Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREPVictoire d'un parasite 5kv4
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

Du mouvement dans les rangs

03.09.2017 | Changements dans le staff

Boutique & Races 3.0

16.10.2017 | Elles sont enfin là :)

test
test

Victoire d'un parasite

  • Krystopher J. Andrews
    CIVIL - Juge
    (6)141297767222233Victoire d'un parasite KGuEpqyCourageux Victoire d'un parasite Ii1jWooV.I.PVictoire d'un parasite RwoVvfGModèle
    id12.08.17 21:40
    (6)Volonté : 141Messages : 2977$US : 67Xp : 2Force : 2Résilience : 2Agilité : 2Réflexes : 3Spiritualité : 3Astuce : Victoire d'un parasite KGuEpqyCourageux Victoire d'un parasite Ii1jWooV.I.PVictoire d'un parasite RwoVvfGModèleBadges :
    (6)141297767222233Victoire d'un parasite KGuEpqyCourageux Victoire d'un parasite Ii1jWooV.I.PVictoire d'un parasite RwoVvfGModèle
    Krystopher J. Andrews
    (6)141297767222233Victoire d'un parasite KGuEpqyCourageux Victoire d'un parasite Ii1jWooV.I.PVictoire d'un parasite RwoVvfGModèle
      CIVIL - Juge
      Lorsqu'un grand frère veux l'appartement, il semblerait que le cadet doit disparaître, cela peut parfois poser problème lorsqu'on ne sait pas où allez. Voici pourquoi Krystopher dû se coltiner notre cher Valentin. S'écraser devant la télévision fut La première chose que fit notre parasite, manette en main, changeant frénétiquement de chaîne. Krys, personne ne t'en voudrait si tu échappais accidentellement et de manière répétée cette jolie lampe, celle tout près du fauteuil. Bien que Krys se soit habitué à son côté envahissant, il n'appréciait pas changer ses plans. Il irait donc faire son jogging, même si son ami c'était incrusté.

      «Savais-tu qu'ils ont inventé une machine pour ce type d'entraînement? Je crois que ça s'appelle un tapis roulant.»

      Krystopher se contentât de soupirer,  ils avaient déjà eu cette discussion dans le passé et cette vanne commençait à le blasé. Il continua à vaguer à ses occupations, c'est-à -dire, se préparer à courir : des chaussures chaudes, une veste de couleur bleue, ainsi qu'un bonnet et des gants. Puis, vins le signe d'une probable apocalypse, Valentin fit une offre à laquelle Krys ne s’attendait pas.

      «Je peux venir si tu préfères»

      Hey bien, que de surprise, je ne me serais pas attendus à ce qu'il se propose, j'ignore combien de fois Krys lui avait demandé, mais chaque fois il avait refusé. Aujourd'hui, il avait décidé de venir de son propre chef, la raison était simple, il s'ennuyait. Restez seul à rien faire n'est pas la meilleure chose à faire, Devant cet enthousiasme, Krystopher se montra perplexe, difficile d'imaginer un néophyte suivre le pas. Devant ce scepticisme, Valentin eu une idée. S'il gagnait la course, Krys devrait lui montrer ses pouvoirs, dans le cas inverse, Val devrait lui préparer à manger pendant une semaine. Vous trouverez ce défi étrange, mais Andrews restait discret sur ses capacités. Bien que Val était au courant de la nature de son ami, il n'avait jamais eu l'opportunité de voir ses capacités. Il semblerait que cela ne tarderait pas à changer.


      Normalement, Krystopher aurait gagné, il avait une bonne avance, ce n'était pas impressionnant, Val n'était pas un coureur. Krys avait choisi un parcours facile, laissé des chances à son ami, chose qu'il regretterait rapidement. Si je devais choisir un animal pour représenter Valentin, je parlerais d'un renard, pour son côté sournois. Lors d'un virage, une silhouette commençait à faire son apparition, normalement notre jeune homme aurait facilement évité, mais à ce moment-là, Val lui joua un mauvais tour.

