Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREPYou're the father ! 5kv4
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

You're the father !

Aller à la page : 1, 2  Suivant
  • Cain Powell
    CIVIL - Dominateur
    (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
    id28.07.17 0:27
    (6)Volonté : 227Messages : 7606$US : 103Xp : 1Force : 1Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 5Spiritualité : 7Astuce : You're the father ! SJI4cWBBadges :
    (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
    Cain Powell
    (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
      CIVIL - Dominateur

      I will build us a throne to rest

      La date était marquée dans son agenda. Ses journées n'étaient pas moins mouvementée récemment, même après son changement d'activité. Elles semblaient simplement moins risquées. Aujourd'hui, il s'était offert le luxe de ne rien faire. Il avait d'autres priorités, UNE autre priorité : Hannibal.

      Aujourd'hui, ils avaient rendez-vous à l'hôpital. Une visite qui comptait particulièrement aux yeux de la belle qui avait expressément souhaité la venue de son homme. Il était à l'heure. Pas trop en avance, à l'heure. Elle était également là. A croire que quand c'est important, elle arrive à respecter les horaires.

      Il ne relève pas ce point de détail et se contente de lui prendre le bras et de marcher à ses côtés.
      A peine entrés dans l'hôpital, elle est reconnue sans surprise par le staff qui indique le chemin à prendre. Le médecin qui va la prendre en charge arrive, on leur demande de patienter dans une salle prévue à cet effet. Cain n'était, honnêtement, pas un grand fan des hôpitaux, sans raison concrète cela dit.

      De part le potentiel statut d'Hannibal, le nécessaire avait été fait pour que tout ceci se passe à l'écart du public. Discuter alors que de potentielles oreilles traînaient à travers les murs n'enchantait pas particulièrement Cain qui se contenta des classiques "comment s'est passée ta journée ?" "Tout se passe pour le mieux ?" etc.

      Finalement le médecin arriva, marquant une courte pause en voyant Cain assit avec Hannibal,
      légèrement intimidé par sa présence, sans nécessairement le connaître, bien que le mafieux ne cherchait pas particulièrement à effrayer les gens. Il les invita à le rejoindre dans la pièce où leur rendez-vous allait pouvoir commencer.

      Ils allaient peut-être enfin savoir de quoi leur avenir serait fait ♥
    • Hannibal V. J. Powell
      GouverneurHannibal
      (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
      You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
      id28.07.17 0:53
      (0)Volonté : 632Messages : 2309$US : 159Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
      You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuseBadges :
      (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
      You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
      Hannibal V. J. Powell
      (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
      You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
        GouverneurHannibal

        more, more & more

        Voilà quelques semaines que la distance s’est imposée entre les deux amants, se voyant peu, essentiellement pour leurs histoires de fesses et la salle magique. Hannibal a besoin de respirer, de se recentrer, d'élaborer un plan sans tout laisser tomber, sans faire voler en éclat des années de souffrance. Le souhait de faire les choses correctement, cordialement, est plus que présent dans les dernière volontés d’Hannibal en tant que Seraphim. La petite impératrice hésite encore à laisser mourir l’ETA ou simplement la quitter dans un mot, en laissant les commandes à quelqu’un qui fera sûrement davantage de dégâts. La jeune femme n’est toujours pas décidée à renoncer à sa xénophobie, elle arrive simplement à la mettre de côté pour lui, pour Caïn.

        À peine arrivée, c’est la cohue, les photographes, les journalistes. Intérieurement elle pria pour que son homme l’attende dans l’enceinte de l’hôpital pour éviter de s’attirer les regards indiscrets. Autant cela aurait un impact certain dans sa campagne mais davantage pour lui, tentant avec énormément de volonté de s'écarter de son passif mafieux, pour elle. Un choix qui insuffle à la belle de faire elle aussi des compromis pour lui… mais c’est tellement difficile, tellement contraignant. Jusqu'ici, tous les compromis lui ont offert trop de souffrance. Pourquoi serait-ce différent cette fois ? La question se pose en écho dans sa tête et ne semble pas vouloir cesser de ricocher.

        À l’heure, pour une fois, elle prit quelques heures d’avance pour se préparer histoire de ne pas être “encore” et “habituellement" en retard. Ce rendez-vous est important, d’autant plus parce que Cain sera là, avec elle. À ses bras, puis dans la salle d’attente, la rencontre est timide, distante. Pas de grands baisers, pas de caresse. Juste quelques échanges cordiaux. Au fond, elle est mal à l’aise, les hôpitaux ont cet effet sur beaucoup de monde et elle se sent particulièrement observée. La femme censée l’examiner arrive, semble trop intimidée par le mafieux et fini par leur demander de les suivre. Tu me voles la vedette… Premier sourire, première réflexion taquine et une langue tirée pour appuyer le ton narquois.

