Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

Ce que la vie nous offre de meilleur - ft Cain

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
  • Hannibal V. J. Powell
    GouverneurHannibal
    (0)6322309159000000FondatriceFranc-maçonAmoureuse
    Poule pondeuse
    id23.07.17 12:26
    (0)Volonté : 632Messages : 2309$US : 159Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : FondatriceFranc-maçonAmoureuse
    Poule pondeuseBadges :
    (0)6322309159000000FondatriceFranc-maçonAmoureuse
    Poule pondeuse
    avatar
    (0)6322309159000000FondatriceFranc-maçonAmoureuse
    Poule pondeuse
      GouverneurHannibal

         
      Hold me deep beneath your waves
      La porte claque dans son dos, le silence fut.

      Intérieurement c’est l’horreur, une violente tornade qui ravage tout, un tsunami qui avale avec lui tous les souvenirs de votre vie passée. Pendant très longtemps, l’espoir que cela arrive, a été au cœur des grandes volontés d’Hannibal. Gommer et recommencer. Reprendre différemment en prenant soin de ne pas repasser sur les anciens traits, prendre note des erreurs passées pour ne plus jamais avoir à les refaire. Pourtant, et même avec beaucoup de volonté, elle n’y ait jamais arrivé. Cain était la promesse que cela puisse être possible pour elle, mais force est de constater que ce n'était qu’un mirage, une mascarade façonnée par une naïveté insoupçonnée. Avoir à nouveau une famille, une tribu, un cocon douillet avec de l’amour, de la bienveillance.

      La porte claquée, l’envie de mourir est encore plus forte. Dos plaqué contre, elle soupire. C’est la seule solution.

      Le choix est cornélien, mourir ou vivre. Mourir psychologiquement, se briser à nouveau pour ne pas avoir à attenter à la vie de son amant, son compagnon, l’amour de sa vie, ainsi que celles de ses tendres enfants à venir. Avancer avec l’idée que tout sera sous tension, tout aura un goût différent et que le combat contre soi-même sera long. Être différente de son père. Hannibal n’a jamais eu le choix d’être comme son père le souhaitait, religieuse, obsédée par l’amour de Dieu - sans forcément se poser la question de savoir si elle y croit ou pas - ayant en elle l’obligation de haïr quiconque sa propre famille pour s’en dissocier. Au fond, elle a toujours su qu’elle n’était pas comme eux et ne devra pas l’être, quoi qu’il.lui en coûte, quitte à.mourir. Vivre, en laissant derrière elle un homme remplis de rage et de peine, le cœur écorché, le corps fort d’une âme destructrice. Cain serait capable de tout détruire sur son passage, rien que pour combler le vide béant en lui, le départ de sa femme et la mort de ses enfants pour lesquels pas même la lueur du jour ne sera un souvenir. Hannibal reprendra ses activités funestes, laissera tomber le poste de gouverneur pour purger à nouveau cette ville souillée.

      Quel choix as-tu fais Hannibal ? J’ai choisis de vivre. Des mots prononcés dans un soupire, un murmure. Personne ne l’entendra, c’est pour elle, juste elle. Elle lâche poignet et fait un pas en avant. Apprends moi à vivre Cain, sans avoir à me briser à nouveau… Je n’y arriverais jamais seule. Sans qu’il ne puisse dire un mot de plus, la jeune femme tomba dans ses bras en le serrant de toutes ses forces. Je ne te déteste pas, je suis juste blessée au plus profond de mon être. Je me sens mourir, chaque seconde qui passe, mais je suis me promis de prendre l’opportunité, quelle qu'elle soit, pour une nouvelle vie… Tout recommencer. Ne me fait pas regretter mon choix. À présent, c’est eux contre le monde. Eux quatre.
    • Cain Powell
      CIVIL - Dominateur
      (6)2267606102110057
      id24.07.17 0:44
      (6)Volonté : 226Messages : 7606$US : 102Xp : 1Force : 1Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 5Spiritualité : 7Astuce : Badges :
      (6)2267606102110057
      avatar
      (6)2267606102110057
        CIVIL - Dominateur

        I can show you the world

        Dans un futur lointain, il y aura peut-être des histoires à base de "et si..."
        prenant comme point d'encrage ce moment. Ce terrible moment où Hannibal fait le choix de rester avec Cain plutôt que de le quitter. Ce choix semble anodin pour beaucoup, ce ne serait qu'une rupture pour d'autres, les deux parties avaient suffisamment de raisons pour se détester et ne plus jamais se voir.

        Et pourtant, ce que personne ne sait, pas même Hannibal sans doute, c'était les conséquences sans fins qu'aurait eut un autre choix que celui-ci. Cain avait déjà perdu toute famille une fois, bien que ça ne l'ai pas dérangé. Toute sa vie durant, il s'évertuait à rester seul, à ne pas avoir de faiblesse en étant proche d'autres.

