Metro, l'Apocalypse à vos portes : Forum RPGCHRONOSREP
Amélioration du contenu graphique

29.05.2017 | Découvrez les dernières améliorations graphiques du design !

Recrutement & Animation

10.06.2017 | Lazarus passe à la vitesse supérieure !

Recensement & Prépa V3

29.07.2017 | Préparez-vous à de gros changements...

Version 3.0 en ligne !

03.09.2017 | Récapitulatif des changements et feedbacks des joueurs

test
test

[Event]Décadence - Amadeus - Groupe 1

Aller à la page : 1, 2  Suivant
  • Maître du jeu
    Maître du jeu
    (0)170$0139000000Maître de jeu

    id22.01.17 20:04
    (0)Volonté : 170Messages : $0$US : 139Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Maître de jeu

    Badges :
    (0)170$0139000000Maître de jeu

    avatar
    (0)170$0139000000Maître de jeu

      Decadence

      11 septembre, 17h02



      Le soleil est déjà redescendu de son zénith. C’est une belle journée, ensoleillée et presque chaude, et l’après midi touche à sa fin. Pourtant, l’activité de l’espace Amadeus ne décroît pas, bien au contraire. De nombreuses familles en vadrouille vont et viennent dans les allées, dans les musées, les cinémas, les cafés. Des enfants se livrent à des courses poursuites malgré les remontrances de leurs parents. Une journée bien banale en somme. Personne n’aurait pu imaginer ce qui allait se produire. Et pourtant cela se produisit bel et bien.

      La réalité bascula en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Le cinéma à quelques pas de vous implose, littéralement. Le souffle de l’explosion vous met à genoux ou vous propulse dans son passage, de la poussière et des morceaux de verre sont envoyés dans toutes les directions. Une vague de chaleur empestant la mort se dégage de la carcasse branlante du bâtiment. Le hurlement de la bombe et toute sa fureur déversée laissent maintenant la place à un silence de tombeau, bref et instable, avant que la conscience commune ne s’élève : quelque chose vient vraiment de se produire. Des râles d’agonie, des plaintes et des cris de terreur viennent alors compléter le chaos environnant. Et vous, vous faites partis de ces badauds sonnés, encore bercés d’un déni salvateur. Est-ce que cela s’est vraiment produit ?

      Si vous êtes blessés, l’adrénaline qui court vos veines vous empêchent de trop souffrir pour l'instant. Vous vous trouviez tous ici pour des raisons différentes, et le hasard vous réunit - en plus de vous laisser en vie. Qu’allez-vous faire ?



      ► Récap joueurs
      Abi plusieurs mètres te séparaient encore du cinéma, mais pas assez pour t'épargner la violence du souffle. Heureusement, le mec qui t'accompagnait t'a servi de bouclier, et à part le choc de la chute et le visage barbouillé de poussière, tu t'en sors plutôt bien.
      -10 HP
      Jet de dé : Sang-froid pour éviter de paniquer.


      Derek, le destin a encore frappé. Tu prends les éclats de verre et quelques débris dans la tronche en voulant protéger ton amie. Tiens, d'ailleurs, en voilà un d'une taille tout à fait respectable qui dépasse de ta jambe droite. Mais avec l'adrénaline tu ne t'en rends pas compte tout de suite.
      -70 HP
      Jet de dé : Sang-froid pour éviter de paniquer.


      Akseli, le destin te laisse tranquille pour cette fois. Tu te tenais assez loin pour voir toute la scène se dérouler sans trop morphler. L'explosion se contente de te désarçonner, et tu tombes béatement sur les fesses.
      -0 HP
      Jet de dé : Sang-froid pour éviter de paniquer.


      Juan, tu étais sans doute la personne la plus proche du cinéma. L'explosion t'envoie voler sur 3 ou 4 mètres, le bitume t'écorche un peu le visage et une partie de ton épaule gauche est brûlée, la chair à vif. Tu perds ton téléphone pendant ton vol plané. Et je crois qu'on peut affirmer sans se tromper que tu es sacrément sonné, et en état de choc.
      -80 HP
      Jet de dé : Sang-froid pour éviter de paniquer.







    • Invité
      Invité
      id22.01.17 21:12
      avatar

        « Maman, pourquoi le monsieur a plein de tatouages sur le visage ? » demanda le petit garçon à sa mère. Il appuya sa question en pointant un doigt interrogateur dans ma direction.
        « Chut Matthew, ne dérange pas le monsieur! » répondit la mère avec une pointe de crainte dans la voix. « Retourne toi et tiens toi tranquille s’il te plaît ! »
        « Mais maman…»
        « N’insiste pas ! »

        Le visage dissimulé sous une capuche, j’avais observé la scène sans dire un mot. Ce n’était pas la première fois que mon apparence était au centre des regards, et ce ne serait sûrement pas la dernière fois. Je faisais la queue à la billetterie à l’entrée du cinéma afin d’obtenir deux billets. Mi hermano, Esteban, avait insisté pour que j’obtienne des places pour un film. Un film de robots géants ou un truc du genre se battant pour la protection de la Terre et de ses habitants. Bref, soi-disant parce qu’il n’avait pas le temps, il m’avait supplié d’acheter les billets pour une séance du soir.