        La jeune femme donne les premières indications et s’excuse, prétextant devoir s'éclipser quelques minutes. À peine sortie, Hannibal, allongée et ventre découvert, prend la parole. C’est pas parce qu’elle est mignonne que ça te donne le droit de la regarder comme une barbe à papa tu sais. Finalement elle pose ses mains sur son ventre, le caressant pour ôter la sensation de froid. Même si un plan à trois…. Un fou rire s'empare d’elle. Cain ne la partagera sûrement pas.
      • Cain Powell
        CIVIL - Dominateur
        (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
        id28.07.17 8:00
        (6)Volonté : 227Messages : 7606$US : 103Xp : 1Force : 1Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 5Spiritualité : 7Astuce : You're the father ! SJI4cWBBadges :
        (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
        Cain Powell
        (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
          CIVIL - Dominateur

          I will build us a throne to rest

          Pour être honnête, Cain n'avait pas porté particulièrement attention à l'infirmière, autrement que pour noter qu'elle était intimidée par sa présence. Suivant la réflexion d'Hannibal, peut-être avait-il mal interprété la chose et elle avait eut un air... intéressé ?

          Sans doute mon... charme... naturel.

          Il pose sa main sur la sienne. Elle rigole. Il rigole. Aucun des deux ne ri pour la même chose. La pause qui suit est gênante. Il réfléchit un instant. A priori à la proposition indécente d'Hannibal. Elle le pensait peut être pas, ou bien peut-être. Difficile de le savoir avec elle quand il s'agissait de ce genre de choses.

          Non tu as raison. Je vais prendre le contrôle de l'esprit de l'infirmière pour un threesome.

          Ce qui est bien avec le sarcasme, c'est lorsqu'il est utilisé avec parcimonie, même en connaissant la personne, il y a toujours une part de doute qui vous prend. Est-ce sérieux ? Difficile à dire.
          Il lui prend la main et s'assoit à côté d'elle.

          Tout va aller pour le mieux.

          Essayait-il de la réconforter elle ? Ou bien de se réconforter lui ? De toute évidence, les deux avaient toutes les raisons du monde de s'inquiéter de ce que leur réservait l'avenir. Ils ne se prêteraient même pas au jeu de savoir qui l'avait la plus mauvaise en terme de karma tellement leur vie puait la merde sur cet aspect.

          L'infirmière entra alors de nouveau dans la pièce. Amicale, elle demanda aux amants si ils étaient prêts. Un mouvement de la tête suffit pour acquiescer à la demande. Prenant place à côté d'Hannibal elle commença sans plus tarder l’échographie. Ce que le couple allait voir s'afficher à l'écran n'était autre que leur futur.
        • Hannibal V. J. Powell
          GouverneurHannibal
          (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
          You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
          id28.07.17 12:00
          (0)Volonté : 632Messages : 2309$US : 159Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
          You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuseBadges :
          (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
          You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
          Hannibal V. J. Powell
          (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
          You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
            GouverneurHannibal

            more, more & more

            Le contact de la sonde lui arrache un petit cri, un frisson d’inconfort, à deux doigts de briser la main de l'infirmière tellement la sensation en est peu agréable. Finalement elle souffle, fermé les yeux et se concentre pour se retenir de la fracasser contre le mur. En réalité c’est plus le fait qu’elle tripote son ventre, touche avec insistance celui-ci et en conséquence, ses enfants. Un regard posé sur Cain, ce même regard qui recherche un peu de soutien, trouvant sa main et la serrant fort. Pendant la dizaine de minutes de préparation, la jeune femme explique les règles, les possibles problèmes etc tout en faisant un point sur les informations déjà énoncées. Après une inspection prolongée, en silence, presque trop tendue, l’infirmière s’exprime. Alors… Là c’est le premier bébé, il se porte bien. Là c’est… le deuxième et… et… Elle se tait. D’un coup. ET QUOI ?!  La jeune femme fait un bond en arrière, terrorisée par le hurlement d'Hannibal. La future mère comprend rapidement sinon erreur ; faire état si clairement de ses sentiments est tout sauf une bonne idée. Surtout en vue de son prochain titre. Elle adoucit son visage et finit par lui laisser reprendre la parole. L’infirmière hésite. Et…. Je pense que c'est une fille.

            Le silence possiblement pesant est cette fois-ci d’une douceur exquise. Leur sourire s’entrecroise. Un amour débordant nait, s'accroît au fur et à mesure qu’elle entend les battements de leur cœur. Des larmes s’écoulent sur ses joues, fascinée par le chant de la vie qu’ils entrevoient. Ils… Ils vont bien ? La jeune femme acquiesce de la tête. Oui, très bien même. Ils se sont développés correctement, je ne vois aucune anomalie. Aussitôt prononcés, elle enlève tout le bordel posé sur son ventre, ses gants. Tout est bon. Je vous laisse prendre votre temps. Si vous avez des questions, je suis toute ouïe et vous attends à l’extérieur. Un sourire, presque trop pressée de s’en aller.