      «Krystopher, un mur»

      Machinalement Andrews détourna son regard, il ne tarderait pas à comprendre la signification. Un grand bruit ce fit entendre, Krystopher venait de foncer dans un inconnu et avant même qu'il ne réalise ce qu'il venait de ce passé, il s'était retrouvé au sol. Dans l'espoir de ne pas écraser l'inconnu de tous son poids, les mains de Krys tentât d'amortir la chute, ce qui n'empêchait pas une certaine proximité. Il était suffisamment proche pour entendre le souffle de cet inconnu, d’ailleurs j'ai l'impression de l'avoir déjà vu.

      «Je suis désolé, est-ce que ça va?»

      Notre ancien mannequin de tarda pas à se relever, pendant que son ami profita de ce contre-temps pour prendre de l'avance. Val avait un sourire aux lèvres, sachant parfaitement que ce coup lui avait offert la victoire, ignorant que cela aurait pu mal tourner. Krystopher lui jeta un regard noir, mais ce n'était pas sa véritable préoccupation. Il était plus préoccupé par l'homme qui gisait au sol.  Krystopher ne remarqua pas que ses vêtements prenaient une teinte légèrement plus foncée. Si on portait attention, on devinait qu'il avait dû se blesser en tombant. Quelques tâches de sang apparaissaient sur sa manche droite et si cela n'était pas suffisant, le peu de peau exposer avait pris une teinte rougeâtre.
    • Rayleigh Harper
      CIVIL - Bienfaiteur
      (0)303326000000none
      id13.08.17 1:33
      (0)Volonté : 30Messages : 33$US : 26Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
      (0)303326000000none
      Rayleigh Harper
      (0)303326000000none
        CIVIL - Bienfaiteur
        L’ennui est un ennemi naturel de l’Humain. Quand ce dernier s’éprend de vous, sans prévenir, c’est une vague de sentiment qui en peut être stoppée aisément. Dans mon cas, ici présent, c’est davantage de la lassitude, de la fatigue morale. Mes recherches stagnent et Wendy occupe beaucoup mes pensées. J’ai donc décidé de prendre l’air. La dernière fois, j’ai rencontré un jeune garçon très intéressant. Qui sait ? Peut-être que cette fois ci, je ferai encore une rencontre pleine de surprise. Car, aussi sombre que puisse être l’Humanité, l’Histoire nous as prouvé que certain savent apporter un foyer de douce lumière dans les ténèbres, pouvant parfois faire basculer des vies entières. Comme l’a fait cette petite rouquine … Mais je m’égare.

              Epsilon est un quartier relativement calme. Il me rappel South Bank, à Londres, en moins luxuriant cela va sans dire, mais on y retrouve le même genre de population si diversifiée. Des gens se rendant au travail, au cinéma, dans un bar ou encore faisant leurs commissions. Ma Londres natale me manque parfois, devant un paysage si similaire. Un retour au pays pourrait me faire le plus grand bien. Loin des problèmes de Libertytown, ne serait-ce que pour quelques jours, pour reprendre mon souffle, comme on dit.

              Cela étant, je ne sais pas. Cette ville regorge de beaux souvenirs de ma famille, de mes sœurs. Rapporter le pire, que j’ai vécu ici, pourrai gâcher ce souvenir que j’ai de ce temps lointain où elles me prenaient dans leurs bras et jouaient avec moi. Ces journées d’été dans la maison de campagne … Que de joie. Oui. Gâcher tout ceci serrai un crime. Peut-être un jour, quand tout sera terminé. Nous rentrerons tous les quatre. Sains et sauf.

              Toute cette rêverie me faisant sourire, j’en oubliais mon environnement. La Destin allait encore venir frapper ma vie. Littéralement cette fois. J’ai d’abord entendue une voix prononcer un nom, et, en tournant la tête, me sang fit un tour, voyant un homme bien bâtie, me foncer dessus puis me percuter de toute sa masse. Le choc fut brutal, mais plus de peur que de mal.
        L’homme se tenait juste au-dessus de moi, appuyé sur ses mains, à s’excuser platement, visiblement très gêné par la situation. Il est vrai que mon manteau brun doit être quelque peu déchiré, mon pantalon en toile est taché et j’aurai quelques bleues, mais qu’importe, nous allons bien tout deux. Armé de mon sempiternel sourire franc, je lui rétorque :

              « - Oui tout va bien ne vous en faîtes pas. Plus surpris que blessé. Le jogging est relaxant je le sais, mais je ne pensais pas au point d’en oublier son environnement. Mais j’ai aussi ma part de responsabilité. Je rêvassais. »

              Nous nous relevons, fronçant les sourcils lorsque les parties blessées de nos corps nous rappelaient à notre fragilité. Époussetant mon manteau, je relève un peu la tête, pour apercevoir le tissu ensanglanté de mon compagnon d’infortune.