        Six ou sept personnes étaient devant moi, en train de parler au téléphone, taper un sms ou discuter du jour et de la pluie. Aux alentours, l’espace Amadeus pullulait de vie comme à son habitude. Les gens vaquaient à leur occupation. Tout était normal. Un tremblement dans ma poche m’interpelle. Un sms m’avait été envoyé. Ma main descendit pour récupérer mon téléphone. Mes yeux descendent pour voir le message. BOOM !

        L’explosion fut soudaine, rapide. Mon corps se souleva du sol et vola à quelques mètres du cinéma. L’atterrissage est brutale.

        *Santa mierdia*

        Les secondes qui suivirent ma chute, j’éprouvai beaucoup de difficulté à me relever. La douleur irradiait mon épaule gauche. Ma tête se souleva, se posa sur le cinéma. Mes yeux s’écarquillèrent de surprise. Mon cœur vint frapper contre ma poitrine, affolé. C’était une blague, j'étais en train de rêver, hein...

        « Dios mio... »
      • Derek Anderson
        CIVIL - Esprit Libre
        (0)274224177000000
        id22.01.17 21:33
        (0)Volonté : 274Messages : 224$US : 177Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce :
        (0)274224177000000
        avatar
        (0)274224177000000
          CIVIL - Esprit Libre


          Gamma, qu'est-ce qu'on était venu faire ici déjà? Un repérage des lieux pour une éventuelle mission? Ou juste une sortie pour aller se faire un cinéma. Je crois me souvenir que Abby avait parlé d'un musée... Tout était vague autour de moi. Des gémissements résonnaient ici et là. L'odeur de chaire brulée, de poudre. Pendant plusieurs secondes, j'étais comme revenu en Afghanistan, persuadé d'être en pleine guerre. Je cherchais à tâtons mon arme à ma hanche, sans la trouver.
          Putain de merde !!




          Je réussissais tant bien que mal à remettre mes idées en place. On se promenait avec Abigail, on discutait... Me demandez pas de quoi, je ne m'en souviens pas et j'en ai strictement plus rien à faire! Là, j'ai vu le cinéma exploser. Sans réfléchir, je me suis jeté sur mon amie pour la protéger. La collant ainsi au sol. Et merde! Avec ça, elle allait croire que j'étais genre amoureux au point de vouloir la sauver. Mais je lui devais quand même la vie... Je me redressais lentement, voyant chaque êtres vivants capable de bouger comme un soldat ennemi, prêt à attaquer. La panique me gagnait, je voulais une arme. En attendant, je serrais les poings: si quelqu'un approchait d'un peu trop, je lui éclaterai la mâchoire.

          Me mettant alors debout, le rythme cardiaque affolé et une envie de combattre irrépressible. Ma jambe droite me dérangeait, comme si elle refusait de bouger normalement. C'est là que je vis l'énorme bout de verre qui traversait mon mollet. D'un coup, je sentis les picotements dans le dos: d'autres éclats s'y étaient logés! J'arrachais sans ménagement le grand bout dans ma jambe, le jetant au sol tout en grimaçant de douleur. Je cicatriserai, je cicatrise toujours... Mais qui avait fait ça? Étaient-ils dans le coin? Mon état n'était pas bon, psychologiquement parlant, j'étais sur le point de fracasser le premier inconnu m'approchant, juste à cause du stresse. Je pensais alors à mon amie. Merde! Est-ce qu'elle allait bien? Ne l'avais-je pas blessé involontairement. L'idée qu'elle soit dans un état critique commençait à m'angoisser.
          Abby, est-ce que tu vas bien?





          ► Récapitulatif

          Technique utilisée:
          [ 1 ] Récupération accélérée
          Effet: +10PV/action
          Coût: 10 de fatigue/action

          [ 1 ] Adrénaline
          Effet: (Dégâts reçus/3)+Bonus Force 11
          Coût : Ajoute +5 de fatigue/action à Régénération accélérée.

          Fatigue: 370/400 (-30)
          Gain de force Temporaire: (70/3)+11= 34

          Avantage: Guérison Rapide, +20PVs/tour.

          PV: 510/540
          -70 de dégâts et +40 de regen.