            Seuls, Hannibal pose son regard sur son homme. Fille et garçon. Faut réfléchir aux prénoms maintenant. Elle s’assoit sur le bord du lit, attrape son visage avec une main et l’embrasse langoureusement. Il manquerait plus qu’ils soient des exact sosies de nous. Une tueuse de métah et un vaniteux manipulateur. Sarcasme à la hauteur du bien. Un faux sourire, ou presque. La pression monte d'un cran.
          • Cain Powell
            CIVIL - Dominateur
            (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
            id29.07.17 2:03
            (6)Volonté : 227Messages : 7606$US : 103Xp : 1Force : 1Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 5Spiritualité : 7Astuce : You're the father ! SJI4cWBBadges :
            (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
            Cain Powell
            (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
              CIVIL - Dominateur

              I will build us a throne to rest

              Il regardait, il observait, il se taisait. Laissant faire l'infirmière, la laissant expliquer à Hannibal les tenants et aboutissants de ses bébés. Petite pointe d'inquiétude de la jeune femme, de son habituelle impatience, fidèle à elle-même, qui manque au final de faire plus peur à la médecin que lui-même ne lui a fait peur initialement.

              Intérieurement, Cain sourit à cette pensée cocasse. C'est alors que vint la première révélation.
              Il y avait une fille parmi les jumeaux. Il ne disait toujours pas le moindre mot, laissant Hannibal faire, ses instincts maternel surgissant toujours un peu plus à chaque instant.

              La simple pensée d'être père était très étrange pour le mafieux. Cela faisait bien longtemps qu'il avait sacrifié l'idée d'avoir une famille. Il ne savait pas trop quoi faire. Et si ils ne l'aimaient pas ? Et si il était un mauvais père pour ses enfants ? Un mauvais compagnon pour Hannibal ? Il se surprenait doublement. A la fois pour se poser ces questions, mais également pour ne pas y trouver réponse et s'effrayer presque de cette perspective.

              Il est sorti de ses pensées par un long baiser de la part d'Hannibal. L'infirmière est sortie à priori. Des prénoms... C'est vrai qu'il allait falloir penser à ça... Il commença doucement à laisser ses pensées voguer sur cette idée tandis que la jeune femme s'essayait à son tour au sarcasme.

              On vaut mieux que ça. On ne reproduira pas les erreurs de nos parents.

              Il n'y prête pas plus attention que ça. Il réfléchit aux prénoms. Il a quelques idées, mais se surprend à nouveau à constater que ce sont principalement des prénoms de filles. Lui qui arbore tellement les femmes d'un manière générale...

              Teresa ? Non... Galatea peut-être ?

              Il pose les yeux dans ceux d'Hannibal. Pour la première fois, il n'est pas perdu dans ses pensées, il la regarde vraiment, la dévisage vraiment, la dévore du regard. Elle était là, allongée sur le lit, dans toute sa splendeur.

              J'avais entendu dire que les femmes enceintes avaient un charme particulier. Les rumeurs sont bien loin de la vérité.

              Se relevant, il monte à califourchon sur le lit, se plaçant au dessus d'Hanni sans se poser sur elle. Il se penche en avant et l'embrasse de nouveau. Il lui tient le visage de ses deux mains. Quelques instants après, il se redresse doucement.

              Tout va bien se passer. On va y arriver.
            • Hannibal V. J. Powell
              GouverneurHannibal
              (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
              You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
              id31.07.17 22:51
              (0)Volonté : 632Messages : 2309$US : 159Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
              You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuseBadges :
              (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
              You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
              Hannibal V. J. Powell
              (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
              You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
                GouverneurHannibal
                v
                more, more & more

                Cain semble plus que jamais perturbé. L'échographie lui permet de réaliser, de comprendre, de planifier l'avenir proche qui est le leur. Deux enfants, un garçon, une fille et de quoi occuper leur vie jusqu'à qu'elle ne s’éteigne, la consacrant pleinement à eux. Être une mère, une maman comme elle a toujours voulu en avoir une, idéalisée sûrement, mais merveilleuse, aimante, présente. La peur de ne pas être à la hauteur, la détermination d'être à la hauteur. Deux sentiments contraire qui finalement cessent de se confronter pour donner le meilleur d'elle-même. Tu vas devoir tenir un discours égalitariste avec ta fille, toi ô grand macho divin. Elle rigole peut-être trop fort, mais c'est vrai que l'idée que Cain ait une fille rend la chose bien plus complexe, lui qui dénigre la femme et s'en accommode à sa guise. Même si Hannibal est consciente qu'il traitera sa fille dignement, il n'empêche que son approche de la femme est importante : c'est ce qui fera grandir sa fille et davantage son fils. Éduquer ses enfants avec de telles tares peut porter à de lourdes conséquences, il suffit de voir ce qu'à donner celle d'Hannibal : un monstre de xénophobie. Je ne te laisserai pas être un mauvais père, j'ai confiance en toi et je n'aurai imaginé meilleur père pour mes enfants que toi. Tandis qu'il est au-dessus d'elle, la jeune femme se redresse et le serre fort dans ses bras, de toutes ses forces en réalité. Le fait qu'ils soient là, tous les deux, lui fait réaliser ô combien Cain est nécessaire à sa vie. Les deux corps se détachent et elle finit par poser un regard langoureux dans le sien, entre fierté, admiration et excitation. Teresa ça fait petite sainte ni touche. Galatea ça en jette, ça fait... Impératrice.

                Hannibal se pince les lèvres, fini de déboutonner son chemiser et dévoile sa poitrine soutenue par
                par un magnifique soutien-gorge saumon, tout à fait au gout de mon amant. La future gouverneure sait être prévoyante, surtout avec lui. J'ai pris en poitrine, je le sens, ça me tire un peu.... Un peu beaucoup. Lentement elle passe ses main pour les masser, une sensation de soulagement. Une caresse qui le convie implicitement à faire de même. On passe notre temps à se sauter dessus... Tu ne trouves pas ? Un sourire. Encore ?