        Aujourd'hui, cette femme met toutes ses convictions en branle. Il se dit qu'au final, même quelqu'un comme lui semble avoir droit à une seconde chance, une opportunité à la rédemption.
        Avoir une famille, une vraie famille. SA famille, ce n'était peut-être pas si mal. Il pourrait s'y plaire, il pourrait envisager de changer de vie, de devenir un homme tout autre.

        Et puis tout se brise, tout disparaît, tout espoir que le destin avait daigné lui donné lui est reprit. Sans volonté de devenir quelque peu meilleur à l'avenir, Cain serait devenu un agent de destruction, un apôtre de l'anarchie et du chaos. Semant trouble et discorde sans nom dans son sillage. Et à cet instant précis, LibertyTown devenait le bac à sable d'un petit tyran en herbe.

        Mais les citoyens de LT ne vivront peut-être pas le terrible malheur que de se voir ôter leur libre arbitre par un seul homme. Comme lui le peut à présent, ils pourront vivre leur vie comme ils l'entendent.

        Lorsqu'elle tombe contre lui, il l'enlace. Il est soulagé. Il ne pensait pas qu'elle se déciderait si vite. Il était même presque persuadé qu'elle allait le renier. Il chérit ce moment. Ce moment où leur nouvelle vie débute réellement. Il la sert contre lui, puis caresse son visage, ses cheveux.
        Ses gestes sont vifs, accompagnés de quelques baisers sur son front, sur ses joues.

        Puis il l'embrasse. Un baiser tel qu'ils n'en ont jamais eut. Un baiser qui voulait tout dire. Un baiser remplit d'une signification sans limite.

        Un baiser qui disait Je t'aime.
      • Hannibal V. J. Powell
        GouverneurHannibal
        (0)6322309159000000FondatriceFranc-maçonAmoureuse
        Poule pondeuse
        id25.07.17 1:28
        (0)Volonté : 632Messages : 2309$US : 159Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : FondatriceFranc-maçonAmoureuse
        Poule pondeuseBadges :
        (0)6322309159000000FondatriceFranc-maçonAmoureuse
        Poule pondeuse
        avatar
        (0)6322309159000000FondatriceFranc-maçonAmoureuse
        Poule pondeuse
          GouverneurHannibal

             
          Hold me deep beneath your waves
          Cette fois-là, elle n’aurait pas survécu au choix de mourir. Il y a onze ans, la douce enfant qu’était Hannibal s’était trancher le corps de toute part pour ressentir douleurs, peines, espérant ne pas en survivre, espérant s’essouffler dans une une souffrance inestimable. Perdre un enfant, comment vivre après ça ? Après avoir serrer son corps sans vie contre sa poitrine et ressentir les battements jusqu'à l’extinction de l’être le plus cher? Vous auriez voulu mourir pour elle, vous auriez supplié pour que ses larmes cessent de couleur, hurlé pour qu’elle lâche ce cadavre posté entre ses doigts depuis trop longtemps. Les médecins lui ont arraché de force, infligeant à son esprit une torture infâme, celle de le voir partir sans jamais le voir revenir. La sage femme, prise de pitié, prenait le temps de la serrer dans ses bras chaque jour, monologuant de nombreuses heures avec elle pour lui faire passer le temps. Mais le mal était fait. Son silence expliquait tout : Hannibal s’était tuée de l’intérieur pour faire taire ses mots. Onze ans pendant lesquelles elle est entrée dans un déni complet sur sa grossesse et l’existence de Wolfgang. La rencontre avec Cain a brisé de toute part la chape de plomb posée sur ce lourd passé.

          Maintenant, même en faisant le choix de vivre, elle devra laisser mourir sa part funeste, son combat pour Dieu et les rêves de son frère. Encore une fois, elle devra se reconstruire sur les cendres d’un amour funeste. Et si Cain meurt ? Et si les enfants meurent ? Cette fois-ci sera t-elle capable de vivre ? D’avoir un après… une quatrième vie après la mort ? Ce choix ne sera pas sans conséquence, le temps d'adaptation, faire le ménage, en terminer avec l’ETA… Peut-être même dissoudre l’organisation ? La haine anti-meta est trop bien ancrée, elle est devenue trop violente, trop vicieuse et passe à un niveau supérieur avec les armes créées par Advent Tech. Beaucoup de choses vont dépendre de son choix et rendre le combat bien plus violent. Le chemin va être sinueux et bien difficile.

          Son baiser éveille la jeune femme, la sort d’une tourmente violente. Son aveu aussi, inattendu et si mal venu après un tel échange. Hannibal hésite, fini par fuir son regard. J’amenerai mes affaires quand on aura fait… Le nécessaire chacun de son côté. La clé dans sa main, elle l'a fixe longuement puis remonte le regard au sien. On a besoin de temps, chacun, je pense. L’expression sur son visage est difficilement perceptible, cette fois-ci. Elle ne le touche pas plus, se retourne et prend la porte. Avant de la claquer, elle prononce ses derniers mots. Moi aussi. Plus que quiconque.
        • Contenu sponsorisé
          id
          Aller à la page : Précédent  1, 2, 3