          -----------------------------

          derek
      • Akseli Andersen
        CIVIL - Dominateur
        (0)7290068153135232145none
        id23.01.17 21:55
        (0)Volonté : 72Messages : 900$US : 68Xp : 15Force : 31Résilience : 35Agilité : 23Réflexes : 21Spiritualité : 45Astuce : noneBadges :
        (0)7290068153135232145none
        avatar
        (0)7290068153135232145none
          CIVIL - Dominateur
          Pour son jour de repos hebdomadaire, Akseli s'était estimé chanceux : il faisait un temps magnifique pour un mois de septembre. L'occasion de traîner un peu ; ses pas l'avaient mené à l'espace amadeus sans trop savoir pourquoi. Je pourrais regarder les spectacles et expositions du moment, peut être que ça tenterait Yoko. C'est ainsi qu'il se mit en quête d'une activité à partager avec la jeune japonaise, mais curieusement, rien ne l'intéressait. Prêt à abandonner, son regard se posa sur le cinéma, à l'autre bout de la place. Après un moment de réflexion, il finit par hausser les épaules. Après tout, ça ne coûtait rien d'aller jeter un oeil.

          Alors qu'il s'approchait du cinéma, ce dernier s'effondra sur lui même après que sa base ait volée en éclat avec un grand boom. Sans trop savoir comment, Akseli perdit l'équilibre et se retrouva par terre. Des cris envahirent l'espace tandis que devant ses yeux écarquillés des corps s'envolaient pour aller s'écraser plus loin tels des pantins désarticulés. Le blondinet avait vu beaucoup de choses dans sa vie, mais ce qu'il venait de se produire il ne l'aurait jamais imaginé. Il sentit son coeur s'emballer en même temps que sa respiration qui se faisait sifflante. Fuir, ce fut la première chose sensée que son esprit parvint à formuler, mais ses jambes refusaient d'obéir. Et si une autre bombe explosait? Cette pensée ne le rassura pas non plus, mais elle eut le mérite de remettre son corps en branle.

          Une épaisse fumée envahissait l'atmosphère, et Akseli se mit à courir au hasard. Il rentra dans plusieurs personnes en panique, puis il se mit à butter contre des corps disloqués. De plus en plus. Dans son esprit chaotique, un déclic eut lieu : il courrait dans la mauvaise direction. Il était à quelques mètres de ce qui avait été le cinéma, et il regarda les ruines fumantes sans pouvoir bouger.

          C'est un méta-humain qui a fait ça?
        • Invité
          Invité
          id24.01.17 23:01
          avatar

            Le cinéma s’était effondré comme un château de cartes sur lequel on aurait soufflé. Des débris jonchant le sol, des corps étendus, des plaintes et des cris de souffrance, l’heure de l’apocalypse semblait avoir sonné. Quelques secondes passèrent avant que j’accepte la réalité des choses, que je prenne pleinement conscience du chaos ambiant. En dépit de la situation catastrophique, la panique ne semblait pas m’avoir touché. Au contraire, l’explosion m’avait certes choqué, mais ne m’avait pas fait perdre mes moyens.

            Mon cerveau se mit en branle. Que faire ? Mon frère pouvait être dans le coin. Pire. Il aurait pu… Je n’osais pas imaginer ce qui aurait pu lui arriver si par malheur il avait été dans les parages, près du cinéma. Les gens autour de moi n’avaient strictement aucune importance à mes yeux. Seul Esteban comptait, occupait mes pensées, me faisait m’inquiéter. Il y avait aussi le gang, qu’il fallait tenir au courant des récents événements.

            Mes mains se ruèrent en direction de mes poches afin de récupérer mon téléphone.

            « Oh...»

            Rien. Je tapote vainement mes poches, dans l’espoir de sentir une forme dure et rectangulaire. Les sourcils froncés, un souvenir émergea de ma mémoire. L’explosion. Le téléphone lâché au moment de décrocher un appel. La terrible chute.

            « ...mierda... »

            Pas le choix, je devais retrouver mon téléphone ou en dégoter un nouveau, peu importe les moyens.

            ► Récapitulatif

            PV : 345 / 425
            Fatigue : 0 / 720
            Volonté : 12/12


          • Lazarus
            Maître du jeu
            (0)1161$0419000000???
            id26.01.17 0:52
            (0)Volonté : 1161Messages : $0$US : 419Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
            (0)1161$0419000000???
            avatar
            (0)1161$0419000000???
              Decadence

              11 septembre, 17h06



              Vous êtes encore tous un peu sous le choc de ce qui vient d'arriver. L'ampleur de cet acte et ses conséquences ne vous frappe pas encore pleinement. Ce chaos, ce vacarme, ces hurlements, tout semble si surréel. Même lorsque l'on a déjà assisté à ce genre de scènes, on ne s'y fait jamais vraiment. Pire encore, ici on ne s'y attend pas, on n'est pas en zone de guerre... Vous étiez chez vous !

              Dans tout ce chaos, on y perd souvent son sens de l'orientation, son sens des priorités. Pour beaucoup, l'instinct de survie prédomine et on en néglige les plus demandant... En attendant les secours, beaucoup sont ceux qui sont confrontés à des choix qui auront des conséquences.