                Encore.

              • Cain Powell
                CIVIL - Dominateur
                (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
                id02.08.17 0:19
                (6)Volonté : 227Messages : 7606$US : 103Xp : 1Force : 1Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 5Spiritualité : 7Astuce : You're the father ! SJI4cWBBadges :
                (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
                Cain Powell
                (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
                  CIVIL - Dominateur

                  I will build us a throne to rest

                  Chaque jour, il se surprenait lui-même à changer doucement ses convictions, ses avis, ses positions vis à vis de certaines choses. Les femmes en faisaient partie. Hannibal était la raison de tout ça, et même si elle ne s'en rendait pas vraiment compte elle-même, elle devait bien savoir que son homme était sensiblement différent.

                  Je ne compte pas être un mauvais père. Je ne fais jamais quelque chose à moitié, tu devrais le savoir.

                  Il était toujours installé au dessus d'Hannibal, qui ne tarda pas à se redresser pour le serrer contre elle. Elle le sert fort, particulièrement fort même. Il l'enlace alors, enroulant ses bras autour d'elle. Ces instants ensembles, il avait appris à les chérir avec le temps. Cain avait toujours refusé de se rapprocher des gens pour se protéger lui-même, pour les protéger eux.

                  Avec elle, c'était différent.

                  Puis elle joue de ses charmes. Elle le taquine, l'invite à jouer avec ces mêmes charmes. Il n'est pas difficile, qu'elle l'invite à le faire n'est même pas nécessaire en soi, mais il ne se fait pas prier. Il mimique alors les gestes de sa dame, malaxant doucement sa poitrine quelque instants, un air satisfait sur son visage.

                  En effet. Il faudra que j'adapte tes combinaisons.

                  Il penche son visage contre le sien et, laissant ses lèvres à quelques millimètres de celles de la jeune femme, lui soufflant doucement contre, il glisse sa main sous le bas d'Hannibal, lui mordant alors les lèvres brièvement. Un soupçon de contact. Un bref instant, une simple suggestion. Puis il s'écarte.

                  Il y a-t-il un trop ? Je ne pense pas.
                • Caithleen Miller
                  CIVIL - Rebelle
                  (6)124478295342212You're the father ! EUlWaxRModératrice - Univers / PrésentationsYou're the father ! 3PxpbdXTraumatisé du grand "boom"You're the father ! 5QthYSrFlooderYou're the father ! Ii1jWooV.I.P.You're the father ! KGuEpqyCourageuse
                  id02.08.17 0:23
                  (6)Volonté : 124Messages : 4782$US : 95Xp : 3Force : 4Résilience : 2Agilité : 2Réflexes : 1Spiritualité : 2Astuce : You're the father ! EUlWaxRModératrice - Univers / PrésentationsYou're the father ! 3PxpbdXTraumatisé du grand "boom"You're the father ! 5QthYSrFlooderYou're the father ! Ii1jWooV.I.P.You're the father ! KGuEpqyCourageuseBadges :
                  (6)124478295342212You're the father ! EUlWaxRModératrice - Univers / PrésentationsYou're the father ! 3PxpbdXTraumatisé du grand "boom"You're the father ! 5QthYSrFlooderYou're the father ! Ii1jWooV.I.P.You're the father ! KGuEpqyCourageuse
                  Caithleen Miller
                  (6)124478295342212You're the father ! EUlWaxRModératrice - Univers / PrésentationsYou're the father ! 3PxpbdXTraumatisé du grand "boom"You're the father ! 5QthYSrFlooderYou're the father ! Ii1jWooV.I.P.You're the father ! KGuEpqyCourageuse
                    CIVIL - Rebelle

                    Wrong door

                    L’image sous ses yeux tressauta une fois, puis une seconde, de façon bien plus appuyée. Levant un sourcil, Caithleen repositionna la sonde sur l’abdomen du patient dont elle essayait de visualiser la vésicule biliaire. L’image eu de nouveau un raté avant de foirer complètement, et la jeune femme, se retenant de jurer devant son patient, revérifia tous les branchements. Rien à faire. Se retenant également de cogner sur l’appareil, elle se leva avec un sourire qu’elle voulait rassurant.

                    - Je vais avoir besoin d’un examen plus précis, vous allez passer un scanner.

                    Et comme ça, ça leur apprendra à me filer du matos à la con songea-t-elle en pensant à la direction et à la différence de coût entre les deux examens. Entrant la demande d’examen par informatique, elle laissa les infirmières prendre la suite concernant son patient, pour lequel elle ne pouvait de toute façon pas grand chose à par lui filer dans antalgiques tant qu’elle n’aurait pas une imagerie correcte. Aujourd’hui, sa pause consisterai à trouver un échographe en état de marche. Scotchant une note stipulant «HORS SERVICE» sur l’appareil défectueux, elle sorti dans la couloir en abandonnant l’épave dans un coin, passablement de mauvaise humeur.