              « - Vous saignez ? Ce n’est pas trop grave j’espère. Laissez-moi voir ça, voulez-vous ? »

              Je retrousse mes manches et m’approche du grand gaillard, qui me dépasse d’une tête en hauteur, et de deux épaules en largeur. Je me surprends à penser que, à sa place, mon égo prendrait un coup, à voir un gringalet s’inquiéter d’un géant.

              « - Oh mais je manque à tous mes devoirs ! Je suis Rayleigh. Enchanté. Malgré les circonstances. »
      • Krystopher J. Andrews
        CIVIL - Juge
        (6)141297767222233Victoire d'un parasite KGuEpqyCourageux Victoire d'un parasite Ii1jWooV.I.PVictoire d'un parasite RwoVvfGModèle
        id13.08.17 5:03
        (6)Volonté : 141Messages : 2977$US : 67Xp : 2Force : 2Résilience : 2Agilité : 2Réflexes : 3Spiritualité : 3Astuce : Victoire d'un parasite KGuEpqyCourageux Victoire d'un parasite Ii1jWooV.I.PVictoire d'un parasite RwoVvfGModèleBadges :
        (6)141297767222233Victoire d'un parasite KGuEpqyCourageux Victoire d'un parasite Ii1jWooV.I.PVictoire d'un parasite RwoVvfGModèle
        Krystopher J. Andrews
        (6)141297767222233Victoire d'un parasite KGuEpqyCourageux Victoire d'un parasite Ii1jWooV.I.PVictoire d'un parasite RwoVvfGModèle
          CIVIL - Juge
          Il était surprenant de voir que l'homme avait gardé un sourire. Son manteau était  légèrement déchirée, il avait été bousculé et restait malgré tout chaleureux. Il avait même offert un charmant sourire à Krystopher, alors que normalement c'était lui qui offrait les offrait. L'homme semblait gardé une touche d'humour, ce moquant légèrement de notre coureur, cependant ses mots n’avaient aucune méchanceté, il alla jusqu'à avouer ses tords, choses que fit aussi notre jeune homme

          «Je crois que j'avais surtout la tête ailleurs»

          Leurs échangent ne stagnerait pas à de plates excuses, l’aîné  changeât soudainement de regard en apercevant les traces de sang. Andrews sembla surpris en attendant parlé de sa blessure, machinalement son attention ce portât dessus. La douleur était légère, plus près d'une brûlure, qu'une réelle blessure. Alors que l'inconnu prenait sa main, un sourire éphémère s'afficha sur le visage d'Andrews. Bien que ce geste soit chaleureux, ce n'était aucunement la cause de ce sourire, un souvenir avait remonté à la surface. Rare sont les personnes qui le savent, mais Lesly avait la fâcheuse tendance à changer de couleur lorsqu'elle voyait du sang. Cette femme pouvait vous glacer le sang d'un simple regard,  mais feignait lorsqu'elle voyait du sang. Chose certaine, cet homme ne craignait pas le sang, la scène était presque déroutante. Devant cette inquiétude,  Krys voulus se montrer réconfortant.

          «Ce n'est pas bien grave»

          Vous ne trouvez pas ses paroles légèrement hypocrite? Les deux hommes découvraient la blessure au même moment, dire qu'elle était mineure était simplement du vent, même s'il avait raison. Quelques bouts de peaux perdus, quelques poussières, mais rien de réellement grave, rincer suffirait. L'homme se présenta sous le nom de Rayleigh, on pouvait supposer qu'il s'agissait de son prénom, mieux valait lui rendre sa politesse.