              Juan Carlos, en cherchant ton téléphone... ou un téléphone, tu regardes partout autour de toi, ta tête fait des va et viens rapides d'un côté puis de l'autre, profitant du fait que tu sembles presque être la personne la moins affectée par ce qui vient de se produire. Là ! Tu le vois ! Mais en même temps, tu vois autre chose... Un jeune homme qui semble perdu, déboussolé, qui marche vers le cinéma en ruines. Une énorme poutre semble prête à se détacher pour chuter sur lui à tout instant ! Si tu réagis rapidement, tu peux peux-être le sauver. Mais de toutes évidences, tu perdras la chance de remettre la main sur ton téléphone. Cet homme que tu peux sauver, c'est Akseli...

              Derek, tes blessures se referment rapidement, très rapidement. Heureusement pour toi, le chaos ambiant est tel que personne ne semble constater que tu es de toutes évidences un Meta Humain. Alors que tu es auprès d'Abi, à essayer de t'assurer qu'elle se porte bien, une douleur vive te prend à l'épaule. Ce n'est pas la douleur provoquée par un débris quelconque... C'est bien plus descriptible que ça. Si tu ne l'as pas vécu toi-même pendant la guerre, tu as suffisamment vu de soldats pour comprendre ce que c'était. Tu viens de recevoir une balle ! Si tu te retournes rapidement, tu pourras voir qui t'as tiré dessus. Un visage que tu reconnais bien... Higgins... Pourquoi est-il là ? Comment t'as-t-il déjà retrouvé ? Tu n'en as aucune idée. Personne ne semble s'être rendu compte de la présence d'un tireur et dans un mouvement de foule, il disparaît aussitôt... Peut-être n'était-ce qu'une illusion ? Toujours est-il que la douleur est bien là.



              ► Récap joueurs
              Abi bouh bouh t'es afk !


              Derek, décidément, tu n'es pas en veine. Tu n'es pas sur d'avoir vu Higgins ou pas, mais dans cette affaire, une seule certitude subsiste : tu as une balle dans l'épaule.
              -150 HP (ta réduction passive s'applique)
              Jet de dé : Perception si tu veux essayer de chercher Higgins dans la foule. (Dit moi si tu veux tenter une autre action particulière, je te dirai quoi faire)


              Akseli, ta petite promenade sans vraiment savoir où tu marchais t'as amenée droit devant les portes d'un désastre. Tu te rends compte au dernier moment du pétrin dans lequel tu es. Ton corps sera-t-il assez vif pour réagir à temps & te sortir de là ?
              -0 HP
              Jet de dé : Réflexes pour esquiver la poutre qui te tombe dessus (c'est un jet à gros malus auquel tu ajouteras Réflexes/10 donc +2 dans ton cas).


              Juan, retrouver ton téléphone t'étais prioritaire. Tu aurais pu contacter ton frère et peut-être te rassurer sur son sort, sur sa situation. Mais au moment où tu le retrouves enfin, tu vois également qu'Akseli est en proie à un danger imminent. Ayant gardé la tête froide, tu pourrais éventuellement avoir le temps de te jeter vers lui et de peut être le sauver, mais ça t'éloignerait de la possibilité de contacter ton frère. Un dur choix à faire.
              -0 HP
              Jet de dé : Réflexes si tu décides d'aider Akseli. (c'est un jet à gros malus auquel tu ajouteras Réflexes/10 donc +2 dans ton cas).
              Si tu décides d'aller récupérer ton téléphone, tu pourras tenter d'appeler ton frère.






              Par ici pour les lancés de dés ! Vous aurez ainsi le résultat et la réaction de votre personnage à intégrer à votre premier post.

              je post avec Lazarus car j'ai plus le mp du PNJ sous la main ! J'SUIS CHEZ MOI ICI QU'EST CE QUE TU VAS FAIRE HEIN ?

            • Derek Anderson
              CIVIL - Esprit Libre
              (0)274224177000000
              id26.01.17 18:22
              (0)Volonté : 274Messages : 224$US : 177Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce :
              (0)274224177000000
              avatar
              (0)274224177000000
                CIVIL - Esprit Libre


                La terreur. L'idée que ma meilleure amie, enfin ma seule amie en fait. Puisse avoir été blessé, pire, qu'elle soit morte, me fis angoisser. Autant je me moquais de ma sécurité, je ne m'intéressais pas à mes blessures, aux risques d'une autre explosion, d'être démembré. Tout ça, j'en survivrai. Mais perdre Abigail, comment pourrais-je m'en remettre? Qui m'avait sorti de la merde durant mon coma? Qui avait passé son enfance avec moi? Qui me faisait des remarques narcissiques ou ironiques quand je voulais faire quelque chose? Qui avait créé Solomon? Oui... Actuellement, toute ma vie était centrée sur elle: la seule personne ayant de l'importance dans mon existence. Peut-être n'était-elle qu'en état de choc, mais moi aussi je l'étais. Résultat, je ne réagissais pas de façon logique, je ne pensais pas de façon normal.
                Je t'en supplie dis quelque chose!!