                    Quelques appels plus loin, cadres de services contactées et mises au courant de souci, il se trouva finalement que le service d’imagerie médicale avait renouvelé quelques appareils et était disposé à lui céder l’appareil le plus obsolète. Qui serait toujours mieux que tout ce qu’elle avait aux urgences, aussi elle ne broncha pas et dirigea ses pas vers l’appareil salvateur.

                    «On l’a laissé en salle d’examen n°9, vous pouvez venir le chercher quand vous voulez, cette salle n’est pas occuppée.»

                    Distraite, elle ne pris pas garde à l’ordre des numéros sur les portes, s’arrêta brusquement en aillant failli dépasser le numéro 9. Ouvrant la porte sans cérémonie et entrant dans une envolée de boucles rousses, elle se figa, surprise.

                    La salle n’était pas vide. Mais alors, pas du tout du tout.

                    La table d’examen était même très très occupée, par une jeune femme et son compagnon, sans doute, vu l’accoutrement de la demoiselle, sur le point de prendre du bon temps. Sans se démonter, Caithleen s’excusa platement.

                    - Toutes mes excuses, cette salle m’avait été indiquée comme vide.

                    Jetant un oeil à la porte, elle remarqua une anomalie. Du bout de l’index, elle appuya sur la queue du numéro 9, et lui fit décrire un demi cercle. Salle numéro 6.

                    - Ceci explique cela, déclara-t-elle avec un sourire confus, avant de commencer à reconnaître les visiteurs. Je vous présente encore toutes mes excuses.

                    La future gouverneur, et son compagnon, rien que cela. Retraite, toute vitesse. Tâchant de garder sa dignité, Caithleen amorça un mouvement de recul, ayant prévu de refermer très doucement cette porte, placarder une note «ne pas déranger», et avertir de la fâcheuse réparation à faire sur cette porte...
                  • Hannibal V. J. Powell
                    GouverneurHannibal
                    (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
                    You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
                    id02.08.17 0:40
                    (0)Volonté : 632Messages : 2309$US : 159Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
                    You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuseBadges :
                    (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
                    You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
                    Hannibal V. J. Powell
                    (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
                    You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
                      GouverneurHannibal

                      Threesome

                      La situation peut paraître dramatique, surtout pour le poste qu’occupera Hannibal d’ici peu, mêlant à la fois confusion et honte. Pourtant, la jeune femme ne bouge pas, savourant la beauté enivrante et naturelle de ce bout de femme, de quoi donner de l'appétit à ses pulsions hormonales. Un regard affamé, décryptant chaque détail de son physique : une jolie plante rousse, tout ce qu’il y a de plus sulfureux dans son regard et pas moins bien formée, de quoi plaire aux deux amants. Hannibal connait les goûts de son homme mais est davantage certaine des siens. C’est elle qu’elle veut dans leur couchage à trois, et personne d’autre. Cette infirmière est cent fois plus belle que la précédente… nous avons trouvé notre élue du jour. Un murmure que seul Caïn peut entendre. Sans attendre plus longtemps, le forçant à la laisser se sortir de ses griffes, la colombe s’approche doucement de la rouquine, sourire aux lèvres. Ne partez pas, il n’y a aucun mal. Puis-je vous demander votre prénom ?

                      La seraphim continue de s'approcher, jusqu'à poser la main sur l'épaule de la curieuse. Intriguée par un tel visage, plus proche elle distingue des traits encore plus radieux. S’adressant à Caïn, tournant le visage vers lui, Hannibal reprend de plus belle pour convaincre son amant. S’il te plaît…. Comme ça tu auras l’occasion de tester tes pouvoirs et de me montrer que ça n’a pas que des mauvais côtés que d’être un affront ? Elle tire la langue, provocante, et se tâte même à prendre sa bouille boudeuse pour finir d’argumenter le tout. Je suis sûre que ça peut-être sympa un plan à trois… À nouveau tournée vers la demoiselle, elle se montre des plus sensuelles pour convaincre la troupe. Quelques secondes plus tard, ses vêtements sur le sol auront de quoi terminer le débat qui se fait déjà beaucoup trop long.

                      On ne refuse rien à une impératrice.
                      Rien.

                    • Cain Powell
                      CIVIL - Dominateur
                      (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
                      id02.08.17 1:01
                      (6)Volonté : 227Messages : 7606$US : 103Xp : 1Force : 1Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 5Spiritualité : 7Astuce : You're the father ! SJI4cWBBadges :
                      (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
                      Cain Powell
                      (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
                        CIVIL - Dominateur

                        Unforseen development

                        Lorsqu'ils furent interrompus, Cain ne se démonta pas, tournant doucement la tête vers la médecin, sans vraiment lâcher sa prise du moment. Ce n'était en effet pas la même que l'infirmière ayant procédé à l'échographie. Pour être tout à fait honnête, elle avait ce petit air nonchalant dans sa réaction à les voir qui était plutôt intrigante.

                        Après tout, elle avait du en voir de toutes les couleurs en travaillant dans un hôpital de cette taille à LibertyTown. Si Hannibal n'était pas dans sa vie, Cain n'aurait pas refusé une petite aventure furtive avec la nouvelle arrivante. A vrai dire, la pensée ne lui traversa même pas l'esprit, une grande première pour lui.