          «Enchanté, moi c'est Krystopher»

          Lorsqu'on y pense la scène était amusante, on aurait cru que Krystopher regardait un enfant, sa tête était légèrement penchée dans le but de permettre un contact visuel. Cependant, leurs différences de tailles n'étaient pas le seul élément notable. Andrews avait été surpris par la différence de température entre ses mains et celle de Rayleigh, celle de Ray était bien plus chaudes, une sensation assez agréable en cette période de l'année. On aurait envie de se coller auprès de cette bouillotte vivante pour quémander un peu de chaleur. Quelques frissons parcourus le corps d'Andrews, une légère différence de température combiné à une immobilité ce faisait ressentir. Dans l'espoir de régler un léger malaise, notre jeune serveur repris la parole  
           
          «Puis-je récupéré ma main?»

          Je dois avouer que voir un parfait inconnu autant se préoccuper de vous, peut être assez choquant. Notre jeune homme était habitué que ses parents se préoccupe de lui, son ancienne agente, certains amis à la limite, mais pas un parfait inconnu.
        • Rayleigh Harper
          CIVIL - Bienfaiteur
          (0)303326000000none
          id18.08.17 16:43
          (0)Volonté : 30Messages : 33$US : 26Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : noneBadges :
          (0)303326000000none
          Rayleigh Harper
          (0)303326000000none
            CIVIL - Bienfaiteur
            La blessure ne semble pas si grave en fin de compte. Juste une égratignure. Kyrstopher, puisque tel est son nom, me demande si je peux lui rendre sa main, et c’est à cet instant que je me rends effectivement compte que j’étais en train de l’examiner sous toutes les coutures depuis un bon petit moment déjà.

                  « - Oh oui pardonnez-moi … Je voulais simplement m’assurer que vous alliez bien. »

                    Je prends alors conscience de sa stature en levant le visage pour lui dire cela. Il est immense, bâtie comme un mur. Il aurait pu, et aurait dû, me faire bien plus mal que cela. Mais je ne vais pas m’en plaindre après tout. On peut tous être tête ne l’air, moi le premier. Je sens par ailleurs que mon comportement l’a quelque peu désarçonné. C’est compréhensible. N’importe qui d’autre lui aurait crié dessus comme du poisson pourri pour leur être rentré dedans de la sorte. Personnellement, je ne vois pas l’intérêt. Faire preuve de respect et de retenue semble être des valeurs qui se perdent de nos jours. Mais passons. Je retourne à mon interlocuteur.

                  « - Allons. Il faut rincer cette blessure au moins. Je connais un pub au coin de la rue. Venez donc. Après avoir passé un bon coup d’eau, je vous invite à boire un petit quelque chose, pour détendre l’atmosphère. »

                  Je lui souris de nouveau et l’entraine, un peu malgré lui, vers ledit pub.

                  Ma gentillesse peut-être parfois trop envahissante je le sais. Mais je suis comme ça. Et ça m’a plutôt bien réussie jusqu’ici. Nous remontons la rue, sous le regard des badauds, certains se demandant si Kyrstopher s’est fait agresser ou autre. J’ai même cru entendre un murmure parler en mal de métas. Prévisible. Les gens jugent toujours sans savoir. C’est affligeant.

                  Le « Purple Dear », est un pub à l’anglaise que je connais depuis une paire d’année. Ambiance sympathique, décoration bois artisanale. Bière importé d’Ecosse et d’Irlande. Je fais signe au barman, qui me reconnait à mon entrée, et montre une porte dans le fond à Krystopher.

                  « - Les toilettes sont là-bas, rincez bien cette plaie. Ensuite, rejoignez-moi à la table contre le mur là-bas. Je vous invite ! Et je sais … J’en fais trop. Mais je m’en veux d’avoir trainer sur votre chemin de la sorte. J’espère que mon attitude ne vous dérange pas trop ? »
          • Krystopher J. Andrews
            CIVIL - Juge
            (6)141297767222233Victoire d'un parasite KGuEpqyCourageux Victoire d'un parasite Ii1jWooV.I.PVictoire d'un parasite RwoVvfGModèle
            id20.08.17 22:40
            (6)Volonté : 141Messages : 2977$US : 67Xp : 2Force : 2Résilience : 2Agilité : 2Réflexes : 3Spiritualité : 3Astuce : Victoire d'un parasite KGuEpqyCourageux Victoire d'un parasite Ii1jWooV.I.PVictoire d'un parasite RwoVvfGModèleBadges :
            (6)141297767222233Victoire d'un parasite KGuEpqyCourageux Victoire d'un parasite Ii1jWooV.I.PVictoire d'un parasite RwoVvfGModèle
            Krystopher J. Andrews
            (6)141297767222233Victoire d'un parasite KGuEpqyCourageux Victoire d'un parasite Ii1jWooV.I.PVictoire d'un parasite RwoVvfGModèle
              CIVIL - Juge
              Je croyais que les extraterrestres n'étaient rien de plus qu'un mythe ou bien une légende urbaine, il semblerait que j'ai eu tord. Le comportement des plus étrange de ce personnage le classait dans la catégorie: être venu d'ailleurs. Krystopher venait à peine de récupérer sa main, qu'il ne tarderait pas à perdre le bras. Rayleigh n'était aucunement agressif, si Krys avait réagi le moindrement, il ne l'aurait pas entraîné. Ray était surtout remplie de bonnes intentions, une bonté qui allait jusqu'à devenir étouffante. Une personne étouffante, voici ce qui est intéressant, lorsqu'on compare à Valentin ou la miss égaré, je me dis qu'il pourrait être un excellent ami pour Krys.