                Avant d'obtenir la moindre réponse, une douleur vive et inattendue, traversa mon épaule. Comme si on m'avait donné un coup de poing, mais en même temps: quelque chose avait traversé la chaire, percutant l'os avec force, le faisant même éclaté en plusieurs morceaux. Perdant instantanément l'usage d'un bras. Un truc coinçant l'articulation en plus de l'horrible douleur. Je beuglais alors, me pliant en avant. Je savais ce que c'était. D'instinct, je tournais la tête, cherchant à regarder derrière moi. Là, j’aperçus, brièvement, dans la foule un visage familier. L'angoisse, l'incompréhension m'envahissaient. Comment pouvait-il être ici? Comment Higgins m'avait-il retrouvé? J'avais vu son visage ridé, sa calvitie bien avancée, son regard froid et autoritaire. J'étais persuadé que c'était bien lui. Mais me pliant encore à cause de la douleur, j'avais perdu le visuel sur lui. Je jurais, posant ma main valide sur mon épaule, y sentant la substance poisseuse typique d'une blessure par balle. Putain on venait de me tirer dessus, en pleine rue! C'était normalement mon job de faire ça! Je lançais un bref regard à Abby, m'inquiétant pour elle mais en même temps, je devais m'assurer que c'était bien l'homme que je croyais que je venais d'apercevoir...
                Je reviens Abby! Bouge pas! Je te promet qu'il ne t'arrivera rien...





                Je me relevais doucement, lâchant mon épaule meurtrie qui cicatrisait déjà. Mon sang-froid était revenu. Merci à ce tireur, la balle, la douleur et peut-être l'hallucination avaient eu un effet de douche froide sur mon état de stresse. Je pris une longue inspiration, balayant la foule du regard, cherchant le tireur. Cherchant si c'était bel et bien Higgins...
                ► Récapitulatif

                Je tente donc un jet de perception pour tenter de repérer Higgins dans la foule.

                Technique utilisée:
                [ 1 ] Récupération accélérée
                Effet: +10PV/action soit 20 pour 1 tour.
                Coût: 10 de fatigue/action soit 20 pour 1 tour.

                Gain de force Temporaire: N'est plus actif. (Je considère avoir prit la balle en début de tour avant d'avoir totalement regen la première blessure)

                Avantage: Guérison Rapide, +20PVs/tour.

                Dégâts subit: 150-64 (réduc passive)= -86PVs

                PV: 464/540
                (510PVs -86 (dégâts de la balle) + 40 (tech regen + avantage)
                Fatigue: 350/400

                www- Fiche Technique


                -----------------------------

                derek
              • Lazarus
                Maître du jeu
                (0)1161$0419000000???
                id26.01.17 18:22
                (0)Volonté : 1161Messages : $0$US : 419Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : ???Badges :
                (0)1161$0419000000???
                avatar
                (0)1161$0419000000???
                  Le membre 'Derek Anderson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


                  'd20' : 3
                • Invité
                  Invité
                  id31.01.17 22:54
                  avatar

                    Le téléphone finit par réapparaître. Un soupir de soulagement s'échappe alors que je m'élance en direction de mon bien. Quelques pas me séparent de l'objet qui mettra fin ou confirmera mes inquiétudes. Cependant, mon regard s'attarde ailleurs. Je regrette amèrement d'avoir détourné mon attention de mon téléphone. Une corde, qui maintient une poutre vacillante, est sur le point de céder. Si je n'en profitais pas pour intervenir à temps, une autre victime de l'explosion serait à déclarer. Mes yeux se posent à nouveau vers mon téléphone. Et dire qu'il ne me reste plus que quelques mètres pour l'obtenir. Ma raison me murmure à l'oreille qu'il est impératif que je récupère le téléphone, mais mon cœur m'ordonne d'agir en héros. Ma langue claque contre mon palais avec agacement. Je me précipite en direction du jeune homme. Dès lors où je serais à bonne distance, je sauterais en avant afin de le plaquer au sol, à distance de la dangereuse pièce mécanique.

                    Spoiler:
                     

                    ► Récapitulatif

                    PV : 345 / 425
                    Fatigue : 0 / 720
                    Volonté : 12/12




                  • Akseli Andersen
                    CIVIL - Dominateur
                    (0)7290068153135232145none
                    id07.02.17 19:51
                    (0)Volonté : 72Messages : 900$US : 68Xp : 15Force : 31Résilience : 35Agilité : 23Réflexes : 21Spiritualité : 45Astuce : noneBadges :
                    (0)7290068153135232145none
                    avatar
                    (0)7290068153135232145none
                      CIVIL - Dominateur
                      Un bruit sourd alerta Akseli. Levant la tête à l'ultime moment, il amorça un mouvement pour éviter la poutre qui s'apprêtait à lui tomber dessus. Trop tard. Cependant quelque chose le percuta, et il tomba lourdement, la poutre s'écrasant à quelques centimètres de ses pieds. Cet homme couvert de tatouages venait de le sauver. Le choc du placage ainsi que celui d'avoir échappé de peu à la mort lui remirent miraculeusement les idées en place.
                      Toujours par terre, Akseli passa la langue sur ses lèvres sèches pendant que les battements de son coeur reprenaient un rythme à peu près normal. Il tenta de prendre une voix assurée pour s'adresser à son sauveur.