                        C'est alors qu'elle allait repartir, sans que le mafieux l'en empêche, qu'elle fut interrompue par Hannibal, qui s'était défait, de force presque, des mains de son mâle pour aller la voir. Elle avait cependant raison, elle bien cent fois plus belle que la précédente. Mais pourquoi le faire remarquer ? A quel but ? Soudoyer son silence avec des mots doux ? Pourquoi pas à la rigueur.

                        La suggestion / demande d'Hannibal ne manqua pas de surprendre Cain. Il savait que les hormones de la femme enceinte étaient occupées à crever le plafond et donc ses demandes se faisaient plus variées, plus intenses, plus souvent. Mais l'insistance de la présence d'une troisième personne revenait de manière récurrente...

                        Lâchant un soupire, Cain se retourna, faisant complètement face à la médecin, faisant légèrement la moue. Il n'était vraiment pas fan de partager sa femme, encore moins le faire en utilisant de ses capacités. Mais vu son attitude, vu comment elle s'y prenait, lui dire non serait dangereux et il ne voulait pas avoir cette conversation avec elle...

                        Vous avez entendu ma dame. Satisfaites la.

                        Un ordre. Un mot, une commande. Cela allait devenir impossible de s'y opposer pour la jeune femme qui devait donc déroger à ses occupations du moment pour... satisfaire physiquement la future gouverneur de LibertyTown...
                      • Caithleen Miller
                        CIVIL - Rebelle
                        (6)124478295342212You're the father ! EUlWaxRModératrice - Univers / PrésentationsYou're the father ! 3PxpbdXTraumatisé du grand "boom"You're the father ! 5QthYSrFlooderYou're the father ! Ii1jWooV.I.P.You're the father ! KGuEpqyCourageuse
                        id02.08.17 1:27
                        (6)Volonté : 124Messages : 4782$US : 95Xp : 3Force : 4Résilience : 2Agilité : 2Réflexes : 1Spiritualité : 2Astuce : You're the father ! EUlWaxRModératrice - Univers / PrésentationsYou're the father ! 3PxpbdXTraumatisé du grand "boom"You're the father ! 5QthYSrFlooderYou're the father ! Ii1jWooV.I.P.You're the father ! KGuEpqyCourageuseBadges :
                        (6)124478295342212You're the father ! EUlWaxRModératrice - Univers / PrésentationsYou're the father ! 3PxpbdXTraumatisé du grand "boom"You're the father ! 5QthYSrFlooderYou're the father ! Ii1jWooV.I.P.You're the father ! KGuEpqyCourageuse
                        Caithleen Miller
                        (6)124478295342212You're the father ! EUlWaxRModératrice - Univers / PrésentationsYou're the father ! 3PxpbdXTraumatisé du grand "boom"You're the father ! 5QthYSrFlooderYou're the father ! Ii1jWooV.I.P.You're the father ! KGuEpqyCourageuse
                          CIVIL - Rebelle

                          Wrong door

                          Caithleen n’avait absolument pas prévu ce développement. Mais alors, pas du tout.

                          Dans un premier temps, la future gouverneur pris un ton aimable, vantant... Sa beauté -WTF?- puis lui demandant son prénom.

                          - Euh... Caithleen Miller. Médecin aux urgences, en temps normal...

                          A vrai dire, elle avait juste pensé tourner les talons, ranger la scène au fin fond de sa mémoire comme bien d’autres, et retourner en salle de pause manger un sandwich et boire son café paisiblement en laissant les deux célébrités faire leurs galipettes en paix, pour ce qu’elle en avait à faire. Elle n’était pas bien sûre de comprendre ni de maîtriser la situation.

                          Mais il semblait que Hannibal Von Jäggerkack ne soit pas de cet avis, et la discussion qui en découla laissa Caithleen totalement incrédule. Elle hésitait entre leurs indiquer le service de psychiatrie ou juste se tirer de là avant qu’elle se retrouve dans ses ennuis au delà de ce qu’elle était disposée à gérer. Car visiblement, l’homme était un méta, et la demoiselle maintenant proche d’elle à la toucher voulait un plan à trois, et qu’il... teste ses pouvoirs?

                          - Je ne suis pas sûre de saisir ce que vous...

                          L’homme pris la parole, l’empêchant de finir sa phrase ou même de prendre la fuite. Au contraire, elle se surpris à refermer la porte derrière elle, prenant cette fois ci soin de verrouiller à l’aide de son pass. Elle savait que quelque chose ne tournait pas rond chez elle, mais il lui était impossible de refuser l’ordre de cet homme. Rien ne lui paraissait désormais plus important, plus délectable que de satisfaire aux exigences de Hannibal.

                          Lentement, elle fit glisser sa blouse le long de ses épaules puis de ses bras, la faisant choir au sol dans un bruit feutré. Le reste de ses vêtement suivi bientôt le même chemin, jusqu’à la laisser vêtue d’un dentelle noire se détachant délicieusement de sa peau crémeuse.