              «Vous...»

              «Vous savez, je ne suis pas un enfant», était probablement les mots qu'Andrews comptais prononcer, mais son attention fut attirée par certaines personnes. Vous ne trouvez pas cela irritant qu'on parle dans votre dos? Le thème de méta avait été utilisé, d'accord on parlait aussi de ses fesses, mais c'est un détail, cette partie, il l'appréciait. Le problème n'était pas tant les mots, c'était la manière de le dire, le dégout ressentit. Il faut croire que Krystopher n'était pas d'humeur, lançant un regard noir à l'un de ses spectateurs.

              «Vous croyez qu'il va nous attaquer?»

              Il semblerait que son regard eut son effet, la jeune femme qui avait prononcé ses mots recula de quelques pas. Bien qu'elle n'ait aucune connaissance de ses pouvoir, elle semblait le craindre et pourtant au vu de ses fréquentations, ce n'était pas d'Andrews qu'elle devrait se méfier. Sans notre petit Ray et sa  grande générosité, on les aurait probablement ignorés, mais cela n'avait pas réellement d'importance. Ils ne tardèrent pas à entrer dans un bar, au nom des plus douteux : «Purple Dear»! Les propriétaire ne devaient pas avoir fait commerce. Ray avait un comportement trop familiers, si vous enlevez quelques années à Krys, on le prendrait pour son père. Au moins, ce personnage avait conscience de son côté décalé. Il demanda d'ailleurs si son comportement était trop dérangeant. Est-ce que la bonne réponse était oui?

              «Je suppose que cela reste dans la limite du supportable, sans quoi je serais déjà  parti»

              Ce fut sur cette touche d'humour que Krystopher se dirigea vers les toilettes. Notre jeune homme pris bien soit de nettoyer sa blessure, puis entendît son cellulaire sonné. Après un petit regard, un sourire s'afficha sur le visage de Krys. Il faut savoir que Valentin n'avait pas les clés de l'appartement, alors tant que Krystopher ne rentrait pas, il était bloqué à l'extérieur. Val, la prochaine fois que tu veux faire un sale coup, assure toi que cela ne te revienne pas en plein visage. Krystopher décida de couper la sonnerie de son téléphone, il aurait ainsi la paix

              «Vous savez, il a un petit restaurant à quelques pas d'ici, je me serais contenté d'y allez»

              Krystopher observa un moment son interlocuteur, il ne s'était toujours pas assis et semblait légèrement hésité. Il faut dire que cet homme n'inspirait pas la confiance, trop de gentillesse. Et si tout cela était un piège? Il a des moments où j'apprécierais pouvoir lire dans l'esprit des gens, j'aurais facilement mes réponses. Sincérité et mensonge peuvent êtres difficile à démêler.

              «Au fait, garder votre argent, ne voyez rien de personnel, je ne veux pas trop faire attendre mon "ami" même s'il le mérite»

              Était-ce une échappatoire ou non? Après tout, il voulait justement faire attendre légèrement Valentin, cependant une partie de sa phrase était intéressante le : «pas trop», partir dans une discussion risquerait de prolonger l'attente. Cet étrange personnage semblait prendre la situation du bon côté... Franchement, je me demande si ce n'est pas une tentative ratée de drague.
            • Contenu sponsorisé
              id