                      - M-merci, sans vous je finissais en purée...

                      Il se releva maladroitement et, sans vraiment s'en rendre compte, commença à dépoussiérer ses vêtements pour se redonner une contenance.

                      - Est-ce que... vous avez vu ce qu'il s'est passé? Je veux dire, est-ce que vous avez vu quelque chose qui pourrait expliquer ce qu'il s'est passé?

                      En pensant à ce qu'il lui serait arrivé s'il avait été plus proche du cinéma au moment de l'explosion, ou si cet homme n'avait pas été là pour le sauver, Akseli se dit que c'était véritablement son jour de chance.
                    • Abigail East
                      CIVIL - Esprit Libre
                      (0)14428719139000000Administrateur
                      id10.02.17 23:50
                      (0)Volonté : 144Messages : 28719$US : 139Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : AdministrateurBadges :
                      (0)14428719139000000Administrateur
                      avatar
                      (0)14428719139000000Administrateur
                        CIVIL - Esprit Libre






                        Vous connaissez probablement cet effet un peu bidon dans les films d’action. Ou quand après un choc, on voit le personnage principal regarder devant lui avec des yeux de merlan mort. Il voit bien tout ce qu’il se passe, mais rien ne s’allume en haut. L’image sans le son, et juste une potiche qui regarde droit devant sans réagir à quoi que ce soit pendant un moment. Oui j’imagine que vous voyez parfaitement bien de quoi il s’agit. Ben plusieurs choses : déjà finalement c’est pas aussi bidon que j’aurais aimé que ça le soit à ce moment précis, ensuite contrairement au film, ça touche pas forcément le personnage principal et enfin, dans cette belle situation bien propice à partir en sucette, la potiche immobile c’était moi. Whouhou.

                        J’étais donc là par terre, le regard plus ou moins dans le vide, mon cerveau tentait très péniblement de tout assimiler. L’explosion, les cris, les débris partout, le nuage de poussière, les corps par terre. Et surtout toutes ces odeurs, la senteur métallique de l’hémoglobine qui se mélangeait à tout ce panel de brulés, l’odeur classique, celles de produits chimiques et surtout celle plus ténue et bien plus dégoutante, cette vague odeur de viande chauffée en arrière plan des autres.

                        A mesure que mes esprits revenaient, mon cerveau se concentrait sur la tâche essentielle de ne pas régurgiter le contenu de mon estomac en plein théâtre de sang et de destruction. Et réussissait à enregistrer une voix, qui semblait lui être adressée.

                        Je t'en supplie dis quelque chose !!




                        Avant que je ne réussisse à rassembler le peu de compétences cognitives pour répondre, une 2eme explosion retenti, beaucoup moins forte,  et un très fin rideau de gouttelettes chaudes atteignit ma joue. Et Derek hurla, alors que son sang coulait sur l’asphalte. Malgré sa blessure il se releva rapidement et promis de revenir et que rien n’arrivera. Un peu trop tard pour ça, mais au moins l’intention était là.

                        Je ne sais pas trop combien de temps en plus je suis restée assise là. Mais je réussis enfin à me reprendre plus ou moins en main et à me lever péniblement et à vraiment détailler la scène sous mes yeux.

                        Mais qu’est-ce qu’il s’est passé bordel?...


                      • Invité
                        Invité
                        id13.02.17 0:45
                        avatar

                          Le garçon lève la tête au dernier moment et croise la dangereuse poutre du regard. Cependant, son heure n'était pas encore arrivée. Faisant un placage digne d'un joueur de football américain, je nous sauve de la pièce mécanique qui s'effondre dans un fracas métallique. Je me relève, époussette mes vêtements salis par la poussière avant de poser mes yeux sur le jeune blondinet. Ce dernier, qui n'en revenait pas d'avoir échappé d'un cheveu à la mort, reprit vite ses esprits.

                          Cependant, je me rappelle une seconde après de mon premier objectif. Le téléphone ! Où se trouve-t-il ? Mon regard balaie la zone, là où il se trouvait il y a quelques instants encore. Je cligne des yeux à plusieurs reprises avant d'arriver à une terrible conclusion. Il avait disparu. Mes épaules s’affaissent et mes poings se serrent sans que j'en ai conscience. Ma déception est grande.