                          Elle tendit une main en direction de la jeune femme se tenant face à elle, écarta une mèche immaculée de son visage. Elle ne savait pas trop comment la toucher, et Cain, à ses côtés, l’intimidait alors qu’elle lui jetait un coup d’oeil furtif...
                        • Hannibal V. J. Powell
                          GouverneurHannibal
                          (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
                          You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
                          id07.08.17 23:12
                          (0)Volonté : 632Messages : 2309$US : 159Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
                          You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuseBadges :
                          (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
                          You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
                          Hannibal V. J. Powell
                          (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
                          You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
                            GouverneurHannibal

                            Threesome

                            Hallucinant. Cain a cédé pour le plus grand plaisir de sa bien aimée, étonnant quand on sait qu'il n'est pas du genre à se laisser commander. Cette fois la donne est différente, enceinte, hormones en furie et affamée plus qu'elle même ne l'aurait pensé, les deux amants sont confrontés à des désirs parfois soudains et surtout farfelus. Il plie, fait l'impasse sur ses volontés pour la contenter elle. Hannibal le sait, elle en joue. Mettons ça sur le dos de la grossesse.

                            C'est la première fois qu'elle voit Cain user de son pouvoir et l'horreur est au rendez-vous. Autant que la fascination. Et l'excitation. Quelque part ça provoque en elle une peur immense, une terreur grandissante, son amant a la capacité de prendre le pouvoir, de dominer, de contrôler quiconque croise son chemin, avec une facilité déconcertante. Un doute s’immisce une nouvelle fois en-elle : est-il sincère quand il lui promet ne l'avoir jamais utilisé sur elle ? Et quand elle pose les yeux sur lui, avec un amour débordant, le doute s'ôte de son esprit. Cain n'osera jamais le faire, quand bien même cela puisse lui coûter, il ne le fera pas. Tout du moins, elle l'espère sincèrement. C'est... fascinant. Le ton de sa voix laissera sûrement songeur Cain qui ne saura pas si cela lui déplaît fortement ou si cela lui convient, tout du moins sur ses positions méta-humaines, concernant son excitation, c'est une toute autre chose.

                            La colombe s'avance vers l'infirmière, tend la main vers son visage, caresse sa joue, puis son cou, enfin sa poitrine retenue par un magnifique soutien-gorge noir de dentelle. Bon goût. Tandis que ses doigts, en-dessous de son habit, caressent légèrement ses tétons, Hannibal glisse l'autre main à son cou, serre et prend un plaisir fou à faire pression. Instinctivement, pour marquer un plaisir prononcé, elle se mord les lèvres. Mon nouveau jouet est fabuleux... De quoi mettre en rogne Cain, de quoi titiller son impétuosité légendaire. Les lèvres cessant de bouger pour prononcer mots, elles s'épousent à celles de Caithleen, langoureusement, mordille sa lèvre inférieure et finie par la suçoter. La main alors plaquée à son cou, qui aurait sûrement de quoi couper un peu sa respiration, se loge entre ses cuisses. Hannibal savoure chaque expression de son visage, en dévore le moindre soupçon de plaisir et de ses deux doigts, joue en elle.

                            Et le spectacle est majestueux. Caithleen, joue avec moi... Aussitôt ses lèvres se posent sur les siennes, la main à sa poitrine remonte dans sa chevelure rousse et elle tire un peu, pour dévoiler un cou porcelaine. Des crocs qui finissent par y laisser une marque, une joyeuse marque bleuté.    
                          • Cain Powell
                            CIVIL - Dominateur
                            (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
                            id06.09.17 5:34
                            (6)Volonté : 227Messages : 7606$US : 103Xp : 1Force : 1Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 5Spiritualité : 7Astuce : You're the father ! SJI4cWBBadges :
                            (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
                            Cain Powell
                            (6)2277606103110057You're the father ! SJI4cWB
                              CIVIL - Dominateur

                              Unforseen development

                              Cain reste en retrait, il observe sa moitié se délecter de la démonstration du terrible pouvoir du mâle. Alors qu'Hannibal se lève et se dirige vers la dénommée Caithleen, son amant en profite pour reposer ses fesses sur le lit où elle était installée jusqu'alors. Il demeure silencieux et fixe les gestes des deux femmes.

                              Des vêtements tombent, des caresses s'échangent presque timidement. Un baiser, une morsure en tirant la chevelure, c'était le grand "Hannibal Classic" à l'oeuvre. Un léger rictus se dessine sur le visage de Cain à mesure que sa dame profite de son cadeau. Il s'accoude, fermant son poing contre sa joue.

                              J'ai demandé de la satisfaire... Pas de te faire satisfaire... Un peu d'engagement que diable, on n'a pas toute la journée non plus.

                              Une pointe d'agacement peut-être ? Difficile à dire. Il aimait le spectacle qui se déroulait sous ses yeux en tout cas, ce serait mentir que de dire le contraire. Il préférait pour l'instant rester en spectateur en tout cas, il y avait fort à parier qu'Hannibal était largement moins encline que lui à le voir avec une autre.

                              De toute évidence, il semblerait que faire ça en public, le goût du risque d'être pris en flagrant délit à tout moment était bien plus excitant pour la future gouverneur que pour son amant. Cependant, on ne va pas se mentir, voir deux femmes avec de telles plastiques s'adonner l'une dans les bras de l'autre était extrêmement excitant.

