qui lui n’avait qu’un petit pistolet.


            Récapitulatif :
             
          • A. Ludvig Eberhart
            Kerberos - Dominateur
            (10)90+54701201030120102015none
            id22.07.17 19:35
            (10)Volonté : 90Messages : +5Réputation : 4701$US : 20Xp : 10Force : 30Résilience : 120Agilité : 10Réflexes : 20Spiritualité : 15Astuce : noneBadges :
            avatar
            (10)90+54701201030120102015none
              Kerberos - Dominateur
              Spartiates

              Vint d'abord une sensation inconnue mais qui lui disait quelque chose, d'une manière ou d'une autre. Puis une chaleur suffocante. Le souvenir d'une lumière aveuglante. Le bruit, assourdissant. Et l'odeur, soufrée, presque asphyxiante. Et lorsqu'il ouvra enfin les yeux, le décor. Tout droit sorti d'une de ces campagnes de jeu de rôle auxquelles participait un de ses amis, à l'université.

              En observant plus attentivement, sans que ses yeux se furent totalement adaptés à la luminosité de l'endroit, Ludvig remarqua tout d'abord une femme à ses côtés, et deux formes pas encore distinctes en face de lui, de l'autre côté de toute cette lave. Pour une raison qu'il ignore, il semblait pouvoir faire confiance à sa nouvelle alliée, tandis que les silhouettes de l'autre côté lui semblaient clairement hostiles.


              « Ludvig, enchanté. Et puisqu'il semblerait que ce soit ce que l'on attend de nous, faisons donc ça. » dit-il d'un ton enjoué, bien plus pressé que de raison à l'idée d'aller se défouler sur des personnes qu'il ne connait ni d'Ève ni d'Adam.

              Il sauta sur une première plateforme, sans tomber dans la lave, mais il se rata à la réception et sembla se blesser. Il n'y fit pas plus attention et sauta sur une seconde plateforme, rejoignant Eve et une cache d'armes. Il ne trouva pas de poings américains dans toutes ces armes qui semblaient venir d'un autre âge, mais finit par trouver une paire de cestes, dont il s'équipa sans perdre une seule seconde, et un chakram, qu'il rangea à sa ceinture. Puis il sauta sur une nouvelle plateforme, afin de ne pas se retrouver au même endroit que sa partenaire, ce qui aurait été dangereux en cas d'attaque de la part de leurs adversaires, et reprit un peu son souffle, plus fatigué que de raison, probablement en raison de sa blessure.

              Recap:
               




              Image originale par Unicatstudio