                          Personne n'était à blâmer pour la décision que j'avais prise. J'étais le seul responsable de mes actes. J'avais eu le choix entre sauver un inconnu et récupérer mon appareil. Bref, je ne comptais pas réfléchir sur les conséquences de mes choix vu le chaos ambiant. Et de toute manière, si jamais j'avais la possibilité de remonter le temps, j'étais certain que je me jetterai à nouveau vers du blond pour le sauver du trépas, quitte à me prendre la poutre à sa place.

                          Après quatre ou cinq secondes de réflexion, mon attention se reporta à nouveau sur le jeune homme. Il m'avait demandé quelque chose, mais je ne l'avais écouté qu'à moitié. Expliquer ce qu'il s'est passé ? C'était la seule partie de sa phrase que j'avais entendue.

                          Tout ce que je sais, c'est que j'ai envie de faire la peau aux malades qui ont fait ça. dis-je d'un ton neutre et en levant le menton en direction du cinéma.  T'aurais un téléphone ? C'est urgent.

                          L'espoir fait vivre. On n'est jamais à l'abri d'une surprise.


                          ► Récapitulatif

                          PV : 345 / 425
                          Fatigue : 0 / 720
                          Volonté : 12/12


                        • Akseli Andersen
                          CIVIL - Dominateur
                          (0)7290068153135232145none
                          id15.02.17 22:24
                          (0)Volonté : 72Messages : 900$US : 68Xp : 15Force : 31Résilience : 35Agilité : 23Réflexes : 21Spiritualité : 45Astuce : noneBadges :
                          (0)7290068153135232145none
                          avatar
                          (0)7290068153135232145none
                            CIVIL - Dominateur
                            L'homme aux tatouages paraissait bien énervé envers les personnes ayant réalisé cet attentat. Il demanda son téléphone à Akseli, qui trouva tout d'abord cette requête étrange. Puis il réalisa qu'il n'y avait peut être pas qu'une seule bombe qui avait été posée dans la ville. Sans doute voulait-il s'assurer qu'un proche était sain et sauf, même s'il ne semblait pas spécialement paniqué. Le blondinet n'aurait sans doute pas songé à appeler qui que ce soit sans cette intervention.
                            Il pensa d'abord à Yoko, mais il doutait que le petit restaurant où elle travaillait eut été la cible de terroristes. Peut être pourrait-il l'appeler pour lui dire qu'il allait bien. Sa soeur Sigrún lui vint ensuite à l'esprit, mais, même si l'hôpital semblait plus plausible comme lieu d'une attaque, il n'avait pas son numéro.
                            Tandis que ces pensées défilaien, il plongea sa main dans la poche de son bermuda et en sorti son modeste cellulaire. En ouvrant le clapet, il vérifia s'il fonctionnait toujours après les chocs qu'il avait dû recevoir. L'écran était fendu, mais il s'alluma.

                            - Tenez, dit-il en tendant l'objet à l'homme aux tatouages.

                            Ce faisant, il jeta un regard circulaire autour de lui, tâchant de comprendre ce qu'il s'était passé. Son esprit tournait à présent à cent à l'heure, et il scruta l'espace à la recherche d'un quelconque indice.

                            Spoiler:
                             
                          • Maître du jeu
                            Maître du jeu
                            (0)170$0139000000Maître de jeu

                            id17.02.17 1:55
                            (0)Volonté : 170Messages : $0$US : 139Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce : Maître de jeu

                            Badges :
                            (0)170$0139000000Maître de jeu

                            avatar
                            (0)170$0139000000Maître de jeu

                              Decadence

                              11 septembre, 17hXX



                              Je ne vous fait pas de RP détaillé pour ça vu que vous n'entreprenez pas d'actions qui nécessitent une intervention particulière. Je vais vous laisser tenter d'entreprendre ce que vous voulez vous-mêmes encore un peu avant d'intervenir (si besoin est) :) Je post quand même vous annoncer ce qui se passe pour les lancers que vous avez accomplis dans vos posts précédents !



                              ► Récap joueurs
                              Abi Encore un peu sonnée, tu commences à te rendre compte doucement du chaos ambiant. Des gens crient, hurlent, sont couverts de sang, certains corps sont allongés par terre, semblant inertes... Tu te rends compte rapidement de la chance inouïe que tu as d'être encore entière.


                              Derek, tu as beau regarder autour de toi, essayer de percevoir si ce que tu as semblé voir était bien Higgins, mais tu ne vois rien. Ta blessure se referme doucement, mais tu ne trouves aucune trace du tireur... D'ailleurs, tu constates cependant que la balle est toujours dans ton corps, il faudra penser à la faire enlever.