                              Il ne tarderait surement pas trop à s’immiscer entre les deux femmes, mais pour l'instant, la situation était win/win pour lui. Hannibal profitait de son nouveau jouet, et Cain se retrouvait aux premières loges d'un spectacle qui lui serait envié par la quasi-totalité de la gente masculine mondiale.
                            • Caithleen Miller
                              CIVIL - Rebelle
                              (6)124478295342212You're the father ! EUlWaxRModératrice - Univers / PrésentationsYou're the father ! 3PxpbdXTraumatisé du grand "boom"You're the father ! 5QthYSrFlooderYou're the father ! Ii1jWooV.I.P.You're the father ! KGuEpqyCourageuse
                              id08.09.17 19:28
                              (6)Volonté : 124Messages : 4782$US : 95Xp : 3Force : 4Résilience : 2Agilité : 2Réflexes : 1Spiritualité : 2Astuce : You're the father ! EUlWaxRModératrice - Univers / PrésentationsYou're the father ! 3PxpbdXTraumatisé du grand "boom"You're the father ! 5QthYSrFlooderYou're the father ! Ii1jWooV.I.P.You're the father ! KGuEpqyCourageuseBadges :
                              (6)124478295342212You're the father ! EUlWaxRModératrice - Univers / PrésentationsYou're the father ! 3PxpbdXTraumatisé du grand "boom"You're the father ! 5QthYSrFlooderYou're the father ! Ii1jWooV.I.P.You're the father ! KGuEpqyCourageuse
                              Caithleen Miller
                              (6)124478295342212You're the father ! EUlWaxRModératrice - Univers / PrésentationsYou're the father ! 3PxpbdXTraumatisé du grand "boom"You're the father ! 5QthYSrFlooderYou're the father ! Ii1jWooV.I.P.You're the father ! KGuEpqyCourageuse
                                CIVIL - Rebelle

                                Wrong door


                                La sensation est pour le moins étrange. Elle est consciente de ce qui est en train de se passer, mais totalement dépossédée de toute volonté. Une petite voix lui dit que rien de ce qui est en train de se produire n’a de sens, et qu’elle n’est en rien obligée de se soumettre aux exigences des deux amants. Que son habituel caractère emporté et rebelle aurait du depuis longtemps se manifester et leur claquer la porte au nez. Mais non. Aucune de ces options ne lui semblent envisageables.

                                La réflexion se fait d’autant plus brumeuse alors que des doigts fins se serrent autour de sa gorge. Assez pour la faire haleter, pas assez pour qu’elle en ressente de la détresse. Et bien trop peu pour qu’elle ne sente pas son autre main s’insinuer sous la dentelle sombre pour la taquiner.


                              • Hannibal V. J. Powell
                                GouverneurHannibal
                                (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
                                You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
                                id12.09.17 22:32
                                (0)Volonté : 632Messages : 2309$US : 159Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
                                You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuseBadges :
                                (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
                                You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
                                Hannibal V. J. Powell
                                (0)6322309159000000You're the father ! Ib9jGikFondatriceYou're the father ! ZKoghRLFranc-maçonYou're the father ! SJI4cWBAmoureuse
                                You're the father ! 9rEpnx3Poule pondeuse
                                  GouverneurHannibal

                                  Threesome

                                  Jeu dangereux auquel les amants se plaisent à flirter pour déterminer les limites de leur relation, capacité, possibilité : rien ne leur résiste. Le pouvoir de Cain devient un facteur exponentiel qui ne trouvera sûrement jamais fin. Hannibal finira par s'en servir, le pousser à bout, l'user jusqu'à la moelle pour leurs intérêts. Ça aura des conséquences monstrueuses. Elle le sait, il le sait. Finalement leurs limites ne seraient-elles pas eux-mêmes ? Leur raison ? Leur conscience ? Au diable les vertus sages, à cœur joie la décadence.

                                  Puis, vient un rappel terrifiant, transcendant. La vie en elle, les vies. Il n'y a pas plus grande responsabilité que de donner la vie et d'éduquer des âmes innocentes, leur construire un monde, une voie, des intérêts, un avenir. Quel genre de mère es-tu Hannibal ? Tandis que la rouquine vient à elle, prend les devants comme aux souhaits de son amant, Hannie recule, prend de la distance, un pas puis deux. Ce n'est plus amusant. Sans nul doute que cela surprendrait ces deux interlocuteurs mais la future gouverneure s'est lassée, en un rien de temps. Ce n'est pas elle qu'elle veut voir entre les mains de la rousse, mais bien Cain. Donne-lui du plaisir, elle n'attend que ça. Et son ton ne laisse aucun soupçon : c'est un ordre, sec, froid. Auraient-ils échangés les rôles ?

                                  Hannibal finit par s’asseoir à nouveau sur le lit, toujours en sous-vêtements, contemplant de loin la jeune infirmière, pressée de voir ce que donnera Cain en possession d'un autre corps que le sien. Un crash test, une interrogation surprise. J'attends. Peste capricieuse. Odieuse hyène.

                                • Contenu sponsorisé
                                  id
                                  Aller à la page : 1, 2  Suivant