                              Akseli, tu es en un seul morceau. Tu reprends tes esprits, prête ton téléphone à ton sauveur et regarde autour de toi pour voir des traces quelconques pouvant t'indiquer la nature de l'explosion. Etrangement calme & concentré pendant ton action, tes domaines d'expertise ne te permettent cependant pas de trouver quelconque indice de là où tu te trouves. Cependant, tu parviens à remarquer qu'au moins un autre nuage de fumée s'échappe dans le ciel de Libertytown. Impossible de vérifier si il y en a d'autres ou non en étant si prêt du cinéma.
                              +20 Fatigue (pour la réaction/esquive/stress lié à la poutre)


                              Juan, l'homme que tu viens de sauver accepte de te prêter son téléphone, qui, bien qu'en piteux état, fonctionne toujours. Tu essayes d'appeler ton frère (ou quelqu'un d'autre), mais le même message tourne en boucle : toutes les lignes sont occupées. Les réseaux sont surchargés suite à l'accident. Tu ne peux joindre personne pour le moment.
                              +40 Fatigue (pour l'action de sprinter & plonger pour sauver Akseli)






                              Par ici pour les lancés de dés ! Vous aurez ainsi le résultat et la réaction de votre personnage à intégrer à votre premier post.

                              Rappel que si vous souhaitez effectuer des actions particulières dans vos postes, le mieux à faire est de me contacter avant (MP Fareeha / Discord) pour que je vous dise immédiatement ce qu'il en est (si vous devez faire un jet de dé quelconque -> son résultat à prendre en compte aussitôt dans votre réponse / ou bien si votre action ne nécessite rien de cela & vous pouvez en déterminer l'issue vous même ! :) )

                            • Derek Anderson
                              CIVIL - Esprit Libre
                              (0)274224177000000
                              id17.02.17 21:57
                              (0)Volonté : 274Messages : 224$US : 177Xp : 0Force : 0Résilience : 0Agilité : 0Réflexes : 0Spiritualité : 0Astuce :
                              (0)274224177000000
                              avatar
                              (0)274224177000000
                                CIVIL - Esprit Libre


                                Personne ! En tout cas pas la personne que je voulais. Si Higins était là, il a disparu. Pourtant je me souvenais de lui, de sa grande gueule. J'ignorais qu'il faisait dans la discrétion à présent. Je crachais par terre, de frustration. Puis je me retournais: Abigail allait bien. Tant mieux ! Mais je devais éviter qu'on repère nos liens. Si Higins était bien là, il prendrait un malin plaisir à l'utiliser contre moi. Que je colle au sol une inconnue pouvait paraitre bénin, ancien soldat patriotique, j'ai voulu protéger mon prochain et elle était à coté de moi. Simple réflexe donc. Enfin passons, je lui lançais un bref regard, m'assurant qu'elle allait bien et lui indiquant les alentours.

                                Parmi la foule en panique ou abasourdie, je notais cependant la présence de deux personnes un peu moins... Prises de panique. Un homme, chauve et tatoué avec un blondinet quelconque. Quoi ? Je suis méchant ? Ok, c'est un blond, pas trop vieux, surement considéré comme beau gosse. Mais c'est surtout l'autre qui m'intéressait, vu sa carrure, son look c'était pas un badaud ordinaire. Au minimum, c'était un voyou. Au pire, un mec qui a organisé l'attentat. Enfin j'en sais rien, mais l'avoir avec moi pour chercher ce qu'il se passe, me semblait être une bonne idée. Quoi ? J'ai besoin de bras pour le sale boulot. Je passais alors à coté de Abigail sans croiser son regard...
                                Higins dans le coin... Je crois.
                                Enfin j'ai pris une balle et j'ai cru le voir.
                                Faisons genre on est pas trop proche, d'accord ?





                                J'avançais vers les deux autres, l'épaule pendante et ensanglanté. J'avais encore mal, je sentais bien la balle à l'intérieur... Il faudra l'enlever, même si normalement, en cicatrisant les tissus allaient normalement l'éjecter tout seul. Normalement. Je reniflais l'air, cherchant à repérer une odeur particulière: celle de la bombe, si c'était artisanale ou pas, l'odeur était parfois différente. J'observais également les débris, les traces de brulures sur le bâtiment ainsi que son état. Afin de juger si une petite ou grosse bombe avait servi. Je lançais machinalement aux deux autres individus.
                                Vous allez bien ?
                                Une idée de ce qu'il se passe ?
                                On essai de jeter un œil dans le cinéma ?





                                ► Récapitulatif

                                Je tente un jet en explosifs pour obtenir une information, importante ou quelconque sur la nature de l'explosion: si artisanale ou militaire, si de grosse envergure ou pas trop, etc...

                                Technique utilisée:
                                [ 1 ] Récupération accélérée
                                Effet: +10PV/action soit 20 pour 1 tour.
                                Coût: 10 de fatigue/action soit 20 pour 1 tour.

                                Avantage: Guérison Rapide, +20PVs/tour.

                                PV: 504/540
                                (PVs restant: 464) + 40 (tech regen + avantage)
                                Fatigue: 330/400

                                www- Fiche Technique


                                -----------------------------

                                derek
                              • Aller à la page : 1, 2  Suivant